Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteSombre Revelation... [privé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Sombre Revelation... [privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeVen 23 Nov 2007 - 22:57

-----------------------------------------------------------------------


*Début du rêve*

Zethid et son maître poursuivait une cible depuis longtemps, un Faël. Ils
l'avaient blessé à Al-Chen. Puis il lui avait donné le coup de grâce, plus
loin. Le jeune mercennaire regarda l'homme qui agonisait de sa blessure,
il était mince et ses cheveux étaient noirs.


*Fin du rêve*
------------------------------------------------------------------------

Zethid se réveilla en sursaut. Ce cauchemar l'avait effrayé. De lourds
souvenirs lui étaient revenus soudainement. Il était trempé de sueur.
Prestement il se leva, se passa un coup d'eau sur la figure et se changea. Puis
il sortit de sa chambre pour allez se promener dans l'académie. Ses pas le conduisirent,
bizarrement, au cachot. Il parcouru les salles, trouvant un orgue ainsi que
quelque chauve souris. Continuant son inspection, il s'arrêta, livide. Des pas
autres que les sien retentissaient et il savait qui était la...


Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeVen 23 Nov 2007 - 23:54

Arya se retrouvait de nouveau dans cet endroit tant apprécier . Si peu de gens le visitait, surtout la nuit, et elle pouvait etre seule . Elle connaissait presque toutes les salles désormais . Il y avait la salle de l'orgue, celle aux poutres, et beaucoup d'autre . Elle se dirigea vers une ancienne salle d'armes, où elle trouvait toute sorte de vieille chose pour s'entrainer . Elle frappait sur des mannequins avec une force que l'on ne lui connaissait pas . Elle redoublait les coups, imaginant toute sorte de mercenaires, mentaïs devant elle, frappant encore et encore jusqu'à ce que la sueur se mette à couler le long de ses tempes .
Des pas se firent entendre dans le couloir . La jeune femme lacha un juron grossier et très peu discret pour montrer son mécontentement d'être dérangée . Alors, elle escalada le mur et s'assit sur une poutre en hauteur, cachée des regards . Elle ne voulait pas qu'on la voit ni qu'on la dérange, alors elle attendrait que l'intru s'en aille, il n'était pas le bienvenu ici . Mais, étrangement, il ne semblait pas décider à lacher prise si facilement, sans doutes l'avait-il entendu arriver . Tant pis, il ne l'aurait pas comme ça .
Elle se plaqua contre un mur et attendit . Aucune personne censée ne s'éterniserait dans les cachots la nuit, ou alors il fallait être fou ...

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeSam 24 Nov 2007 - 12:05

Zethid entra dans la salle d'où provenaient les pas.
Toujours aussi blanc qu'avant. C'était une salle d'arme assez vieille, et qui apparemment
venait juste d'être utiliser, quelque mannequin étaient tombé par terre et leur
manque de poussières ainsi que leurs ventres ouverts, lui firent déduire que
l'on avait frappé avec une fougue terrible dessus.
Puis il souffla et lança à haute voix.


- S'il te plait sort de ta cachette, je reconnaitrais tes pas entre mille. Je
n'aime pas quand une femme doit se cacher de son mari et l'éviter de toutes les
façons possibles...


Quelque larmes perlèrent sur sa joue, il était triste de la tournure que
prenait son mariage


- Sort, je sais que tu es la, Arya. Sort s'il te plait


Il resta face aux mannequins, laissant couler ses petites larmes de tristesse.
La haine que procurait son passé aux autre, depuis qu'il avait avoué son
entrainement de Mentaï, tous le monde l'évitait. Même ses cours étaient de
moins en moins remplies. Mais de toutes façons il acceptait cette haine, il se haïssait
lui même, chaque nuit ses souvenir le hantaient et ses victimes revenaient
réclamé sa mort. Il y en a juste un seul qu'il n'avait pas encore vu. Son
maitre Faël.


- Arya, s'il te plait. Arya.


Les larmes augmentèrent repensant à ses rêves, ses victimes d'antan. Il voulait
que la haine le consume, le tue. Mais jamais d'occasion de mourir se présentait
a lui.


Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeSam 24 Nov 2007 - 17:52

Une voix s'éleva parmi les grincements des poutres et les bruits de pas, qui avaient cessés d'ailleurs. Elle reconnut la voix et manqua de crier son désespoir d'être coincée ici. Elle ne l'avait pas revu depuis les jardins et n'avait aucune envie de le revoir.

- S'il te plait sors de ta cachette, je reconnaitrais tes pas entre mille. Je n'aime pas quand une femme doit se cacher de son mari et l'éviter de toutes les façons possibles...

Comme si elle cherchait à l'éviter lui plus particulièrement que d'autre. Comme si elle savait parfaitement quelle personne elle voulait rencontrer et pas d'autre. Comme si elle avait une préférence sur la personne a rencontré dans les cachots en pleine nuit. Elle ne voulait rencontrer personne, donc elle n'avait pas de préférence. Mais bon, s'il voulait penser que c'était lui qu'Arya évitait, libre à lui.
Des sanglots étouffés lui parvinrent, elle poussa un soupir.

