Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteBeitiris Ar' Kriss (Mentaï)
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Beitiris Ar' Kriss (Mentaï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Beitiris Ar' Kriss
Beitiris Ar' Kriss

Mentaï
Messages : 61
Inscription le : 16/12/2007

MessageSujet: Beitiris Ar' Kriss (Mentaï)   Beitiris Ar' Kriss (Mentaï) Icon_minitimeDim 16 Déc 2007 - 22:55

Description générale

- Nom : Ar' Kriss

- Prénom : Beitiris

- Race : Humaine

- Age : 28 ans

- Alignement : Chaotique mauvaise

- Classe : Mentaï


Description physique et mentale

- Description physique : Soeur jumelle de Slynn Ar' Kriss, Beitiris en est son reflet parfait, excepté la fine cicatrice barrant son oeil gauche et l'étrangeté de son regard. Elle a la même stature que sa soeur, grande et élancée, les même cheveux noirs de jais, les mêmes yeux noirs, et la même expression froide et hautaine d'aristocrate plaquée sur une beauté exceptionnelle. Depuis qu'elle au service de Dolohov Zil' Urain, Beitiris est vêtue d'une robe noir fendue de coupe élégante et pratique portée par-dessous une seconde robe en cuir sombre à la coupe identique. De même, elle porte toujours une ample cape noire à capuche.

A la ceinture qui ceint sa taille est portée une dague à la lame longue et effilée, tandis qu'un autre baudrier porté de manière différente selon les besoins lui permet de disposer de son sabre au côté ou dans le dos. Enfin, sa tenue se complète de deux canons d'avant-bras dotés de trois lames perpendiculaires utilisés autant pour bloquer la lame d'un sabre que pour impressionner. Présentant le même port altier que sa soeur, la même coiffure, et même des gestes et des expressions semblables, Beitiris pourrait aisément se faire passer pour la Sentinelle Slynn Ar' Kriss, ne pouvant être reconnue que par quelques rares personnes.

- Description du caractère : Beitiris présente le même caractère que sa soeur Slynn, à ceci près qu'il a été modelé par les multiples traumatismes de sa jeunesse. Comme sa soeur, Beitiris masquait une personnalité sensible, bien qu'instable, derrière le masque d'une aristocrate froide et hautaine. Intelligente, elle a conservé le caractère impatient et rancunier de son enfance en l'agrémentant d'une touche nouvelle de cruauté et d'insensibilité, devenant capable de commettre les pires atrocités sans même sourciller.

Redoutablement belle, Beitiris intimide plutôt qu'elle ne charme en raison de sa folie et montre une aversion certaine quant à être touchée, par qui que ce soit... les malheureux audacieux ayant tendance à une mort subite dans ce cas de figure, à l'exception de Dolohov Zil' Urain à qui elle est entièrement dévouée, bien qu'elle répugne visiblement son contact physique. Enfin, du fait de ses traumatismes, elle n' pas le réflexe, contrairement à l'habitude chez les dessinateurs, d'user de son don en cas de danger, malgré sa puissance.

- Principale(s) qualité(s) : courageuse, déterminée, dévouée, et intelligente.

- Principal(s) défaut(s) : cruelle, hautaine, instable, et marquée par ses souvenirs disparus.

- Particularité(s) : Du fait de ses traumatismes de jeunesse, Beitiris a développé une personnalité instable et a sombré dans la folie. Dessinatrice au don puissant, elle recourt davantage à l'affrontement physique et, comme sa soeur, le fait qu'elle soit gauchère a tendance à déstabiliser d'éventuels opposants.


Vécu et histoire sociale

- Situation familiale : Fille de Kadvael Ar' Kriss et de Veia Sil' Alfian, Beitiris est la soeur jumelle de Slynn Ar' Kriss et la soeur de Cadeyrn. Ce que peu de gens savent en vérité, étant donné que la Mentaï n'a jamais parlé de sa famille à quiconque depuis qu'elle a rejoint la Guilde du Chaos.

- Situation sociale : Fille de princesse impériale, Beitiris est issue de la haute aristocratie alavirienne et est elle-même une princesse impériale, bien qu'elle ne puisse revendiquer un jour le trône à cause de son illégitimité soupçonnée. Le rang de Beitiris n'a toutefois guère d'influence au sein de la Guilde du Chaos.

- Histoire : Issue de la haute aristocratie par son père Kadvael Ar' Kriss et princesse impériale par sa mère Veia Sil' Alfian, Slynn et sa soeur jumelle Beitiris auraient pu être promises à de hautes destinées, mais il fut autrement suite aux soupçons qui pesèrent sur la légitimité de leur naissance. Leur frère cadet Cadeyrn, né deux ans plus tard, devint porteur des espoirs dynastiques de Kadvael.

