Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteSi loin en soi... (RP terminé)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Si loin en soi... (RP terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Si loin en soi... (RP terminé)   Mar 18 Mar 2008 - 15:29

Julia se détendit encore un peu plus, et laissa sa main effleurer la surface de l’eau. L’eau y était brûlante, Julia réfléchissait, encore, comme à son habitude. Elle regarda le plafond ferma les yeux. Il faisait chaud, très chaud, sa serviette était trempée, alors qu’elle l’avait récupérée totalement sec.

Depuis quelque temps elle se sentait étrange, comme changée. Depuis la mort de son oncle… Elle était encore plus loin des autre qu’avant, leur voix lui paraissait souvent lointaine, elle n’était plus attentive comme il se devait à ses cours, elle avait de fréquents vertiges et des mots de tête effroyables. Ses cauchemars se faisaient plus présents, un poids lui avait était comme posé lourdement sur son ventre, parfois elle se mettait à trembler sans raison et la fatigue la prenait aussi brusquement que la pluie pouvait se mettre à tomber lors d’une journée ensoleillée.

La jeune fille avait était inquiète au début, elle n’avait jamais été malade une seule fois dans toute sa vie, jusqu’au soir où une évidence était venue la frapper : elle était malade. Mais pas d’un rhume, ni de quelque chose qui traînait. Cela faisait des mois que son ventre l’a
faisait souffrir. Julia sourit. Oui, elle sourit, comme avec Lupus ou avec Blanche dans le parc, ils avaient sentit eux aussi. Bien avant elle. Elle le
sentait dans tout son être, dans chaque particule de son corps, tout en elle le lui criait. Sa main caressa l’eau encore une fois, paisiblement.


Elle allait mourir.

La jeune fille soupira doucement. Un grand sentiment l’avait envahis dès le décès de son oncle. Un sentiment de confiance, après son chagrin destructeur. Elle était paisible.


Elle allait mourir.


Un calme énorme l’avait saisit, un sentiment de bien être intense.

Elle allait mourir.

« Nous sentons tous, quand l’heure arrive ma fille. C’est dans nos gènes, - rire discret- quelque chose nous le dit. Je ne sais pas, c’est inexplicable, que veux-tu ?
_Papa ?
_Oui ?
_Je n’ai pas peur de mourir.
_Je le sais, ma fille, ça aussi c’est dans nos gène. Sourire. Il ne faut pas avoir peur de quelque chose qui n’en vaut pas la peine. La mort n’est qu’un passage. Que l’on souffre, ou non, ça ne dure jamais. Il ne faut jamais en avoir peur d’accord ?
_Oui papa.
_Aller viens là ma toute petite.
_On pourra aller cueillir des bolés rouges ?
_Tu sais que maman n’aime pas quand tu en manges trop? Tu le sais ?
_Oui, je le sais ! Je suis trop petite encore ! Mais elle, elle aime beaucoup ça aussi, elle en voudrait j’en suis sûr !
_Tu n’as pas tord. Aller, on en ramèneras. Sur la route je connais un endroit où il y en a des centaines !

La petite fille applaudit de joie, alors qu’une course éperdu
s’engageait jusqu’au bout du chemin.


Pour la première fois, Julia vit le visage de l’homme qui lui parlait
si souvent en rêve ou simplement dans sa tête. C’était le même, qui lui hurlait de s’enfuir quand l’homme en noir armait son arc sur le pas de la porte, de sa maison en feu, car elle le savait, maintenant, c’était sa maison qui brûlait. C’était le même que celui qui était étendue à ses pieds, transpercé de plusieurs flèches et sur lequel ses petites mains d’enfant et ses larmes d’incompréhensions s’étaient posées pour la dernière fois.


C’était son père.

Des images plus floues s’imposa, une chevelure plus rouge que des
flammes, un sourire étincelant, une robe verte sombre, des yeux de mêmes couleurs mais claires. Des jeux sur une colline, des mots raisonnaient.
« Maman !_ oui ?_ Tu es si belle !_ Mais toi aussi, ma
chérie ! » Des rires, soudain des flammes. La main sur son épaule,
quelqu’un qui la soulevait… « Court, Elma !_ Maman, j’ai peur !_
Court ! »
Tout tourne, quelqu’un lui tombe dessus. Elle attend
longtemps. Elle est lourde mais maman ne se relève pas. Elle ne bouge plus, la
petite fille à peur.
« Maman ! Pourquoi tu ne bouges plus ?
Répond moi ! Maman ! Tu me fais peur ! »
Un grand bruit se fit entendre, elle regarda sur le côté le toit de la maison commençait à tomber. Il faisait chaud, si chaud ! Il fallait partir. Mais maman !
« Tu dois t’enfuir Elma… court vers la forêt !_ Maman, j’ai mal! Il y a quelque chose de rouge qui coule sur ta main!_ Elma, il faut que tu pousses maman sur le côté, et que tu te mette à courir aussi vite que tu le
peut, vers les bois ! Tu entends ? Maman ne peut plus bouger, elle
n’a plus de force._ Mais vous !_ Enfuis toi ! Tout de suite !



Une maison entière se brisa sous les flammes. De la forêt, un petit être s’enfuit.


Julia sentit de l’air entrer brusquement de ses poumons qui s’incendièrent d’un seul coup. Elle était trempée, des bras étaient autour d’elle et la sortait de l’eau. Où était-elle ?


Un visage se pencha sur elle.


_S’il te plait répond ! Merde ! Hého !

La jeune fille voyait très mal. Elle avait peine à respirer alors
qu’elle recrachait de l’eau. Qui était-ce ? Elle avait chuté dans l’eau
sans s’en rendre compte ? La personne était affolée. Julia voyait très
mal, elle ignorait même si il s’agissait plutôt d’un garçon ou d’une fille.
Tout ce qu’elle savait, c’est qu’il faisait chaud, comme chez elle, si chaud.
Le son était complément déréglé. Sa tête lui tournait.