- Sors, je sais que tu es la, Arya. Sors s'il te plait.

Des sanglots, plus puissants cette fois, et le soupir n'en fut que plus poussé. Franchement, pourquoi pleurait-il ? Il savait qu'elle était là, mais elle ne se montrerait pas pour autant. Alors pourquoi pleurait-il ? Elle ne pleurait pas elle. Mais bon, chacun pense ce qu'il veut. Il faut dire que ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas versé de larmes. Et elle s'en accomodait parfaitement. Elle n'aimait pas les faibles, ceux qui pleuraient sans aucune raison. Elle n'aimait pas les gens qui ne pouvaient controler leurs sentiments. Elle les trouvait d'un pitoyable...

- Arya, s'il te plait. Arya.

Un soupir pas vraiment discret sortit des lèvres de la jeune femme. Elle ne savait pas s'il avait entendu et elle s'en moquait.

*Mais, il peut pas se passer de moi ou quoi ?!* pensa-t-elle, désespérée. *Enfin bon, un ancien meurtrier, faut pas trop lui en demander non plus.*

Des sanglots encore plus puissants, redoublants de force. Pour ne pas y prêter attention, elle observa la pièce entre deux poutres. Elle était très vaste, carrée. Une grosse armoire tronait sur le mur de gauche par rapport à la porte, les poutres étaient au dessus de cette armoire. Des mannequins trainaient un peu partout dans la pièce ainsi que de vieilles armes rouillées, mais qui pouvaient fonctionner encore. Elle les essayerait la prochaine fois qu'elle viendrait. Elle s'avança sur sa poutre et manqua de tomber entre deux piliers pas solides qui s'étaient écartés depuis que la salle avait été abandonnée. Elle ne fit heureusement aucun bruit et il ne l'entendit pas. Elle traversa la pièce et tomba souplement derrière lui avant de sortir de la salle en courant pour se réfugier ailleurs.
Elle ouvrit une porte, une grande pièce avec de vieilles tables s'offrit à elle. Elle grimpa de nouveau dans les poutres hautes et reprit son souffle.
Calme.
Tranquillité.
Solitude...

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeDim 25 Nov 2007 - 10:13

Zethid entendit Arya descendre derrière lui et partir en
courant. Il la laissa faire, après tous fuir était la meilleure façon. Pendant
un certain moment il la laissa, réfléchissant sur son sort. Où était la jeune
dame qu'il avait aimée? Qui était cette nouvelle Arya? Devait il l'aimé comme
l'ancienne? La réponse à la dernière question fut simple pour lui. Non, il
n'avait pas épousé une Arya pareille, froide, distante, chercheuse de
vengeance. Alors il sécha ses larmes, d'un revers de la manche et regarda la
porte avec des yeux de braises. C'était décidé, il allait s'expliquer avec
elle. Et elle ne s'enfuirait pas.
Cherchant la présence de celle qu'il avait aimée, il la trouva enfin dans une pièce
assez grande avec quelque vieille table en bois qui semblait bien fragile.
Écoutant les moindres détaille de présence et cherchant des yeux, il se
baladait dans la salle. Puis s'arrêta et continua de chercher des yeux.
Lorsqu'il lança d'un coup


-Trouvé!!!


Il sauta attrapa la jambe qui se trouvait la, tira dessus et se laissa tomber
entrainant sa prise avec lui. Il lâcha la jambe et se rétablie souplement.
Laissant Arya décider de son atterrissage
.

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeDim 25 Nov 2007 - 11:17

Arya l'entendit arriver dans la pièce alors qu'elle se trouvait bien caler au fond de son grenier.

*Il peut pas me lacher un peu celui là ?!*

Alors, elle entendit alors un...

- Trouvé!!!!

...tout excité et heureux, n'importe quoi, il a deux ans ou quoi ? On joue plus à cache-cache à son age, suivi d'un gros bruit venant des poutres d'en face. Il avait sauté et saisit un bout de mannequin qu'il avait pris pour sa jambe et qui s'écrasa lamentablement sur lui après qu'il eut tenté de se ratrapper. Elle éclata d'un rire mauvais qui ne pouvait s'arrêter tant le ridicule de la situation était tordant. Sans attendre autre chose, elle descendit des poutres et lança un regard dédaigneux à son soit disant "mari" qui ne pouvait pas lui lacher les pieds trente secondes et sortit de la pièce, sans esquisser un geste pour l'aider à se relever de dessous son mannequin. Elle sortit de la pièce en marchant lentement, pour le narguer, et continuait d'avancer pendant qu'il se débattait sous son homme artificiel. Une pensée amusante vint à l'esprit de la jeune femme mais elle préféra la garder pour elle, bien que cette pensée était plutot réaliste.
Elle tournait dans tous les sens dans ce dédale de salles avant d'atteindre la sortie des cachots, mais, elle ne voulait pas sortir. Alors, elle se dirigea vers une salle avec verrou et ferma la porte à clé, callant une grosse armoire derrière. S'il voulait la faire sortir, il pourrait pas rentrer au moins, c'était déjà ça. Après, à lui de voir. Il a qu'à s'expliquer à travers la porte et puis basta. Une chose était sure, s'il devait se retrouver face à face, la jeune femme ferait autre chose que parler...

