Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteQuête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Dim 7 Déc 2008 - 15:32

Rurïl indiqua au servuer qui s'était présenté qu'il voulait une place tranquille et éloignée des curieux, en argumentant de quelques pièces d'or pour être sur de bien s'être fait comprendre. Le serveur devait être un habitué, car il obtempéra immédiatement et l'installa à une table se situant dans l'ombre de la cohue générale. Il prit tranquillement place, se mettant à son aise. Il n'avait maintenant plus qu'à attendre ses amies. Le feu, dans la cheminée ronronnait tranquillement, à l'autre bout de la pièce. Les badauds rigolaient, buvaient, s'exclaffaient. Bref, comme d'habitude. Il frissona silencieusement à l'idée de l'épopée qu'ils allaient vivre, puis il se remémora sa soirée...

-¤-

... Rurïl finit de plier ses quelques habits, achetés pour l'occasion avec l'argent qu'il s'était fait depuis son arrivée à l'Académie.
Ne voulant pas trop se charger, il n'avait emporté que le nécéssaire, quitte à laver ses habits à l'eau d'une rivière où d'un lac. Il n'avait pas non plus tout misé sur la nourriture non plus, ne prenant avec lui que quelques aliments de longue conservation et un peu d'eau. Il comptait plus sur Julia et Evaine pour la nourriture, car il savait comment s'en procurer pour lui, si besoin il y avait.
Il sortit en ville à la recherche d'une quelconque monture, mais les prix étaient tellement élevés qu'il se ravisa vite: il connaissait son endurance et sa force, et il pourrait normalement courir à côté des animaux des ses amies, quitte à se transformer. Il finit de faire quelques amplètes, comme aller chercher son nouveau gant de Fauconnier qu'il avait commandé chez le cordonnier, puis il revient dans sa chambre pour faire le point.
Toute personne observant un peu ses bagages lui aurait ditqu'il était fou de se lancer à l'aventure comme cela.
Bien.
Cela voulait dire qu'il avait finit de se préparer!
Il rangea ses affaires sous son lit, puis sortit annoncer à julia et Evaine leur départ prochain: il aurait lieu quelques heures avant l'aube, au "Dragon Vert". Il s'attendait à recevoir des gérémiades de leurs part quand à l'heure, mais malgré leur moue un peu fatigués d'avance, elle ne présentèrent pas d'objection et se déclarènt prête. Il ne put que se réjouir des décisions qu'il avait prise: tous trois faisaient vraiment une bonne équipe! le voyage promettait vraiment d'être intéressant, ça, c'était une certitude. Tous trois ne manquaient pas de piment, et les fous qui se mettraient en travers de leur route auraient du fer à retordre. Et les oiseaux...

Il repensa à eux; ou plutôt aux légendes qui les accompagnaient.
Existaient-ils vraiment?
Les trouverait-ils?
Ne les trouverait-ils pas?
Et ensuite?
Beaucpoup de questions se remueaient dans sa tête.
Il salua les demoiselles, puis s'en alla, direction "sous la couette", essayant de gagner quelques heures de sommeil....



-¤-


...Et voilà que, le lendemain, il se trouvait à l'endroit décidé, en attendant nervesement ses amies.

"_L'aventure commence enfin, lâcha-t-il entre ses dents."

*_Et c'est encore peu dire, pensa-t-il avec raison*...


_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
avatar

Premier Gardien
Messages : 49
Inscription le : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Mer 10 Déc 2008 - 22:34

Quitter l'Académie pour faire ce voyage et servir de nounou à deux insensés ne plaisait pas beaucoup à Evaine Derkan, d'autant plus que cela l'obligeait à délaisser quelques temps ses affaires commerciales des plus douteuses pour arrondir ses fins de mois. Ces nouvelles activités se marquaient notamment par la nouvelle robe qu'Evaine s'était faite confectionner. Parfaitement ajustée à sa silhouette, elle était d'un coupe pratique et élégante qui lui permettait de monter à cheval aussi bien que de se mouvoir et de se battre avec aisance. Le tissu d'un vert profond était sublime tout en étant très résistant. Touche finale, quelques broderies en fils d'or et d'argent rehaussaient le tout.

Comme toujours, Evaine arborait son sabre frontalier à la ceinture et elle attendait Rurîl et Julia, confortablement avachie de manière lascive sur une chaise, les pieds reposant sur la table, en sirotant tranquillement une coupe de vin. Entendant des bruits de pas, elle tourna lentement sa tête et avisa Rurîl qui arrivait, visiblement nerveux et excité.


- Ah, voilà l'homme à la cervelle de piaf... marmonna-t-elle avec humeur avant de lancer sur un ton railleur :

- Et quoi, compère, on a conté fleurette à ses petits oiseaux?!? Faudrait se sortir un peu les mains du pantalon, l'aube est levée depuis un moment déjà!

Il était inutile de constater qu'Evaine ne ferait rien pour rendre le voyage agréable dans l'immédiat, même si Valen augmentait sa solde pour la durée du voyage en raison des risques encourus. Avisant que Julia n'était pas encore arrivée, elle lança une raillerie qui tenait quelque peu de la question :

- T'as laissé la morveuse dormir, ou quoi?!? Nom d'un poisson avarié, j'vais pas m'coltiner toute la besogne pendant qu'elle roupille, hein! Cette trainée va tâter le cuir de ma ceinture si elle n'apparait pas dans la minute, moi j't'le dis!

A voir ces paroles ô combien poétiques, l'on serait porté à croire qu'Evaine Derkan n'était pas capable de s'exprimer autrement que comme un pirate aline mal débouché! Et pourtant, si Rurîl avait su que l'atypique frontalière pouvait s'exprimer de manière aussi plaisante et soutenue qu'un noble d'Al-Poll, il ne l'aurait probablement pas cru!


_______________
Evaine Derkan, de la famille des Til' Huryn, Premier Gardien
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Jeu 11 Déc 2008 - 7:18

_La trainée te dit de la fermer, même si elle devra gouter de ton cuir, elle n'est pas sûr d'apprécier ce langage!

Julia lança lourdement son arc sur la table le regard noir. Même les soûlard de l'auberge où elle avait grandit ne disait pas autant de jurons absurdes en une seule phrase.

_Si cette quête et les personnes qui se rendent au lieu dit ne vous plaisent pas, vous êtes libre de sortir et pas plus tard que maintenant! Personne ne vous retiendra, surtout pas la morveuse! Voilà qui me déçois... Rurïl m'a rapporté que c'est le seigneur Til'Lleldoryn en personne qui lui à recommandé votre présence pour ce voyage. Je ne m'attendais donc pas à cela de vous... mais bon le monde est parsemé de tant de déception, on ne peut pas lui en vouloir.-Avec une mine quelque peu dégoutée Julia prit place ne quittant pas Evaine des yeux- Bonjours Rurïl, je suis désolée d'être en retard, j'ai était retenu...

Elle allait certainement en prendre pour son grade, mais il valait mieux que tout soit claire entre eux, dès le début.

_Et dire que je m'était rendu ici empressée de vous rencontrer... mais peut-être ne pensiez-vous pas ce que vous vous éreintiez à dire. Je l'espère tellement, j'étais prête à vous admirer pour les talents qu'on dit que vous possédez. Mais je vais me taire moi aussi avant de risquer de dire des choses regrettables pour tous. Tu as bien dormis Rurïl? Quand partons-nous?