On la souleva, pour l’emmener sur un des bancs qui longeais les murs, près des bassins.

Tout était si étrange.


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Sam 22 Mar 2008 - 14:24

Eryn se sentait sale, un bain ne lui ferais pas de mal.....Elle entra dans la salle d'eau et inspira cet air parfumé....Elle aimait le contact de l'eau sur sa peau, elle se sentait chez elle, comme une sirène. Enfant elle adorait se prendre pour une de ces créatures aquatiques aux longues et magnifiques chevelures.
Soudain elle vit un reflet dans l'eau, mais pas son reflet, il s'agissait d'un corps se noyant. Eryn n'hésita pas, elle se précipita sur le corps et le souleva. Il s'agissait d'une jeune fille aux cheveux bruns parsemés d'or. Elle était incosciente. Puis elle se mit à cracher de l'eau mais ne montra aucun signe de vie. Elle se pencha sur la jeune fille et lui tapotta les joues:

-S'il te plait répond! Merde! Hého!!!

La température était trop haute, pas étonant qu'elle ait pris un malaise! Eryn la souleva et l'emmena plus loin sur les bancs, afin de l'allonger. Elle agita sa main pour lui faire de l'air et lui souffla doucement sur le visage rouge et humide. Elle vit alors une fine cicatrice sur l'avant bras droit de cette malade. Puis elle sentit le souffle de celle-ci et poussa un énorme soupir de soulagement. Ce fut alors de magnifiques yeux qui la croisèrent. L'un était vert et l'autre bleu.....Eryn vit alors dans ce regard un passé douleureux et un besoin de confiance immense. Elle rpit sa voix la plus confiante et la plus douce possible:

-Comment te sens tu? Tu m'as fait une sacré peur! Peux-tu te lever? Je préfererais t'emmener au frais, ici la chaleur étouffante ne t'aidera pas à te remettre sur pieds!

Eryn lui passe une main sur le visage pour lui dégager une mèche et remarqua à cette même occasion un collier avec en guise de pendentif une pierre. Ce bijou devait lui être précieux pour qu'elle le garde même dans le bain. Elle attendit patiemment que la jeune fille puisse se relever, tout en lui décrochant un sourir incourageant.

avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Sam 22 Mar 2008 - 20:15

Elle voyait toujours floue. Ne savait pas où elle se trouvait, qui lui parlait, ce qu’était cette forme. Tout lui était revenue comme une gifle. Pourquoi maintenant ? Pourquoi si tôt, à présent qu’elle voulait retarder ce moment ?

Une image la frappa de nouveau de plein fouet, une pression énorme se fit sur son thorax sa respiration se déroba.

C’était un couple il souriait en balançant une petite fille vers le ciel, de plus en plus haut. La dame avait des cheveux roux, c’était la même qui lui avait intimé de s’enfuir. L’homme avait de beaux cheveux bruns aux reflets d’or, c’était celui près de la porte, celui transpercé de flèches. L’image se modifia soudain, en s’approchant brusquement des regards rieurs. Julia se sentit défaillir, à ce changement brusque de point de vue, la nausée lui pris à la gorge. L’homme avait les yeux aussi bleu qu’un ciel d’été, l’image vira et la dame, la fixa à sa grande surprise. Son regard émeraude l’envahie.

_Maman! s’exclama t-elle soudainement. Maman… Ils sont là… -L’image s’effrita et laissa place la peur.- Papa ! Non, revenez… ne me laissez, pas !

La vision s’interrompit sèchement.
Avec beaucoup de mal, sa Julia s’arracha un peu d’aire et pris de nouveau quelque peu conscience. Elle s’était redressée d’un banc, on la tenait pour qu’elle ne tombe pas. Ses yeux lui brûlaient de larmes qui n’en finissaient plus de couler, et ses poumons étaient en feu, alors que sa tête était comme sur le point d’exploser.

Elle retomba sur le dos, comme on se laisse tomber dans le vide. La personne à côté d’elle lui parlait… Mais elle ne comprenait pas… elle avait peur… que disait elle ? Etais-ce un élève ? Un professeur ?
Ce qui était sûr, c’est que cette personne était comme elle, en un sens. Elle lisait dans son regard, elle savait qu’elle le faisait. Julia força sa vue est détint ce qu’elle voulait.
Elle avait à faire à UNE élève c’était le principal.

Sa tante lui disait souvent : « Ne fait jamais confiance à un homme, ma petite. Un homme n’est pas fait pour être ami avec ce mot, il est aussi fourbe que les prédateurs que tu évites soigneusement en forêt, excepté bien sûr, si c’est le bon, comme ton oncle pour moi. »
Quelque peu rassurée, et l’effort demandé à sa vision pour mieux voir cette personne ayant vidé le peu d’énergie qu’elle possédait, Julia se laissa complètement aller, sur le banc.


Tous les sons étaient loin, et s’éloignaient de plus en plus. Une petite douleur pinça à son côté alors qu’un froid inexplicable remonté le long de son dos.

Ses yeux se fermèrent malgré elle, et se rouvrirent sur un monde d’images morcelé, de brides de cauchemars et de voix tantôt lointaines, tantôt proches. Une atmosphère pesante s’était immiscée en elle. C’était tout, sauf un sommeil.



_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Dim 23 Mar 2008 - 19:15

La jeune fille ne répondait pas, elle semblait dans un état second.....Des spasmes lui parcourait le corps et elle poussait de faibles gémissements.
Eryn devina avec horreur que la victime ne souhaitait pas vraiment revenir....elle se laissait porter par les images qui la guidaient vers la Lumière. Ellle le savait, une fois sa grand mère avait échappée de justesse à la mort et lui avait raconté les images de la Vie qui avaient défilé devant ses yeux. Une larme perla sur la joue brulante d'Eryn.

-Non....je t'en supplie....reviens....ne me laisse pas...........

Mais la jeune fille ne semblait pas se battre......

