Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteLe bonheur des retrouvailles (RP terminé)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)   Le bonheur des retrouvailles (RP terminé) Icon_minitimeSam 15 Déc 2007 - 17:36

Le lac. De l'eau brillante et magnifique reflétant ses reflets argentés sur le soleil hivernal. Ce doux voile de tendresse et de douceur où tous les plus beaux rêves sont réalisables. Ce lieu de magie où l'on pense que rien n'est impossible. Cet endroit fantastique où tous les plus beaux espoirs, même les plus impensables, peuvent arriver à devenir réels. Ce n'est hélas que de courte durée. Le temps d'une respiration, lorsque l'on découvre cette couche miroitante, pleine d'étincelles et baignée de soleil. Il y a toujours une chose pour nous ramener à la réalité, nous dire que ce n'est qu'un rêve qui jamais ne se réalisera. Nous montrer que, même si l'on croit tout possible, les rêves existent et sont fait pour nous laisser croire. Nous laisser espérer un évènement, une envie, un désir d'avoir quelque chose ou quelqu'un qui jamais ne reviendra.
Un beau jour, son passé le rattrapera et, alors, il voudra partir. Le rejoindre lui et tous les autres qui l'ont quitté et ne reviendront pas. Alors, il devra vivre avec ce qu'il est vraiment. Aujourd'hui, une nouvelle vie commence. Il aura enfin la chance d'être heureux. Finalement… Rien n'est impossible. Il avait deux rêves… La retrouver, et tout recommencer.
C'est dans ce lieu que les deux vont se réaliser…

***

Isaï sur ses épaules, il continuait d'admirer le lac, des poussières d'étoiles pleins les yeux. Espérant peut-être quelque chose… Faisant un vœu, comme s'il venait d'apercevoir une étoile filante à travers la voute céleste. Il faut avouer que la nuit était presque tombée. Son entretien dans les bureaux de la direction avait duré plus longtemps qu'il n'aurait pensé. D'un autre côté, il ne pouvait pas se douter que les Hauts de cette Académie étaient si curieux ! Ensuite, il avait dû grimper cinq étages pour atteindre les appartements de son amie, avant de devoir tout redescendre car, ayant trouvé sur la porte ce mot :

Je suis au lac
Ena


Il dut tout redescendre pour sortir et se diriger vers ledit lac. Sans vraiment savoir si la jeune femme avait été prévenue de son arrivée. Ou alors laissait-elle un mot à chaque fois qu'elle était absente, pour que ceux qui la cherchaient puissent la retrouver sans trop de problèmes. Possible…
Maintenant qu'il y était, l'heure bleue s'était installée sur le paysage. Offrant une vue de couché de soleil magnifique. Le regard fixé vers l'horizon, il n'aperçut pas l'ombre s'approcher de lui par derrière. Mais… Alors que tous ses sens étaient en alerte, il ne se retourna même pas…

"Ca faisait longtemps, Ena…"

Alors seulement, il pivota sur ses pieds et regarda la jeune Marchombre. Elle n'avait pas beaucoup changée. Elle semblait plus épanouie qu'auparavant. Sans doute l'absence de Gendaï la rassurait. Cela n'aurait pas été franchement étonnant !
La jeune femme le regarda intensément, comme si elle ne le reconnaissait pas. Ce qui n'aurait pas été très étonnant non plus étant donné qu'il avait beaucoup changé depuis leur dernière rencontre. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, c'était il y a environ onze ans. Alors qu'Isaï n'était encore qu'une vague idée dans l'esprit du petit couple. Donc… En toute logique, il avait alors 21 ans… C'était sûr qu'en onze ans, il avait eut le temps de changer de visage ! Plusieurs fois même ! La mort de son maitre, d'abord, l'avait beaucoup affaibli. Il n'avait pas mangé pendant longtemps et ses traits s'étaient grandement creusés. Sans compter que tous les efforts et les entrainements qu'il a du effectuer seul pendant dix ans n'ont pas été d'une grande aide pour son ancien physique ! Il avait également beaucoup grandi, et beaucoup muri.
Il s'approcha d'elle, lentement, et posa sa main sur son épaule. Dans le noir, elle n'avait pas remarqué Isaï, cachée dans le dos de Nathaël.

