Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteEna Nel'Atan, Primat de Corbac (Administratrice)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Ena Nel'Atan, Primat de Corbac (Administratrice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ena Nel'Atan

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ena Nel'Atan, Primat de Corbac (Administratrice)   Ena Nel'Atan, Primat de Corbac (Administratrice) Icon_minitimeSam 19 Jan 2008 - 15:23

¤ Nom ¤

Nel'Atan

¤ Prénom ¤

Ena

¤ Age ¤

26 ans

¤ Classe ou orientation souhaitée ¤


M
embre du conseil Marchombre, Maitre Marchombre de l'academie.


¤ Description physique ¤


Une jeune femme de taille moyenne. Un visage fin aux traits déliés, une
peau mate héritée de son grand père. Des yeux noirs, un peu de néant,
des cheveux ébènes, lisses, retombant avec légèreté sur ses épaules.
Soyeux. Des oreilles fines, un front lisse, un nez aquilin, des
sourcils fins, des lèvres rose pâles, minces. Un corps élancé, une
taille fine, des bras longs et minces, cachant une force certaine, des
poignets osseux et des doigts éfilés. Des jambes longues, des chevilles
solides, des pieds trop plats.





¤ Description du caractère ¤

Lunatique. Souriante, parfois. Froide, au travail.

Le plus souvent terne. Rongée par le passé.


Sa confiance, qu'elle donnait autrefois s'est vite trouvée inccessible,
car trop de fois trahie. Elle réfléchis, sans doute un peu trop. Elle
donne quand on lui donne, elle est sensible, mais ne s'étend pas. Elle
sait être ouverte ou secrète. De visage impassible, elle cache souvent
ce qu'elle pense et maitrise ses sentiments: Colère, rancune,
tristesse, haine...Il n'en existe qu'un, qu'elle soit incapable de
cacher. La Peur. Elle est vive, et réfléchit vite. Elle sait prendre
des décisions malgré la peur de se tromper. Hésitante tout de même.
Rancunière. Avare de compliments. Volontaire, et têtue. Opiniatre.




¤ Principale(s) Qualité(s) ¤




Attentive. Réfléchie. Vive. Sensible. Impassible.



¤ Principal(aux) défaut(s) ¤

Froide. Avare de compliment, Parfois Blessante. Opiniatre. Rancunière.

¤ Histoire ¤

Cocon



Au creux d'une famille aimé et unie. Dans un Gwendalavir sans guerre et
sans heurts, petit oiseau de douceur. D'un père rêveur et d'une mère
marchombre, Ena nait entourée d'amour, de ses parents et de sa soeur,
de 4 ans plus agée. Une enfance douce et legère, faites de jeux et de
rires.


Après
elle, trois ans plus tard, naquit Shéya. Sa petite soeur était comme
une partie de son âme...Et sa confidante, Elhya, était bien plus qu'une
compagne de jeu...




Altaïr




La petite fille est assise sur le sol rocailleux. Le soleil a disparu
sur l'horizon, laissant encore une trainée bleutée sur le bout du
monde. Spectacle ephémère dont la petite se délecte. Elle doit avoir 6
ans...7 peut-être. La lune est en croissant, laissant voir les points
de lumière sur le voile sombre du ciel de nuit. La petite a la tête
renversée en arrière, elle ne bouge pas. Ses doigts tâtent les caillous
sur le sol, et elle sait qu'au creux de ses paumes, il ya des marques
irrégulière qu'on découvre avec surprise et qui s'efface ensuite...Elle
fixe quelquechose, dans le ciel. Elle a les yeux fixés sur Altaïr.
Etoile du triangle de l'été, étoile de la constellation de
l'Aigle...Depuis longtemps, cette étoile représente tout pour elle. Il
y a trois jours, elle lui a envoyé un message. Elle sait que c'est
peut-être son imagination, mais elle s'en fiche. L'étoile est apparue à
peine plus tôt qu'elle n'aurait du...Et la petite fille, à force de
l'étudier, l'avait remarqué avec surprise...Après ses 4 ans, et sa
découverte de l'étoile, l'enfant parut moins joyeuse même si toujours
souriante, amusante...Elle paraissait grandir trop vite pour son
âge...Pas en taille, mais dans sa tête...




Miroir




Elle grandit encore, et pas une nuit ne passa sans qu'elle guêta un
autre message de celle qui était désormais "Son étoile". Elle lui
parlais souvent. Elle lui racontait les déboires avec ses amies, elle
lui racontait ses colères et ses chagrins...Et Altaïr semblait
clignoter pour lui dire qu'elle écoutait.