*Elle ne doit pas avoir peur de la mort.....ceux qui en on peur se batte plus......elle est comme moi, elle a un passé douleureux, elle n'a pas peur de la mort, et elle semble perdue dans ses secrets.....*

-S'il te plait dis moi au moins un mot!

Eryn entendit alors une phrase à peine prononcé:

-Maman! Maman… Ils sont là… Papa ! Non, revenez… ne me laissez, pas !

Eryn sourit malgré elle, ainsi elle aussi avait perdue des membres très proches...

*Mais moi au moins j'ai encore ma mère...En fait j'ai de la chance....*

Puis la jeune fillle retomba dans sa transe. Eryn se mit à pleurer sur le corps de cette fille qui aurait pu être son amie. Que faire? Elle n'avais pas la force de la tirer jusqu'en dehors de la salle des eaux et elle ne pouvait se résigner à la laisser seule pour aller chercher quelqu'un. Alors que la chaleur amplifiait son stress elle vit que les yeux de sa camarade se refermait et que le corps de celle-ci se décontractait.

-Non!!! Non n'abandonnes pas!!! Je suis là....je suis là pour toi.........

Eryn sentit alors une douleur qu'elle avait appris à reconnaitre, la culpabilité. Elle était incapable de bouger alors que cette jeune fille était en train de mourir! C'est comme si elle l'avait tué....Son coeur se serra...elle crut qu'il allait explosé mais ce fut un cri qui en sortit:

-Papa aides moi!!!!!! Je t'en supplie.....je t'en pris......

Un bruit la fit alors sursauté....elle se retourna mais ne vit personne...Une aura de confiance se propagea dans la salle.....l'atosphère se raffraichit et une brise légère vint enbaumer Eryn d'un bien-être et d'un calme mystérieux.

*Mon père est là...j'en suis sure....*

Mais lorsqu'elle découvrit la personne qui se tenait à ses côtés elle ne put marquer sa déception, ce n'était que sa grenouille familière, Cassidy, qui venait la rassurer. Mais alors qu'Eryn lui tendait la main pour qu'elle puisse, à son habitude, monter sur son épaule, la grenouille grimpa sur le visage de l'inconsciente. Une voix se fit alors entendre dans la tête de la jeune élève de Félixia:

-Eryn pose tes mains sur ses tempes et prépares toi à donner toute ton énergie!

Eryn se retourna pour se faire à l'évidence, la voix venait de résonner dans sa tête! Cassidy n'était pas un chuchoteur et elle était de sexe féminin alors que la voix était grave, celle d'un homme. La voix de son père.....Eryn ne savait expliquer ce phénomène...pourtant elle mit ses mains sur les tempes de la jeune fille et se tint prête.........

avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Lun 24 Mar 2008 - 13:03

Julia n’en pouvait plus d’être dans cet état. Une chose en elle la faisait souffrir autant physiquement que moralement. Son côté la cuisait et l’aire lui manquait de plus en plus. Mais elle ne devait pas mourir maintenant. Pas aujourd’hui. Ce n’était pas l’heure, elle le sentait.

Elle ne réaliserait jamais ses rêve, ne deviendra jamais marchombre comme sa tante, ni même une guerrière ou autre chose dans sa vie. Elle ne vivrait pas assez longtemps pour ça, elle le savait. Mais ce n’était pas l’heure, aujourd’hui, ni demain. Elle savait qu’elle avait encore du temps devant elle. Quelque mois, peut être même une ou deux années…

Comme pour lui répondre, une sensation étrange l’a saisit. Elle se sentit comme « revenir ». Revenir d’où ? Elle n’aurait sut le dire, mais elle revenait, ses cauchemars convergeaient derrière elle, un a un.

Julia ouvrit ses yeux, sa douleur s’était calmé à son côté, mais sa respiration était toujours difficile.

Une jeune fille aux longs cheveux noir était à ses côtés elle lui tenait les tempes et transpirait. Elle semblait angoissée. Julia fut frappée par quelque chose qui bougeais en elle, qui l’a soulevait, qui la gênait.

C’était cette fille ! Elle ne savait pas ce qu’elle faisait mais ça lui faisait mal ! Un genre différent d’angoisse l’habitait. Une angoisse glaciale. Tout ce que Julia savait, c’est qu’elle ne devait pas être ici ! La colère la saisit, sans explication réelle. Sans comprendre vraiment plus, que ce que son corps ressentait, elle repoussa violement la fille en grognant, l’accompagnant dans sa chute. Elle sortit son poignard attaché à sa cuisse et l’appuya sur son cou tout cela en une fraction de seconde. A peine l’avait-elle sortit que ses forces la quittèrent à nouveau, son arme tomba au sol, la douleur de son coté réapparus, elle se laissa tomber au sur le côté.



Elle se sentait si faible… Qui était cette fille, qui était entrée dans son esprit. Sa tête était en feu. Son poignard… où était-il ? Il ne fallait pas qu’elle recommence… Qu’est-ce qu’elle lui voulait ? Julia tenta de se relever, parvint difficilement à se mettre à genoux, tendit la main vers son arme. Elle tomba lourdement sur le carrelage. Elle se retourna vers le plafond en gémissant.

C’était à présent une évidence, elle avait besoin de soins. Elle n’aurait jamais cru en arriver à dire une chose pareille. Elle qui n’avait jamais supportée qu’on l’approche… des soins ! Ça c’étais vraiment une extrémité qu’elle n’aurait jamais cru pouvoir franchir un jour. Et cette fille… Si elle voulait la tuer, elle se savait incapable de se défendre.



Julia étendis ses bras sur le sol. Si elle devait mourir comme ça, pourquoi pas ? Mais si elle devait souffrir encore… elle ferait en sorte que l’autre aussi n’oublie jamais le sens de ce mot.