"Tu ne me reconnais pas ?"

Il avait parlé d'une voix douce, alors que la petite fille était toujours debout derrière lui. Il attendait la réaction de son amie avant de lui montrer sa fille. Car, si elle ne le reconnaissait pas, elle pourrait croire qu'il leurs voulait du mal…

Ena Nel'Atan

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)   Le bonheur des retrouvailles (RP terminé) Icon_minitimeSam 15 Déc 2007 - 21:38

Il y avait un monde entre elle et lui. Et toutes ses pensées lui étaient destinées...Elle avait peur, et outre cette peur qu'il empêchait de dormir, la rage que le fait de craindre quelqu'un engendrait n'arrangeait rien.
Ses séances de méditations n'aboutissaient pas. La colère qui l'emplissait chaque jour un peu plus, nourrie par son angoisse, gagnait ses traits, ses yeux, et ses paroles.

Elle quitta ses appartements, proie d'une tempête, melant deux sentiments.
Angoisse et Rage virevoltaient au rhytme d'une musique inaudible.
Son coeur et sa tête battaient de concert.
Au fond de son âme brulait la fil de la vie.
Au fond de son esprit grésillait les derniers braisons d'espoir.

Ses pas étaient lents, durs, imprécis et lourds. Tout ce qu'ils n'avaient pas l'habitude d'être...Ses yeux ne voyaient rien. Trois images traversaient son esprit...Sans cesse. Tour à tour.
Il y avait la tête blonde, le sourire éclatant, les yeux brillants.
Il y avait le visage immuable, mat, au yeux sans fond, à la lame prête.
Et Il y avait l'Académie, les murs qui l'entouraient, sa liberté perdue...
Ses pas étaient réguliers. Dans un ultime instant de conscience, elle remarqua qu'elle allait vers le lac. Elle sentait le vent courrir sur sa peau, soulever ses cheveux comme de frêle brindille. Et le passé la rattrapa.
Tous...Ils reinrent la hanter...

Elle arriva enfin au lac. Elle passa une main sur l'eau, créant une onde.
Comment une action pouvait en engendrer autant?
Comment un choix pouvait-il affecter tant l'avenir...
Si elle avait su...
Le jour déclinait. Déja le soleil frolait la terre, laissant échapper un dernier au revoir, avant de disparaitre. Déja la lune montait, et les trois étoile de l'été apparurent. Ena fixa le ciel, allongée dans l'herbe. Elle regarda Vega la Blanche, au milieu de la Lyre. Puis Deneb au milieu du Cygne...Et enfin Altaïr...Altaïr de l'Aigle, celle qui l'avait toujours suivi. Déja, il y a bien longtemps, cette étoile l'avait guidé. Elle la regarda. La souffrance et le regret exisatient-t'il là haut? Etait-ce si merveilleux de voir le monde d'en bas, perchée au milieu du rien? Mais surtout, Existait t'il encore une frontiète à l'infini?

Elle entendit des pas. Extrements legers. Extrements souples. Un Marchombre, sans aucun doute. Elle se leva, et courut sans aucun bruit. La silhouette qu'elle vit, ou plutôt qu'elle crut apercevoir était très haute. La personne s'aretta. Elle attendit un long moment immobile. Puis s'avança, doucement. Elle arriva derrière l'ombre, moins grande de près, quand elle se figea. La voix glaça son sang.

