Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteMeiko Ellao (Domestique de l'Académie)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Meiko Ellao (Domestique de l'Académie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Meiko Ellao

Dame d'atour de l'Académie
Messages : 9
Inscription le : 01/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Meiko Ellao (Domestique de l'Académie)   Meiko Ellao (Domestique de l'Académie) Icon_minitimeDim 1 Nov 2009 - 15:54

Description générale

- Nom :
Ellao

- Prénom :
Meiko

- Race :
Humaine.

- Age :
23 ans

- Classe (primaire) :
Dessinatrice

- Classe secondaire :
domestique (spécialité coiffure)

- Enseignement suivi/ Enseignement dispensé :




Description physique et mentale

- Description physique : 10 lignes au minimum.

Ce que l’on remarque avant tout, c’est la couleur rouge. Des cheveux rouge sang, peau plutôt pale comparée à ce rougeoiement de couleur et qui fait ressortir ses yeux rouges surligner de noir. Son petit nez et sa bouche fine se font presque oublier par tant de bizarrerie et son visage fin est entourés par sa frange et ses longs cheveux lui arrivant en dessous des fesses attacher généralement en queue de cheval haute. Ses doigts longs sont parfaitement adaptés à son métier et ses mains sont habiles, elle se ronge souvent les ongles, et elle trouve que cela leur enlève un peu de charme. Elle porte quasiment que du noir, ce qui l’a fait grandir de quelque millimètre, bien qu’elle en ai pas besoin avec son mètre soixante- huit, ses vêtements plutôt moulant souligne son corps élastique et accentue son air félin et naïf. Poignard caché sous sa cape de voyage et sous sa jupe, elle réserve bien des surprises, comme le tatouage qu’elle a sur son épaule droite, représentant une branche de muguet.


- Description du caractère : de 5 à 10 lignes au minimum

Meiko a un caractère franc et volontaire, ne se laissant pas abattre, poli avec ceux qui l’entourent mais pouvant être farouche pour ceux qui lui marchent sur les pieds. Elle ne rechigne pas à dire ce qu’elle pense et dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Elle sait rester discrète dans un environnement inconnu et quand elle n’est pas désirer, mais attention à sa revanche qui peut parfois être inattendue, car parfois immature. Immature est aussi un bon mot pour la décrire, aucune personne ne pourrait lui donner d’âge au niveau psychique, Meiko peut avoir des réactions d’une fillette de six ans, puis redevenir une adulte responsable en une fraction de seconde et vise versa. Malgré tout cela, elle n’en reste pas moins secrète et attirante, ce qui lui confère une aura trouble et mystique, attirant l’attention et la sympathie des autres.

- Principale(s) qualité(s) :
Elle est à son aise dans toute discutions et sait très bien se faire voir de tout le monde quelque soit la situation

- Principal(s) défaut(s) :
S’emporte trop facile et son caractère trop changeant

- Particularité(s) :
Tatouage à l’épaule droite représentant une branche de muguet


- Capacités:
Sait se battre avec des poignards


Vécu et histoire sociale

- Situation familiale : Sa famille vit près des dentelles vives, son père est majordome et sa mère est domestique dans une famille de noble.


- Situation sociale : Elle voyage de ville en village, proposant ses services à qui veut depuis l’âge de 17 ans, elle a voyagée quasiment dans tout gwendalavir et ne souhaite pour l’instant pas s’installer définitivement quelque part.


- Histoire : 20 lignes au minimum

Meiko était fille de domestique dans une maison de noble au alentour des dentelles vives, petite elle avait toujours connu que la grande maison qui l’hébergeait et les enfants des rues, qui était comme sa grande famille. Les nobles était la famille Sil’ Siyan, riche dessinateur, avec une éducation à la pointe et très pointilleux des règles, la dame de la maison Ellora était si douce et belle qu’on pouvait en perdre sa voix, souvent Meiko avait rêver de l’avoir comme mère, bien qu’elle était plus comme sa tante. Woyan son mari était un homme dur et froid, sans pour autant l’être avec ses enfants, car il en avait deux. Le grand frère Zao, que la petite trouvait orgueilleux et prétentieux, et Lavie qui était sa meilleure amie. Elle ne connaissait que cette vie sa mère qui s’affairait aux tâches domestique avec empressement, surtout la coiffe des dames pour les réceptions, et les cuisines, et son père qui était majordome auprès de Mr Woyan. Quand elle était enfant, elle était juste la demoiselle de compagnie de mademoiselle Lavie, on ne la nommait pas dans les diner et autre, on l’appelait juste comme cela, car c’était son rôle, elle dormait dans la même chambre que son amie, mangeait avec elle, et jouait avec elle. Quand elle fut plus grande, on lui apprit à faire les courses, faire la cuisine et surtout apprêter son amie pour les réceptions, comme la coiffer, la maquiller et l‘habiller. Elles n‘en perdaient pourtant pas leur amitié et Meiko défendait souvent Lavie contre tout ce que les autres trouvait à redire.