Dénigrées par leur père, elles furent toutefois élevées en aristocrate et reçurent une éducation particulièrement complète convenant à leur rang. D'un caractère bien trempé, les deux jumelles partageaient un lien très fort et créaient des ouragans lorsqu'elles s'opposaient à leur méprisable père. Malgré leur jeune âge, elles ne se montraient nullement impressionnables et il fallait que Kadvael en vienne à les battre pour imposer le silence... et son autorité. Lâche et veule, leur petit frère Cadeyrn fuyait leurs mauvais coups pour se réfugier derrière l'ambition et l'impulsivité de son père. Elèves sérieuses, Beitiris et Slynn montraient toutes deux une certaine indiscipline et il fallut attendre le jour où Kadvael, ivre, les battit de manière remarquablement violente en manquant de les tuer pour qu'elles n'apprennent à adopter le masque froid et hautain d'aristocrate avec un zèle désespéré... traumatisées qu'elles avaient été de cette expérience. De ce jour, Beitiris fut parfois prise d'étranges crises d'anxiété...
Leur vie connut un tournant certain avec l'arrivée d'un Maître d'armes : Valen Til' Lleldoryn. Suite à une habile manipulation de l'ambitieux Kadvael, le demi-Faël se vit assigner par l'empereur au service de la famille Ar'Kriss en qualité de Maître d'armes et de garde du corps. Le célèbre Chantelame devait seulement apprendre le maniement des armes à Cadeyrn, alors âgé de 6 ans, mais il en vint à former les soeurs jumelles âgées de 8 ans après avoir surpris Kadvael en train de les battre. Sous l'aile du guerrier qui s'était institué leur protecteur, Beitiris et Slynn montrèrent vite leur intérêt au maniement des armes et y développèrent un don certain. Plus musclée, Slynn développa rapidement une affinité particulière pour l'épée bâtarde, davantage que pour le sabre, tandis que sa soeur se révéla très polyvalente. Véritable mentor et confident, Valen leur apprit l'art de pister, de se déplacer silencieusement, de soigner, et leur enseigna diverses légendes faëlles en plus de ses propres préceptes.

Cette période où elles vécurent sous la protection de Valen fut heureuse pour les deux soeurs, Kadvael n'osant plus porter la main sur elles à cause de la proximité du Maître d'armes qui paraissait l'intimider. Après huit années, Valen dut cependant les quitter et reprendre sa liberté pour gagner l'Académie de Merwyn. Les étranges crises de Beitiris qui s'étaient atténuées pendant ces années, reprirent alors de manière plus marquée, retardant l'apparition de son don alors que Slynn découvrait le sien. En vérité, la personnalité de Beitiris montrait une certaine instabilité et elle était tantôt animée de crise d'anxiété intenses tantôt de colères dévastatrices, encore qu'elles survenaient à une fréquence irrégulière et relativement peu fréquente. La jeune fille et sa soeur devaient l'ignorer à cette époque, mais Beitiris ne s'était jamais relevée de ce jour où leur père faillit les tuer en les battant, contrairement à Slynn. A mesure que se rapprochait le jour où cette dernière devait intégrer l'Académie, Beitiris devenait de plus en plus angoissée, retardant les premières manifestations de son propre don. Alors que la future Sentinelle s'absorbait dans la maîtrise de son propre don avec un zèle frisant la frénésie, sa jumelle était martyrisée par leur père Kadvael qui, s'il ne la touchait pas physiquement, la poussait dans ses derniers retranchements par ses attaques orales particulièrement virulentes qui ne manquaient pas de toucher une Beitiris désemparée à la sensibilité exacerbée. Après une année de ce traitement, la jeune Beitiris tenta alors de quitter la demeurer familiale et l'emprise tyrannique de son père, mais Kadvael surprit le projet qui déchaîna en lui une colère incontrôlée et il battit violemment sa fille qui était alors incapable de se défendre efficacement, en dépit des enseignements de Valen. Slynn, qui dut sentir la souffrance au travers de leur lien d'une force rare, réalisa aussitôt un pas sur le côté et, voyant la scène avec une souffrance poignante, s'interposa pour arrêter son père.