"Ca faisait longtemps, Ena…"

Cette personne la conaissait. Et elle connaissait sa voix. Avant de la reconnaitre toutefois, elle pensa à Yew, et en l'espace de quelque milièmes de secondes, sa main était sur sa dague et sa greffe prête à sortir. Mais quand elle reconnut la voix, elle s'aretta. L'ombre se retourna.
Elle s'était trompée. C'était impossible. Ses membres ne bougeaient plus, son visage avait même perdu toute marque de lassitude et de ses sentiments. Elle était glacée dans le vent qui les entouraient.
Visage trop fatigué, émacié, terne. Yeux éteints, traits afaissés.
Corp trop maigre, bras trop faibles.
Elle s'était trompée.
La lune se déplaça, éclairant ses yeux d'un éclat nouveau. Pourtant, la peau était de la même couleur, les gestes étient les même, son maintient identique, et ses yeux avaient le même reflet...
Mais c'était impossible. Elle n'avait plus aucun espoir de le voir.
Pas lui. Cela faisait si longtemps. Toutes les images revinrent.

"Tu ne me reconnais pas ?"

Son coeur se serra puis éclata. Trop de choses avaient changé depuis...
Tant de vie avaient du prendre fin...
Tant de temps avait passé.
C'était impossible...Cela faisait trop longtemps...
Et pourtant...
Le visage était le sien.
Les traits étéient les siens.
Son corp étaient le sien.
Mais surtout, sa voix était la sienne.
Celle d'Ena, à ce moment, était un murmure a peine audible.
Toutes ces certitudes n'était plus.
Une voix qui trahissait pour la première fois sa faiblesse...
Celui qu'elle avait tant apprecié...

-Nat...C'est toi?

Et pourtant, la question ne mériatit pas réponse.
Il ne pouvait être quelqu'un d'autre...C'était impossible...
Elle lui était redevable à jamais.
Lui...

-Nat...


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)   Le bonheur des retrouvailles (RP terminé) Icon_minitimeSam 15 Déc 2007 - 22:39

Alors que tout le temps qui avait passé depuis leur dernière rencontre s'effaçait de leur mémoire en un instant, Nath profita de ce moment d'absence pour observer Ena.
Elle semblait triste. Le bonheur n'était pas au rendez-vous ces temps si apparemment. Ses traits étaient émaciés et son visage pâle. Presque blanc dans la clarté du soir. Elle était maigre. Très maigre, sûrement trop… Nath jeta un regard inquiet sur ce corps si faible d'apparence, il savait pourtant qu'Ena était forte au fond d'elle-même… Espérant qu'elle l'était toujours. Il évita à la dernière seconde un geste qu'elle aurait pu trouver déplacé. Ses yeux ternis par la colère étaient injectés de sang. Ce n'était pas la Ena qu'il avait connue. Non… Cette femme lui ressemblait et il ferait tout pour qu'elle redevienne comme avant, avec sa joie de vivre qu'il aimait tant. Comme si lire le désespoir dans ses yeux l'avait rendu triste pour elle, il posa tendrement sa main sur son épaule.
Regardant le soleil désormais couché, la nuit n'était toujours pas installée. Mais la vision des deux marchombres était évoluée, ils voyaient encore parfaitement bien. En tout cas, Nathaël pouvait encore voir la colère sur le visage de la jeune femme. Il pouvait encore apercevoir les larmes refoulées, sans savoir pourquoi elles coulaient… Mais il devait la connaître trop bien… Si bien que sa tristesse se canalisait vers ses propres sentiments. En tout cas… Il ne la laisserait pas comme ça. Non, il ne l'abandonnerait pas. Jamais ! Il était revenu. Ce n'était pas pour la laisser sombrer dans le désespoir et le malheur. Il ne l'avait pas retrouvée pour la laisser perdue dans une cascade de perles de tristesse nacrées. Non. S'il était revenu… C'était pour ça. Il n'était pas réapparu pour rien. Il avait une mission… Et il la mènerait à bien.

- Nat...C'est toi?

Il ne répondit pas. La question n'avait pas besoin de réponse, son regard tendre parlait pour lui. Il se plongea dans les yeux de la Marchombre, lui levant la tête d'un geste empreint de douceur… Alors, il retrouva l'ancienne Ena. Sans les sourires, sans les rires. Mais dans le regard…
Elle le reconnaissait. Il lui sourit tendrement, séchant une larme qui coula à son insu sur sa joue. Il s'approcha, pour mieux entendre le murmure sortant de ses lèvres entrouvertes.

