Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteAimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Dim 16 Nov 2008 - 22:36

Le chemin défile depuis des jours sous les yeux d'un cheval qui porte un malheureux bonhomme. Son maitre semble avoir du mal avec les montures et s'arrête souvent pour se masser les endroits sensible a un voyage loooooong. C'est donc depuis environ une semaine que Arro traverse Gwendalavir pour arriver a Al-Chen, où Ena Nel'Atan lui avait donné rendez vous pour une affaire très importante. Finissant une tranche de siffleur sécher, il se posait des questions sur ce que pouvait être cette affaire, un entrainement personnel, un défis, une mission ? Enfin, il ne savait pas. Il se calma avant d'éteindre le feu et repartie sur son cheval

I'm a poor lonesome cowboy... And long away from home

Comme il était tard, Arro dormis sur le dos du cheval, un art qu'il s'était développé durant le voyage. Puis lorsqu'il fit jour, le jeune homme se réveilla avec la cité d'Al-Chen en vu. Pressant le pas du cheval, il arriva dans la ville, avec une légère angoisse. Il prit place dans une auberge, mangea un repas convenable, Enfin ! Pris un bon bain chaud. Et repartie sans laisser de trace dans les mémoires du tenancier et de ses clients. Plus tard, regardant tous autour de la ville. Il arriva en vu du lac Chen, l'endroit où le rendez-vous était fixé. S'approchant du bord, il enleva ses bottes et trempa ses pieds dans l'eau froide. Un soupir sortit de sa bouche.

-Aaaah, C'est bon. L'eau est bien fraiche et assez clair...

Et le marchombre pensa qu'il serait bien de piquer une tête. Mais que ferait-il si Ena arrivait et ne le voyant pas repartirais ? Elle lui avait stipulé l'endroit exact : Lac Chen, près du vieux chêne auquel est entourée une chaine. Il avait trouvé l'arbre, maintenant fallait la marchombre. Où était-elle ? En haut ? Non, il avait vérifié ? Dans l'eau ? Ah moins qu'elle ne se soit baignée toute habillée, il n'y avait pas d'affaire par terre. Sous terre ? Si c'était cela, il aurait fallut creuser et pas de trace de terre déplacer. Bien, plus qu’à l'attendre alors... Car après ses déductions, il avait compris qu'elle n'était pas la.

-Ba! Ça fera l'affaire de quelque minute au mieux, et de quelques jours au pire.




_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Lun 17 Nov 2008 - 21:27

Les muscles du cheval saillaient entre ses jambes, se tendaient puis se contractaient en cadence, alors que l'ombre noire avalait peu à peu l'herbe se défilant à sa voracité. Le soleil trônait dans un ciel, qui bien que mitigé en cette matinée légère, tendait à se dégager. Le corps appuyée sur l'encolure, les jambes battantes, la crinière noire fouettant son visage à chaque foulée, elle respirait l'odeur de l'ivresse et de la conquête. Infini ralenti insensiblement, bifurquant légèrement vers l'est. Elle accompagna le mouvement, souple et légère, laissant les mouvements s'imprimer en elle. A sa droite, une butte s'écoula lentement, ricanant, le regard condescendant sur ses petites particules qui croyaient à leur rapidité factice. La marchombre n'y prêta pas attention, se laissa aller dans le vent et esquissa un sourire.

Quand elle arriva aux abords du Lac Chen, Le poulain noir ralentit progressivement, le cœur battant, la tête haute et les yeux fixé sur la surface moirée. Après quelques instants à écouter leurs poitrine battre à l'unission, Ena se glissa en bas de sa monture, admirant son port altier et ses yeux pleins de folie. Sa main glissa sur ses poils humides de sueur, glissant le long de son encolure, puis elle se recula, le laissant aller où bon lui semblerait. Il attendit quelques instants, immobiles sur ses membres tremblants de rapartir à l'assaut du vent, puis bondit souplement et s'éloigna, crins volants. La jeune femme laissa ses yeux se perdre à sa suite, effleurer l'herbe, sentir la puissance et la volupté. Puis elle s'approcha du lac. Du bout des doigts, elle caressa le miroir immobile, brisant son reflet et laissant glisser des ondes concentriques qui se brisaient sur la berge. La soleil frappait déja ses cheveux sombre, et elle se redressa, avisant le rivage, plus près d'Al-Chen. Elle s'immergea dans l'eau. Quand l'eau froide l'eut débarassé de la lassitude du voyage, elle ressortit, récupéra habits et armes, et se dirigea vers le fameux chêne.

