Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteEngueulade
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Engueulade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Merwyn Ril' Avalon

Magister de l'Académie
Messages : 680
Inscription le : 04/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Engueulade   Engueulade Icon_minitimeMer 3 Jan 2007 - 13:18

[ Vous avez déjà vu quelqu'un se taper le RP toute seule ?
Et bien, ça donne ça^^
Ben oui, forcément, vu qu'on a pas d'Empereur, il faut bien que je joue son rôle en même temps :p
Je préviens, c'est pas fini, vous aurez la suite au prochain épisode :tongue: ]

Le pas sur le côté de Merwyn le conduit directement dans son bureau.
La pièce, pas très en ordre, débordait de paperasse en retard et d’objets plus incongrus les uns que les autres. Parmi ceux-ci, on repérait un scintilleur rutilant, quelques voyageuses qui traînaient à gauche à droite, un ou deux fils d’Hulm qu’il était occupés à mettre au point, mais aussi une multitude d’autres choses dont on seul Merwyn percevait l’utilité. Un chevalet vide, une caisse remplie de fourchettes, un râteau, et trois où quatre peluches de paille.
L’Empereur laissa traîner un regard méprisant autour de lui. Il était tout à fait d’accord pour dire que Merwyn était un type génial, le meilleur dessinateur qu’on n’ait jamais vu et que c’était à lui qu’on devait leur nouvelle liberté. Mais il était un peu trop… excentrique à son goût.
Enfin, cette opinion lui était venue au fil des refus de Merwyn d’accepter le poste de Maître d’arme. Malgré un salaire de rêve, la possibilité d’habiter dans une des ailes les plus grandioses du Palais, de jouir de tous les privilèges, de prendre autant de congé que bon lui semblait, …
Et pourtant, il s’échinait à refuser le poste !
Il y avait de quoi le rendre fou.
Avisant un fauteuil occupé par une pile de feuilles, il les prit et les reposa brutalement sur le bureau, avant de s’asseoir à la place convoitée.
Merwyn s’installa dans le fauteuil en face et eu un sourire déconfit.
Comment allait-il s’y prendre pour annoncer à l’Empereur que sa fille avait disparu ?
Il laissa son regard traîner sur le bureau et prit une des voyageuses qui traînait entre deux gros livres.
Il la fit passer négligemment d’une main à l’autre, comme si cette simple boule était la chose la plus importante de sa vie.

- C’est… heu… une voyageuse.

Devant l’air sceptique de l’Empereur, il lui fourra la petite boule dans les mains.

- C’est un système sur lequel, j’ai travaillé ces derniers temps. La boule contient un dessin en devenir. Un pas sur le côté pour être exact. Il vous suffit de tenir cette petite bille en main et de penser à l’endroit où vous souhaitez vous rendre. En gros, ça fonctionne comme n’importe quel dessin, sauf que cela permet à des personnes ne sachant pas dessiner de faire un pas sur le côté. Sympa, non ?

Il avait dit cela presque sur un ton d’excuse et la tête de l’Empereur le renseigna tout de suite sur ce qu’il en pensait.

- Sympa, oui. Répondit-il d’un ton plus que glacial. Mais je doute que vous m’ayez fait venir uniquement pour me parler… de voyageuses.

- Heu… non, en effet. Mais, vous pouvez la garder, c’est un cadeau.

Comme l’Empereur ne répondait pas, Merwyn décida de se jeter à l’eau et de dire à l’Empereur ce pourquoi il l’avait fait venir.
Après tout, que pouvait faire l’Empereur à part crier, faire une crise de nerf, tout faire pour faire fermer son Académie, lui amener toutes les misères du monde… que risquait-il ?

- Bon, Saefal... je dois vous avouer quelque chose. Votre fille...

Il s’interrompit et dégluti.

- Vous savez, dans une bataille, on ne prévoit pas toujours ce qui va se passer. Parfois, il arrive que des éléments imprévus viennent vous mettre des bâtons dans les roues, parfois même que des personnes meurent et…

- Bon écoutez, je n’ai pas de temps à perdre avec vos imbécillités ! Allez droit au but et qu’on en parle plus ! S’énerva l’Empereur en faisant d’énormes moulinets avec ses bras.

- Votre fille a disparu.

Il fallu certainement à l’Empereur un certain temps pour comprendre ce que venait de lui dire Merwyn.

Il se leva doucement, avec beaucoup de calme. Presque trop lentement.

- De quoi ?

Merwyn se tortilla les doigts dans tout les sens, ne sachant trop que dire. Il s’imaginait très bien à la place de Saefal… Tout Empereur qu’il fut, cela devait tout de même faire un choc d’apprendre que sa fille avait tout simplement disparu.

Merwyn Ril' Avalon

Magister de l'Académie
Messages : 680
Inscription le : 04/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Engueulade   Engueulade Icon_minitimeVen 5 Jan 2007 - 1:00

- Et bien, pour résumer la situation, un mercenaire a du remarquer que la fille de l’Empereur se trouvait au milieu de la bataille et se dire que cela ferait tout de même un bel otage. Aussi c’est-il surement empressé de la kidnapper et je ne doute pas qu’elle soie séquestrée quelque part dans les montagnes a l’heure ou nous sommes occupés à nous parler.

