Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteComme une odeur de printemps... (RP terminé)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Comme une odeur de printemps... (RP terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Maître chantelame et marchombre
Messages : 1043
Inscription le : 26/02/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://magiccandle.hotgoo.net
MessageSujet: Comme une odeur de printemps... (RP terminé)   Ven 29 Aoû 2008 - 20:32

[D'accord, le titre n'a rien à voir ou pas grand chose avec le reste...Rolling Eyes ]

Perdue dans ses pensées, Tifen avançait dans l’académie. Quelques courbatures la firent grimacer, et rapidement, ses idées se tournèrent vers l’Anh-Ju, qu’elle avait passé peu de temps auparavant. Cela était encore si proche...

Un beau matin, elle avait quitté l’Académie avec Ena, en direction de la capitale. Chose qui pouvait paraître surprenante pour une apprentie marchombre, elle portait comme d’habitude son sabre Chantelame, n’ayant pu se résoudre à le laisser aux dortoirs. Ce n’était pas la première fois qu’elle quittait l’Académie pour plusieurs jours depuis son arrivée, mais l’expédition éducative, le dernier voyage en date, commençait à se faire loin, et la jeune fille avait retrouvé avec plaisir les joies du voyage. Un voyage qui n’avait d’ailleurs pas été de tout repos...

Khan les avait suivi un moment, mais les avait finalement laissées pour partir seul dans les bois. Cela attrista un peu Tifen, mais elle savait que son ami était libre, et espérait qu’il reviendrait plus tard. Arrivée à Al-Jeit, la Lupus fut surprise par la beauté de la ville. Ce n’était pas la première fois qu’elle entrait dans la capitale, mais cela restait superbe malgré tout.

Ena avait guidée jusqu’au siège de la guilde une Tifen impressionnée par tout ce qu’elle voyait de part et d’autre et de plus en plus anxieuse, bien qu’elle essayait de le cacher. Le maître et l’apprentie avaient marché dans les couloirs sombres, avant d’arriver dans une vaste pièce assez lumineuse et remplie de marchombres.
Des grands, des petits, des jeunes, des vieux, des apprenties comme elle, mais tous reconnaissables par cette grâce si propre aux chevaucheurs de brume. Plusieurs regards se posèrent sur le sabre Chantelame de la Lupus, qui se retint non sans mal de montrer son trouble.

Rapidement, les apprentis qui passaient l’Anh-Ju furent appelés, et Tifen avança au milieu des autres. Tous avaient plus ou moins le même âge, et semblaient dans le même état qu’elle, enfin quelque chose de rassurant.
Malgré tout, la tension montait et l’adolescente observa un court instant les murs de pierre pour se calmer, masquer au mieux son inquiétude. Son tour arriva enfin, et la Lupus s’exprima de la voix la plus claire et posée qu’elle pu. Trois marchombres encadrèrent l’apprentie. Un homme assez âgé et petit, un autre qui était plus jeune et de taille moyenne, ainsi qu’une femme ayant peut-être la quarantaine.
Trop vite au goût de la jeune fille, les épreuves avaient commencé. Courir, grimper, sauter, tirer... Au fil des exercices, l’appréhension de la Lupus diminuait. Elle était consciente de la chance qu’elle avait d’être ici, de pouvoir passer ce rituel, et allait faire de son mieux.

Enfin, ce fut fini. Epuisée mais heureuse, Tifen rejoint la grande salle en compagnie des marchombres qui l’avaient testée. Qu’elle ait réussit ou non l’Anh-Ju, elle avait donné tout ce qu’elle pouvait ce soir, et c’était ce qui comptait. Vint enfin le dénouement tant attendu, et la joie de la jeune fille quand elle apprit la nouvelle. Elle avait réussit l’Anh-Ju !
Le voyage du retour avait semblé passer à toute vitesse, et la Lupus avait retrouvé avec joie l’Académie et Khan, qui la rejoignit là bas le lendemain.

Tifen sortit en sursaut de ses pensées, en manquant la première marche d’un escalier. Se rattrapant in-extremis sur la marche d’après, elle constata que ses pas l’avaient menée bien plus loin que prévu, et elle ne tarderait pas à arriver dans la cour de l’Académie.
Soudain, elle s’arrêta net, tandis qu’un élève butait dans son dos, avant de s’éloigner en grognant.