- Nat…

Au diable le respect ! Au diable ce qu'elle pouvait penser !
Il s'en fichait à présent. Il n'avait qu'une envie, et ses doutes ne l'empêcheraient pas de faire ce qu'il voulait faire. Sans attendre une seconde de plus, il prit la marchombre dans ses bras, tout doucement. En priant pour qu'elle ne réagisse pas mal. Mais ça faisait trop longtemps.
Trop longtemps qu'il n'avait pas pu faire ça.
Trop longtemps qu'il ne l'avait plus vu, elle, son sourire et sa joie.
Beaucoup trop longtemps…
Il lui murmurait des paroles réconfortantes à l'oreille. Des mots dit si bas que personne d'autre ne pouvait les entendre, fusse-t-il qu'il y est quelqu'un d'autre dans les environs. Ce qui était peu probable.
Ce moment de tendresse et de douceur, la joie de retrouvailles tant attendues… Nath serrait Ena contre lui, comme s'ils devaient mourir demain. Comme si c'était le dernier jour… Mais le jeune homme comptait fortement à ce que ça ne le soit pas. Il comptait bien vivre encore longtemps avec elle pour la protéger. Il espérait passer plusieurs années avec elle pour s'occuper de la Marchombre et la rendre heureuse comme elle était avant qu'ils ne s'éloignent. Oui, il ferait tout pour retrouver celle qu'il appréciait tant. Elle avait été son exemple. Grande Marchombre, il avait toujours voulu suivre sa voie pour devenir aussi forte qu'elle. Ca avait été son but. Pas le premier, non. Son but premier était de la retrouver. D'ailleurs… Il avait bien d'autres buts. Tant de personnes à protéger… Easlya. Mais il ne voulait pas penser à ça, pas maintenant alors qu'il était si heureux auprès d'elle. Il ne penserait plus jamais à son passé. Il voulait recommencer, tout recommencer, refaire sa vie…
Pensant soudainement à son faucon, il regarda autour de lui. Celui-ci était resté devant les appartements de la jeune femme. Tant pis… Il le retrouverait plus tard. Il avait d'autre chose à faire.
Il écarta lentement son corps de celui d'Ena, comme à regrets, et se pencha vers Isaï. Il devait encore lui expliquer ça…

"Ena… Je crois que j'ai quelque chose pour toi."

Alors, il laissa la petite fille sortir de derrière son dos. Il la prit dans ses bras et attendit la réaction de la Marchombre. Etonnée, la question muette qu'elle posa ne fut pas vraiment une surprise pour Nathaël. Il y répondit du mieux qu'il put, le plus calmement et le plus doucement possible. Tendant l'enfant à sa mère…

"Je l'ai trouvé sur le chemin de l'Académie, elle se faisait enlever par des Mercenaires. La rêveuse est morte et sa maison dévastée… Je suis désolé."

Il sentit un autre lien qui les séparait se rompre. Bientôt, ils retrouveraient leur ancienne complicité…
Il lui prit la main, pour l'aider à supporter cette épreuve, mais il la lâcha tout de suite. Ce geste était peu être un peu trop déplacé. A moins que…
Finalement, il se laissa aller. Plus de barrières, plus d'interdits entre eux. Non… Plus jamais.

Ena Nel'Atan

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)   Le bonheur des retrouvailles (RP terminé) Icon_minitimeSam 15 Déc 2007 - 23:57

Comment supporter une explosion, un éclatement intérieur, devant surprise, joie et peur.
Il était vivant. Il était là.
Il avait maigri, et, encore plus qu quelques instants plus tôt, il vit la fatigue de son corp, et l'horreur qu'il avait du subir. ¨
Nathaël...
Combien de temps s'était écoulé? 8 ans? 9? Plus encore?
Nathaël...
Enfin, derrière les trais creux et la peau ternes, elle revit le jeune homme souriant, heureux et volontaire, doté d'une force hors du commun.
Il avait du se battre et traverser bien des épreuves.
Ila avit changé, mais au fond, c'était le même...
Nathaël...
Ils avaient passés du temps ensemble. A parler de tout et rien, à philosopher, à rire et à essayer de se surpasser...Elle revit un rocher, sur lequel les deux jeunes étaient pris d'un fou rire inexplicable qui avait duré des heures. Elle revit leur image marchant au bord de l'eau. Dans ses bras, une boule de drap, entourant un coeur fragile. Il était plus vieux qu'elle, mais déja elle avait sa vie. Elle sentit de l'amertume. Elle avait été abusée.

