Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteOrfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Orfaria Fil' Fanel

Mercenaire du Chaos
Messages : 56
Inscription le : 20/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/forum.htm
MessageSujet: Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos)   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitimeLun 21 Juil 2008 - 20:28

Description physique et mentale

Description générale:

Nom : Fil' Fanel

Prénom : Orfaria

Race : Humaine

Âge : 24 ans

Alignement : Chaotique mauvais et chaotique neutre

Classe primaire : Mercenaire du Chaos


Description physique :

Grande, mince, qui cache sa force. Une peau aussi blanche que la lune.
Un visage fermé, aux traits fins et aux pommettes saillantes.
Une bouche fine aussi rouge que le sang.
Un petit nez légèrement évasé. Des yeux aussi noirs que le néant au fonds de son coeur.
Des cheveux de jais, coupés courts.
Des doigts longs et fins, capables cependant d'étrangler quelqu'un.
Sa tenue moulante en cuir noire met en valeur ses courbes et sa poitrine avantageuse.
Une démarche souple et silencieuse. Une ombre parmi les ombres.
Invisible à ceux qui ne savent pas regarder, la mort pour les autres.
Ses capacités d'escalade sont étonnantes. Ne se sentant bien qu'en hauteur, Orfaria se promène le plus clair de son temps sur les toits.

Description mentale

Orfaria ne s'attache à personne, et personne ne s'attache à elle. En effet, la jeune fille tient à sa liberté de mouvement et de pensée autant qu'à sa vie.
La lune est son amie, les étoiles sont ses guides, et le vent est sa parole. Orfaria ne parle qu'avec son maître. Et les autre ont très rarement le droit d'entendre sa voix. Les gens qui ne la connaissent pas croiraient qu'elle est muette.
Elle est solitaire et indépendante.
Ne compte jamais sur personne, ne te lie à personne.
Voilà sa manière de penser.
Une individualiste confirmée.
Lorsque Orfaria est en position de faiblesse, elle est prête à tout même à tuer pour reprendre le dessus.
Sadique et fourbe, la jeune fille est crainte de beaucoup de personnes. Ce qui ne la dérange nullement, au contraire, elle aime ça.
Incapable d'amour, on se demande parfois si elle a un coeur, elle même ne le sait pas et n'y prête aucune attention.


Principales qualités :

Libre, indépendante, individualiste.

Principaux défauts :

Solitaire, sadique, fourbe, incapable d'aimer.

Particularités :

Elle a une beauté sombre. Ne se sépare jamais de ses armes. Vit presque sur les toits. Un renard noir l'accompagne partout où elle va.

Capacités :

Des compétences d'escalade et de raisonnement étonnantes. Elle comprend parfaitement son renard sans user du Don. Les lames à deux tranchants son sa spécialité.

Orfaria Fil' Fanel

Mercenaire du Chaos
Messages : 56
Inscription le : 20/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/forum.htm
MessageSujet: Orfaria Fil'Fanel   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitimeLun 21 Juil 2008 - 20:29

Je vous envérais l'histoire demain. Je l'ai presque finit.

Orfaria Fil' Fanel

Mercenaire du Chaos
Messages : 56
Inscription le : 20/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/forum.htm
MessageSujet: Orfaria Fil' Fanel   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitimeMar 22 Juil 2008 - 13:23

Vécu et Histoire sociale

Situation familiale : Fille de nobles, elle a tué ses parents.

Situation sociale : Seulement accompagnée de Brume son renard. Solitaire. Tue toutes les personnes qui s'approchent trop d'elle, de sa vie privée et de ses projets.

Histoire :
A Al-Jeit. Lorsque Orfaria est née, la brume s'est levée. Ses parents, Arècle et Persélia, ont cru que leur fille était née de cette brume. La peau blafarde, des yeux aussi noirs que le plumage d'un corbeau. Oui leur fille était étrange.
Orfaria grandit dans la solitude, pas parce que ses parents ne l'aimaient pas, mais parce qu' elle, ne les aimait pas. Il étaient trop bruyants, trop joyeux. La petite fille fuit toute compagnie pendant 7 ans, jusqu'au jour où, se baladant dans le bois à côté du Domaine, elle rencontra un renard. Il était aussi étrange qu' Orfaria, au lieu d'être roux ou marron, il était noir, le bout de sa queue blanche et des yeux gris. La fillette s'approcha du renard, comme attirée par une force invisible. Bizarrement il ne s'enfuit pas, et Orfaria le caressa sans aucune gêne.
Lorsqu'elle rentra à la maison, Persélia hurla et saisit sa fille pour l'éloigner de l'animal. Arècle accourut au moment où Orfaria prononçait sa première phrase :

- Viens Brume.