Les pensées de Julia s'envolèrent un instant vers Blanche et Lupus qu'elle venait de quitter. La nuit avait été longue et leur faire comprendre avait était terrible. Pour finir ses deux amis se tenaient sur leur gardes à l'orée du bois le plus proche, persuadés qu'elle n'avait pas perçut leur présence. Contrariée, Julia arrivait tranquillement à la conclusion qu'ils ne voudraient pas la quitter. Son cœur fut percé par cette réalité. Ils ne devaient pas s'aventurer hors de l'empire...


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Jeu 11 Déc 2008 - 19:33

[Evaine, essaye de suivre le cours du récit s'il te plait: quand je suis arrivé, je me suis assis à une table dans un coin: alors si tu me dit dans ton post que tu m'accoste quand j'arrive parce que t'étais depuis 1 heure, bah c'est bof... Et puis tu marque que la matinnée commence alors que j'ai dit que nous étions à la fin de la nuit Suspect ! attention...
Sinon j'aime bien tes jurons! Enjoy!]

"_La trainée te dit de la fermer, même si elle devra gouter de ton cuir, elle n'est pas sûr d'apprécier ce langage!"

Le maître Fauconnier avait vu Julia arriver derrière Evaine quand cette dernière était en train de lui, disons le franchement, rentrer dans le flanc à la bonne franquette! Et comme d'habitude, il put gouter à la répartit plutôt originale de la Lupus.

*_Et Un à Zéro pour Julia, pensa Rurïl en rigolant silencieusement, ne laissant apparaître qu'un sourire en coin. Même si Evaine va finir par écorcher ma patience pourtant assez légendaire, cette aventure risque d'être des plus passionnante!!! Dis-donc, ça promet!*

Rurïl laissa julia finir sa tirade, en partageant assez bien les pensées que la jeune-fille mettait sur le tapis. Contrairement aux idées qu'il s'était fait de la jeune-femme, quelle mercenaire mal léchée! Mais enfin, il avait appris avec le temps que tout le monde pouvait changer, à partir du moment où il le voulait, et il nese fit pas trop de soucis pour Evaine de se côté là.
Quand enfin Julia repporta son attention sur lui, le fauconnier se décida à parler.

"_Merci, Julia. Oui, j'ai bien dormi, meme si j'ai beaucoup réfléchi. Nous allons bientôt partir, en début de matinnée je pense, quand nous aurons finit les préparatifs. Nous allons maintenant mettre en commun nos ressources et, peut-être si besoin, nos connaissances. Déjà, avant de débattre, deux choses: savez s'il vous manque quelque chose dont vous auriez besoin?Devant la tête négative des deux filles, il poursuivit en se tournant vers Evaine. Et, Evaine, comme vous l'a si bien fait comprendre mon amie, vous n'êtes obligé en rien dans cette aventure, et la déscision de nous suivre ou pas vous appartient entièrement. J'aimerais avoir dans mon équipe des personnes motivés, donc donnez-vous à fond avec nous ou ne vous donnez pas du tout, car ce n'est pas que cela me déplairait de vous voir vous crâper le chignon, mais il y a des moments où il est bon de savoir rester sérieux. Il se remit à parler à tout le monde. Je vais maintenant revenir sur la première question avant de vous faire la traditionnelle mise en garde concernant notre voyage: S'il vous manque des ressources en tout genres ou alors que nous avons des choses en surplus, c'est le moment de le dire. Donc?"


_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
avatar

Premier Gardien
Messages : 49
Inscription le : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Sam 13 Déc 2008 - 20:33

Lorsque Julia lança sa tirade, Evaine la regarda d'un air passablement ennuyé, bien qu'une certaine colère était discernable à sa manière de respirer qui s'était faite profonde, comme si elle avait cherché à se calmer. Cependant, Evaine Derkan n'était pas une personne posée, loin de là. Si Julia perçut le geste, elle n'eut pas le temps de réagir... Evaine l'avait giflée de manière assez violente avant de lui planter les deux pieds dans l'estomac. Se levant de manière quasiment angélique, l'atypique frontalière dégaina alors sa dague de sa main droite avant d'empoigner l'initiée par le col pour lui murmurer :

- Apprends à la boucler, jeune pouffiasse! Si Valen n'a pas su te dresser correctement, je ferai de toi un vrai petit chien qui ne me demanderai pas mieux que de me plaire lorsque j'en aurai fini avec toi! Tu ne connais pas encore tous les usages que je peux faire d'une dague...

A ces mots, Evaine fit langoureusement descendre la dague jusqu'à l'entrejambe de la malheureuse élève. Qui sait à quoi on aurait pu s'attendre avec la pirate si elle avait poursuivi sa démonstration... au lieu de cela, elle se contenta de rejeter " gentiment " Julia loin d'elle, la faisant chuter au passage. Evaine se retourna alors vers Rurïl, l'expression pour le moins insondable, et lui répliqua de manière neutre :

- Je suis une garde, j'obéis...

Avant d'ajouter sur un ton véhément accompagné d'un regard particulièrement assassin :

- Mais ne m'insulte pas avec tes questions, dresseur de moineaux! Tu ignores dans quelle entreprise tu te lances, pauvre demeuré, et c'est à moi qu'il revient de veiller sur vos fesses! Alors, cesse de crâner, prépare ton barda, et obéis comme un brave petit chien quand je te demande quelque chose! Les Raïs sont loin d'être aussi bienveillants que moi... tout particulièrement quand on vient se promener sur leurs terres!

Se retournant alors vers Julia qui se relevait à peine, Evaine lui flanquant un solide coup de pied au visage, acte de prévention contre toute velléité de réponse cinglante.

- Quant à toi, la morveuse, mets ta muselière et fais-toi discrète pendant le voyage! Ou je jure que je t'abandonne aux Raïs!

Visiblement la hargne d'Evaine ne s'était pas calmée, même pas d'un quart de poil de mollet de fourmi. La pirate se retourna de nouveau vers Rurïl, et ce n'était pas une fois encore pour lui dire des civilités :

- Dresseur de moineaux, occupe-toi de jouer la nounou de la trainée et assure-toi qu'elle emporte le nécessaire avec elle et qu'elle sache la boucler! Je vous attendrai devant l'auberge...

Evaine empoigna alors son verre et le vida d'un trait. Sans se soucier de ses compagnons, elle s'empara de la bouteille qu'elle avait payée et sortit de l'auberge en bousculant un client qui se tint à carreau, ce dernier ayant vu le traitement qu'elle avait infligé à Julia. L'air frais de l'extérieur calma quelque peu la jeune femme qui se rendit aux écuries et s'installa sur sa monture, fin prête pour le périple. Ses fontes étaient emplie de vivres et de quelques habits, strict minimum vestimentaire pour l'équipée, et d'une série d'objets de première utilité. L'Aline ne prenait jamais d'arc avec elle, il lui suffisait d'en dessiner un en cas d'extrême nécessité.

Campée sur sa monture, elle attendait donc devant l'auberge, sirotant tranquillement sa bouteille. La fille, comme le père, avaient un faible pour l'alcool qui avait tendance à ne pas améliorer leur épouvantable caractère.



_______________
Evaine Derkan, de la famille des Til' Huryn, Premier Gardien
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Dim 14 Déc 2008 - 12:57

_Et bien tu n’auras cas m’y abandonner ! Ce sera toujours mieux que de t’avoir en ma présence !

