Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteLorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Marchombre
Messages : 462
Inscription le : 09/12/2006
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://voleusedencre.skyblog.com
MessageSujet: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   Ven 1 Aoû 2008 - 15:47

La cascade, lieu privilegiée des rencontres romantiques de par sa beauté naturelle et son acceuillante mélodie, lieu choisi parmis tant d'autre par manque aussi...

Anaïel longe la bordure de l'onde et frissone sous les embrums qui lui percent la peau pareils à autant d'aiguilles. Le bruissement langoureux de l'eau se fait rugissement sauvage à mesure qu'elle s'approche de la chutte, les frissons plus intenses.
Ses mains piquotent. Un rocher à quelques pas semble lui tendre les bras.
Assise en tailleur à son sommet, Anaïel contemple la cascade, lui ouvre son coeur.

"ça fait du bien de se retrouver, hein, ma belle..."

L'académie lui a manqué, il est vrai, pendant tout son périple, à la recherche d'elle même et des autres elle en avait presque oublié la magestueuse demeure qui lui avait ouvert ses portes et l'avait acceuillit en son sein. Se n'est que maintenant, confronté à la beauté et l'athmosphère paisible du lieu qu'il lui semblait qu'une large fissure s'ouvrait dans son coeur et son ame.
Et ça faisait mal.

Anaïel ouvrit grand les bras et lança un long sifflement modulée de manière à remplir l'espace autant que la nature le lui permetait, un sifflement sauvage qui atestait de sa rage de vivre et du bonheur que lui procurait sa rentrée au bercail.
La stridulation se faufila entre les filet d'air glacé, contourna les flocons givrés, dansa parmis les aiguillons impalpables du froids, il monta en flèche pour se perdre parmis les nuages et le ciel céruléen, pui redéscendit en un grave, aussi près de la terre qu'il pouvait se le permettre sans s'éteindre.
Tout son entourage savait qu'elle était de retour, et la jeune marchombre sentait qu'elle n'était pas malvenue malgré sa longue absence.
Elle regarda autour d'elle.

Le lieu était magique, cepandant elle sentai les infimes trésaillements de la terre, le comportement d'Elhya face à ses élèves lui revint en mémoire, et elle su intuitivement que l'Académie n'était plus telle qu'elle l'avait laissé.
Les choses changeaient, l'athmosphère paisible n'atait plus au beau fixe. Il faudrait qu'elle demande se qu'il se passait.

Les flocons craquèrent. Il s'était arreté de neigé et le soleil se réverbérait violament sur le nouveau tapis ouaté.
Un éclair.
Quelqu'un approchait.



(cela peut être une personne "méchante" ou "gentille", l'important est qu'il y ai vraiment quelqu'un :p)


_______________
Des ailes dans le dos...




Anaïel / Miaelle Campbelle/ [i]Lev Mil' Sha

[/i]


Aucun destin n'est inéluctable.

L'arborescence des possibles nous tisse le sang aux poignets


Spoiler:
 
avatar

Messages : 1460
Inscription le : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   Ven 1 Aoû 2008 - 16:03

Pour une fois, Valen n'avait pas cherché à dissimuler sa présence. Anaïel était une marchombre à présent et il était inutile de chercher à rivaliser en discrétion avec elle, Elhya n'avait jamais tari d'éloges sur son élève.

Le demi-Faël se souvenait bien d'Anaïel. Trop bien aurait-on pu même dire... Le fait qu'elle n'ait pas cherché à le rencontrer depuis son retour à l'Académie avait quelque peu attristé le Chantelame. Si elle ne venait pas à lui, il viendrait à elle. Ainsi, apparut-il derrière la jeune Anaïel. Grand et majestueux, comme toujours... mais son visage ne reflétait plus cette sérénité passée, cette sérénité qu'il avait perdue. Il était plus seul que jamais à présent.


- Anaïel... ainsi nous nous retrouvons après avoir parcouru un long chemin. Les choses ont bien changé...


_______________
Valen Til' Lleldoryn, Magister de l'Académie et Maître d'armes
avatar

Marchombre
Messages : 462
Inscription le : 09/12/2006
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://voleusedencre.skyblog.com
MessageSujet: Re: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   Ven 1 Aoû 2008 - 16:48

L'ayant entendu approché, Anaïel ne sursauta pas lorsqu'il lui adressa la parole. Elle se doutait qu'il n'avait pas pris de précautions en l'abordant et cela lui fit d'une certaine manière chaud au coeur, cela voulait dire qu'il acceptait à leurs juste mesures les nouvelles capacités de la jeune marchombre.
Le chantelame semblait toujours aussi puissant, imposant même, malgré l'ombre éparse de la tristesse qui obscurissait de temps à autre ses iris.