L’Empereur, toujours incrédule par rapport à ce que venait de lui dire le directeur de l’académie ne pu qu’ouvrir grand la bouche et inspirer une grande goulée d’air.
Merwyn se tortillait sur sa chaise, ne sachant plus que faire et ne désirant plus qu’une chose : s’enfuir au pas de course et ne plus jamais revenir tant qu’il n’aurait pas retrouvé Aeylie.
Malheureusement il était bel et bien coincé dans cette pièce avec Saefal et il devrait bien lui donner quelques explications.
Lorsque l’Empereur paru avoir retrouvé une respiration plus ou moins normale, il eut un dernier hoquet avant d’éclater.

- Nom d’une bouse de Ts’lich ! Est-ce que l’homme que je scie depuis tant d’années Pour qu’il se mette à mon service serait si incompétent ? Est-il si stupide pour laisser ma fille se faire enlever à son nez et ça sa barbe ? Est-ce que…

Il souffla un bon coup, comme pour évacuer toute la colère qui gorgeait son corps et posa un regard méprisant sur Merwyn.

- Je n’ai jamais été d’accord pour qu’une telle académie ouvre ses portes ! S’exclama-t-il d’un ton glacial comme la mort. Et voyez le résultat ! N’avais-je pas raison pendant toutes ces années ?

Merwyn, qui jusque là reflétait lamentablement l’homme qu’on décrivait en parlant de lui sembla se réveiller. Il était d’accord qu’on l’accable de la disparition d’Aeylie, qu’on l’accable de tous les maux,… de toute façon, il était mouillé jusqu’au cou et il acceptait sans problème d’assumer ses responsabilités.
Mais qu’on s’en prenne à son Académie et qu’on remette son existence en question, alors là non, il n’en était pas question… ne fut-ce que deux millièmes de secondes.
Il paru grandir sur son siège et c’est d’une voix imposante qu’il prit la parole.

[héhé, 300ème message^^ et suite au prochain épisode ;p]

Merwyn Ril' Avalon

Magister de l'Académie
Messages : 680
Inscription le : 04/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Engueulade   Engueulade Icon_minitimeVen 5 Jan 2007 - 15:36

- Jamais ! Jamais, vous m'entendez je ne vous permettrez de traiter ainsi l'académie. Le but que nous poursuivons ici est noble et vise à former la future élite de Gwendalavir ! Alors de quoi vous plaignez-vous ?

Son regard de feu transperça l'empereur qui eu un frison glacé et regretta immédiatement ce qu'il venait de dire.
Merwyn avait beau avoir l'air d'un bon bougre, on avait ici la preuve vivante qu'il fallait se méfier de l'eau qui dort.

- Si vous avez supplié de me mettre à votre service pendant tant d’année, poursuivit Merwyn, absolument plus compatissent envers l’empereur, c’est peut-être justement parce que les personnes qui vous entourent sont des incapables ! Alors comment osez-vous critiquer mon entreprise ? Je forme ici des jeunes gens pour qu’ils sachent se défendre et défendre votre empire ! Pour que plus jamais les Ts’lichs ne parviennent à reprendre le contrôle de notre terre et de nos vies !
L’erreur est humaine… et j’ai beau être extrêmement doué, je suis humain !
Oui, j’ai fait une erreur ce soir ! Oui, j’ai laissé votre fille se faire kidnapper, mais bon sang, le larbin qui vous sert de maître d’arme aurait-il pu la protéger, elle ?
A-t-il su protéger votre femme… au cœur même de votre palais ?

Il s’interrompis, le souffle court. Il y avait peut-être été un peu fort, et voyant la réaction de l’empereur, il regretta.
Saefal, le visage rouge et les traits tirés s’était levé de sa chaise. Le petit homme essayait tant bien de masquer la souffrance que lui avaient tirées les paroles de Merwyn, sans grande réussite.
Il parcouru les quelques mètres qui le séparait de la porte et ouvrit celle-ci dans un geste lent, apparemment lessivé.

- Laissez ma femme en dehors de tout ça… Sa mort tragique n’a rien à voir avec tout cela.

Il franchi la porte et se retourna, faisant voler sa cape pourpre dans les airs.
Son regard se fit acéré et sa mâchoire se crispa lorsqu’il adressa la parole à Merwyn, avant de s’évaporer dans les couloirs.

- Mais n’espérez pas que je vous laisse tranquille de sitôt ! Je n’en ai pas fini avec vous Merwyn ! Je suis encore Empereur de Gwendalavir et n’espérez pas usurper mes pouvoirs…
Et retrouvez ma fille, c'est un ordre !

Merwyn resta abasourdi quelques instants après que l’empereur soit sorti de la pièce. Il ne pensait tout de même pas réellement qu’il voulait prendre sa place d’empereur ?
Etre directeur de cette académie lui suffisait amplement !
Il secoua un peu la tête, reprit ses esprits et sorti de la salle presque au pas de course.
Il fallait qu’il organise une réunion générale avec ses élèves au plus tôt !

=> La grande salle, où j'ouvrirai un nouveau sujet très prochainement,
tous les élèves sont invités à s'y rendre.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Engueulade   Engueulade Icon_minitime



 
Engueulade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Un hiatus :: Tout et n'importe quoi :: Côté art-