Julia fulminait, la joue en feu un filet de sang glissant de ses lèvres. Son regard n’avait jamais était aussi noir, quand elle se releva. Bizarrement elle s’attendait que la femme réagisse beaucoup plus durement que ce qu’elle avait fait, même si durant un moment elle avait était surprise. La peur ne l’avait aucunement prise, même quand la femme l’avait menacé d sa lame. Elle ne savait rien… si elle pensait la faire peur avec ses ridicules prestations, plus bruyantes qu’efficaces ! Mais un léger trait d’admiration se traça toutefois dans l’esprit de Julia. Elle se faisait peut-être souvent ridicule cette mercenaire –car elle devait très certainement avoir était payé très chère pour devoir les accompagner- mais elle avait un quelque chose de particulier… mais elle était déjà allé loin dans ce que pouvait supporter la jeune fille qui dit sombrement:

_Et si tu te révèle être toi-même en parenté avec un quelconque animale et apprécier en plus des attraits pleines de sauvageries, c’est ton problème ! Mais ne l’applique surtout pas aux autres et encore moins à moi ! –sa voix s’était intégralement glacé- Quand à ton allusion au « petit chien », son regard s’embrasa- je voudrais bien voir ça ! Quel honte d’ainsi se prendre pour plus que d’autre et qui plus est, oser insulter le magister par intérim de l’académie en le comparant à un dresseur d’animaux ! Et ne compte pas sur moi pour me « museler » comme tu dis, et surtout pas pour te faire plaisir !

Le silence s’était fait dans la petite auberge et tous les regards s’étaient dirigés un moment vers elle quand ils ne venaient pas de quitter la porte par laquelle Evaine venait juste de sortir. Puis tout reprit son rythme.
S’adressant à Rurïl, elle lui dit en ne quittant pas la porte des yeux :


_Si ta quête n’était pas lié à la mienne mon ami, je dois t’avouer que je ne t’aurais pas suivit, encore moins en devant supporter une chose pareil ! Je t’aurais vivement aussi conseillé de laisser cette diablesse reposer dans ces cauchemars et son alcool ! Il a fallut qu’un mauvais esprit se soit immiscer en toi pour accepter pareil fardeau !

C’était donc les mains liées qu’elle se dirigerait vers ce qui devait la sauver ? A quoi devrait-elle encore renoncer pour satisfaire sa tante ? Sa vie s’en était déjà allé depuis longtemps avec ce qui s’était développé en elle, alors que devrait-elle encore laisser derrière elle ?

_Mais elle est parfaite pour ce qui nous attend là-bas, les Raïs auront des soucis à se faire. Il faut y aller maintenant.



_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Dim 14 Déc 2008 - 19:35

Oh, les filles! Ca, c'était sûr, elles ne changeraient pas de sitôt!
Bien qu'il aurait pu être vexé, Rurïl ne cilla même pas. Avec l'enfance qu'il avait passé, si cette jeune-femme pensait le prendre au vif, c'était loupé.
Quand elle sortit, il pensa à la suivre et commença à rassembler ses affaires; puis, à la dernière remarque de Julia, une idée fit apparition dan sa tête: A force de tout laisser passer, il ne se passerait rien de bon dans son groupe, et il décida de poser les limites dès le début, histoire d'éviter la catastrophe...

"_Non, Julia, ne partons pas tout de suite. Je vais aller "parler" à Evaine. Si tu le souhaite, suis-moi, ou alors reste ici mais dans les deux cas n'intervient pas car je n'ai pas envie que cet épisode prenne des proportions phénoménale. Puis il dit, un sourire en coin: Quand un enfant fait des bêtises, il faut le punir afin qu'il ne recommence plus. Il en est de même pour Evaine: je n'était pas partit pour jouer au papa en me lançant dans cette aventure, mais on ne peut pas prévoir les imprévus! logique, non? =)
Je vais aller lui "parler". Il faut qu'elle comprenne qu'en agissant comme ceci elle se comporte comme la plus basse des gamines.
Diplomatie est mère de bonnes relations."

Et il sortit.
La jeune femme n'était pas très loin, et il la ratrappa en quelques pas.Une fois qu'il l'eut arrêtée, il essaya de lui parler, mais Evaine ne broncha pas pour autant. Finissant par s'impatienter il dit:

"_Tu sait quoi? je vais parler ton language pour que tu comprenne mieux!"

Ajoutant les gestes à la paroles, il donna à evaine tout ce que cette dernière avait infligé à julia, avec, cerise sur le gâteau, plus de précisions.
Il répéta exactement chaque gestes, enchaînant coup de pieds et gifles en tous genres...
...Jusqu'à ce qu'Evaine aille dire bonjour au vers de terre, la tête à moitié ensevelit dans la boue. Cela confirma ce que Rurïl pensait: la jeune femme avait beau péter plus haut que ses fesses, elle n'en restait pas moins un être que la méprise avait dégradé intérieurement.
Ne voulant ommettre aucun détail, il n'attendit même pas qu'elle se relève pour lui mettre un magistral coup de pied dans la mâchoire; puis il la releva, et, n'ayant pas de dague dans ses habits, il posa le bout de son index sur le front d'Evaine, entre les sourcils, à la base du nez, et il le transforma en griffe d'ours.
Il appuya un peu sur le front de la jeune fille afin qu'un goute de sang perle.

"_Maintenant, pour reprendre tes mots, j'aimerais te dire <>.
Comme tu le vois, nous pouvons très bien nous débrouiller sans toi. Si tu crois me faire peur avec tes histoires de grands méchants Rais, c'est raté. Mais je ne sait as pourquoi je te parle, car je crois que le message à du bien passer, entre deux gifles!
Puis il se reprit, en voyant le regard des badauds qui s'étaient arrêtés.
Je n'aime pas vraiment jouer les méchants, et puisque tu as l'air disposé à m'écouter, je vais te proposer se marché: Sois tu continue à t'enfoncer dans ta méchanceté et ton voyage avec nous s'arrête ici; sois tu laisse ton orgeuil de côté et tu nous suis. Crois-moi, se sentir plus important que tout et tout le monde n'apporte rien de bon, et tu parle à quelqun qui à de l'experience dans le domaine. Ce n'est pas pour rien que je suis à Corbac: la Fierté et l'orgeuil, ça me connait!
Je me réjouissait à l'idée d'être accompagé de deux demoiselle pour le voyage, et j'avoue que je le suis maintenant un peu moins. Je sait que tu n'as pas vraiment pris un bon départ avec Julia, rien ne t'empêche de repartir à zéro, je suis sur qu'elle acceptera. En faite, il n'était sur de rien mais il n'en fit rien paraitre.
Tu as le choix. A toi de faire le bon."

Il avait beau eut s'être radoucit, l'ambiance dans la foule en restait tout de même assez lourde. Néanmoins, il tendit une main ouverte à Evaine après avoir affiché un souriree large et sincère, espérant pour elle qu'elle déciderait de faire le point sur sa personne.
Il jeta un coup d'oeil furtif aux alentours.
La foule silencieuse.
Julia guettant dans un coin.
Evaine, le visage boueux et écheveul, le regard vague.
La foule encore, dont le regard disait: <>
Un coup d'oeil furtif, mais suffisant.
Il éclata de rire.




_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
avatar

Premier Gardien
Messages : 49
Inscription le : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Lun 15 Déc 2008 - 2:43

Etait-il besoin de préciser qu'Evaine n'avait vraiment apprécier cette petite leçon venant d'un imbécile qui se croyait moins ignorant qu'elle en la matière. La jeune femme avait passé son enfance dans les Marches Frontalières, elle avait reçu l'éducation de ces guerriers redoutés dans tout l'Empire... il convenait donc d'enseigner une leçon à ce Maître fauconnier pour le moins ignorant.