Elle se souvenait de sa breve rencontre dans le bois et du combat entre Elhya et lui, il semblait avoir aquit depuis en finesse et decsterité. Mais une chape de mauvaise augure alourdissait ses épaules.

Elle siffla dans sa dirrection :

- Bonjours...


Et voila, elle ne savait plus quoi dire. Pathetique.
Elle n'attachait pas, ou ne pensait pas attacher grande importance à Valen, mais le revoir lui faisait curieusement chaud au coeur. Elle fu la première à en être surprise et trouva le courage de continuer. Le trouva presque...

-...

Alors elle lui ouvrit partielement son coeur. Ses yeux s'enfflamèrent et par leur étincelle elle passa tous les mots que sa bouche refusait de ciseler, elle lui disait comme elle était heureuse de le revoir, à quel point il semblait tragique, et surtout lui disait comme le fait qu'il soi venu vers elle la rendait heureuse.
Son ironie naturelle semblait l'avoir quitée pour un bref moment.

Dans ses yeux, une question.
Dans ses mains, une chanson.
Qu'elle offrit au chantelame.

Doucement la pierre émit quelques notes. Justes quelques notes.

Les cadeaux mélodieux de la jeune marchombre réstait dans leur intégralité pour Elhya.


_______________
Des ailes dans le dos...




Anaïel / Miaelle Campbelle/ [i]Lev Mil' Sha

[/i]


Aucun destin n'est inéluctable.

L'arborescence des possibles nous tisse le sang aux poignets


Spoiler:
 
avatar

Messages : 1460
Inscription le : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   Sam 2 Aoû 2008 - 14:53

Avec un profond respect, Valen s'inclina devant Anaïel pour la remercier à sa manière. Le demi-Faël n'était pas un véritable marchombre, pas dans l'âme toujours est-il, mais il avait parfaitement interprété ce que les yeux de la jeune fille cherchaient à lui signifier. Les Faëls savaient que les mots ne pouvaient pas tout exprimer, contrairement au regard.

Le regard de Valen fut tout aussi éloquent et exprimait une gratitude et une reconnaissance infinie. Cependant, il devrait bien se servir des mots pour répondre à son interrogation. D'une voix plutôt sombre, il répondit donc à la question tacite :


- L'ombre cerne l'Académie maintenant plus que jamais et j'ai dû payer de ma personne en sacrifiant mon propre équilibre pour la repousser. Malheureusement, je ne pense pas y avoir réussi comme on pourrait le penser. C'est le calme qui précède la tempête sans doute...


_______________
Valen Til' Lleldoryn, Magister de l'Académie et Maître d'armes
avatar

Marchombre
Messages : 462
Inscription le : 09/12/2006
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://voleusedencre.skyblog.com
MessageSujet: Re: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   Mer 13 Aoû 2008 - 22:01

Une raffale cinglante lui hérissa la nuque, reflet du mauvais zéphir qui s'était levé dans son esprit.
Ainsi elle avait deviné juste, l'académie si convoitée par les élèves
sussitait aussi beaucoup de jalousie por ceux qui n'avait eu la chance
d'y être admis ainsi que ceux, alergiques à toute forme d'harmonie qui
ne pouvait tout simplement pas encaisser la présence d'un lieu ordonné
et heureux.
D'autant plus que Merwyn, pilier de ce monde, en avait le gouvernement...

Le vent emporta quelques mèches folles, les yeux flamboyant fixèrent à
l'extrème le maître chantelamme et celui ci, en personnage enigmatique
lui renvoya un regard qui aurait obligé plus d'une personne a baisser
les yeux.

- Je ne sais pas exactement de quels périls vous
parlez, mais je devine la haine que sucite ce lieu éternel aux yeux de
ceux qui veulent la destruction de toute forme d'harmonie, je suis
revennue pour rencontrer Elhya, et cette académie. Elle a été ma
maison, la seule que je n'ai jamais eu, comme beaucoup d'élèves ici.
J'aimerais me rendre utile tant que cela n'entache pas de restriction le ciel infinni qui me serre de vie.
Demandez, je vous rep...

Dans un ensemble parfait Le maître chantelame et la jeune marchombre se plaquèrent souplement à terre, une flèche silencieuse rasant leur tête de près.
Une voix. Suintante du venin de la haine, pourrissante de celui de la mechanceté.