A cause de cela, elle se retrouvait dans de fréquente bagarre de rue qui lui value la réputation de garçon manqué et elle ne supportait pas le grand frère de Lavie qui la traitait de domestique et bonne à tout faire. Meiko et Lavie parlaient souvent de leur rêve d’aventure et de voyage, même si c’était peine perdue pour elle, car Lavie serait sûrement marier à un haut personnage tandis que Meiko sera tenue de la volonté des maîtres de la maison. A l’âge de dix ans, elle acheta sa première carte pour inventer avec Lavie des rencontres et découvertes, avec le sentiment que tout cela serait vain de toute façon. A 17 ans, l’annonce du mariage de Lavie la glaça de terreur, son avenir incertain, elle se garda de le dire à son amie qui était déjà assez déboussoler car la nouvelle était tombé, Meiko ne suivrait pas Lavie, elle allait rester dans la demeure des Sil’ Siyan. Elle ne voulait rester même si ça mère la suppliait de ne pas partir. Elle présenta son choix à Mr Woyan qui accepta sa requête et elle partit de la demeure avec un cheval en cadeau de départ

A 17 ans, libéré de toute obligation, Meiko pouvait désormais prendre le chemin des routes et des voyageurs et c’est grâce à cela qu’elle coiffait de village en village.

Elle rencontrait désormais dans les prairies parfois au cours de batailles mémorables, raïs, ogres, villageois, Duncan en folie, animaux sauvages, Jehan en caleçon, et chevalier en quête de quête. Coiffeuse d’un soir, coiffeuse d’un jour, elle avait du succès ou elle allait, surtout dans les fermes, car la coiffure à domicile était rare.

Se sentant généralement seule les soirs d’hivers, elle avait prit l’habitude de parler aux animaux qui l’entourait. C’est aux abords de l’arche qu’elle avait contemplée avec émerveillement, quand elle suivait scrupuleusement le chemin tracé des années plutôt, qu’elle avait été suivit par une petite souris grise. Ce petit rongeur la suivait partout si bien qu’elle la prit sous son aile la nommant Alia et en lui parlant régulièrement. Dessinatrice avec une volonté et une créativité assez développée mais au pouvoir restreint, elle avait de quoi survivre aux terres inhospitalières et aux temps d’hiver. Au large d’Al-Poll, alors qu’elle venait de visiter la ville, elle entendit parler de l’Académie, un endroit où des élèves, jeune en général et en quête d’identité, avait sûrement besoin d’une coiffeuse. En chevauchant solen brume, sa jument, rare héritage de ses parents, où Alia trônait fièrement, elle galopa jusqu’à l’Académie, fruits d’un nouvel avenir.
*Ou pas*


Autres

- Comment avez-vous connu ce site ? Double compte
- Autre chose à nous dire ?

Elera

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meiko Ellao (Domestique de l'Académie)   Meiko Ellao (Domestique de l'Académie) Icon_minitimeDim 1 Nov 2009 - 18:27

Re bienvenue Meiko ! Smile

Petit anachronisme, le surligner noir et les lotions, ca n’existe pas en Gwendalavir =p Alors le salon de coiffure, c’est limite au Moyen-âge^^’’ Le mieux serait de dire que tu as travaillé comme servante pour une noble et que tu as appris à bien coiffer et tout comme ça. Il ne devait pas y avoir de salon pour les roturiers… Après elle peut avoir décidé de coiffer tout le monde et pas que les nobles et on retourne sur ton histoire où elle se promène de village en village avant de décider de coiffer à l’Aca^^ Si tu as une autre idée ca peut marcher aussi, mais là ce n'est pas assez cohérent. Préviens quand tu as édité Wink

Meiko Ellao

Dame d'atour de l'Académie
Messages : 9
Inscription le : 01/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meiko Ellao (Domestique de l'Académie)   Meiko Ellao (Domestique de l'Académie) Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 16:03

Editer

Elera

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meiko Ellao (Domestique de l'Académie)   Meiko Ellao (Domestique de l'Académie) Icon_minitimeMar 10 Nov 2009 - 17:24

Est-ce que tu pourrais changer la situation familiale pour aller avec ta nouvelle histoire? Et sinon, les nobles doivent avoir une particule en -il, pas en -al. Je te laisse changer ça et tu peux commencer à poster^^

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Meiko Ellao (Domestique de l'Académie)   Meiko Ellao (Domestique de l'Académie) Icon_minitime



 
Meiko Ellao (Domestique de l'Académie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Je quitte l'académie !!
» Académie kisu
» Tendresse , Jeune domestique
» Cours à l'académie d'Iba
» Cours à l'académie des Voleurs Patentés de Travia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-