Que dirait Valen quand il apprendrait qu’elle avait passé l’Anh-Ju ? Est-ce que le fait d’avoir fait cette épreuve l’éloignerait de la voie des Chantelames ? Une boule se forma dans son ventre. Se maudissant de ne pas y avoir pensé plus tôt, Tifen essaya de se calmer. D’une, le maître d’armes devait sans doute être déjà au courant de son voyage. Et puis il avait été passer l’Anh-Ju, la Lupus s’en rappelait maintenant. La voie des Marchombres et celle des Chantelames ne devaient, ne pouvaient pas être si opposées...
Tout en essayant de se changer les idées, la jeune fille repris son chemin. Ena lui avait donné rendez vous aux jardins, et elle ne voulait pas faire attendre la Primat des Corbacs.



_______________
o0° On a toujours le choix. Il suffit de faire le bon °0o
avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme une odeur de printemps... (RP terminé)   Sam 30 Aoû 2008 - 23:03

La jeune femme ignorait si elle avait fait le bon choix. Maintenant qu'elle s'était lancée, cependant, plus la peine de faire marche arrière.

Infini galopait légèrement, évitant avec grâce tous les obstacles, ou sautant ceux qu'il pouvait. La crinière au vent, la tête libre et libéré de toute selle, il louvoyait parmi les arbres, dans un galop rapide mais cadencé. Ses foulées se rétrécirent quand il approcha de la Cascade. Il ralentit doucement, et stoppa aux abords de la chute, baissant la tête sans attendre, et happant l'eau goulument. La jeune femme le laissa boire un moment, puis, soucieuse de ne pas le laisse boire trop d'eau fraiche après l'effort, lui releva la tête et l'incita à repartir. Il se dirigea droit vers les Ecuries. Il avait choisit un trot allongé, plus agréable pour sa cavalière, et avançait parmi les fleurs nouvellement fleuries. Il s'arrêta devant les écuries, et huma l'air. La marchombre descendit, et laissa le poulain marcher un peu, s'éloignant puis revenant, afin de se refroidir doucement. Quand il s'arrêtta devant elle à nouveau, elle le caressa longuement, puis le guida dans les écuries. Il but l'eau qu'elle lui apporta, puis se mit à macher du foin. Elle sourit en le regardant, avant de se souvenir qu'elle devait maintenant aller voir une ancienne élève.

Elle était fière de Tifen. La jeune fille avait suivit la voie marchombre jusqu'au bout malgré les exigence de la voie Chantelame. Longtemps, la jeune femme avait repoussé cette voie parallèle. Il était dure de voire une élève partagée, qui n'était pas toute à sa voie. Mais elle avait apprit à faire avec, et était ressortie de l'aventure avec une multitudes de nouvelles connaissances. Elle se dirigeait vers les jardins, ou elle avait donné rendez-vous à Tifen. Les fleurs précoces étaient colorées, et d'autres bouregeons présageaient un jardins pleins de teintes pour les mois à venir. Elle avait réussit, enfin, à libérer son esprit de tout. Même d'Anael. Elle avait enfin goûté à une belle Liberté. Elle aperçut la jeune fille, debout, dans une allée vers la droite. Les images de l'Ahn-Ju revirent à son esprit. La voix sûre, malgré ses épaules tendues, et des épreuves réussies. Elle s'approcha de la jeune fille, et lui sourit sereinement. Elle n'avait pas offert ce genre de sourire depuis longtemps...Elle attendit un instant, regardant le vague, avant de lui dire, cassant l'atmosphère légère du moment.

- Tu as réussi...Tu as été à la hauteur...Bravo, Tifen...


Elle s'arrêtta. Un oiseau voleta devant elles, battant des ailes avec précipitation, tentant de maintenir un vol sacadé. Elle secoua lentement la tête pour désaprouver, puis réfléchit. Elle offrait un nouveau Défi à la jeune Lupus. A la nouvelle marchombre. Elle ignorait si celle-ci serait à la hauteur...Mais pourquoi pas? Elle se tourna cette fois en face de son ancienne élève, et, prenant une grande inspiration:

- Tu es une jeune fille de talent, j'ai pu le remarquer...Je voudrais t'offrir quelquechose...