- Un maître chantelame et une jeune fille... tss tss rater une si belle occasion d'en tuer un tout de go...laisser le temps à l'autre de contempler la fin d'un ami... la méthode rapide ayant échouer je...

Le poignard traça une estafilade sanguinolente en travers de la joue de se qu'Anaïel pensait être un mercennaire. Le reflexe de celui ci l'empecha d'être égorger, mais la blessure n'était pas superficielle.

La jeune fille que la voix avait doté des capacité que seul la haine pure procure avait réagit instinctivement.
Les mercennaires elle le savait faisait parti de ses hommes qui chérissent le chao, tentant de rendre le monde à l'image de leur malade utopie.

Ils voulaient détruirent son monde chéri.

Le temps de voir que Valen n'était plus à ses coté elle se propulsa sur le coté pour esquiver une nouvelle flèche et se jeta d'une fulgurante détente sur l'homme armé. Un coup de pied aérien lui percuta le menton tandis qu'elle feintait d'attaquer les jambes. Le vol plané du mercennaire, quoique très réussi ne l'empecha pas de se remettre debout avec la vivacité d'un serpent et de bondire sur la proix qu'il avait très mal jaugé depuis le départ.

Anaïel était désormais marchombre. Mais elle se considérait comme tel instinctivement depuis le jour ou le ciel avait chanté pour elle. Une nuit de pleine lune.

Aucune puissance de ce monde ne l'empecherais d'éradiquer ceux qui voulaient le détruire.
Aucune.

Elle repartit à l'attaque.




_______________
Des ailes dans le dos...




Anaïel / Miaelle Campbelle/ [i]Lev Mil' Sha

[/i]


Aucun destin n'est inéluctable.

L'arborescence des possibles nous tisse le sang aux poignets


Spoiler:
 
avatar

Messages : 1460
Inscription le : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   Jeu 14 Aoû 2008 - 14:40

Dans un mouvement aussi gracieux que rapide, Valen avait projeté au sol l'adversaire qui l'avait assailli dans le dos. Le mercenaire voulut se réceptionner en roulade pour se relever aussitôt, mais une coup de pied circulaire du Maître Chantelame déjoua aussitôt ce projet et plaqua l'homme au sol. Dans un même mouvement, d'un violent coup de talon, Valen avait brisé la nuque de son adversaire et pivota aussitôt pour affronter un second adversaire.

Les mercenaires du Chaos étaient des adversaires redoutables, et ce à plus d'un titre. Esquivant un coup qu'il ne pouvait bloquer, Valen s'avança aussitôt et s'ensuivit un enchaînement de frappes et de blocages, de techniques et de contre-techniques. Mais rares étaient les personnes pouvant rivaliser avec Valen Til' Lleldoryn dans la maîtrise des arts martiaux. Le mercenaire était habile, mais il dût sa perte qu'à un infime instant d'hésitation. Le demi-Faël perça la garde du mercenaire et le frappa à la gorge, paume ouverte. L'homme chancela et parut étouffer, il ne put bloquer le second coup, une frappe puissante portée autant avec les muscles de son corps qu'avec son énergie interne. Le mercenaire s'écroula, le seconde frappe, la paume vibratoire, avait occasionné des lésions internes.

Il ne restait plus qu'un seul adversaire et Anaïel s'occupait de lui. Valen aurait pu la laisser le neutraliser, elle en était capable, mais sa haine inaltérable des mercenaires du Chaos prit le dessus. Sans crier gare, il se précipita sur l'homme et bondit les deux pieds en avant. Le choc fut plus rude qu'il ne l'aurait pensé. Il jeta l'homme à terre, mais Valen en sortit meurtri : l'âge commençait à se faire sentir et les acrobaties du genre étaient hasardeuses car incontrôlables, il aurait dû s'en souvenir. Le demi-Faël se releva, mais le mercenaire fut plus rapide que lui et se fendit avec sa dague, une erreur. Valen esquiva, empoigna le bras de son adversaire et le prit en clé pour le désarmer, avant d'enchaîner avec un étranglement.

Le Maître d'armes était bien trop expérimenté pour laisser la moindre faille, l'étranglement était un étau qui se resserrait inéluctablement. Valen accentua le pression de son avant-bras sur la gorge du malheureux qui expira quelques instants plus tard. L'affrontement était terminé, mais le demi-Faël ne se départissait pas de son expression glaciale si inhumaine et d'un regard sombre.