Lorsque Kadvael frappa Slynn, le geste éveilla soudainement en Beitiris une colère démente. Avec un cri animal, elle se rua sur son père, le faisant choir au sol, et se mit à le frapper violemment avant de finalement saisir son poignard et de lui en asséner un coup lorsqu'il voulut la repousser. Kadvael Ar' Kriss était certes un homme solide qui avait participé à plusieurs batailles dans sa jeunesse, mais il avait été frappé à mort. Quant à Beitiris, blessée à l'oeil gauche, en plus d'être atteinte de multiples contusions, elle recula vivement après avoir blessé son père et resta prostrée dans son silence : c'était la première fois qu'elle faisait couler le sang et l'angoisse des futures représailles de Kadvael la terrifiait profondément, elle ignorait l'avoir blessé à mort. Prenant en main la situation, Slynn emmena aussitôt son père et sa soeur à la confrérie de Fériane par un pas sur le côté afin de les faire soigner. Elle-même marquée par cet événement, il fallut que le Maître rêveur de Fériane s'occupe de la calmer pendant ses ouailles soignaient Beitiris et son père. Malgré l'intervention des rêveurs, Kadvael Ar' Kriss succomba à ses blessures et Beitiris conserva une fine cicatrice barrant son oeil gauche, oeil qu'elle faillit perdre. Ignorant la mort de son père, la jeune fille prit la fuite et erra dans Gwendalavir, tel un animal sauvage pendant une année entière. Slynn tomba inconsciente quand elle constata la disparition de sa soeur et eut du mal à se remettre de cet épisode de sa vie. Quant à Cadeyrn Ar' Kriss, il devint le meneur de la famille conformément aux volonté de Kadvael et, pour sauver la réputation de la famille, il annonça la mort soudaine de Beitiris et de son père Kadvael, tués par une maladie fulgurante, avant d'organiser les funérailles convenant aux circonstances. L'épisode était clos, l'honneur sauf, et Beitiris avait sombré dans la folie.

Alors qu'elle allait bientôt atteindre ses 18 ans, Beitiris Ar' Kriss fut découverte et recueillie par l'homme le plus improbable qui soit, l'influent Mentaï Ghend Ar' Althalus. Ghend la découvrit par hasard, alors qu'elle rôdait près de sa cache, telle un animal traqué, mais il sut tout de suite estimer la potentiel de la jeune fille, pour peu qu'elle soit formée correctement. Il ne s'était pas trompé, mais la tâche ne lui fut pas aisée pour autant : il fallut d'abord canaliser les craintes de Beitiris, transformer son angoisse en rage, refaçonner sa personnalité, et surtout prendre soin d'un corps affaibli et négligé avant de pouvoir lui enseigner la voie du Chaos. Beitiris fit preuve d'une forte résistance et d'une méfiance maladive envers le Mentaï dans un premier temps, mais le tempérament qu'elle avait en commun avec Slynn prit le dessus et elle finit par s'absorber dans son apprentissage. Maîtriser son don demanda beaucoup de travail, car il fallait tenter de vaincre les traumatismes intérieurs de la jeune femme, mais elle parvint finalement, bien qu'elle en usa peu. Après cinq années d'apprentissage dur et intensif, Beitiris Ar' Kriss devint une arme humaine entre les mains de Ghend Ar' Althalus. Imparfaite, mais redoutable... Conservant toujours son instabilité mentale due à sa folie, elle sut toutefois mener diverses missions pour son maître, se montrant particulièrement habile à tuer et particulièrement aléatoire pour les missions faisant appel à ses ressources intellectuelles à cause de cette instabilité qui la caractérise désormais. Une fois encore, sa vie bascula néanmoins : alors âgée de 25 ans, Beitiris recueillit le dernier souffle de son maître Ghend Ar' Althalus. Ayant ouï dire d'une réunion entre les Fils du Chaos, elle s'y rendit pour les défier et faire prévaloir son accession au rang de Mentaï. La tentative était courageuse et désespérée, mais l'infâme Lindörm, qui avait pris le contrôle de la Guilde du Chaos, lui infligea une " correction " qui réveilla en Beitiris ses traumatismes du passé avant d'être rendue amnésique par un breuvage administré par le rival de Ghend Ar' Althalus, le Mentaï Dolohov Zil' Urain.

Sans autres souvenirs que de fugaces images qui reviennent parfois, Beitiris a été endoctrinée et manipulée par Dolohov qui en fit son apprentie, modelant son esprit et perfectionnant ses capacités de dessinatrice. Aujourd'hui âgée de 26 ans, Beitiris Ar' Kriss est devenue l'âme damnée de Dolohov Zil' Urain, destinée à servir, semble-t-il, sans jamais redevenir maîtresse de sa propre existence...

 
Beitiris Ar' Kriss (Mentaï)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-