Ena apparut devant Arro, entourée d'un halo lumineux, descendant calmement du ciel.

Arro se tenait immobile, au bord de l'eau, attendant, patiemment, l'arrivée de celle qui était encore son maître, pour quelques minutes encore, certainement. Elle stoppa à quelques mètres, moitié dissimulée par l'ombre d'un arbre cornu aux grimaces pathétiques. Elle regarda un instant l'un de ses plus anciens élèves, au corps taillé avec force et douceur, dont les yeux restaient obstinément fixés sur le lac immense. Il avait énormément grandi depuis son arrivée, avait affronté bien des soucis de l'Académie et était d'une force mentale bien supérieure à ce qui restait imaginable pour un ... simple élève. Elle repensa aux élèves qui avaient subi, péri, souffert depuis que l'Académie existait. Aux souffrances de Marlyn, Aux morts de Silhila, Lirys, Eryn, tant d'autres...Puis elle chassa d'un geste machinal de la tête ces pensées. Le bruit pourtant infime de ses cheveux humides fit se retourner le jeune lupus, qui la regarda un instant. Elle sourit, et lança:

- Bonjour...Combien de fois aurais-je pu te tuer, dis moi...?

Puis elle eut un sourire franc et ses yeux brillèrent. Quitter un élève n'était jamais si simple...Elle s'approcha et s'assit à coté de lui. Ils fixèrent leurs yeux sur l'étendue miroitante. Elle s'approcha de lui et murmura juste dans son cou, son son oreille:

- Que vois-tu, jeune apprenti?


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Lun 17 Nov 2008 - 22:44

*Juste quelque minutes, c'est parfais, je n’avais pas envie de patienter des masses*

Ainsi donc, la marchombre arriva derrière lui, dans l'arbre. Il se retourna après avoir entendu le bruit de quelque goute et de cheveux tombant dans le vent.

- Combien de fois vous auriez pu me tuer ? Zéro, le vent apporte beaucoup de renseignement, et l'eau est un bon ami. Je serais surement blesser, mais en vie.


Puis elle s’assit a coté de lui et posa une question... Ah, qu'est ce qu'il voyait. Deux cons au bord d'un lac qui papotaient Question assez simple, pour un œil simple. Arro pris un air de magicien et avec un accent très prononcé, il commença a faire des petits cercles dans l'eau avec son doigts, puis avec sa main.

- Je vois, je vois ... Je vois une dame à coté d'un autre homme... Je vois... Je vois un retour à cheval... Je vois... Ben en fait, je ne vois pas grand chose la...

Souriant grandement, il se tourna vers Ena.

- Non, ce que je vois... C'est un monde... Un monde que l'on dit harmonieux. Sous l'eau, tous est bien ficelé, bien en place, chacun a son rôle... Non, moi je trouve que ce monde n'est pas harmonieux, il manque de liberté... Je n'aimerais pas avoir un rôle précis à faire. Et puis, il ne peut être harmonie, car l'harmonie n'existe pas sans le chaos... Le chaos... J'aimerais qu'il disparaisse, mais disparaitront nous à ce moment la ?


Son sourire s'était petit à petit effacé.

- Que venons-nous faire ici ? Un entrainement ? Faire de la philosophie ? Autre chose ?


Il était impatient, car c'était une des premières fois depuis longtemps qu'il partait seul pour voir un maître seul... Mais Arro se calma, et attendit une réponse quelconque. C'était un grand jour pour lui, mais il ne le savait pas... Et ne se doutait guère de ce qu'il allait se passer.


avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Jeu 20 Nov 2008 - 18:58

La jeune femme écoutait le jeune lupus raconter sereinement le monde qui les entourait, touchant avec légèreté son hypocrisie et sa cruauté. Elle regardait leurs reflets qui s’étalaient dans l’eau, avachis, tremblotantes images d’une réalité éphémère et incertaine. Elle laissa ses doigts courir sur la terre meuble du bord de l’eau, avant d’enfoncer ses ongles dans un carré humide, s’accrochant à ses certitudes et ses convictions, comme si on avait pu les lui dérober si elle ne s’écorchait pas sur les gravillons dissimulés dans la terre à la manière d’obstacles inévitables du destin. Elle posa ses yeux sur l’eau qu’un habitant des fond, aux écailles brunes venait d’éclater dans son allégresse déplacée. Elle saisit entre ses doigts un caillou gris terne, minuscule, et lorsque leur image se fut de nouveau stabilisée, elle envoya le bijou caresser le reflet délicatement. Celui si s’enfonça, brisant une nouvelle fois la photo chancelante. Qu’une si petite chose puisse briser un si grand dessin la mis mal à l’aise. Un frisson parcourut ses doigts, qu’elle se hâta de cacher. D’une voix douce, presque teintée d’amertume ou de tristesse, elle répondit :