Elle attendit, mais n’avait pas beaucoup d’espoir. Même en admettant que cela avait été pour l’aider, même si elle ne comprenait pas, elle avait besoin qu’on la soigne. Et si elle était encore là, c’est que cette personne ne pouvait pas la porter, donc ne pas la mener à l’infirmerie. Et elle imaginait mal quelqu’un capable de la soulever et de la porter jusqu’à l’infirmerie apparaître, soudainement. A moins que cette personne à coté d’elle était une dessinatrice…

Elle mourrait alors. Mais jamais plus cette fille ni personne d’autre ne l’habiterais à nouveau. Elle s’en fit la promesse.

Les yeux mi-ouvert vers le plafond ; elle essaya de gérer sa respiration. Elle ignorait totalement où elle se trouvait.


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Lun 24 Mar 2008 - 21:34

Eryn se tenait prête. Elle n'eut pas à attendre longtemps, elle se sentit partir et ses forces l'abandonnèrent. Des grosses gouttes de sueurs perlèrent sur son visage crispé dans l'angoisse.

Puis elle la vit ouvrir les yeux......et se jetter sur elle!
En une respiration Eryn se retrouva à terre, un poignard meurtrier sur sa gorge.

Ce fut à ce moment que son énergie la quitta complétement. Elle ne se releva pas.

Cassidy, la grenouille, elle, était effrayée par la tournure des évenements. Elle vit l'attaquante retomber avec son arme laissant une marque rouge sur la gorge de sa maitresse. Mais elle vit surtout Eryn sombrer dans un état peu normal, on aurait pu la croire morte mais ses yeux restaient ouvert et avaient un aspect laiteux et dépourvus de pupille et d'iris. Ce qu'elle vit alors la stupefia.

Un homme, grand, aux cheveux d'un noir de jai et aux yeux sombre. Un fincollier de barbe entourant son visage mystérieux. Il sourit, la fixa d'un regard rassurant et fit un pas vers la jeune fille aux yeux bicolores.

Il lui prit son visage entres ses mains, elle se dégagea avec fougue malgré sa faiblesse. Il insista, puis voyant qu'elle était prête à tuer pour se défendre, la paralysa en un chant marchombre. Sa voix grave et posée retentit dans la salle des eaux:

-Ne crains rien. Je n'ai pas le temps de t'expliquer qui je suis mais je peux t'assurer que je suis ton ami et non ton ennemi. Je n'ai pas chercher à m'infiltrer dans ton esprit pour y voir ton passé mais pour pouvoir t'appeler afin que tu reviennes et qu'elle puisse t'aider à sortir d'ici. Ne me combats pas, tu perdrais, je suis un marchombre. Tu es forte certes et tu ferais une magnifique marchombre ou une très noble combattante mais j'ai une arme en plus de toi, je suis mort. Quand je serais parti Eryn se réveillera et elle pourra soigner tes blessures grace à son don mais devra te conduire à l'infirmerie. Tu dois être soignée et tu le sais.

L'homme recula et permis à la jeune fille de bouger. Il se retourna et regarda tendrement Eryn. Se pencha vers elle et passa sa main douce et paternelle sur son visage. Puis il posa un baiser sur son front et chuchota trois mots:

-Je t'aime.

Il refit face à la jeune fille et lui sourit. Il planta son regard dans ses yeux et attendit. Il avait devant lui une panthère, refusant d'être dompter, refusant de se laisser approcher. Elle se créait une garde, un bouclier en restant éloignée des autres. Le moindre geste affectif lui semblait la rendre vulnérale. C'est du moins ce qu'elle dégageait. Elle ressemblait tellement à Eryn, celle-ci se cachait derrière un masque depuis si longtemps, dans le même but. Elle n'osait avouer ce qu'elle ressentait, et masquait ses pensées, lui créant ainsi une dificulté à se lier avec quelqu'un.
Il se reconcentra sur son interlocutrice.
Et attendit.

avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Mar 25 Mar 2008 - 16:22

Julia se crispa. Un homme ! Aux cheveux noir comme la nuit, il était en face d’elle, bien qu’elle soit allongée au sol, c’était réellement le mot qui convenait, il était en face d’elle. Il posa ses mains sur ses joues. Julia sentit la rage l’envahir et avec ce qui lui restait de force, elle se dégagea avec force.
Il réitéra son geste, puis soudains, un chant l’envahie. Un chant qu’elle n’avait jamais entendu que par la bouche de sa tante, un jour, alors qu’elles marchaient toute deux vers la ville. Un chant, étrange. Elle lui avait servi à paralyser un chien errant, qui les avait menacé de ses crocs. Elle avait dit en souriant comme à son habitude « les animaux adorent la musique, tu vois Julia ? » Il était totalement immobile.
La jeune fille compris ce qui se passait. Il était en train de la paralyser ! Elle ne voulait pas ! Il était hors de question que…

-Ne crains rien. Je n'ai pas le temps de t'expliquer qui je suis mais je peux t'assurer que je suis ton ami et non ton ennemi. Je n'ai pas cherché à m'infiltrer dans ton esprit pour y voir ton passé mais pour pouvoir t'appeler afin que tu reviennes et qu'elle puisse t'aider à sortir d'ici. Ne me combats pas, tu perdrais, je suis un marchombre. Tu es forte certes et tu ferais une magnifique marchombre ou une très noble combattante mais j'ai une arme en plus de toi, je suis mort. Quand je serais parti Eryn se réveillera et elle pourra soigner tes blessures grâce à son don mais devra te conduire à l'infirmerie. Tu dois être soignée et tu le sais.

Un ami ? Alors qu’il la tenait ? Décidément ils n’avaient pas la même définition de ce qu’était ou devrait être un ami ! Et elle espérait bien que ce n’était pas pour fouiller dans son passé qu’il était entré ! Il avait intérêt ! Julia grimaça en sentent son côté. Elle savait que si on y regardait de plus près on verrait absolument rien. C’était en elle. En elle… Cet homme était entré en elle, c’était largement assez, elle se fichait de savoir pourquoi, si elle avait pût, si elle avait était plus forte, il en aurait des problèmes ! Il était hors de question qu’elle se laisse faire. Elle perdrait, c’était certain, mais jamais il ne l’approcherais de nouveau avec son consentement, elle se battrais jusqu’au bout !