Sans aucune crainte le renard nommé Brume s'approcha de sa nouvelle maîtresse et se frotta à elle.
Abasourdis, Persélia lâcha son enfant et resta bouche bée devant la scène qui s'offrait à elle.
Depuis ce jour Orfaria ne quitte plus Brume.

¤¤¤

Le jour de ses 15 ans, la jeune fille fut abordée par sa mère :

- Ma fille. Maintenant que tu as 15 ans, il va falloir que ton père et moi commencions à te chercher un fiancé.

Ces mots remplirent Orfaria d'un dégoût sans nom. Et elle le fit savoir :

- Il n'en est pas question !! Je ne marierai jamais avec un de ces stupides garçons prétentieux !

Perselia faillit s'étouffer avec un morceau de gâteau. Avant qu'elle ne poursuive, Arècle intervint :

- Allons Orfaria ! Tu es assez grande pour comprendre, non ? Il faut que tu te maries avec un noble, pour que notre famille conserve sa Caste.

- Plutôt mourir !

Sur ces mots, l'adolescente cracha par terre, se leva brusquement et se dirigea vers sa chambre. Elle ne devait pas pleurer, c'était un signe de faiblesse. Brume sur ces talons, Orfaria claqua la porte de sa chambre et ferma à clé derrière elle.
Il fallait qu'elle leur fasse payer, d'une manière ou d'une autre, il fallait qu'ils souffrent. Brume choisit ce moment pour se blottir sur les genoux de sa maîtresse et commençait à ronronner. L'adolesente ne put réprimer un sourire.
Lorsque la maison se fut endormie, Orfaria prépara un petit jeu très amusant.


¤¤¤

Arècle a une passion pour les chevaux. Il en possédait plusieurs et faisait souvent des parcours d'obstacles sur un terrain d'entraînement.
Ce matin là, très tôt,il sella son cheval et commença sa course. Mais ce dont Arècle ne se doutait pas, c'est que la lanière qui maintenait la selle avait était sabotée par Orfaria.
Lorsque le cheval sauta son deuxième obstacle, la selle glissa brusquement et le cavalier avec. Celui ci s'écrasa par terre et sa tête heurta brutalement le sol. Il resta par terre sans bouger. De sa chambre, l'adolescente n'avait pas raté une seule miette du spectacle qui s'offrait à elle.
Elle descendit dans la cour, et une fois à côté de son père, elle comprit qu'il était seulement paralysé, le cou faisant un drôle d'angle sur le côté. Il avait du se casser une des premières vertèbres, seuls les yeux tournaient affolés dans leurs orbites. Il était en piteux état, mais cela ne suffisait pas pour Orfaria : elle lui saisit la tête comme dans un geste d'amour, et yeux dans les yeux, avec un petit sourire, elle tourna d'un coup sec. Un craquement sinistre retentit. Arècle était mort, et c'était sa propre fille qui mettait fin à sa vie. Avec un sang froid étonnant, Orfaria remonta dans sa chambre sans un regard en arrière.

Lorsqu'on amena à Persélia le corp sans vie de son mari, elle pleura toute les larmes de son corps. La jeune fille, elle était aux anges, mais ne le montra pas, elle simula les pleurs qu'on attendait d'elle et se retira dans sa chambre pour réfléchir.

¤¤¤

Persélia s'était enfermée dans sa chambre et n'avait pas mangé depuis 2 jours. C'était exactement ce qui convenait à Orfaria.
Un plateau dans les mains, l'adolescente entra dans la chambre de sa mère. Sans dire un mot elle le posa sur les genoux de Persélia et la regarda doucement. Perselia fut très touchée de voir que sa fille lui avait préparé une boisson chaude et qu'elle venait la soutenir dans son chagrin : elle posa doucement sa main sur le poignet d'Orfaria pour la remercier, et but son infusion jusqu'au bout. Quand sa mère eut vidé sa tasse, Orfaria s'approcha d'elle et lui murmura à l'oreille "Adieu".
Perselia ouvrit de grands yeux et s'écroula morte, empoisonnée.

Orfaria sortit de la chambre un sourire carnassier aux lèvres.
La jeune fille resta à la demeure parentale le temps qu'il fallait pour l'enterrement, pour présenter une mine convenable devant cet horrible acharnement du sort : un père qui meurt dans un accident et une mère dont le coeur cède devant le chagrin.
Bientôt, elle inventa une excuse pour quitter le domaine et fit ses affaires. Prenant des provisions, récupérant ses armes qu'elle avait acheté en cachette, elle se dirigea vers les écuries et pris le plus beau cheval de son père.