- La notion de Liberté est définie par l’existence de Contraintes comme la notion d’Harmonie est définie par le sens du Chaos…


Deux oiseaux passèrent au dessus d’eux, étalant leurs ombres, bien plus grande que leur taille réelle sur la part de berge qu’ils occupaient, les transformant sans effort en pantins sous le joug d’une force fallacieuse et inexistante. Elle sentit la lumière revenir et suivit leur sombres âmes se prélasser sur l’eau innocente et claire tentant maladroitement de protéger ses locataires en reflétant avec force les rayons que le soleil dardait sur le lieu majestueux, conciliant. Les arbres derrières eux commençaient déjà à avancer leurs ombres vers le lac, assoiffés. Elle regarda deux poissons longs et fins se déhancher à l’unisson, fuyant la présence humaine envahissante pour quelques lieux plus calmes et désertiques. Il lui semblait inventer, comme lorsqu’elle était enfant, le dialogue qu’ils s’échangeaient, d’une voix irritée. L’idée la fit sourire un instant, puis elle oublia les deux êtres irascibles et se tourna vers son élève. L’élève qui allait arpenter sa route, fouler la terre de son chemin, suivre sa voie, unique, et trébucher sans doute sur les surprises agaçantes. Il aimait, une jeune fille aux cheveux roux, lui semblait-il, et il allait avaler le monde et ses secrets. D’une voix un brin nostalgique, elle murmura :

- Arro, aujourd’hui je voudrais donner un sens à toutes les paroles que nous avons échangé…A tous les gestes que nous avons partagés, que je t’ai imposés, que je t’ai montrés…

Elle se tut, détourna les yeux qu’elle fixa sur le ciel parsemé de moutons blancs, quelques cirrus s’étirant comme sortit d’un long sommeil. Elle continua, d’une voix un peu rauque :

- La vie s’ouvre devant tes yeux et devant ton âme. Aujourd’hui, je voudrais donner une raison d’être à l’échange…


Elle saisit entre ses doigts une pierre aux arrêtes coupantes, qu’elle serra dans sa main, faisant blanchir ses jointures, laissant s’enfoncer les pointes dans sa peau fragiles. Dans un dernier chuchotement vacillant, elle crut bon de lâcher un dernier mot.

- Vole.


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Jeu 20 Nov 2008 - 23:33

Un instant de réflexion, cherchant le sens déguiser par ces paroles... Non, pendant un moment, il ne trouva rien... Mais le sens de ce qu'ils avaient échangé, Arro l'avait découvert depuis longtemps... Pourquoi en donner un nouveau... A moins que ... Non, cela ne se peut, maintenant ? Alors qu’il commençait à peine à voir cette voie qu’il suivait ? Il est trop tôt, c’est inconcevable... Que pouvait-il exprimer... Joie d'être totalement libre ? Ou cette tristesse qui le ronge, s'en aller, ne revoir son maître quand de rare occasion ? Tirailler qu'il était entre ses deux sentiments. Que dire face à cela. Il se tut... Puis enfin, sa parole lui revint, comme toujours, jouant sur les mots, mais restant un brin sérieux.

- Voler ? Je plane déjà... Moi... Je suis vraiment prêt ? J'ai toujours cru que je ne finirais jamais l'apprentissage car j'étais une véritable mule... Cela créer un trouble... C'est le bordel total dans ma tête...

Puis, il regarda son reflet dans l'eau. Ce qu’il voyait était un homme brun, dont les traits avait fortement changé, on y voyait les traces de fatigues, d’heures passé sans sommeil, à penser a Elle… A penser à l’attaque possible sur l’académie… Mais au delà, on y voyait un homme qui avait changé. D’un état d’ignorant, il était devenu un apprenti. Puis cet apprenti appris les mots, les jeux verbal. Puis enfin, il comprit la philosophie… Et après ? Qui y a-t-il ? D’autre découverte certes, mais la continuité... Un apprentissage ne se fait pas pour rien. C'est juste des bases pour s'élancer et continuer.

- Je volerais totalement un jour proche... Je vous en fais la promesse Ena.