Une onde de douleur lui pris la tête, en plusieurs vagues successifs. Des images se succédèrent à une vitesse folle. Elle gémit. Elle avait si mal… elle regarda l’homme, les yeux plein de larmes, elle tiendrais, jusqu’au bout, jusqu'à l’ultime seconde, jamais il n’aurais son consentement, jamais ! Qu’importe ce qui suivra, sa colère était plus forte, et tant pis si elle y passait sous l’intensité de la douleur, au contraire ! Elle mettait fin à une mort lente et ennuyeuse, c’était le mieux… elle ne verrais pas sa tante partir, c’était le mieux… elle ne souffrirais, plus jamais, c’était le mieux, et encore plus en sachant que personne jamais, n’a put l’approcher en vie ! Et seulement pour cela, uniquement parce qu’elle ne supportait cette proximité, Julia se campa ses dernière forces en avant, une seule idée en tête :

*Il n’entreras que quand je serais partis, pas avant ! *

Elle sombrerait après, elle le savait, mais cela n’était rien.
« Tu n’es pas de celle que l’on emprisonne en claquant des doigts Julia. «C’est ce qui fait toute ta valeurs, ne l’oublie jamais ma petite, tu es une perle avec qui rime le mot libre. » « On ne saisit pas le vent, ma fille… un jour tout le monde part », « Je n’ai jamais vue un petit fauve comme toi ! Tu tiens bien de moi, mais en pire ! », « ta liberté, c’est ce que tu as de plus précieux après les gens que tu aimes… » « Julia laisse le entrer… ce n’est qui ami », « tout n’est pas noir, tu sais… » « C’est pour ton bien, ma chérie… », « ne te ferme pas »
Julia chassa toute ses pensées.

*Il n’entreras pas ! *


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Mer 2 Avr 2008 - 16:58

Un jeune homme à la carrure sportive et musclé se tenait devant elle. De magnifiques et captivant yeux verts la fixaient. Ses cheveux mi-long et mal coiffés lui donnait un style jeune et rebel. Il prit le visage d'Eryn dans ses mains douces et sussura son nom. Eryn ouvrit les yeux, une larme perla sur sa joue. Il la recueillit au creu de sa main et sourit.

-Je t'ai tant attendu.....Eryn.....

La jeune apprenti dessinatrice se mit alors à pleurer, elle se lacha et se laissa tomber dans les bras du jeune homme. Depuis la mort de son père elle n'avait jamais repleurer, elle se l'était interdit. Même pour sa mort à lui elle avait souffert en silence sans larme, mais elle en avait perdu la parole. Elle ne l'a retrouvé que récemment, se promettant de réussir pour les deux hommes qu'elle aimait le plus au monde.
Lorsqu'il eut sécher ses larmes et lui eut relever la tête elle réussit à faire sortir un son rauque de sa bouche humide.

-Lou....

Il déposa un baiser sur son front brulant et lui chuchotta:

-Je suis là...ne t'inquiète pas....je suis là.....

Eryn devait rêver...non...elle ne rêvait pas...c'était bien Lou, son cousin descédé dans une bataille contre les raïs....mais il était mort!!

*Je suis morte.....elle m'a tuée...je suis morte......c'est pour ça que je le vois...je suis morte et à présent je peux vivre avec lui......*

Lou s'approcha de son visage....depuis le temps....ça leur était interdit....et pourtant.....elle était sa cousine mais....ils s'étaient caché....leur relation se poursuivait en secret.....comment faire comprendre leur amour? les adultes le qualifiait d'inceste.....savaient-ils seulement ce qu'est l'amour?......

Un baiser, tendre, se forma entre leur bouche entrelacées. Eryn se perdit dans le regard de Lou, et Lou se perdit dans les larmes d'Eryn.
Lou l'embrassait de baisers précipités, de baisers tant attendus depuis des années. Eryn passa sa main sur son torse, elle le connaissait que trop bien mais avait oublié le plaisir qu'elle y prenait. Il la prit par la taille.
Ensemble ils tournoyèrent dans une folie douce et amoureuse....






L'homme marchombre fixait intensivement son interlocutrice. Le temps comptait, chaque minute qu'il passait vivant étaient des minutes mortes pour sa fille. Il devait agir, que la jeune fille veuille ou non se plier à lui. Il fit un pas en avant, ne lachant pas son regard des yeux bicolores de la fille. Puis un autre, prêt à bondir en cas de rebellion, un autre encore. Il était à présent si proche qu'il sentait son souffle sur son visage. Il leva la main, et se prépara à la poser sur son front.....Il était aller trop vite....Il n'aurait pas du......

avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Jeu 3 Avr 2008 - 11:13

Julia sentit une énorme pression dans sa tête, si forte qu cela lui arracha un grognement de douleur et qu'elle tenta de se redresser, sans succès. L'homme disparut, elle retomba lourdement sur le sol, un goût de sang aux lèvres. Tout tournait autour d'elle, rie n'était réellement discernable...les voix dans sa tête s'étaient enfuit, mais à quel prix? Son mal ne l'avait pas quitté, elle le savait, elle le sentait encore... pourquoi cet homme avait-il insisté pour la sauver? Cela n'avait été qu'une perte de temps. Elle mourrait de toute façon, demain, dans deux jours, dans deux semaines, deux mois, deux ans... elle mourrait... il ne lui restait guerre le temps.

Le froid s'empara d'elle alors qu'elle ne bougeait plus, allongée sur le carrelage humide, elle regardait la fille allongée à environs un mètre d'elle,
inconsciente. Et pourtant, quand elle lui avait sauté dessus, elle n'avait même pas eu le temps d'appuyer la lame sur son cou, trop faible, juste la menacer.
De toute façon, elle ne l'aurait pas tuée. Julia ne savait pas tuer, la vie des
autres ne dépendait pas d'elle, elle n'avait pas à décider. Si la fille s'était révélée être un danger potentiel et qu'elle aurait était en pleine possession
de ses forces, elle l'aurait réduit hors d'état de nuire, mais ne l'aurait pas
tué. Jamais...