Et la nuit arriva ou de nouveau, Altaïr s'alluma en avance. Avant même
que le soleil est disparu. Le message paraissait claire pour le jeune
fille tout juste agée de 12 ans: Quelquechose allait arriver plus tôt
que prévu...


Le lendemain, l'étoile arriva encore en avance, puis parut s'éteindre, et revenir...


Il fallut deux jours pour que la petite fille comprenne.


Alors que ses parents étaient partis pour la soirée, et qu'elle était
avec ses deux soeurs, elle sortit dehors, juste sous la fenêtre de la
chambre de Shéya, alors agée de 9 ans. Elle regardait Altaïr, qui ne
bougeait pas, quand elle entendit des cris étouffés, à peine audibles,
cri de douleur. Elle se retourna à une vitesse folle. Pas Shéya. Le
message n'était pas pour Shéya...Elle comprit tout en un instant, et
ses doigts se mirent à courrir sur la pierre du mur, ses pieds
trouvèrent des cavités, et elle se retrouva à la fenêtre entrouverte.
Elle la poussa. Regretta. Sur son lit, la petite fille aux yeux sans
fonds comme les siens, était secouée de tremblement et crchait du sang.
La jeune fille jeta un regard emplit de haine et de rancune à Altaïr et
se jeta au coté de sa soeur.


-Shéya, Shéya...


Elle cria, elle appela Félia, dans la cuisine. Elle suivit les gestes
de son ainée, qui envoya un oiseau à ses parents, ses parents
arrivèrent.
Pas un instant sa main ne lâcha celle de Shéya. Félia lui parlait. Ena
se taisait. Elle savait que sa soeur le comprenait. Elle lui avait dit,
une fois. "Tu sais Ena, moi je sais pourquoi tu ne dis rien...C'est
parce que tu ne sais pas comment le dire..." Combien elle avait raison.
Et dans sa folie, Shéya lui montra qu'elle n'avait pas oublié, en
serrant sa main. Ezoria et Alkaï arrivèrent, et le rêveur déploya son
énergie et son amour pour sauver sa fille. Vainement.


La jeune fille fut la seule à entendre les dernières paroles que Shéya prononca:


- Ne m'oubliez pas...






Donner...




La vie s'était vidée de tout. Brusquement. Félia quitta la maison peu
après les obsèques, en ne laissant qu'une lettre, et sans indiquer ou
elle allait. Sa soeur cadette nourit une grande haine et une colère
immense à son égard. Elle les avait abandonné...La haine comme la
colère disparurent bien vite. Laissant place à...rien. Elle aida ses
parents à surmonter cette double peine. Ils en voulaient à leur fille
ainée. De toute la force de son corps, elle les fit sourire de nouveau,
elle les mena, elle les obligea à se battre. Elle laissait sa peine de
coté, n'y faisant pas attention. Elle se rendit compte bien plus tard
qu'a cause de cela, jamais sa blessure ne pourrait cicatriser. Mais sur
le moment, peu lui importait. Seuls comptaient ceux qui lui avait donné
une si belle enfance. Elle passa trois ans auprès d'eux. Elle leur
offrit ces trois ans comme on offre un cadeau de valeur...Elle n'avait
jamais été la préfférée de ses parents. Ils aimaient mettre en avant
Félia, si grande, si belle et si forte déja. Ou Shéya, si mignone, si
douce et si vive...Pas Ena. Souriante mais étrange, terne. Et pourtant
c'est elle qui leur rendit la vie...



Néant



Quand enfin ils eurent surmonter leurs peines, quand enfin ils purent
continuer à vivre, Ena leur annonca qu'elle partait. Elle leur dis avec
douceur, et prépara son départ. Ses parents, bien que chagrinés, ne
l'en empêchèrent pas. Elle passa un an, seule, à ne rien faire d'autre
qu'a manger, marcher, dormir. Au dessus d'elle, Altaïr brillait, chaque
soir, doucement...Un an pour oublier, et chaque jour semblait bruler
encore plus les marques des souvenirs...Elle comprit qu'elle ne
pourrait jamais passer outre cet épisode...Elle erra. Au début, elle se
disait qu'elle cherchait Félia, et comme elle se mentait, elle cessa de
se dire qu'elle avait un but.




Aube




A ses 16 ans, elle rencontra celui qui devait refaire sa vie. Alors
qu'elle...ne faisait rien...Ou si, en fait, elle regardait Altaïr. Il
arriva derrière elle sans qu'elle l'entende. Il se mit à parler, et Ena
ne sursauta pas.


