Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteComme tout est petit... [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Comme tout est petit... [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Marchombre
Messages : 462
Inscription le : 09/12/2006
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://voleusedencre.skyblog.com
MessageSujet: Comme tout est petit... [Inachevé]   Lun 19 Jan 2009 - 21:51

Comme c'était étrange... Les dimensions, tout était différent après tout ce temps, comme revenir dans un lieu que l'on avait beaucoup fréquenté tout petit, puis se rendre compte que finalement ce n'était pas aussi fantastique au premier coup d'œil... Mais évidement, c'était l'Académie, son premier vrai foyer, alors le fit que tout était fantastique s'était profondément ancré dans son cœur. C'était sans doute pour ça qu'elle avait eu besoin de revenir, après tout ce temps, un petit instant de nostalgie l'avait prise, alors elle était revenue. Tout avait changé. Mais l'essence même de l'Académie pulsait cependant sourdement, gommant sans trace les souvenir pour ne laisser que le principal transparaitre au travers du spectre flou du temps passé.
Anaïel était donc revenue, depuis Al Vor, où elle avait accomplit une mission lui permettant avec l'argent gagné de se racheter quelques armes. Trajet bien sur à pieds, quelques semaines à voir, tout regarder, tout contempler et se repaître des paysages tous aussi sublimes les uns que les autres. Quel bonheur, être seul, décider à tout moment de la direction à prendre, s'arrêter en plein après midi et se baigner pendant des heures, sortir de l'eau et bronzer un peu au soleil, puis chasser un peu, un peu, juste de quoi se nourrir, ou observer les autres, avec la discrétion qui la caractérisait et surtout éviter les humains, instinctivement...ou pas.


La voila donc arrivée aux portes de la de plus en plus célèbre Académie de Merwyn même si Merwyn ça fait longtemps qu'il a pas posté >.<. Deux gardes à l'entrée, depuis ces temps troublé il fallait effectivement assurer la sécurité des élèves... Alors elle traversa la place, comme une once de fumée, afin de ne pas se faire questionner sur ses intention, qu'elle ne savait pas vraiment très claires en fin de compte... Et puis, après tout ce temps à voyager pour revenir, il fallait avouer qu'elle ne se sentait pas vraiment à parler avec qui que se soit, surtout à deux gardes qui risquaient d'être malheureusement un peu trop regardant... et qu'elle ne connaissait pas du tout. Le hall d'abord, étrange d'ailleurs, personne nul part, sans doutes les élèves était-ils en cours, dehors ou dans les salles... Une obscure intention, petite pensées instinctive guida ses pas le long des couloirs, caressant du bout des doigts les murs qu'elle longeait, sentant au plus profond d'elle même la mélodie de ce bâtiment magique, ses pas la conduirent au seuil de la salle d'arme. La salle où, un jour, elle s'était battue avec Marlyn?

Elle était la maintenant, debout et immobile au beau milieu de la pièce, les yeux perdus dans le vague mais enregistrant le moindre détail de se qui avait changé, de se qui était toujours à se place... Tien des armes en plus, présentées contre le mur du fond, des épées, beaucoup plus d'épées que la dernière fois, mais toujours les mêmes murs nus, sans ornements et les tapis qui couvraient la moitié de la pièce tandis que l'autre permettait de plus profonds combats... Elle leva alors le regard, et remarqua qu'elle était pile sous la poutre centrale. Un fin sourire étira ses lèvres et découvrit ses dents, deux canines pointues étincelèrent tandis qu'elle contemplait la légère entaille patinée par le temps du poignard qu'elle avait un jour planté ici. Une franche hilarité d'ailleurs la saisit alors qu'elle se souvenait comment elle avait réussi à le récupérer, les deux pieds contre le bois dans une posture stupide... qui lui avait permis de comprendre comment les chats retombaient sur leurs pattes.

Elle sortit un poignard neuf de sa bote, un poignard assez trapu mais terriblement aiguisé qu'elle avait trouvé parfait pour le lancé. C'était la première fois qu'elle le testait. Se reculant rapidement, elle jaugea d'un rapide coup d'œil la distance de la poutre, visa, puis lança le couteau en le tenant par la lame. Il ricocha, effleura la poutre de son manche, puis tomba dans les mains de la jeune femme qui se trouvait déjà en dessous. Il fallait apparemment s'habituer au poids de l'arme... Elle se recula derechef. Relança le couteau qui, en tournoyant, faillit se planter, resta en équilibre sur sa pointe puis retomba. Un froncement de sourcil. Anaïel contempla l'arme, la tête légèrement penchée sur le coté. La lame tait large, mais courte, le manche en bois sculpté grossièrement possédait néanmoins une sorte de beauté brute. Entachée par la lanière enroulée autour et qui laissait un bout de tissu pendre en une sorte de dragonne. Avec un sourire, elle la déroula puis attacha ses cheveux avec. Sans un regard, elle lança l'arme une dernière fois sur la poutre. Le bruit mat du métal pénétrant le bois lui tira un autre sourire, contente d'elle même, elle couru dessous la poutre, sauta, saisit le couteau et, étonnée de la profondeur avec laquelle il avait entamé le bois, l'utilisa pour gagner un peu d'élan et crocheter la poutre pour se mettre à califourchon dessus.