Evaine se releva à moitié et faucha les jambes du Rurïl dans le même mouvement, sans prendre la peine de le ménager. Il l'avait surprise quand il l'avait frappé au visage, elle ne s'y était vraiment pas attendue... elle ne referait plus cette erreur. Le fauconnier voulut parer le coup quand elle leva la main, mais ce n'était qu'un leurre destiné à susciter une réaction venant de lui... elle s'empara de sa main et lui tordit les doigts dans une savante clé, l'immobilisant par la douleur et la mécanique corporelle. De son autre main, elle empoigna sa gorge dans un étau d'acier... serrant juste assez pour ne pas l'étrangler complètement. Avant de lui murmurer :


- N'essaie même pas de te transformer ou tu meurs étranglé... ou par un Dessin, tu as le choix.

Le forçant à se relever en maintenant l'étranglement et la clé, elle le plaqua alors violemment contre le mur de l'auberge. Plus qu'auparavant, elle le méprisait... Julia était rebelle et indisciplinée, mais elle avait encore l'excuse d'être inexpérimentée. Ce pauvre demeuré était censé être un maître instruit de l'Académie, mais il était inconscient de ce qui les attendaient en terre raïs. A côté se promener dans les régions les plus sauvages de Gwendalavir était presque une balade de santé... ce n'est pas sans raisons que les Frontaliers eux-mêmes ne risquent pas de l'autre côté de la chaîne du Poll. Seuls les fous se rendent dans les Royaumes raïs... Quant à ce que pouvaient penser les badauds, Evaine s'en moquait complètement.

- Ecoute-moi bien, l'ahuri! Si Valen lui-même m'a imposé de faire ce voyage, c'est bien parce que je suis la seule susceptible de vous ramener vivants! Je suis Frontalière de naissance, crétin, et j'ai été élevée parmi eux! Ne t'avise plus jamais de m'insulter ou tu ne passeras pas l'heure qui suivra! Ose encore la ramener en démontrant ton ignorance tout autant que ta stupidité et je te ramènerai à l'Académie par la peau des fesses! Et n'oublie pas, les Frontières de Glace, la seule voie praticable pour se rendre en terre rais, sont surveillées par les Frontaliers...

A ces mots, Evaine relâcha l'étau qui étouffait Rurïl et le rejeta dans la boue avant de fusiller les badauds du regard. Sans leur prêter davantage d'attention, elle se dirigea pour récupérer sa monture en lançant à Julia sur un ton ironique, mais néanmoins ferme qui montrait qu'elle ne plaisantait pas :

- Si la donzelle veut se donner la peine de rassembler ses affaires et de se mettre en selle... nous partons!


_______________
Evaine Derkan, de la famille des Til' Huryn, Premier Gardien
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Lun 15 Déc 2008 - 17:33

Julia avait porté sa main à son arme, mais elle savait bien que ce serait totalement inutile. De un parce que cela l'étonnerait que Evaine aille jusqu'à tuer Rurïl et de deux parce qu'elle ne faisait tout simplement pas le poids, même avec toute ça bonne volonté.
Elle grimaça en voyant Rurïl mordre la poussière, comme elle avait grimacé quand il avait entreprit d'affronter la femme. Elle n’entendit cependant rien à ce que la femme lui disait… C'était allez si vite qu'elle n'avait même pas put intervenir ou même émettre une objection ou une mise en garde à son ami.

C'est donc, impuissante qu'elle le vit prendre une raclé dans les règles de l’art. La situation n'était pas drôle mais elle ne put s'empêcher de sourire à Evaine quand elle en eu finit. Mais un vrai sourire, véritablement amusé même si la situation ne s'y prêtait pas. Cette femme était extraordinaire… Un petit rire très court et complètement désolé, la secoua malgré elle quand elle aida son ami à se reprendre:


_Mes affaires sont prêtes Evaine, tout va bien, on peut y aller. -Aidant Rurïl-Tu croyais quoi là? Qu'elle se laisserait faire? -des larmes de rire arriva à ses yeux qui pétillèrent- Rurïl, enfin qu'est-ce qui t'as prit? -elle l'aida un peu à épousseter ses vêtements- C'est Evaine là! Pas le dernier des truands, par la Dame! Je te remercie d’avoir essayé d’être diplomate, vraiment mais enfin… Excuse-moi -fit elle le regard brillant devant la moue désapprobatrice du jeune homme- C'est pas drôle, pardon, je suis désolée. -elle essuya de son doigt une larme qui perlait au coin de son œil puis pouffa encore un instant avant de se reprendre et s'en voulant à s'en mordre les doigts de réagir ainsi- Par tout le ciel, je n’avais jamais autant rit depuis des années ! Toi alors… -elle posa une main amicale sur son épaule- Alors? Tu es convaincu du spécimen maintenant? Tu sais il aurait suffit de me dire que tu doutais de moi, quand je t'ai avancé tout à l'heure qu'elle était parfaite pour ce voyage. On aurait discuté et ça t'aurait évité ça... allez viens ou elle viendra te chercher par la peau des fesses, ne l'oublie pas! -clin d'œil- c'est pas si terrible, vient. Haa Rurïl, Rurïl tu es formidable… y a vraiment que toi pour faire des trucs pareil, hein ? C’est bon j’arrête, me regarde pas avec ses yeux, désolée vraiment…

Se rapprochant enfin des montures, Julia espéra que le garçon n'était cependant pas blesser dans son orgueil... elle en avait guère pour elle-même et il était logique qu'elle se soit fait rétamé par Evaine il y avait quelque minute, c’était le prix incontesté de la parole et elle s'y était préparé. Même plus, elle y était totalement habituée. Mais Rurïl...
Montant en selle, elle dit à Evaine:


_Belle démonstration! Nom d’un siffleur c’était superbe ! Il faut absolument que tu me dises comment tu as fais ça… c’est pas croyable ! –elle se retourna un moment sur selle- ça va Rurïl ? Tout va bien ? –revenant à Evaine- Tu en sais d’autre comme ça ? En tout cas j’ai jamais vue ça à l’académie moi, ni ailleurs… -sourire complètement émerveillé alors qu’elle se repassait l’action, c’était parfait, il n’y avait pas d’autre mots ! Parfait…-

Elle ne s’attendait pas à ce qu’Evaine lui réponde, elle était encore sur ce qui venait de se faire et savais bien que la femme ne prendrait même pas la peine de lui accorder attention. Evaine n’avait pas la grâce de la dame Til’Lledoryn dans ses mouvements et encore moins la prestance et la maîtrise du Seigneur Til’Lleldoryn qui surpassé de loin peut-être même le commun des mortels, mais elle avait quelque chose de bien à elle, qui rendait l’art du mouvement beaucoup plus accessible, même si moins idéaliste dans la pensé de Julia. Ces mouvements qui venaient d’être accomplie sous ses yeux, elle pouvait le faire, elle en était sûre. Ils n’étaient pas pavés d’impossibilité et d’inaccessibilité comme lorsque que le maître d’arme leur enseignait de nouveaux enchainement, et que l’angoisse venait la prendre juste après l’émerveillement quand la consigne de reproduire les mouvements claquait surprenante, inattendu et complément irréalisable. Julia se dit que si un jour elle arrivait à atteindre le niveau d’Evaine un jour, alors là seulement elle pourrait envisager de se calquer sur l’exemple de beaucoup grand comme la dame Til’Lleldoryn ou le prima de sa maison. Il était mieux de progresser par étape.
Le voyage avec ne serait peut-être pas simple loin de là, mais elle aurait peut-être vraiment beaucoup à apprendre et le silence ça la connaissait bien après tout.
Julia s’installa plus confortablement sur sa selle alors qu’ils sortaient du village, adressant un regard rassurant à Rurïl qui n’avait pas tellement l’air de s’en remettre elle finit par lui sourire faiblement et elle articula silencieusement à son attention:


_Ça va aller tu verras… -clin d’œil-



_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Lun 15 Déc 2008 - 20:38

"_Ca va, ça va... Rrooohh! Et puis garde tes clins d'oeil, hein? il ne faut jamais me faire de l'oeil, ou de tout autre chose d'ailleurs, quand je suis sous l'emprise de mauvaises pensées, pour ne pas les citer...
Pour tout t'avouer, j'ai l'impression qu'un Pic-vert tape de tout son saoûl contre ma tempe..., c'est insuportable! Il s'ébroua la tête en la secouant, comme le font les chiens, geste qu'il regretta aussitôt, car bien qu'efficace, il le faisait passer pour un idiot. De toute façon, je ne sait pas pourquoi je parle à quelqu'un qui parlemente avec les rivaux. Ah, mais que dis-je? Bon, oubli ce que je viens de dire, je ne me controle pas. Et dire que je pensais que tout le monde pouvais changer! C'est sûr, je le pense encore, mais maintenant je me dit en plus que pour certaines personnes, il faut, disons, plus de temps que pour d'autres! -soupir de lassitude- Bon, en tous cas, nous sommes partis, et le voyage promet d'être long, c'est le cas de le dire!"

Rurïl avait laché ces quelques mots avec une pointe de provoque, comme s'il avait été vexé, mais en faite, il avait appris avec le temps à toujours voir le bon côté des choses, et son for intérieur lui soufflait qu'il était enfin devant un vrai défi: jamais une personne ne s'était montrée, face à lui, aussi coriace que cette donzelle qui pasait son temps à vanter ses origines.
Il allait avoir du faire à retordre.
Et, d'un côté il aimait ceci.
Mais, car il y a souvent un "mais".
Mais, d'un autre côté, il avait envie de partir, de laisser ces deux filles s'enquiquiner comme des filles et de vivre sa vie comme il l'entendait. Surtout que cette Evaine avait l'air d'avoir un tempérament de meneuse.
Tant pis pour elle, ils seraient deux, et le Fauconnier n'abandonnerait pas comme ça.
Soudain, alors que le jeune-homme marchait bon train à côté des jeunes-filles et leurs montures, il se souvint. Zut! Heureusement qu'il s'en été souvenu à temps.
Sans prendre le soin de donner des explications à ses compagnes, il posa son sac sur le cheval de Julia, se transforma en Corbeau et partit, vite, en direction de la forêt.
S'il loupait cette étape, son plan tombait à l'eau.


_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Ven 19 Déc 2008 - 8:19

Julia n'eut même pas le temps de réagir! L'arc devant elle, son cheval qui commençait à s'agiter... il avait sentit quelque chose, ou même l'animal sentait encore quelque chose... et puis sans prévenir, un bruit presque sec retentit accompagnée d'une brusque bourrasque de vent et de terre et son ami s'envola aussi soudainement que le changement de direction d'un vent de grande tempête!
Seul un appel surprit sortit des lèvres de la jeune fille, un seul:

_Rurïl!

Son cheval s'était cabré à cette brusque envolé de son ami, et elle eu peine à le maîtriser un moment. Elle regarda dans la direction vers laquelle Rurïl s'était dirigé:

_Par la grande Dame, qu'est-ce qu'il fout, à quoi il joue!

Inquiète elle se mit à regarder rapidement les alentours... rien à signaler, strictement rien! Du moins à se vue. Qu'est-ce qui lui avait prit de s'enfuir comme ça?

Serrant les dents de mécontentement, Julia interrogea un instant Evaine du regard. Impassible d'apparence, il semblait presque, mais certainement pas en vérité.

Sans attendre plus Julia talonna sa monture et se dirigea au galop à la suite du maître fauconnier, tentant de ne pas le perdre de vue.
Qu'est-ce qu'il allait s'en prendre plein les dents quand elle le retrouverait celui là! Et plus jamais après ça il ne recommencerait! Jamais!
Si il se comportait aussi ainsi en terre ennemie, ils étaient tous fichu!

Rageuse mais ne pouvant s'empêcher de s'inquiéter, Julia se coucha sur son cheval et l'intima d'accélérer. Pourvut qu'elle ne le perdrait pas!


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Mar 23 Déc 2008 - 20:37

Rurïl, sous son apparence de Corbeau, volait au plus vite vers ses destinataires. Et dire qu'il avait failli oublier! Mais quel idiot il faisait!
Se reconcentrant sur son vol, il entendit un galop derrière lui.
Zut!
Julia avait décidé de se montrer curieuse. Mais il ne voulait pas lui révéler ses desseins, non pas qu'il soient spécialement important, mais chaque personne à son jardin secret, c'est ainsi. Le Fauconnier comprenait bien que Julia avait dû être prise au dépourvu, mais sous le choc, il n'avait pas eu le temps de la prévenir; la preuve: il s'était promit de ne pas user de son Don devant les autres et comme bon lui semblait, mais, dans l'action, cela lui était sortit de la tête, et il s'en voulait à présent. Depuis la bataille où il avait dévoilé son pouvoir, les autres élèves le regardaient bizarrement, et il avait enfreint une lettre de son Maître: "N'utiliser son pouvoir qu'en cas de néssécitée, et jamais sous l'emprise de l'alcool, de la haine ou des femmes". Il avait bon dos maintenant!
Voyant qu'il se rapprochait de la forêt, il enchaina une série de voltige, haut dans les nuages, jusqu'à ce qu'il se retrouve au dessus de la forêt et qu'il plonge en pic, s'enfonçant dans la masse de branches et de feuilles, se faufilant entre buissons et ronces.
Essouflé et près du but, il s'arrêta.
Julia n'était pas prête de le trouver! Il avait prit soin de ne laisser aucune plume sur son passage, et tout un tas de haute herbes, de branchages et de ronces en tous genres bouchaient le passage.
-¤-


Et voilà!
Ils étaient maintenant prévenus; ils lui avaient même indiqué ce qu'il voulaient savoir! Satisfait, il soupira, puis s'envola en direction de son point de départ. Il ne vit pas Julia: elle avait sûrement du rebrousser chemin...


_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
avatar

Premier Gardien
Messages : 49
Inscription le : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Mar 23 Déc 2008 - 21:30

Rurïl était un imbécile sans la moindre once de discernement et de jugeote qui les entraînerait tous dans la tombe! Conserver un calme et une impassibilité de façade était difficile, mais Evaine faisait cet effort pour Julia. Non pas qu'elle tenait absolument à se lier avec la jeune fille, mais la garde savait à présent qu'un effort de sa part envers la jeune initiée lui permettrait de se faire obéir et écouter plus aisément. Une fois dans les Royaumes raïs, le moindre moment perdu à se faire obéir pourrait se révéler fatal et elles ne seraient pas trop de deux pour rattraper l'insouciance et la folie du Maître fauconnier.