Il était taillé pour la vitesse, grand, blanc avec une étoile noire au milieu du front. Topaze était son nom, mais Orfaria préférait Lune. Cela lui allait mieux.
Alors l'adolescente enfourcha Lune, Brume sauta sur ses genoux et ils partirent.


Pendant 6 ans Orfaria vola et tua pour survivre. Allant de ville en ville, Orfaria fit un jour la connaissance d'un homme assez étrange...


¤¤¤

Orfaria tourna dans une ruelle déserte, bifurqua dans une autre, mais rien à faire, l'inconnu ne la lâchait pas. Quand elle tourna une troisième fois dans un rue qui était en fait un cul-de-sac, la jeune fille fit volte-face, trop tard. Une silhouette se dessina à la lumière de la lune. Orfaria redressa les épaules et interpella l'homme qui bloquait l'entrée de l'impasse :

- Tu as épuisé ma réserve de patientce en me suivant jusqu'ici ! Je te conseille de déguerpir et de m'oublier.

Aucune hésitation. Elle avait dit cela avec une ironie cinglante mâtinée de colère.
L'homme la regarda de travers, puis dit d'une voix mal assurée :


- Viens ma jolie. Tu vas t'amuser avec moi, tu vas voir.

Un chuintement troubla le silence et la jeune fille se mit en position de combat, une épée dentellée à la main :

Tu veux t'amuser ? On va s'amuser.

Alors, Orfaria effectua un roulé-boulé, se redressa et enfonça son épée dans le ventre de son adversaire. Surpris par la rapidité avec la qu'elle la fille se déplaçait, celui-ci n'eut pas le temps de cligner des yeux que déjà une lame le traversait de part en part. Il fit un pas en arrièreen regardant bêtement le métal froid rentrer dans son ventre, et s'écroula dans un gargouillis d'agonie.
L'adolescente retira l'épée d'un coup sec et la rengaina. Elle s'éloigna d'une démarche souple et silencieuse, Brume sur ses talons.

La jeune fille rejoignit les lumières de la rue principale d'Al-Vor, et se fondit dans la foule.
Brusquement elle sentit une présence à ses côtés : un homme, qu'elle n'avait pas vu venir, l'aborda :


- Tu es douée.

Orfaria le regarda d'un air surpris. L'inconnu n'était pas très grand. Ses yeux bleus miosothys étaient encadrés par des cheveux blonds coupés au niveau des épaules. Il poursuivit.

- Tu as des capacités de combat intéressantes. Mais il te faudrait un entraînement pour les mettre en valeur.

Orfaria ne le laissa pas continuer et dit d'une voix dure.

- Premièrement, qui es-tu ?
Deuxièmement, de quoi parle-tu ?
Et troisièmement, on n'aborde pas des jeunes filles sans les connaître.

Un sourire moqueur apparut sur le visage hâlé de l'homme.

- C'est vrai je ne me suis pas présenté. Je me nomme Aron Jisper.
Je sais ce qui c'est passé dans la rue.
Et je sais plus de choses sur toi que tu ne peux le croire. Ton nom est Orfaria Fil' Fanel, âgée de 19 ans, fille de Persélia et Arècle Fil' Fanel. Tu as tué tes parents d'une manière assez originale.

Orfaria n'arrivait plus à bouger, elle était tétanisée. Comment pouvait-il savoir tant de choses sur elle ? Pendant une seconde l'adolescente eut envie de tuer Aron mais le regard de l'homme l'en empêchait. En effet, il avait beau avoir une stature normale, il émanait de lui une telle puissance que même Brume hésitait à grogner.Aron devait lire dans ses pensées, car il eut un sourire énigmatique et dit :

- Tu as compris déjà une chose. Ce qui me prouve une fois encore que j'ai bien fais de te parler.

Il prit Orfaria par le bras et l'entraîna dans une rue sombre.

- As- tu déjà entendu parler des Mercenaires de Chaos ?

Pour seule réponse la jeune fille hocha la tête.

- Je vais te proposer quelque chose que beaucoup d'hommes n'ont pas. Le pouvoir.

Ce mot décupla l'intérêt d'Orfaria. Elle écouta avec beaucoup d'attention .

- Deviens mon apprentie, et je ferais de toi une Mercenaire puissante. Rejoins la Voie du Chaos.

- C'est très attirant. Je suppose que c'est une proposition que l'on ne peut pas refuser...
J'accepte, je deviendrais ton apprentie.

- Jure moi fidélité et obéissance et tu le seras.