Elle attendit. Le soleil de début de printemps les chauffait agréablement, ne créant pas encore l'atmosphère lourde des journées d'Eté. Elle pensa à Arro, qui avait lui aussi terminé sa formation. Il avait été un élève épatant et imprévisible. Mais lui aussi s'était tenu, et avait avancé dans la voie sans accro. Mais cela ne rimait à rien quand on voyait cette autre jeune fille...Cette fille des Etoiles. Née dans la Voie. Elle stoppa nette ses pensées, et se plongea ses yeux dans ceux de Tifen, soudain grave:

- J'aimerai te proposer de devenir mon assistante, ici, à l'Académie...

Ne pouvant empêcher ses doigts de se crisper, elle attendit un réaction.


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Maître chantelame et marchombre
Messages : 1043
Inscription le : 26/02/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://magiccandle.hotgoo.net
MessageSujet: Re: Comme une odeur de printemps... (RP terminé)   Dim 14 Sep 2008 - 22:00

Enfin arrivée aux jardins, Tifen remarqua qu’elle était finalement en avance. Elle se mit donc à déambuler dans les jardins, réfléchissant à ce qu’elle comptait faire après. Aller voir Valen, car il fallait qu’elle sache. Qu’elle sache si ses craintes étaient totalement infondées. Et puis chercher sa soeurette. Elles ne s’étaient pas vues depuis... depuis trop longtemps. Depuis le bal de fin d’année, et la mémorable bataille d’eau qui avait eu lieu.

Ena entra enfin dans les jardins, et la Lupus se détourna de l’espèce de fleur bleutée qu’elle fixait depuis tout à l’heure sans la regarder vraiment pour répondre au sourire de la Primat des Corbacs. Un instant passa, dans le silence. Silence que Tifen n’osa briser, et se contenta donc d’écouter les bruits alentours. Le piaillement des oiseaux dans les arbres. Le bruit de la brise légère qui faisait virevolter une de ses mèches rebelles, en la poussant sur son visage. Ena parla enfin, et Tifen voulu répondre, dire qu’elle ne méritait rien, qu’elle avait juste fait de son mieux. Mais elle se tut, car la Maître Marchombre semblait vouloir ajouter quelque chose. Puis le silence revint, et l’adolescente crut s’être trompée. Elle attendit cependant, patientant dans le silence. Ses yeux rencontrèrent le regard de la Primat, et cette dernière s’exprima gravement, ce qui surprit la Lupus. Mais la stupeur fut à son comble quand elle comprit le sens de sa demande. Incrédule d’abord, Tifen ne put s’empêcher de demander


-Moi ?

*Mais non, banane, elle s’adresse à Khan*, rétorqua une petite voix moqueuse dans son esprit. Petite voix que Tifen fit taire en lui tirant mentalement la langue, dans une attitude très mature, cela dit au passage. Enfin bref. Revenons à nos siffleurs, et à Ena qui devait toujours attendre une réponse de plus d’un mot.

-Je... Enfin... Je serais honorée de devenir votre assistante... Mais...

Le dernier mot devint un murmure quasi inaudible. Tifen s’attendait à beaucoup de choses, mais pas à ça. L’image de Valen s’imposa dans son esprit. Une nouvelle fois, la voie des marchombres face à celle des chantelames. Et la Lupus, toujours entre les deux. Bien sûr, elle était fière de réussir à combiner les deux voies, mais il lui arrivait parfois de se demander pourquoi. Pourquoi elle ? Mais n’ayant pas la réponse à cette question, la jeune fille se reconcentra sur Ena...


_______________
o0° On a toujours le choix. Il suffit de faire le bon °0o
avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme une odeur de printemps... (RP terminé)   Mer 8 Oct 2008 - 15:32

Elle regarda calmement sur les traits précis du visage de la lupus se dessiner un semblant de surprise. Elle sentit sa mâchoire se contracter. Elle n'était pas angoissée mais que trop consciente des liens qui enserraient Tifen. Elle regarda la réflexion teinter son visage, le doute dans ses yeux, l'arrachement entre deux parts d'elle même.
L'odeur des fleurs caressait ses narines délicatement jusqu'à ce qu'une odeur plus forte s'approche et lui pince le nez avec force. Elle se força à en faire abstraction, et repéra le bouquets de bourgeons verts pâles dont venait l'effluve. Elle se laissa à regarder les pétales repliés malgré le soleil, puis la tige verte sombre, parcourue de tâches brunes. Mais rien ne semblait pouvoir la sortir de son cocon. Elle revint à Tifen et fut presque surprise en la voyant assise à coté d'elle. Ah oui, elle venait de lui faire une proposition...Elle se reconcentra sur le visage bien connu depuis de longues années.