Ce pauvre demeuré s'était envolé sans prévenir et Evaine avait la vive tentation de le tirer comme un siffleur avec l'arc de Julia, mais elle sut finalement s'en abstenir. La jeune fille, elle, eut moins de contrôle sur sa fougueuse personnalité et se lança à bride abattue à la poursuite du fauconnier dément. Soupirant, Evaine lança sa monture à toute allure pour demeurer à la hauteur de Julia et se pencha pour saisir les rênes de la jeune fille et arrêter sa monture sans ménagement :


- Laisse-le aller, autrement nous perdrons un temps précieux! Quand tu ne peux pas suivre une proie, attends-la au tournant, comme disait mon père. Sois patiente, il reviendra et il sera encore bien temps de lui faire part de notre opinion sur son sujet.


_______________
Evaine Derkan, de la famille des Til' Huryn, Premier Gardien
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Ven 26 Déc 2008 - 11:51

Julia faillit protester mais elle se tut. Elle savait qu’Evaine avait raison, son oncle lui disait exactement la même chose de son vivant, quand ils passaient des jours entier à chasser pour « apprendre la nature » disait-il.
Evaine avait aussi raison quand elle disait qu’ils perdaient un temps précieux à vouloir le rejoindre. Ce bougre de Rurïl ! L’inconscient !
Julia était hors d’elle en ce qui le concernait ! Et dire qu’elle lui avait fait confiance ! Qu’elle avait cru qu’il était le membre le plus « sage » et le plus posé du groupe ! L’ingrat !
Elle aurait deux mots à lui dire quand il reviendrait celui-là!
Ne pipant mot Julia détourna le regard de la direction vers lequel son ami s’était envolé. Inquiète elle pressa son cheval de suivre la direction donnée par Evaine.
Ils venaient à peine de sortir d’une ville qu’elles n’étaient déjà qu’eux deux, seules. C’était un voyage qui promettait, Julia n’osait même pas imaginer ce que la femme pourrait faire de Rurïl quand il se montrerait à nouveau. A cette pensée elle se dit qu’elle devrait se montrer un peu moins dure finalement, vue tout ce qu’il allait peut-être se prendre à la figure avec la pirate.

Julia sangla son arc sur son dos et rangea le sac de Rurïl de sorte qu’il ne gêne pas d’avantage sa chevauché. Elle se concentra de nouveau sur la route. Ça allait être long…



_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Ven 26 Déc 2008 - 18:33

[Je risque de ne pas me connecter souvent ces temps-ci]

Rurïl aperçut les deux jeunes filles, et il atterit quelques mètres derrière elles avant de se morphoser et de les rejoindre, espérant de tout coeur que leur fureur ne soit pas trop forte.

"_Mille excuses, mes demoiselles, je n'est, dans la hâte, tout bonnement pas eu le temps de vous prévenir. Julia, désolé de t'avoir fait paniquer pour si peu, j'avais juste ommis de faire quelque chose, et y repensant soudainement je n'ai écouté que mon empressement! Et Evaine, je ne penser pas vous dire ce mot de si tôt, mais merci: si Julia s'était aventuré dans les bois nous auriont perdu trop de temps à la chercher."

Elles étaient en train de le fusiller du regard, malgré ses explications. Oui, c'est vrai, elles s'étaient un peu calmées depuis le début, mais il n'allait pas s'en tirer comme ça! Vite, il fallait placer des phrases avant qu'elles parlent.
Gagner du temps.

"_Euh...Voilà, quoi. Encore toute mes excuses. Je comprendrais volontier votre colère contre moi, mais s'il vous plait, n'utilisez pas tout votre savoir d'insultes contre moi; gardez-en pour plus tard, je suis sûr que vous en trouverez votre utilitée! ... -voyant qu'elles pesaient leurs mots, il demanda timidement- Alors?"


_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Ven 26 Déc 2008 - 19:16

La colère ne quittait pas les yeux de Julia qui se forçait à garder le silence en serrant les mâchoires.

_Rurïl Léôl'Êm ! -rugit-elle entre ses dents- Si Julia s’était aventuré dans les bois nous aurions perdu trop de temps à la chercher, hein ? Avec ce que tu viens de faire tu ose dire que c’est à Mon sujet que Vous auriez eu des préoccupations ?! Espèce d’ingrat, de vaut rien, fiente de la pire espèce que nous ayons jamais vu, inconscient, irresponsable de la dernière espèce et bien d’autre encore! Tu ne sais pas ta bêtise ! Il aurait put nous arrivé n’importe quoi, pendant que Monsieur faisait son intéressant à batifoler joyeusement dans les airs sans aucune raison apparente ! –Julia le fusilla du regard- Que tu foutes dans la merde comme un pro un ami, c’est ton problème ! –elle jeta un coup d’œil rapide à Evaine pour le faire comprendre de quoi elle parlait- Mais n’essaie pas de me couler avec toi et surtout pas en prétendant une sottise qui fait une bonne vingtaine de fois ton propre poids ! Parce que tu as raison ! –ajouta-elle sur un ton léger faussement badin et peu convaincu- Tout le monde se serrait enfui comme toi ! Et il était encore plus crédible que je puisse me perdre dans une forêt alors que je suis précisément née dans une forêt! –elle s’était égosillé sur la fin de sa phrase, elle n’avait jamais était aussi vexé de sa vie !- C’est ça bien sûr, va noyer un poisson pauvre égoïste ! Comme c’est crédible ne trouves-tu pas ? Piètre diversion pour sauver ta mise !

Julia se rassit convenablement sur sa scelle, les traits contrariés, le regard coléreux, la mine indécise.

_Tu ne penses même pas à ce qui aurait put arriver… c’est tout bonnement écœurant de ta part ! -elle détourna le regard- finalement je suis heureuse qu’Evaine soit des nôtre, au moins je sait qu’elle, elle ne s’envolera pas comme un oiseau, pour rien, à n’importe quel moment et sans prévenir !

Sans ajouter autre chose, Julia demanda à sa monture de continuer son chemin à pas lent, Evaine avait peut-être quelque chose à dire elle aussi, elle ne devait donc pas, trop les devancer.
La jeune fille entreprit de ranger les mèches de cheveux qui avaient glissé de l’ensemble de sa chevelure attaché en longue et stricte tresse. Il ne fallait plus qu’elle pense à Rurïl, d’autant plus qu’il n’envisageait pas de se calmer à ce qu’elle avait compris ! Si elle continuait comme sa elle aurait les cheveux aussi blanc que l’oncle Baris, à son retour. Et ça n’en valait pas la peine.



_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Premier Gardien
Messages : 49
Inscription le : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Ven 2 Jan 2009 - 21:15

Evaine n'avait pas décrispé sa mâchoire depuis que Rurïl était revenu, mais elle avait retenu ses imprécations, il fallait avancer. Toutefois, s'avançant d'un air sombre, elle n'hésita pas à lui flanquer une claque magistrale :

- Tu devras te contenter de cette gifle, dresseur de moineaux! Les explications sont reportées à plus tard!

La garde désigna alors l'horizon de sa main.

- Nous ferons le voyage jusqu'à la Citadelle d'une traite, nous pouvons y être cette nuit si nous voyons avec célérité. Je ne tiens pas à dormir en ces lieux déserts en étant pratiquement à découvert. En route!