-Nat..c'est toi?

Quelquechose cassa. Lien invisble, alors que le temps passé s'effaçait peu à peu. Il lui leva la tête, avec une douceur infinie. Elle le regarda. Dans les yeux sans fond il y avait toute une vie déja écoulée...Mais aussi la pointe d'un trésor retrouvé. Sans qu'elle s'en rende compte, une larme coula tout doucement sur sa joue. D'un geste lent, il l'essuya. Le contact de sa main était comme un voile de soie, et elle aurait voulu que ce contacte dure encore...

-Nat...

Avec toute sa douceur, il la prit de ses bras l'entourant de ce qu'elle n'avait plus. Elle hésita, puis, tout doucement, lentement, elle laissa son visage se poser sur son épaule...et les larmes coulèrent.
Larme chargée de tout.
Passé. Douleur. Souvenir. Regret. Peur. Angoisse. Colère.
Jamais elle n'avait pu pleurer ce qu'elle voulait.
Jamais les larmes qu'elle avait versée avaienté ét si vraies...
Elle se laissa aller dans les bras si accueillant. Le contact de la joue de son ami était doux, malgré la fatigue de sa peau.
Elle s'était sans cesse battue.
Elle avait sans cesse fais passer les autres avant elle.
Elle avait sans cesse jugulé son angoisse.
Ele s'était forcée oublier le passé.
Les amis disparus, les ennemis se cachant.
Elle avait honte de se laisser aller, mais quelquechose avait laché en elle.
Elle avait honte, mais elle s'en fichait.

Toujours doucement, il se dégaga.
La jeune femme pris soudain conscience qu'elle aurait du se retenir...Il n'avait pas du aprécier...
Il s'écarta sur le coté, et murmura, dans le vent:

"Ena… Je crois que j'ai quelque chose pour toi."

Une silhouette frêle apparue.
Tout ce qui pouvait lui rester de force céda.
Son coeur s'aretta de battre, ses neureones se figèrent, et son esprit explosa. C'était trop...La petite silhouette semblait fatiguée. Ena ne pouvait même pas bouger ses yeux. Nathaël la prit dans ses bras et lui tendit. Elle saisit la petite fille, et la serra dans ses bras si fort qu'elle dut se forcer à garder la raison pour ne pas l'ettouffer. Mais alors qu'elle pensait que tous ses nerfs avaient croulés, elle comrpit que non. La jeune fille la prit par le cou.
4 ans.
4ans, et elle se souvenait encore.
4 ans qu'elles ne s'étaient pas vu.
Isaï avait 2 ans quand elles s'étaient quitté...
L'impossible n'existait pas. Ena venait de le découvrir.
Par deux fois, on lui avait prouvé...

"Je l'ai trouvé sur le chemin de l'Académie, elle se faisait enlever par des Mercenaires. La rêveuse est morte et sa maison dévastée… Je suis désolé."

Le hasard fait si bien les choses...Il n'y avait plus rien à briser en la marchombre, aussi se contenta t'elle de fermer les yeux. Une frontiète s'était brisé. Nathaël était encore bien plus qu'elle ne l'imaginait. Il avait tant fait pour elle...Jamais elle ne pourrait s'estimer quitte. Jamais. Nathaël lui prit la main, puis la lâcha.
Ses jambes faillirent se dérober.
Tout son poids sembla s'envoler.
Ses épaules étaient libérées.
Son ventre se noua.
Ses bras claquèrent.
Sa tête brûla.
Entre eux, il n'y avait plus rien...
De sa main libre, elle le pris par le cou, et enfouie sa tête entre sa fille et son torse.
Overdose.
Elle attendit l'instant où Nat allait la repousser.
Il allait trouver qu'elle abusait. Mais sur l'instant, là, elle s'en fichait...
Rien ne comptait que la douceur des cheveux de sa fille et la force du torse de Nat...
Même le lac, porteur de rêve, avait disparu.