- Ce n'était pas prévu dans le contrat. Je déteste me plier aux ordres de quelqu'un. Et puis je perdrais mon indépendance et ma liberté en te prêtant serment.

- Oui mais si tu veux rejoindre le Chaos il le faut.

Orfaria hésita un moment puis dit d'une voix lasse.

- Très bien j'accepte ta proposition et je te prête serment.
C'est quand que la leçon commence.

Aron eut l'air satisfait et dit d'une voix doucereuse.

- Ta première leçon sera de me vouvoyer. Moi et tes aînés.

Orfaria souffrit durant 3 ans. Son maître ne la ménageait pas, et elle devint de plus en plus puissante. Certes, elle n'égalerait jamais Aron, mais l'apprentie était fière d'elle. Le Mentaï était pour elle un second père. Brume devint son frère, et elle vécut dans son milieu, le Chaos.
Un jour où Orfaria rentrait de mission, elle trouva son maître allongé mort par terre. Il était couvert de sang. Cette découverte arracha un cri de douleur à la jeune fille. Une seule larme coula sur sa joue. Lorsqu'elle se fut ressaisie, Orfaria avait décidé de ne plus s'attacher à quelqu'un. Elle pourrait le perdre.
La jeune fille sortit, enfourcha Lune et repartit sur les routes.
Depuis ce jour, Orfaria est une Mercenaire accomplis, même si chaque jour elle progresse sur la Voie du Chaos.

Orfaria Fil' Fanel

Mercenaire du Chaos
Messages : 56
Inscription le : 20/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/forum.htm
MessageSujet: Re : Orfaria Fil' Fanel   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitimeMar 22 Juil 2008 - 13:24

Voilà. Désolée pour l'attente. ^^'

Shaïlan Dal'Kenta

Voleur
Messages : 227
Inscription le : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fallen-eternity.skyrock.com/
MessageSujet: Re: Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos)   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitimeMar 22 Juil 2008 - 14:16

Bienvenue sur l'Académie de Merwyn Smile


Il y a un détail assez conséquent que je me dois de t'expliquer. Un Mentaï est un mercenaire puissant, riche en relation et en argent, et qui possède le don du dessin. Par conséquent, Orfaria ne peut pas être Apprentie Mentaï, car on n'apprend pas à être Mentaï, on l'est par relation. De plus, comme elle ne possède pas le don du dessin, elle ne peut également pas. Il te faudra donc éditer pour changer Mentaï en Mercenaire du Chaos, ce qui est déjà honorifique.

Ensuite, bien qu'elle soit douée, elle l'est peut-être un peu trop. En effet, "se propulser dans les airs à vitesse fulgurante" ou quelque chose comme ça.. c'est pas Superman, quand même Smile Surtout qu'elle est encore jeune et peut très bien progresser par la suite.

Sinon, les longueurs sont respectées et l'orthographe correcte.

Une dernière précision, puisqu'elle semble suffisamment puissante, pourquoi ne pas âger Orfaria de quelques années, et en faire un Mercenaire du Chaos à part entière ? Y'a pas mal de "simples" apprentis chaotiques sur le forum, tu peux jouer un Mercenaire accompli, non ? Smile

Après, libre à toi de décider, bien entendu.


_______________
Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Shaila13
Orfaria Fil' Fanel

Mercenaire du Chaos
Messages : 56
Inscription le : 20/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/forum.htm
MessageSujet: Re : Orfaria Fil' Fanel   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitimeMar 22 Juil 2008 - 14:46

Voilà. Par contre, pour l'âge, je préfèrerais ne pas plus la vieillir. 23 ans c'est déjà pas mal. L'avatar ne pas une fille très âgée, donc 23 ans c'est le maximum pour moi.

Shaïlan Dal'Kenta

Voleur
Messages : 227
Inscription le : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fallen-eternity.skyrock.com/
MessageSujet: Re: Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos)   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitimeMar 22 Juil 2008 - 14:51

Fiche validée, tu peux commencer le Rp.

Bon jeu Smile


_______________
Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Shaila13
Orfaria Fil' Fanel

Mercenaire du Chaos
Messages : 56
Inscription le : 20/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/forum.htm
MessageSujet: Re : Orfaria Fil' Fanel   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitimeMar 22 Juil 2008 - 14:53

Merci !! Very Happy

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos)   Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos) Icon_minitime



 
Orfaria Fil' Fanel (Mercenaire du Chaos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» chronique d'un redoutable mercenaire du chaos
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Orks du chaos
» Double Chaos SM battleforce
» CAMPAGNE 40K :: ROSTER CHAOS 4000pts [Groupe A]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-