Près de la fille une autre forme. Un humain, jeune avec un aire de famille...
Il l'a regardait amoureusement.

Julia n'entendait que sa propre respiration... c'était elle "sa fille"? La fille de l'homme qui l'avait "soigné"? Celle qui devait l'emmener aux infirmiers? Celle étendue pas loin, inconsciente car simplement bousculée, qui réussira à la porter à l'infirmerie? Celle là même qui se faisait dévorer des yeux, par une chose indécise, avec qui elle semblait s'entendre?
Julia se tourna à nouveau vers le plafond en souriant.

Ciel! Pendant qu'elle agonisait, "sa sauveuse échangeait avec un être étrange et ne semblait pas vouloir revenir!

Et bien finalement c'est bien ici qu'elle mourrait...

Il fallait attendre, c'est tout...

Son coeur battait fort dans sa poitrine, il serais facile de suivre son rythme
diminuant d'intensité, chaque seconde avant la fin. C'était devenus un long fond de rythmique. Comme les tambours, aux tombolas du village...

Une jeune fille dansait, des couleurs vifs accompagnant ses mouvements
tellement qu'ils étaient beaux, les yeux fermés, elle dansait.

C'était ainsi qu'elle était venue au village, simplement, et les yeux fermés, c'était ainsi qu'elle se mouvait... elle n'avait pas ouvert les une seule fois depuis son arrivé... elle avait monté les escaliers menant à l'estrade, avait pris possession de celle-ci...

Un moment d'hésitation puis une certitude, c'était elle... elle s'en souvenait
maintenant. C'était un défis que sa tante lui avait imposé de relever... se
rendre à la tombolas, montrer aux autres ce qu'était se mouvoir... mais avant tout, sentir comment la vie vous pèse chaque jour, comme le regards de tout ces gens autour d'elle.

C'était un véritable défis pour elle, elle n'aimait pas se donner en spectacle, ne le supportait pas. Par commodité elle avait fermé les yeux... les gens ne reconnaîtrait pas la "fille de sorcière", ils l'oublieraient de toute façons. Un cavalier s'était glissé sur l'estrade à son tour, commençant sa parade en introduction à un possible duo... la foule applaudis, Julia se rappela ce que disait tante May pour les danses à deux

"c'est une toute autre danse que je t'enseigne Julia que celle des danses
à deux"

elle signa la fin de son interprétation et descendit de l'estrade, toujours les yeux clos...et malgré le silence soudain de la foule qui s'attendait à autre chose, elle se fondit dans celle-ci, redevenant ce qu'elle était...

Elle rouvrit les yeux.

Julia ne savait absolument pas ce qui lui restait comme temps. Peut-être ne devait-elle pas mourir maintenant. Le temps lui apporterait une réponse, c'était certain.
La douleur n'existait plus, elle s'y était habituée.
Epuisée, elle ferma les yeux, atténuant ainsi quelque peu ses douleurs à la
tête.




_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Sam 5 Avr 2008 - 15:30

*Que la mort est belle.....Je suis si bien...Lou....je ne devrais d'ailleur pas tarder à voir mon père.....*

Eryn, les yeux fermés, jubilait. Son corps devenu chaud semblait en fusion avec celui de Lou. Elle transpirait. Il lui sussurait des "je t'aime" à l'oreille.




L'homme marchombre venait d'accomplir ce qu'il avait à faire. La jeune fille était en état de guérir, à présent Eryn devait l'aider pour enfin terminer cette rude tache. Lorsqu'il se retourna il vit avec horreur un jeune homme près de sa fille.

-Lou!Non!!!....

Trop tard ils avaient disparus. Aucune trace de Lou ni d'Eryn. Alfé, le père d'Eryn, s'en doutait, il avait pourtant essayé de l'en dissuader mais Lou n'avait pas résisté. Alfé avait placé sa fille entre la vie et la mort afin de guérir sa camarade. Lou en avait profité pour récupérer Eryn. L'amour l'avait emporté. Il aurait du prévenir Eryn, peut-être aurait-elle suffisamment hésité pour ne pas le suivre. La blessée n'était pas tout à fait guérie mais il ne pouvait s'attarder, si Lou l'emmenait trop loin Eryn ne pourra revenir. Il disparu.





Lou et Eryn étaient à présent dans une vaste pièce vide, dénudé de meubles. Ils ne le remarquaient pas, ils ne pensaient qu'à eux. L'un contre l'autre ils accomplissait le mythe d'androgine, ils n'étaient que des moitiées à eux seuls et à présent ils s'assemblaient. Le temps parrut à eryn traitre. Même dans la mort le temps pouvait-il la poursuivre? Non, le temps n'existe plus dans la mort et pourtant....



-Lou!!!!

La voix gronda dans les ténebres de la mort.

-Papa!!!ohhh papa si tu savais comme je suis heureuse d'être morte!!!

Eryn se jeta au ou de son père. Il la serra contre lui puis la repoussa vivement et lui prit son viage entre ses mains:

-Tu n'es pas morte Eryn. Du moins pas encore! Retourne dans le monde des mortels....reviens à la vie, ta mère à besoin de toi...et ta camarade aussi!

Eryn ne comprenait pas. QUe se passait-il? Lou intervint:

-Non!!!Je refuse! Je l'aime!! Je t'en pris Alfé.....

-Lou...Eryn doit encore vivre et tu le sais...des choses doivent être accomplies.........tu ne peux la retenir.

-J'en ai le pouvoir!!!!

Des larmes coulaient à flot sur le visage du jeune homme.

-Mais tu n'en as pas le droit!!!!!

-Il me semble que le choix m'appartiens non?