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)   Le bonheur des retrouvailles (RP terminé) Icon_minitimeDim 16 Déc 2007 - 0:30

Les larmes avaient coulées, bien plus que Nath n'aurait pensé. Ena se lâcha, laissant aller sa tristesse dans le creux de son épaule. Il ne lui en voulait pas, il comprenait même… Il aurait voulu que cette étreinte dure plus longtemps, il aurait voulu que ces larmes coulent encore et encore pour vider la jeune femme du malheur qu'elle avait en elle. Les liens lâchaient petit à petit. Les mots ne venaient plus.
Lorsqu'il lui tendit sa fille, avec douceur, elle la prit dans ses bras. La serrant si fort que Nath se demandait si elle n'allait pas l'étouffer. Mais l'amour était plus fort… Sans doute avait-il eut raison de cacher l'identité de cette petite à Valen et Vivyan. Même s'ils connaissaient Ena, peut-être ne la connaissaient-ils pas tant que ça… Sans doute son histoire leur était inconnue. Mais ça… Ce n'était pas ses affaires.
Quand il lui expliqua les circonstances dans lesquelles il avait trouvé sa fille, elle devint pâle. Encore plus qu'auparavant… Son teint livide contrastait avec ses yeux foncés. Ils avaient regagné un peu d'étincelles, mais toujours pas autant que la dernière rencontre, sur le rocher… Comment oublier…
Alors qu'il lâchait rapidement sa main, il eut l'impression qu'elle allait s'évanouir. Pourquoi ? Le choc peut-être… Et encore… Mais, au fond de lui-même, il sentit que ce n'était pas ça. C'était… Autre chose. Quoi que…
Les doutes assaillaient son esprit. La peur que tout soit un rêve l'envahi soudainement. Il ferma les yeux, refusant de les ouvrir de crainte de se retrouver dans une grotte ou dans un arbre perdu dans la forêt, seul. Il refusait de croire que ce pouvait être un songe… Il voulait que tout soit réel, les retrouvailles, l'étreinte. Nathaël refusait de devoir perdre Ena une nouvelle fois. Non !
Se débattant avec lui-même, dans son esprit, il se força à soulever les paupières. Il la vit… Devant lui, alors que tout reprenait les couleurs de la vie. C'était la réalité… La jeune femme posa sa main sur sa nuque. Il l'observa, les yeux dans les yeux. Elle posa sa tête contre son torse, dans le creux près de l'épaule. Celui où les femmes se blottissaient souvent pour chercher du réconfort.
Il ne la trouvait pas honteuse, il la trouvait naturelle. Il voulait seulement espérer encore une fois… Nath ne la repoussa pas. Il n'avait aucune raison de faire ça, elle avait agit de son propre chef et, loin de le gêner, ça lui montrait seulement que leur amitié était revenue, en une fraction de seconde, en une étreinte…
Alors, pour la réconforter, le jeune marchombre passa sa main dans les cheveux d'Ena et lui donna un doux baiser sur le front. Désireux de sécher les larmes qui affluaient alors le long de ses joues satinées. Il y passa le dos de sa main, doucement… La retrouvant humide. Tout comme son vêtement. Mais il n'en avait cure. Plus rien n'importait d'autre qu'Elles. Il les protègerait, toutes les deux. Il redonnerait à Ena goût à la vie ! Depuis toujours, il avait recherché quelque chose, un but dans la vie. Maintenant qu'il en avait trouvé un, il ferait tout. Tout pour l'accomplir du mieux qu'il le pourrait. Absolument tout…
Il plongea doucement sa tête dans les cheveux auburn de la Marchombre, murmurant doucement dans son oreille. Il versa une larme unique… Une larme de bonheur. Le bonheur des retrouvailles… Il était si puissant, si fort ! Si beau de pouvoir comprendre enfin… De pouvoir enfin revoir une personne à qui l'on tenait beaucoup… Et de se rendre compte qu'on tient à elle encore plus que dans nos souvenirs.