A ces mots, Evaine relança sa monture au galop. En réalité, elle ne tenait pas à dormir avec un écervelé qui montait la garde avant de s'être expliquée comme il convenait avec lui. Elle prenait un risque, mais les chances de croiser une bande de Raïs pendant la nuit étaient pratiquement nulles... les guerriers cochons ne voyaient pas mieux que les humains la nuit et évitaient de se promener en terrain découvert à proximité de la Citadelle. C'étaient aussi une petite épreuve pour voir comment Rurïl et Julia tenaient la fatigue, elle aurait besoin de connaître leurs limites, une fois en territoire raïs.


_______________
Evaine Derkan, de la famille des Til' Huryn, Premier Gardien
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Dim 4 Jan 2009 - 19:05

Rurïl frotta sa joue de sa main, en regardant Evaine qui commençait à s'éloigner. Il avait était peu étonné de la réaction de la jeune-femme; et, après tout, il récoltait juste ce qu'il semait. Lui, lui qui était connu de la plupart des personnes comme calme et patient, une "force tranquille", se montrait soudainement assez etrange..., oui, c'était le mot! Avoir ainsi bousculer ses habitudes avait dû jouer sur ses nerfs.
Stoppant sa main sur sa joue, il pensa d'abord se mettre une bonne claque aussi, mais ne voulant pas paraitre idiot une deuxième fois, il serra un peu le poing, se promettant intérieurement de ne plus faire ce genre d'écart.
Se tournant vers Julia, il dit:

"_Julia, sincèrement désolé. J'èspère que si Evaine ne peut pas penser a me pardonner, toi au moins tu le feras. C'est juste que je pensais tellement à LA tache a faire que je l'ai oublié. Ce n'était pas spécialement grave ou obligatoire en plus, mais je devais la faire. Et ne pense pas que je rejettait la faute sur toi; au contraire, je remercier juste Evaine d'avoir sut garder sang-froid, désolé de t'avoir mis mal à l'aise. Bon, maintenant faut y aller!"

Pendant que Julia talonnait son cheval, il morphosa en Corbeau et alla rejoindre Evaine, qui n'était pas extrêmement loin, mais il avait la flegme de sprinter pour la rejoindre. une fois arrivé à sa hauteur, il démorphosa.
Il s'extasiait encore de cette sensation, se voir grandir, sa colonne vertébrale s'alonger, ses membres se dévelloper et ses plumes se remplacer par de la peau.
Il se mit à courir d'un bon pas dès qu'il toucha sol, afin de rester à porter d'Evaine.

"_Dis-moi Evaine, je ne dis pas ça pour contrarier tes plans, mais ça m'étonnerait vraiment qu'on arrive à la Citadelle ce soir, même au grand galop. A l'aube, à la limite, et encore. Enfin, moi je dis ça... Je ne suis pas d'une famille d'itinérants, mais je connais quand même les voyages, tu vois, tout ça, et quand tu as parlé de de nous faire traverser en large le pays dans l'espace d'une journée, tu m'as quand même étonné, je dois le dire. Et puis, tu sait, pour passer la nuit sur le chemin,n'est pas trop d'inquiétude, car, il faut maintenant que je te l'avoue, j'ai enmené un petit plus avec moi. Il vit que Julia arrivait et il l'attendit pour continuer, d'autant plus qu'il vit que son sac à dos était encore sur son cheval et il le prit, la remerciant au passage de l'avoire gardé. Ce n'était pas le moment d'oublier les courtoisies!Donc, comme je le disais à Evaine, j'ai enmené quelque chose que me confère ma "race", et je pensait vous le révéler, car de toute façon vous le découvrirai tôt ou tard, mais j'avoue que cela ma gêne un peu, car normalement se secret ne doit pas quitter ma peuplade. Je vous demanderez donc, avant de le révéler, de promettre de ne rien dire sur votre vie, et j'insiste sur ces dernier mot, secret oblige. Si les Mercenaires du Chaos appreanait ce renseignement sur nous, ou bien un notre, qui sait de quelle façon ils le mettraioent à leur avantage..."

Lui courrait bon train, elles chevauchaient côte à côte.
Trois personnes qui avançaient bon train, tournant le dos à la ville, et avançant vers l'Inconnu et les Surprises, bonne ou mauvaises. Une des trois personnes allaient révéler un secret que les personnes misent au courant avaient classées de "top secret". Et cette personnes ne prenait finalement pas pleinement conscience des risques qu'elle prenait, c'est vrai.
Il avait dis merde.
Quand on est jeune, les mots "prudence" et "sûretée" sont souvent hors du vocabulaire, et d'un côté heuresement, car sinon, comment accomplir son destin?


_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Mar 6 Jan 2009 - 16:11

Evaine la dépassa pour donner le rythme à leur avancé. Ils allaient d’une traite à la citadelle ? Etait-ce réellement possible ? Julia haussa les épaules. Si Evaine le disait ça devait être faisable, elle, elle ne s’était jamais rendu là-bas ce n’était donc pas elle qui allait la contredire. Mais l’idée que la jeune fille avait de la distance qui les séparait de la citadelle était toute fois impressionnante. Ça serait un grand sprint.

Julia s’assit un peu plus confortablement sur ça scelle quand Rurïl remonta à sa hauteur. Aucun son ne sortit de ses lèvres aux excuses du garçon elle ne le regarda même pas. Le vif de l’action était encore trop mordant, sa colère trop présente, se taire était la meilleure solution.

La jeune fille leva les yeux au ciel quand elle vit son ami rejoindre Evaine et la suivre en courant. Quand elle arriva à leur hauteur il était en train d’expliquer quelque chose sur un secret qu’il fallait promettre de garder. Mais elle n’y prit pas tout de suite attention, se pencha pour arriver à hauteur de son ami qui parlait toujours et le hissa d’un seul mouvement sur son cheval, où il resta un moment surpris et sans bouger.


_Tu ne crois tout de même pas courir comme un idiot jusqu’en terre ennemie ! –lui dit-elle- On ne sera pas encore arrivé aux frontières, que tu serais déjà mort d’épuisement et ça nous retarderais énormément. Alors si tu ne voles pas ou je ne sais quoi d’autre de rapide, autant demander de l’aide ça coûte rien. Pour ton problème du secret antique ultra mystique machin qui ne faut pas révéler je n’ai rien contre les secrets et je sais très bien les garder. Ça ne me dérange donc pas. Je promets mais assis toi bien s’il te plaît, j’ai l’impression que tu vas tomber comme ça. Et dès qu’on pourra tu passeras derrière ça sera plus simple.

Julia rajusta rapidement le mou qu’elle donnait à sa monture, vérifia que ses deux pieds étaient toujours bien campé dans les étriers et attendis la suite de ce que voulais leur dire Rurïl. Pour Evaine la jeune fille n’était pas sûre que le mot « secret » soit bien compatible avec son genre, mais elle ne dit rien. Si Rurïl avait décidé de leur dire ce secret c’est qu’il avait au moins réfléchis un minimum avant ou que c’était vraiment important qu’elles sachent toutes les deux aussi.

Le vent lui faisant plisser les yeux, Julia se demanda en combien de temps exactement ils seraient capables de faire ce voyage. Pour une foi en y pensant bien, elle était heureuse d’être de sommeil léger et rare, ça lui servirait certainement.