La voix d'Eryn venait de fuser dans la dispute des deux hommes. Ceux-ci la contemplèrent. Voilà pourquoi elle avait senti le temps passer, elle n'était pas encore morte. Elle avait devant elle les deux hommes qu'elle aimait le plus au monde. Mais rester avec eux serait la solution de facilité, elle le savait....Lou ravala ses larmes et la prit par la main:

-Promets moi de ne jamais m'oublier, quoi qu'il arrive!

-T'ais-je déjà oublié ne serait-ce qu'une seule fois? Je te le promets....

Les deux amants s'étreignirent longuement et s'embrassèrent une dernière fois. Lou passa sa main sur le ventre de sa bien-aimée et lui sourit. Il s'approcha de son oreille et lui chuchotta:

-A chaque pleine lune je t'attendrais dans la forêt sous forme d'ombre. Je ne pourrais ni te toucher, ni te parler mais je serais là.....

Eryn recula, en larme. Comment pouvait-elle être aussi lache, elle quittait son amour....
Son père sentit son desarroi et dit d'une voix ferme:

-Tu n'as pas le choix Eryn...Il est de ton devoir de vivre....pour l'instant. Ne sois pas pressée de mourir, tu as tant de choses à vivre!

Eryn se sentit alors aspirer, tirer en arrière. Elle paniqua...Non pas déjà...encore un court instant...elle n'avait même pas embrassé son père....elle avait tant à lui dire...et Lou......

Alors que tous se faisait noir autours d'elle elle entendit deux voix à l'unisson:

-Je t'aime!



Eryn ouvrit les yeux. Elle se trouvait dans la salle d'eau. Un mal de crâne la tiraillait. Cassidy lui sauta au coup tremblant comme une fueille!

-Hey du calme!!On dirait que tu as vu des fantomes!!

Eryn se souvint alors de ce qu'elle venait de vivre. Et elle se mit à rire en pensant à la phrase qu'elle venait de dire à sa grenouille.
Puis elle se tourna vers la jeune fille aux yeux bicolores, elle était couchée mais semblait consciente.
Eryn se leva et s'avança vers elle.

-Je...Bonjour.....Je...je me nomme Eryn...et....je ne sais ce qui s'est vraiment passé, j'ai vécu pas mal de choses mais pas ici en tous cas! Du moins je crois.....

avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Mer 9 Avr 2008 - 14:47

-Je...Bonjour.....Je...je me nomme Eryn...et....je ne sais ce qui s'est vraiment passé, j'ai vécu pas mal de choses mais pas ici en tous cas! Du moins je crois.....

De quoi parlait-elle ? Vécue un tas de choses ? Et bien, que vivait-elle à cet instant elle même ?

Elle regarda simplement la fille, trop épuisée pour faire autres choses.


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Mer 9 Avr 2008 - 18:23

Eryn vit le regard surpris de la jeune fille et son silence.

*Pfff je suis nulle, elle vient surement de vivre un truc hyper intense et voici tout ce que je trouve à lui dire......Elle est encore faible....*

Eryn s'approcha de sa camarade et s'agenouilla à ses côtés. Elle contempla ses magnifiques yeux bicolores et lui sourit. Elle voulut parler puis se ressaisit, chaque mot qu'elle prononçait était inutile alors.....

Elle lui tendit la main proposant ainsi son aide.....

avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Jeu 17 Avr 2008 - 14:15

Avec un soupir lasse, Julia accepta la main de la jeune fille.
Tout lui tournait tellement... et son coeur... lentement elle se releva. Tout
irait mieux, désormais... et si elle rencontrait de nouveau cet homme fou qui lui avait fait elle ne savait quoi, elle lui éclaterait la tête, à coup sûre.
Pendant une folle seconde, Julia envisagea que peut-être, elle n'aurait pas à se rendre à l'infirmerie. Elle voulait tellement que ce moment ne fut pas... la médecine, bien qu'elle sache quelques petits soins, n'était pas du tout sa tasse de thé. Rien quand pensant qu'elle devrait se laisser observer et tripoter... La jeune fille serra les dents!

* Même pas foutu de rester lucide plus de trois jours! Idiote! Maintenant il
faut que tu te rendes à cette fichue infirmerie... pour qu'ils te disent quoi,
hein? Mademoiselle, il se trouve que votre état est fort désobligent...non...
vraiment? Comme si que je l'ignorais! *

Une douleur aigue fusa dans sa tête. Elle gémie et ne put s'empêcher de dire à haute voix:

_Et bien, il était pas petit celui là! Au moins je serais tranquille dans les quinze prochains jours! C'est une affaire, c'est sûr!

Bien que sa vue fut encore trouble la jeune fille se tourna vers l'élève qui l'aidait à se maintenir debout:

_Julia. Elève à Lupus, désolée pour ce désagrément... j'aurait dût être plus
prudente... je...



* Non! Tu dois te rendre à l'infirmerie, c'est impératif! Seigneur, Dieu du ciel, donnez moi la force!* elle serra les dents.


_Je m'en sortirais... désolée pour la marque sur votre cou... je n'aime pas trop qu'on... -son regard se posa furtivement sur les mains qui la soutenait et elle continua d'un ton amer- soit proche de moi, ça m’irrite... un peu plus en fait, c'est complètement maladif pour tout dire! -sourire- Je n'aime pas du tout ça. Si les circonstances étaient autres... –silence- ne pensons pas à cela! Euh... voulez-vous m'aider à atteindre le vestiaire? Et ensuite... je me débrouillerais... je suis désolée de vous avoir dérangée, vraiment... vous avez certainement d'autre choses en cours... Je... je vais m'assoire un moment...

Joignant le geste à la parole, elle se posa sur le banc contre le mur. Sa tête lui tournait affreusement. Elle la prit doucement dans ces mains.


Il fallait qu'elle sorte d'ici! Qu'elle retrouve la forêt, Lupus, Blanche... l'air frais, la brise, l'odeur de l'écorce, la sensation d'être blottit contre ce dernier, il fallait qu'elle s'imprègne de cette nature, de sa nature! Elle se sentait si loin de tout ça!