"Tu m'as manqué tu sais… Tellement manqué…"

Il regretta aussitôt ses paroles, sans vraiment savoir pourquoi. Il avait beau avoir dit la vérité, ils ne s'étaient pas vus depuis des années. Elle pourrait se demander pourquoi il n'était pas venu plus tôt. Il lui racontera sa vie depuis qu'ils s'étaient quittés. Et elle aussi, ils relateront leurs souvenirs, leurs bons moments passés ensembles. Ils vivront… Se réconfortant mutuellement. Leur passé, leur présent, leur futur. Tout… Il continua sur sa lancée, il aurait tant voulu s'arrêter…

"J'ai eu peur tu sais… Si peur de ne jamais vous revoir, toi et Isaï…"

Enlacés dans ce lieu magique, ce lieu où même les rêves les plus insensés peuvent devenir réalité. Ce lieu magique où l'on pense que rien n'est impossible…
C'est la vérité finalement, la preuve…

Ena Nel'Atan

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)   Le bonheur des retrouvailles (RP terminé) Icon_minitimeDim 16 Déc 2007 - 1:12

Quand on croit que tou à laché, il ya encore un fil pour tenir.
Le vent semblait éviter les trois silhouettes, les effleurer sans oser passer entre elle. Il n'y avait pas de bruit. Le Lac était silencieux et semblait les regarder.
Ena attendait toujours...Et Nat ne bougeait pas.
Elle pensait se trouver dans l'au dela.
Voila, elle était morte et voyait ce qu'elle aurait voulu voir.
Instantanément, l'idée disparu.
Nath posa sa main dans ses cheveux.
Alors que ses sentiments s'étaient estompés, un vague s'empara d'elle.
Une carinte encore plus forte, un peur brûlante comme un feu de joie.
Elle avait peur qu'on lui retire ce qu'elle avait enfin retrouvé.
Son coeur se noua de nouveau à cette idée. Jamais on ne pourrait lui reprendre ça. Jamais. Elle se battrai jusqu'a la mort, pour ce qui lui était le plus cher.
Nathaël éffleura son frotn de ses lèvres.
Les larmes coulaient, et Ena, en avait conscience, humidifaient les vêtements de Nathaël.
Jamais rien ne pourait les séparer.
Plus fort que n'impirte quel Espoir, la pensée avait fusée.
Une larme qui n'était pas la sienne roule sur sa joue et mourrut sur ses lèvres. Elle ne bougea pas. Ils allaient se retrouver. Ils allaient rattrapper le temps perdu.

"Tu m'as manqué tu sais… Tellement manqué…"

Le murmure effleura son oreille. Elle le laissa résonner dans son esprit le plus longtemps possible. Le vent s'était calmé, ou peut-être n'était-ce qu'un impression. Le bruissement des feuilles n'existait plus...Il n'y avait rien d'autre qu'une bulle autour d'eux. Fondée par le passé, et ouverte sur l'avenir.

"J'ai eu peur tu sais… Si peur de ne jamais vous revoir, toi et Isaï…"

Elle serra un peu plus fort le cou de Nat. Sans vraiment en prendre conscience. Il y avait tant de temps qui s'était écoulé. Tant de choses avaient changé. Tant de temps...le souffle d'Isaï était lent et profond, presque endormi. Des mots caressèrent la langue d'Ena, et celle-ci se mit à remuer, entrainant ses lèvres, et les mots formèrent un murmure fragile:

-Toi aussi tu m'as manqué...Toi aussi...

Et rien ne bougeait. Il y avait juste le coeur de Nathaël qui battait contre son oreille, et le souffle de sa fille qui réchauffait sa nuque. La malodie continua contre son gré, son esprit n'avait plus aucun pouvoir sur les messages de son coeur:

-J'ai cru que jamais je ne pourrais te revoir...Je t'ai cru mort...J'avais peur que ce soit vrai...