La réponse non terminée la conforta dans son idée. La jeune lupus restait tiraillée entre la marchombre et sa véritable nature. Le soleil, haut dans sa course, regardait intensément les deux silhouettes. Il semblait brûler d'un désir ardent de les caresser de ses rayons, de prendre leur visage entre ses mains irréelles et de dorer délicatement les peaux claires. Elle prit enfin la parole:

- Je te fait la promesse que cet engagement ne nuira en rien à ta vocation. Tu es faite pour devenir Chantelame, et tu le deviendra.


Elle s'arrêta un instant, regarda le ciel. Des oiseaux planaient tranquillement, mais les ascendances étaient rares et trop maigre pour leur permettre de monter réellement sans battre des ailes. Des stratus s'étiraient au dessus de l'Académie, ombrant légèrement certains endroits. Elle reprit la parole.

-Si Sir Til'Lleldoryn te donne la permission d'accéder à se rang malgré ton allégence, je ferais en sorte que tu puisses respecter sans entrave cette dernière...

Elle se demanda comment l'on pouvait-être ainsi torturé entre deux bords. Peut-être comportant des similitudes, mais pourtant bien différents...Elle balaya la question et fixa la jeune Lupus. Son visage était lisse et clair, mais une ride barrait son front, signe qu'elle réfléchissait sans doute. Elle reprit doucement la parole, sans relever la tête pour la regarder.

- Ce n'est qu'une proposition, toutefois.

Et elle attendit un signal. Une réponse. Un prémice de choix.

[Désolée pour le post un peu moyen, je suis vraiment en panne d'inspiration...]

avatar

Maître chantelame et marchombre
Messages : 1043
Inscription le : 26/02/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://magiccandle.hotgoo.net
MessageSujet: Re: Comme une odeur de printemps... (RP terminé)   Jeu 9 Oct 2008 - 21:13

Ena avait comprit d’où venait cette hésitation qui la laissait encore incertaine là où d’autres auraient accepté immédiatement à sa place. Tifen en eu la certitude dès que la Maître Marchombre commença à parler. Elle écouta, ajouta ces nouveaux éléments à l’équation sophistiquée qu’elle essayait en vain de résoudre. Il lui était en effet impossible de trancher, ou même de faire pencher la balance vers l’une ou l’autre des deux voies.
Elle était marchombre et chantelame, et ces deux voies à la fois distinctes et liées formaient un tout et étaient indissociables. Inséparables. Comme... Comme son lien avec Khan, inébranlable... Lorsqu’Ena se tut, Tifen resta silencieuse un moment, en pleine réflexion. Ses doigts glissèrent le long du poil soyeux de Khan, avant de venir rattraper une mèche rebelle qui virevoltait devant son visage. Puis tenta un début de réponse


-Je...

La jeune fille arrêta là sa phrase, ne sachant subitement plus comment la finir. Ni comment la formuler. C’était étrange, parfois, comme certaines situations avaient un don pour la laisser sans voix. Son attention se reporta sur l’une des phrases prononcées par Ena.
Si Sir Til'Lleldoryn te donne la permission d'accéder à ce rang malgré ton allégeance...
Et si Valen refusait. Et s’il disait qu’elle ne pouvait continuer ainsi, sur les deux voies en même temps. Que ferait-elle ? Pourrait-elle abandonner l’une des deux voies ? La réponse à cette question était non, et Tifen le savait. Ena attendait toujours sa réponse, et Tifen se décida.


-Je... J’accepte. Si vous me jugez digne de cette tâche...

[Y a pas de mal Smile Je crois que je ne suis pas vraiment mieux...]