Et, d'un calme presque naturel, il enlaça doucement la marchombre dans ses bras. Arro pleurais et souriais en même temps. L’homme se sentait presque léger… Doux… Et le vent lui parla de nouveau…

- Merci pour ces années... Merci... Mes ailes sont déployées et ne demandent qu'à battre. Merci encore.

Les larmes ne coulaient plus. Il se leva et se tourna.

-Je ne pense pas que c’est terminé. N’est ce pas ?


Sa main se tendit vers Ena et il l'aida à se relever.

avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Dim 14 Déc 2008 - 22:39

Les bras du jeune homme la brûlèrent un bref instants. L’image ardente de Nathaël lui revint en mémoire, le lac brillant, semblable à celui-ci auprès duquel elle l’avait retrouvé, ombre du passé, ramenant avec lui sa chaire et son sang, la trace impérissable de son erreur. Elle sentait sur sa joue ses caresses, dans son dos les mains légères, sur ses épaules ses cheveux d’éther, sur ses lèvres la langueur saisissante de leur amertume commune. L’image la quitta peu à peu alors que le jeune homme, les épaules arqués, le souffle intense, l’esprit épuré la lâchait pour s’ouvrir sur le monde. De nouveau, elle devait quitter. Le nombre de personnes, ainsi cueillies puis semées sur sa route, qu’elle avait regardé s’évanouir dans l’ombre ou au creux des nuages, lui semblait infini et âcre. Etait-ce réellement avancer qu’abandonner à d’autres bifurcations des êtres qui faisaient partit intégrante de son histoire, qui constituaient à eux tous chaque gravier de son chemin, chaque racine gênante, chaque fleur délicate. Chaque pas.
Devait-elle détacher les ailes encore liées d’un mince filament du marchombre, de l’enfant lui semblait-il encore, qui se tenait à quelques mètres ? La réponse d’Arro lui ôta la possibilité du moindre revirement. Pouvait-elle enrayer le destin, son écoulement fatal, ses choix inéluctables ? Le vent dans les feuilles murmurait délicatement à son oreille, chantait une mélancolique litanie dont chaque note sonnait faux, sonnait amer. Plus lancinante, plus réelle et plus juste, la voix du lupus résonna à son tour.


- Je ne pense pas que c’est terminé. N’est-ce pas ?

Elle glissa sa main dans celle du jeune homme, arqua son dos et se redressa. Elle apprécia ses mains souples et tendues, et esquissa un sourire. Il saurait courir sur le dos du monde, rire au soleil, se battre contre rien. Il saurait. Les yeux perdus, presque hagards, elle murmura :


- Rien n’est jamais terminé. L’apprentissage encore moins. Surtout pas toi…

Elle s’avança vers la berge, manqua de glisser, caressa l’eau du bout des doigts, laissa ses pieds s’enfoncer dans la sable. Elle avança encore de quelques pas, se glissa dans l’eau, s’aveugla sur les reflets du soleil sur l’eau inégale qui brûlaient ses prunelles. Tendant son dos et ses bras, elle plongea. Ses cheveux plaqués sur son dos, elle s’avança entre les eaux claires, les remous s’agitant sur son visage, pour glissant sur l’arrête de son nez, glaçant ses joues. Ses bras se fondaient dans l’eau, lui demandaient de la pousser, dansaient délicatement, soucieux de ne pas briser les vagues de courants qui choyaient son corps ondulant. Elle ne se demanda pas si Arro la suivrait. Leurs chemins ne se sépareraient jamais totalement, il y aurait toujours un partage, un échange. Remontant à la surface, un murmure à peine audible sortit de ses lèvres, s’étalant sur l’eau encore immobile.


- N’oublie pas de revenir…


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Jeu 18 Déc 2008 - 22:55

-L'apprentissage ne finit jamais ? Cela je le savais déjà, je découvre plus de chose un jour qu'a celui d'avant... Je pensais qu'il y aurait autre chose... Pour devenir un marchombre libre.

Souriant doucement, Arro leva la tête. Ena s'enfonça doucement dans l'eau... C'est a ce moment la que le nouveau marchombre fit osciller son regard entre l'arbre et le lac... Il se posait une question existentiel : Faillait-il qu'il devienne sérieux, ou pouvait-il rester un gamin dans sa tête ? Enfin, l'homme avait pris sa décision. D'un air grave, le jeune homme grimpa a l'arbre. Il arriva sur une branche a peu près stable. Puis, il sortit un petit bandeau qu'il plaça sur ses yeux. et une carapace de tortue Regardant loin devant, il sourit. Et d'un coup le marchombre partie en courant, ses pieds ne glissaient pas, ils ne dérapaient pas. Arro appuya de tous son poids sur la branche qui se plia. Enfin il relâcha tous et se propulsa loin.

-Kawabungaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Le plongeon qu'il faisait n'était pas un beau plongeon... Il était plus pour éclaboussé, s'écrasé lourdement dans l'eau. Et c'est ce qu'il se passa. Imaginer un instant la puissance qu'avait mit Arro dans se bond... Bien sur, cela restait dans les mesures du possible, mais elle était assez énorme pour touché Ena, qui n'était pas loin d'ailleurs. Sortant de l'eau il ria a plein poumon.



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Ven 26 Déc 2008 - 22:36

La jeune femme se retourna quand les sons de l’écorce de l’arbre crissant légèrement parvinrent à ses oreilles. Elle se retourna pour découvrir le jeune homme s’élançant, en aveugle, au dessus de l’eau. Aucune grâce, aucune douceur, aucune souplesse. Un saut brutal et plein, qui devait lui envoyer des gerbes d’eau à la figure. Elle ne les évita pas, se tint immobile quand les filets la frappèrent de plein fouet. Les perles d’eau s’éclatèrent sur son front, roulèrent sur ses yeux qu’elle avait brièvement fermés. Un sourire aux lèvres, elle se glissa dans l’eau, engagea une pirouette et se dirigea vers le marchombre qui se débattait pour regagner la surface. Alors qu’il remontait, ses cheveux en batailles émergèrent, et alors qu’il s’apprêtait à respirer, elle pivota, laissant ses mains à demi immergées, giclant de l’eau dans la bouche du farceur. Puis elle disparut sous l’eau et s’éloigna.

Le soleil s’affaissait lentement, et elle glissait sous la surface de l’eau. Ondulant légèrement, caressant le flux glacé, elle ne sentait pas le besoin de regagner la surface afin d’avaler un peu d’air. Les yeux ouverts sur les fonds turquoises du lac, sur les poissons nonchalants, frétillants du bout de la queue avant de laisser le courant capricieux décider de leur sort. Elle suivait les allers et venues des habitants égrillards qu’elle dérangeait, avançant suivant la corde qu’elle avait tracé. Quand enfin l’air raréfié dans ses poumons vint à lui manquer, elle se redirigea vers la surface, s’éveillant sous les rougeurs de l’astre entamant la terre, à l’horizon. Sans oser se retourner, elle regagna le rivage, se hissant sur la berge ensablée, les idées embuées. S’appuyant sur son bras gauche, elle se retourna sur l’endroit d’où elle venait, mais ne chercha pas à apercevoir la silhouette galbée d’Arro. De ses doigts mouillés, elle traça quelques mots dans le sable.

Ardent chemin, fané
Déploiement enivré
Envolée



_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   Ven 9 Jan 2009 - 17:53

Arro riait tellement qu'il ne pris pas garde de l'eau qui venait de lui rentrer dans la bouche. Il manqua de s'étouffer de rire ! Cela aurait été une belle mort ! Mais bon ce n'était pas encore son heure de partir dans les cieux. C'est donc fièrement et en crachotant de l'eau qu'il s'en alla vers la berge. Il regarda un instant les mots tracés dans le sable par Ena. Puis sifflotant un instant et l'œil attentif, le jeune homme s'approcha du Chen auquel une chaine était accroché. Une dague vint dans la main du Lupus puis après plusieurs mouvements rapides il traça des mots dans l'écorce :

Sous ce chêne près du lac Chen
Que le jeune esprit d'un apprenti
A perdu, en se jour ses chaines
Triste il était, mais c'est aujourd'hui
Que commence sa véritable vie
Il n'oubliera jamais ce beau chêne
Qui de grande chaines s'est vêtit
Près de cet immense lac Chen !

Puis d'un léger tour de poignet le jeune homme signa d'un A. Regardant un instant le soleil, faisant un calcul rapide et savant de l'heure approximative, il en déduit qu'il devait rentrer a sa chambre... Il commençait à ce faire tard.

-Bien, Dam Nel'Atan... Je m'en vais à l'auberge... Nous nous reverrons à l'Académie... Surement !

Arro rangea sa dague et parti a pied vers son logis provisoire.



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]   



 
Aimant... Emincé... Emancipation ! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La cité d'Al-Chen et ses environs :: Le Lac Chen-