Elle avait trop mal. Même la vague de son bonheur ne pouvait effacer la peur qui l'avait hanté. Elle sentait les sentiments contradictoires se battre pour gagner du terraoin, saisn que ni l'un ni l'autre ne puisse vraiment prendre le dessus. Elle continua, incapable de juguler ses paroles:

-Je ne veux pas que ça recommence...Jamais...Je ne peux pas vous perdre...

Elle se mordit les lèvres, regrettant amèrement ses paroles.
Ses craintes avaient trouvé des mots pour s'abriter.
Des mots porteurs su messages.
Comme sortie d'un rêve, la marchombre sentit les mains froide d'Isaï dans son cou. Le plus lentement possible, avec une douceur infinie, elle caressa délicatement le cou de Nat, puis s'écarta, laissant sa main glisser le long de son bras. Elle laissa sa main se glisser dans celle du marchombre, leva les yeux, faillit parler, resta figée. Un instant, rien ne bougea. Entre leurs yeux, ils y avait comme un chaine, une chaine d'or blanc, une chaine reliant deux coeur...Une chaones si spéciale...
La voix d'Ena, faible et délicate, chuchota:

-J'ai tant de chose à te dire...Mais elle a froid.

Elle désigna de la tête le petite fille, qui somnolait sur son épaule. Elle plongea de nouveau dans les yeux de celui qu'elle avait retrouvé, et posa la question qui lui brulait les lèvres:

-Tu rentres avec moi?

Elle serra les doigts, attendant la réponse avec anxiété. Et s'il répondait que non? Elle avait brisé un instant si fort...Et si elle avait encore fait une erreure monumentale? N'en avait-elle pas déja assez fait? Au souvenir de ses erreurs, son anxiété augmenta. Sa main dans celle de Nat devint moite...Et si...


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)   Le bonheur des retrouvailles (RP terminé) Icon_minitimeDim 16 Déc 2007 - 1:29

Chacune des paroles prononcées par la marchombre atteignait le jeune homme en plein cœur. Chaque mot était une flèche acérée se plantant dans sa poitrine et dégageant une douce chaleur dans toutes les fibres de son corps. Ses mots, sortis des lèvres de la jeune femme, étaient comme un réconfort, si puissant, si doux, que personne n'aurait pu imaginer meilleur remède à ses blessures.

- Je ne veux pas que ça recommence...Jamais...Je ne peux pas vous perdre…

Nath tiqua. Il retint difficilement des larmes… De bonheur ? De tristesse ? Difficile à dire… Mais le désespoir de la jeune femme se faisait tellement ressentir dans ses gestes, dans sa voix, dans son regard foncé si tendre…
Un sentiment étrange l'envahit, une vague de chaleur soudaine… C'était toujours la même chose… En plus fort, plus rapide, plus appuyé. Toujours ce sentiment indescriptible, incompréhensible…
Elle plongea avec douceur sa main dans celle de Nath et dit…

-J'ai tant de chose à te dire...Mais elle a froid. Tu rentres avec moi?

Il lui sourit tendrement. Serrant fort sa main dans la sienne. Lui aussi avait tant de choses à dire, à exprimer à la jeune femme. Lui aussi voulait tout savoir. Alors il s'approcha d'elle et répondit.

"Bonne idée, rentrons. Moi aussi j'ai tant de choses à dire…"

Alors, il prit Isaï dans ses bras pour soulager Ena du poids de la fillette et, gardant toujours sa main serrée dans la sienne, il prit lentement le chemin de l'Académie…

[ Post tout pitit, mais comme on rentre... ^^ ]

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)   Le bonheur des retrouvailles (RP terminé) Icon_minitime



 
Le bonheur des retrouvailles (RP terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un bonheur éphémère... - Terminé
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Retrouvailles ? Irina L. Bitwin & Simba M. Farewell. [pm]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie RP :: 2007-