Lentement elle entra dans le vestiaire avec l'aide de l'élève. Elle se changea, pesant chacun de ces gestes, le regard dans le vide. Tout irait mieux à présent... le plus dure était passée, elle avait devant elle encore plusieurs jours avant que ça ne lui reprenne. Elle passerait cette nuit avec Blanche et Lupus, près d'eux, cela l'apaiserait, elle se sentirait de nouveau libre, comme avant... non! Plus qu'avant!
Un sourire joyeux, bien qu'épuisé, fendit son visage. Ce soir, elle serait plus libre que jamais. Une phrase de sa tante lui revint en mémoire:

"Ce qui ne tue pas, rend plus fort..."

Et cela était d'une justesse! Elle avait encore un bon moment devant elle... il fallait seulement qu'elle sache s'en servir! Tout à présent, vaudrais la peine d'être vécue.


Elle irait rejoindre sa tante, et ce même sans l'accort de quiconque. Il fallait maintenant qu’elle cesse de se priver sur beaucoup de chose, sa vie se révélait si courte…

Toujours souriante, Julia s’assit de nouveau, il fallait partir, et l’infirmerie… elle attendrait !



_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Ven 18 Avr 2008 - 19:23

La jeune fille lui prit la main. Eryn l'entraina sur sa demande dans les vestiaires. Elle se nommait Julia. Comme prise d'un vertige elle s'assit et se tint la tête. Elle était malade et elle s'excusait.....il fallait la soigner...mais que faire si elle ne supportait pas les contacts physiques?

-Je....ne t'inquiète pas pour la blessure ce n'est rien! Je te comprends mais...tu dois te faire soigner, il est évident que tu as besoin de soins. Je te propose dans un premier temps de te reposer et de prendre l'air, ici on étouffe!

Eryn ne voulait pas la brusquer, elle avait très bien vu que Julia était autonome et qu'elle seule pouvait prendre ses décisions. Pourtant si elle refusait de se faire soigner cela pourrait l'ammener dans un état plus grave encore.

-Ecoute, je sais que je n'ai aucuns droits sur toi et que je ne suis pas une personne en mesure de te donner des ordres mais je pense que tu devrais te faire osculter...je.....tu devrais te voir, franchement tu es magnifique mais là...heu...le visage en sueur, blanc comme un linge et la mine fatiguée ça ne te va pas très bien!

Elle s'autorisa un air humoristique sur cette dernière phrase pour détendre l'atmosphère.

-Et si vraimen tu ne supportes pas l'infirmerie...je....peux t'aider....je ne suis pas médecin mais je connais quelques pratiques apaisantes que me livre ma mère. Je pourrais lui demander conseil afin de t'aider dans la mesure du possible mais une chose est sûre ton état est grave et il te faut être soigner!

Eryn avait prit un air plus grave mais pas trop, elle nétait pasz sa mère et n'avait pas vécu ce qu'elle venait de vivre certainement.
Elle lui sourit, un désir de l'aider emplissait son coeur comme si cette mission lui était vitale....Apres tout c'est grace à cette jeune fille qu'elle avait revu une derniere fois Lou et son père alors......

avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Sam 19 Avr 2008 - 10:34

Julia se mordilla la lèvre inférieure.

* Elle ne va pas lâcher l’affaire celle là, hein ?*

_Je me sens mieux. Un peu d’air par contre, ne me ferais pas de mal. Sortons d’ici, voulez-vous ?

Joignant le geste à la parole, Julia se dirigea vers la porte de sortie. Sans difficultés, ou presque. Sa tête lui tournait encore un peu, et lui insufflait quelque dernière douleur, mais en somme elle parvint à sortir. Elle sentit l’air entrer plus facilement dans ses poumons, alors qu’elle était parvenue dans le couloir menant à la cours intérieur. Un léger tremblement lui saisit les mains, elle sourit pour toute réponse.
Heureuse, elle ne savait pas pourquoi, elle se tourna vers la fille qui lui avait porté son aide.


_Une virée en forêt, ça te dit ?

Elle devait, avoir cours dans une heure, mais tant pis ! Le hurlement de la forêt en elle, était trop fort, trop intense…


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Sam 19 Avr 2008 - 11:16

Julia ne semblait pas décider....puis elle se dirigea vers la sortie, Eryn la suivit docilement.

-Une virée en forêt ça te dis?

Eryn sursauta. Elle ne s'attendait pas à cette proposition soudaine. Cassidy sa grenouille la fixa.

*Tu as cours Eryn...si tu te mets à sécher dès le commencement.....*

*Je sais...quoi que avec de la chance je ne louperais quasi rien.....je dois l'aider...et...franchement...j'ai bien envi de me balader pas toi?*

La grenouille grogna en guise de réponse puis dans un soupirement éclata de rire.

*Alors c'est parti pour de nouvelles aventures!*

Eryn se tourna vers Julia et lui décrocha son plus beau sourire:

-Avec plaisir!

avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   Sam 19 Avr 2008 - 13:03

_Et c'est parti!

Enthousiaste, Julia ouvrit la marche et d'un pas décidé, se dirigea vers l'extérieur. Il faisait gris, et à la plus grande joie de la jeune fille, le ciel annoncait de la pluie.
Elle avait hatte de retrouver le couvert des arbres, de respirer de nouveaux, le parfum si particulier de la forêt. Mais surtout, de retrouver ses deux amis. Etant accompagnée, Blanche ne se montrerait certainement pas, mais Lupus...

Julia se sentait si heureuse...



La suite ==> Une balade particulière ; dans: Le parc


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Si loin en soi... (RP terminé)   



 
Si loin en soi... (RP terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Mon diable danse avec ses démons et la sarabande est loin d'être terminée
» [MISSION - terminée] « Seul ceux qui se risqueront à peut-être aller trop loin, sauront jusqu'où il est possible d'aller. »
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie RP :: 2008-