_______________
o0° On a toujours le choix. Il suffit de faire le bon °0o
avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme une odeur de printemps... (RP terminé)   Mar 11 Nov 2008 - 1:16

[Désolée pour le retard ... et ce post décharné --"]

Un sourire éthérée, presque indécelable aux lèvres, elle leva ses yeux sombres vers Tifen. Une légère brise caressa sa nuque, agréable devant cette chaleur qu'irradiait l'astre du jour déjà haut dans le ciel. Il faisait bon, elle se sentait bien...
Sans vraiment savoir pourquoi, Ena ne s'était pas attendue à une autre réponse que celle-ci. Estimant que le moment n'était pas à l'intrigue et au mystère, elle chassa cette idée de son esprit et dévisagea lentement Tifen, s'attardant sur son regard déterminé et la lueur d'espoir qui y brillait.
La voix de la jeune femme s'éleva basse, presque un murmure, mais qui se voulait chaleureux :

- Il n’y a pas de mauvais choix. Juste des chemins pré-tracés et une vie ouverte à toi…

Elle leva les yeux vers le ciel, songeuse, et continua :

- Je crois que tu as saisie la voie qui te correspond le plus…


Une dizaine de secondes passèrent, peut-être plus, dans un silence calme et serein. La rumeur de l’Académie s’étendait au loin, se dispersaient dans les alentour, comme si la vie calme et la langueur qu’elle avait autrefois était toujours d’actualité.
Ena vrilla ses yeux dans ceux de la jeune fille.

- Tu pourras me donner ta réponse quand tu auras fait ta demande à Valen…

Elle se leva, fit quelques pas, se retourna. Après un dernier regard et un sourire encourageant, elle partit, laissant Tifen avec ses choix. C'était sa vie comme ça l'avait toujours été... La jeune femme avait confiance. Son élève était intelligente, elle saurait se débrouiller, c'était une certitude.
Ena n'y pensa plus, elle aussi avait des choix à faire, une vie à mener...


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Maître chantelame et marchombre
Messages : 1043
Inscription le : 26/02/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://magiccandle.hotgoo.net
MessageSujet: Re: Comme une odeur de printemps... (RP terminé)   Mar 11 Nov 2008 - 14:24

Il n'y a pas de mauvais choix... Le début de la phrase d'Ena resta un moment à planer dans l'esprit de la Lupus. Pas de mauvais choix... Mais si Valen refusait, il lui faudrait choisir quand même. Choisir donc trancher. Choisir donc renoncer. Mais comment se décider entre deux choses qui lui tenaient autant à coeur l'une que l'autre? Finalement, tout serait tellement plus simple si Valen acceptait. Pas besoin de choisir, elle pourrait continuer à avancer sur ces deux voies, sans avoir besoin de se prononcer en faveur de l'une ou l'autre des possibilités.

Lorsqu'Ena se leva et partit avec un sourire encourageant, Tifen ne demeura sur place un moment, les yeux fixés sur un point imaginaire, en pleine réflexion. Complètement déconnectée du monde extérieur, elle n'avait pas pris conscience que le vent rabattait quelques mèches sur son visage et ébouriffait le poil de Khan. Elle n'avait pas remarqué qu'un cours débutait, dans un coin du jardin, et qu'on entendait le professeur calmer les élèves les plus bruyants.

Finalement, ce fut Khan qui se leva, et entreprit de la bousculer gentiment en grognant. La Lupus secoua alors la tête, pour sortir de ses réflexions, et dévisagea le tigre.


-Tu as raison, Khan. Ça ne sert à rien d'établir des suppositions stupides sur des choses qui pourraient arriver dans un cas comme dans l'autre. La meilleur des choses à faire est d'aller voir Valen, et après, d'aviser.

Elle sourit alors à son ami avant de se lever et de partir en direction de l'Académie, premier étage de l'aile ouest, où se situait le bureau de maître d'armes. Plus vite elle pourrait le voir, plus vite elle serait fixée...


_______________
o0° On a toujours le choix. Il suffit de faire le bon °0o
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Comme une odeur de printemps... (RP terminé)   



 
Comme une odeur de printemps... (RP terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Comme souffle le vent [pv Margaret] Terminé
» Comme une odeur de souffre... [RP solo; PNJ on]
» « une odeur de poussières ? Alba • end
» Alors comme ça je suis fou ? [Terminé]
» Comme on se retrouve... [PV Rose] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie RP :: 2008-