-Je te suis depuis un an...


Toujours les yeux fixés sur Altaïr, elle ne se retourna pas.


-Je sais que tu cours comme personne, que tu grimpe...Je te sais silencieuse et intelligente...je te sais sans but aussi...


Elle se retourna lentement. C'était un homme assez grand, au teint mat, aux yeux bruns brillants. Il continua:


-Je sais même que tu t'apelles Ena, tu l'écris sous la lune...Tu es la fille d' Ezoria Nel 'Atan...


Quelques années plus tôt, avant le drâme, cela l'aurait gêné d'être
aussi claire...Mais là, cela lui importait peu...Il lui proposa alors
de suivre sa voix. Sa Voie...Marchombre...


L'aube était née...




Sueur




Elle mit tellement de coeur dans cette voie qu'elle failit bien tout
oublier. Elle se battit...Contre le néant qui l'avait envahit et contre
tout. Keolan , son maitre, était sans cesse plus sévère, elle prenait des
coups, elle se pliait. Elle gardait la tête haute. Une volonté nouvelle
était née, et elle avait donné un sens à sa vie. A force d'efforts et
de rage, elle passa l'Ahn-Ju et le réussi. Le Rentaï, quand elle le
vit, lui fit penser à Altaïr...Grand, lointains, doux, suave...Elle
obtint sa greffe. Trois lames sortant de ses phalanges, chauffées à
blanc...Quand elle revint vers son maître, elle comprit
quelquechose...Elle avait fini...Ses paroles à son retour restèrent
gravés dans sa mémoire:


-Je savais que tu y parviendrai...Tu iras loin encore Ena...Mais pas avec moi...


Ne m'oublies pas..."


Avec, le souvenir de sa soeur, à peine dissimulé, revint...


"Ne m'oubliez pas..."
Il mourrut. Il mourrut tué par un garde royal, alors qu'il tuait un mercenaire...Ena se jura de le venger.

Le jeune fille prometteuse retrouva son Néant. 18 ans.





Faux




Durant 1 an, il ne se passa de nouveau rien...


Elle errait, encore, sans but...


Jusqu'au jours ou elle rencontra trois personnes: Gendaï, Geÿtro et son
apprenti,
Nathaël. Geÿtro et ses phrases éttonante, incompréhensible sur le
moment...Nathaël, son regard de cristal, son visage d'ange...Et Gendaï,
si fort, si fière, si beau... Une fille naquit de leur union,
alors qu'Ena entrait au conseil des marchombres...Seulement 20 ans.




Miroir




Elle découvrit que celui qu'elle aimait était non un marchombre mais
un torve Mentaï...Il voulait sa fille...Parce qu'elle était une grande
marchombre, il voulait sa fille afin d'en faire une Tempête du Chaos...


Tout se bouscula, bien trop vite. Nathaël fut celui qui l'aida. Ce fut
lui qui emmena Isaï chez une rêveuse, afin de la protéger. La jeune
femme, consciente du danger, tua celui qu'elle avait cru aimer...Sans
ignorer que son apprenti, Yiewël, allait reprendre sa tâche...Elle
décida enfin de se cacher loin de sa fille...Elle arriva ainsi à
l'Académie, et devint Maitre Marchombre...Elle y retrouva, éttonée, son amie d'enfance...Elhya...



¤ Particularité(s) ¤


La Greffe: Trois lames à chaque main, perçant aux phalanges, chauffées à blanc...


¤ Tic(s) ¤

Ena possède un tics, ouvrir ses doigts, et les refermer, sans faire sortir sa greffe.

¤ Parents et/ou tuteurs ¤

Fille d'Ezoria Nel'Atan et d'Alkaï Nel'Atan. Son Maitre était Keolan Sento.

¤ Frères et soeurs ¤

Une petite soeur, Shéya, morte d'une maladie, et une grande soeur, Félia, disparue.

¤ Autres membres importants de la famille ¤

Olorin Nel'Atan, sont grand père, qui fut un des plus grands marchombre qui aidèrent Merwyn contre les ts'lich.

¤ Ses rêves et ambitions ¤

Oublier

Retrouver ce qu'elle a perdu...


Vivre auprès d'Eux


Comprendre


¤ Armes ¤

La
Dague d'Olorin, Sa greffe, un sabre Faël, son art. Auxquels s'ajoutent
un tas de dague et d'armes qu'elle utilise rarement ou prête a ses
élèves.


¤ Petite remarque ¤

[En Attente]



_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
 
Ena Nel'Atan, Primat de Corbac (Administratrice)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» L'argot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-