Marchombre
Éprouver son corps comme elle le faisait faisait ressortir ses instincts les plus profondément ancrés en elle. Elle se leva, les yeux fermés, la silhouette irradiant d'une tension contenue, elle fit un étirement arrière qui se termina sur un équilibre parfait. D'une détente elle se propulsa en arrière et retomba sur ses pieds, se baissa et posa tout doucement, presque tendrement, ses paumes contre le bois. C'est dans cette étrange position qu'elle ferma de nouveau les yeux. Violent. Son sang bouillonnait. Les intérieurs lui faisaient ce genre d'effet, elle voulait bouger, prouver que rien ne pouvait lui être prison, contrer les murs en pierre qui la privaient de soleil, bouger pour sentir son corps fluide jouer avec la perfection due à son entrainement, et renouer avec la nature animale qui habitait son être en profondeur. Les paumes comme rivées au bois, elle ouvrit les yeux. Son regard flamboyait d'une lueur profonde et terrifiante.
La porte coulissa sans bruit et une personne entra. Immobile, elle planta son regard enflammé dans celui de l'intrus.



_______________
Des ailes dans le dos...




Anaïel / Miaelle Campbelle/ [i]Lev Mil' Sha

[/i]


Aucun destin n'est inéluctable.

L'arborescence des possibles nous tisse le sang aux poignets


Spoiler:
 
avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme tout est petit... [Inachevé]   Lun 2 Fév 2009 - 18:57

En sortant de son repas, Kirfdéin s'était d'abord pressé, puis il avait ralentit l'allure pour finalement finir par marcher. Oui, il s'était pressé, il avait couru même car il avait finit son déjeuner en retard et cet après-midi, il avait cours. Oui, ça il savait qu'il avait cours. Il savait le nom de la salle mais pour savoir où cette salle se situait, ça s'était plus dur. Il avait donc courut dans les couloirs. Bon sang, qu'elle était grande cette académie. En plus évidemment, il croisait personne dans les couloirs. Tout le monde était à l'heure et tout le monde était dans sa salle de cours. Tout le monde sauf lui. Fallait déjà qu'il se fasse remarquer en arrivant en retard. Bon non, pour l'instant, c'était par son absence qu'il brillait mais bon, il allait quand même y arriver dans cette foutue salle.

Finalement, il avait réduit l'allure pour regarder toute les salles. Maintenant, les cours étaient commencé depuis trop longtemps pour qu'il puisse y participer. Désormais, il visitait l'académie ou plutôt, il tentait de retrouver son chemin pour se sortir de ce pétrin. Oui, il était complètement paumé, il arrivait même pas à retrouver le chemin de son dortoir. Et il n'y avait personne en plus à qui il pouvait demander son chemin. Bon, autant continuer à errer, avec un peu de chance, il allait reconnaître un endroit mais ça, c'était pas gagné. Tout se ressemblait, les pierres, les couloirs, tout. Il va falloir qu'il parle avec les maîtres de l'académie, il faudrait mettre des panneaux pour éviter de se perdre. Il était en train de se balader depuis pas mal de temps déjà. Heureusement qu'il était patient, mais s'il ne voulait pas être encore en train de se balader quand le soleil se coucherait, il fallait qu'il ouvre les salles et trouver du monde pour le renseigner. Il fit coulisser une porte et il tomba dans une salle assez grande. Elle était rempli d'armes. Sûrement la salle d'armes. Il avait atterit dans une salle importante mais le problème, c'est qu'il ne saurait même pas comment y revenir. Tiens, il y avait quelqu'un au milieu de la pièce. La personne se retourna. Une femme avec un regard de braises qu'elle planta en direction de Kirfdéin. Elle semblait assez aggressive. Kirfdéin n'était pas là pour la bagarre, loin de là. Il avait juste son couteau sur lui, mais bon, il y avait suffisamment d'armes autour de lui pour qu'il se protège mais il ne savait pas se servir de la plupart.

- Je m'excuse de vous déranger mais........ euh..... je suis un peu perdu et j'aimerais pouvoir retrouver mon chemin jusqu'à mon dortoir. Vous..... ne seriez pas comment aller au moins jusqu'au hall?

Oui, pour une fois, il avait vouvoyé car il avait un peur de la réaction de la jeune femme s'il la tutoyait. Il espérait vivement qu'elle ne lui saute pas dessus pour l'égorger. Il était peut être tombé sur une mercenaire après tout.


_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





 
Comme tout est petit... [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» (m) jamie dornan -> ex petit ami - Meilleur ami
» Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]
» Hannah Marin || Validée.
» Petits messages tous doux pour Gwen!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: La salle d'armes-