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Mar 6 Jan 2009 - 21:27

"_Ne t'en fais pas pour moi, Julia, je me transformerai bientôt en Corbeau. Mais avant, je tiens à vous dire plusieurs choses me concernant. Rurïl reprit un peu son souflle avant de continuer, car parler en courant le fatiguait beaucoup plus que la normale. Tout d'abord, il faut que je vous dise que les Animorphes ont un petit pouvoir, dérivé du Dessin, un peu comme celui des Rêveurs. En effet, nous pouvons, sous notre forme animale, communiquer mentalement. C'est généralement avec d'autres vrais animaux ou entre Hommanimaux, car entrer dans les esprits d'autres personnes est souvent très mal vu, même si les personnes sont d'accord. Cela ne se fait pas. Et discuter avec un autre animal n'est pas vraiment divertissant. C'est généralement avec les mamiphères que l'on peut le plus parler, car c'est eux qui ont l'esprit le plus apte à ce genre de choses. On ne peut pas vraiment parler d'ailleurs, car ils ne comprennent que peut de choses, qui relèvent de l'instinct. Ainsi, on envoi généralement des images pour parler, ou des sensations. Si j'envoie à une biche un sentiment de sérénité, et que je lui montre un troupeau de siffleurs qui gambadent joyeusement, elle se laissera beaucoup plus approcher que si que lui montre un des siens à l'agonie. Vous suivez?"

Eh bien oui, elles avaient l'air de le suivre, même si, physiquement, c'était plutôt lui qui les suivaient! Et bien que parler l'essoufflait, il continua malgré tout, car il en avait déjà dit la moitié et maintenant qu'il les tenait en halène, il était trop tard pour arrêter. Pour que le groupe arrêtait ses chamailleries, il fallait en profiter!

"Avec les oiseaux et la plupart des poissons, c'est impossible, car ils ne comprendront rien et seront effrayés dans tous les cas. les reptiles non plus ne sont pas vraiment vifs, et si l'on eut quand même un peu communiquer avec un serpent, c'est tout un autre language, car on ne parle quand sensations, et en utilisant une sorte de thermosta mentale, pour parler de niveau de chauds et froids.
Voilà, biensur avec vous, se sera différent. Si vous me donnez votre accord, eh bien, quand je m'adresserai à vous, vous entendrai une voix dans votre tête. Ne vous inquiétez pas, vous ne sentirez rien. Pas de maux de tête ou autres rien. Vous aurez juste que quelqun est "dans" votre tête. Ne vous inquiétez pas non plus, je ne peux pas fouiller dans votre esprit. Voilà. Ces renseigenements ne doivent surtout pas tomber dans les mains des Mercenaires du Chaos, je pense que vous comprenez pourquoi."

Rurïl se permit l'aisance de reprendre son souffle quelques instants, puis il reprit, avec une voix moins saccadée:

"La deuxième chose, c'est concernant notre voyage, et surtout les éventuels "tours de garde", la nuit. Vous savez que mon Animal Totem est le Corbeau, et donc que cet animal m'est lié, nous nous respectons mutuellement et ils n'hésiteront pas à me rendre un service. J'ai donc pu en enmener plusieurs avec moi, trois, et bien que j'ai appelé d'autres rapaces à me suivre, seuls deux hiboux, un Moyen-duc et un Grand-duc, ont voulu me suivre, car les faucons et les Corbeaux sont ennemis, à causes de territoires convoités, et les aigles restent aussi distants. Mais des hiboux, c'est super, parce que la nuit ce sont des supers gardes! Je les ais convaincus de nous suivre et de veiller sur nous jusqu'à la Citadelle, mais ils n'iront pas plus loin avec nous, car cela fait trop loin pour eux et il fera trop froid. Il y aura peut-être des Chouettes Harfangs qui nous rejoindrons là-bas, mais je n'en suis pas sur, je n'est pas trop compris ce qu'ils me disaient. S'il y a un quelconque problème la nuit, je serai directement avertit. Tu vois, Evaine, finalement il sert à quelque chose le "Dresseurs de Moineaux". Je sait en plus que les Corbeaux n'hésiteront pas à se battre avec nous s'ils le peuvent, mais si l'un d'eux est bléssé, je pense qu'ils fuieront et éviteront le combat. Mais ça reste quand même cool, non?
Le Fauconnier se tourna vers julia, épuisé. Tout ce spitch l'avait épuisé!
Julia, cela ne me gêne pas trop de courir à vos côté, à part que j'éviterai de vous parler, et de toute façon la forme de Corbeau m'ira très bien. Et en faite j'ai gardé mon argent car je pensais acheter ou marchander un cheval de la Citadelle. Je connais ces chevaux comme exeptionnels. Ils sont légèrement plus petits que la normale mais sont très endurants et robustes, bâtit pour le combat sous toute ses formes! Voilà pourquoi j'espère en acquérir un. En plus, j'aurais mon propre cheval à l'Académie et je n'aurais plus besoin de faire des emprunts! Si malheuresement je ne peux pas m'en procurer, je retserai en Corbeau.
Vous savez maintenant tout.
Je compte sur vous pour ne rien dire.
Si maintenant vous m'autorisez à vous parler mentalement, cela facilitera les choses. Je n'agirais pas sans votre accord car ont m'a tellement sermoné sur cela en me disant que c'était un acte très impoli, qui pouvait tourner au perfide, et rien que l'idée m'écoeure encore un peu aujourd'hui. Donc si vous n'y voyez pas d'inconvénient, dites bien fort un "OUI", ou alors levez le bras et faites-moi un signe de la main!"

A ce moment, Rurïl morphosa en Corbeau (scène plutôt marrante car une fois transformé, il bougeait ses pattes en l'air, pensant qu'il courrait encore...) et prit rapidement son envol, en profitant des moindres courants d'air chaud.
Et il se mit à planer, en se faisant bientôt rejoindre par trois Corbeau et deux Hiboux.
Il sentit un petit sentiment de fierté monté en lui, qu'il ravala aussitôt: cela serait prétentieux plus qu'autre chose, et la prentention ne servait à rien en ce moment!


_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Mer 14 Jan 2009 - 20:00

_Si toi ça te dérange pas de courir comme un malade, et ben moi si ! On dirait un chien mal fagoté qui court à toute allure vers un destin pas mieux agencé, alors tu vas me faire le plaisir de remonter sur ce chevale immédiatement ! La fatigue ça existe !

Julia se ferma alors presque immédiatement, Rurîl venait de nouveau de s’en voler ! C’était trop lui demander d’attendre une réaction de leur part en se montrant bien élevé et patient ?! Serrant les dents, Julia se concentra à nouveau sur sa chevauché.

Elle ne ferait rien, pas de signe, pas de grand « oui », elle n’était pas là pour se faire mener par le bout du nez par un fauconnier ne faisant qu’à sa tête !

Et toute son histoire un peu frivole sur les bords… ils devraient en reparler plus tard. Au calme. Pour l’heure, il fallait le trouver le calme !


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Maître fauconnier
Messages : 112
Inscription le : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrae.jeunforum.com/
MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   Dim 18 Jan 2009 - 16:08

--fin de la première partie--


RENDEZ-VOUS AU PIED DES MONTAGNES POUR LA SUITE DE L'EXPEDITION!!!


(PV Julia, Evaine et Rurïl)



_______________


~¤~
...La vie n'est qu'un enfant qui danse sur un fil d'incertitude
pour rejoindre la Lumière...
Merci a la personne qui m'a enfin créé un bureau! On commence quand les cours? =D
~¤~
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]   



 
Quête au Royaume Raïs : Première partie [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» ¤ Première partie des remises de prix ¤
» Le devoir d'une prêtresse - Première partie [Iseult]
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Première partie... de fin de soirée. [Pv Yamada Kioshi]
» - Le réveil de la Prophétesse - La Voie du Temps, Première Partie [solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La cité d'Al-Poll et ses environs :: Au Dragon Vert-