_______________
Valen Til' Lleldoryn, Magister de l'Académie et Maître d'armes
avatar

Marchombre
Messages : 462
Inscription le : 09/12/2006
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur http://voleusedencre.skyblog.com
MessageSujet: Re: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   Lun 25 Aoû 2008 - 21:32

La colère faisant flamboyer ses prunelles, la jeune marchombre s'approcha du maître d'arme d'une démarche silencieuse de rage contenue.


- Je hais les mercennaires. Je hais également que l'on me vole mes proies.

les mots suintant d'une voix haineuse. Le sifflement d'Anaïel se répercuta à la surface de l'eau, avertissement aux promesses de mort. Valen la regardait, le regard sombre.

- je me bats contre les mercennaires pour venger mon univers de cette abjecte créations que sont ceux qui en veulent aux merveilles que les éléments ont à m'offrir.
Je ne vous ai pas sauter à la gorge, se battre entre académiciens devant des ennemis n'aurait pu que semer le trouble envers eux.
La prochaine fois, cepandant, je ne me retiendrais pas.
prenez garde, Valen, je suis devennue bien plus dangereuse qu'à l'époque de mon apprentissage.
je vous respecte pour se que vous êtes, Valen, mais le respect n'est pas à sens unique. Que vous le vouliez ou non je suis libre et personne n'a a interférer avec mes actes. Refrénez donc vos envies de vengeances et laissez moi les miennes.
Les yeux plantés dans ceux de Valen, La marchombre distilla ses paroles d'une voix froide, froide comme la dague qu'elle avais sortie de son foureau.

Le maître chantelame ne s'attendait sans doute pas à cette réaction, ses yeux se durcirent sous le flot de sifflotement de la jeune fille, après tout il ne s'était pas passer tellement de temps entre le départ de l'apprentie et le retour de la marchombre. Il s'appreta à répliquer des le silence rétablit, mais la fine dague qu'Anaïel sortit lui coupa les mots dans la gorge.
Ainsi que le saut halucinant qu'elle effectua par dessus sa tête.
trois mètres de hauteur. cinq de longueur.
Un éclair duveteux.
Le temps que le chantelame se retourne et le combat se terminait déja. Un autre mercennaire avait bondit hors de sa cachette, en silence et la jeune fille lui avait atteri sur le dos. Le mercennaire utilisait une dague ainsi qu'une paodie de griffes longues de 10 centimètres qu'il avait placé dans le prolongement de ses métacarpes afin que son poing fermé ne fut plus une arme contondente mais une arme mortellement létale.
Son coup de poing doublé d'un revers de la dague n'approcha même pas la jeune fille, qui, plus vive qu'une ombre, se glissa sous la garde du mercennaire et lui planta, presque en douceur, la dague en plein coeur.

Le combat avait duré au plus 5 secondes.

Le chantelame regarda la jeune fille.

Anaïel essuya sa dague sur les vetements de l'ennemis défunt, puis se tourna, courru et sauta dans un arbre ou elle s'assit à califourchon sur une grosse branche.
Elle se demandait si le chantelame la réprimenderais pour ses paroles ou s'il allait la questionner pour sa prouesse aérienne.

Et pour son discour, honnetement elle s'en fichait royalement. Elle était marchombre, désormais, l'avait toujours été et le serait encore et toujours.
pour l'eternité.






_______________
Des ailes dans le dos...




Anaïel / Miaelle Campbelle/ [i]Lev Mil' Sha

[/i]


Aucun destin n'est inéluctable.

L'arborescence des possibles nous tisse le sang aux poignets


Spoiler:
 
avatar

Messages : 1460
Inscription le : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   Lun 13 Oct 2008 - 11:10

- Pourquoi devrais-je te craindre, marchombre Anaïel? Valen Til' Lleldoryn n'est plus un humain, ni même un Faël, il est une arme forgée et façonnée pour anéantir le Chaos.

Le demi-Faël avait craché ces mots avec dégoût et dépit avant de se détourner de la marchombre. Une lutte incessante avec le Chaos avait souillé son âme, il le savait désormais : pour lutter contre le Chaos et le vaincre, il fallait agir comme eux, penser comme eux. Un jeu d'échecs où le plus fourbe des adversaires l'emporterait en employant chaque pion avec un discernement malsain. Qui pouvait le savoir? Daelos n'avait plus jamais chanté... Valen Til' Lleldoryn n'était plus harmonie, mais était-il chaos?

Il disparu. Mais n'était-il vraiment plus harmonie? Une question insoluble...



_______________
Valen Til' Lleldoryn, Magister de l'Académie et Maître d'armes
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)   



 
Lorsque le bonheur cristallise... (RP terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un bonheur éphémère... - Terminé
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» La cuisine du bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie RP :: 2008-