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeDim 25 Nov 2007 - 15:13

Un mannequin lui tomba sur la tête. Zethid fit semblant
de s'emmêler les pinceaux pour voir où était caché Arya et qu'allait elle
faire... Puis quand elle partie il attendit patiemment avant de la retrouver
devant une pièce apparemment close et la porte était coincé par une chose
lourde. Il sourit, elle avait oublié une chose essentielle sur Zethid, une
chose qu'il savait faire même très bien. Sans un bruit il disparut, réapparaissant
dans l'ombre sur une poutre.


- Ahahahahah.


C'était un rire démoniaque qui retenti.

- Tu as perdue à ton propre jeu. Je connais très bien ces cachots car
j'y suis souvent aller pour y être seul et réfléchir. Alors j'ai très bien pu
passer ta minuscule barricade de rien du tous.


Souriant il regardait Arya du bas, elle semblait se demandé se qu'elle
allait faire.


- Je crois que tu n'as pas très bien compris,
ton attitude envers moi ma remplis de haine, maintenant tu es ma proie.


Narik reprenait le dessus sur Zethid.
Il sauta lestement sur le sol et regarda Arya droit dans les yeux. Ses yeux
étaient froid et brulait d'une flamme de haine totale


- La femme que j'ai aimé n'existe plus. Tu n'es plus ma Arya, tu n'es
qu'un substitut de vengeance et de haine. Et bien sois contente je me suis rabaissé
a ton niveau. J'avais oublié la puissance que cela procurait. Bien que je ne
l'aime pas.


Son sourire narquois était de plus en plus grand.


- Alors, ne souris-tu point? Je t'offre une vengeance, une vengeance contre
un de ceux qui t'on fait souffrir, je t'offre la chance d'obtenir une partie de
ta mission. Ne veux tu pas la mort de tous les mercenaires? Et bien qu’attends-tu?
Que je meurs de vieillesse? Tu veux ma vie essaye de me la prendre... Je ne
t'aime plus. Tu n’as pas la femme que j'ai épousée, une femme douce et
chaleureuse... Pas froide et hautaine. Tu te crois toute puissante maintenant
que tu ressens haine et colère, mais cela ne fait que te voilé la face. La
rêveuse que j’aimais avait toute la force qui existe en se monde, elle savait
se battre contre le moindre mal. Ce que tu prends pour ça faiblesse était sa
plus grande force. Maintenant tu t'es renfermé et tu as construit des murs
contre les joies du monde, ainsi que ses tristesses. Tu n'as écouté que la
haine et la colère. C'est pourquoi je te hais. Tu as détruit tous ce que tu
avais faits, en choisissant la voix de la colère. Allez maintenant, essaye de
me prendre ma vie puisque tu veux la mort de tous les Mercenaires du Chaos,
même repentie. Allez viens, viens te battre. Tu ne me fais plus peur, tu ne
fait même plus pleuré, je ne vois qu'en toi bêtise et rien d'autre. Tu ne m'as
jamais compris, alors je vais te tuer, au risque de ma vie.


Narik dégaina son épée empoisonnée.


- Allez vient et bat toi.

Ses yeux étaient rouges de colère, il brulait de haine. Redevenant peu à peu
Narik Méridor. Mais au fond de lui, il espérait qu'elle le tuerait, il ne
voulait pas que ce sois lui qui la tue. Et ce serais une belle fin. Pour le
célèbre Narik Méridor, le Mentaï renégat.


Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeDim 25 Nov 2007 - 19:45

- Ahahahahah.

Arya éclata de rire en entendant le rire genre "plus débile tu meurs" qui retentit dans la salle. Comme si elle ne savait pas ce qu'il allait faire, à croire qu'il la prenait vraiment pour une abruti. Elle poussa encore un de ses soupirs désagréables le laissant continuer son blablatage qui rentrait par une oreille et ressortait par l'autre.

- Tu as perdue à ton propre jeu. Je connais très bien ces cachots car j'y suis souvent aller pour y être seul et réfléchir. Alors j'ai très bien pu passer ta minuscule barricade de rien du tout.

Elle vit son regard dédaigneux stupide et lui explosa de rire au nez. Ce n'était pas très agréable, mais il ne l'était pas. Alors pourquoi le serait-elle. Elle prit un air "oh mon dieu, je suis perdue" pour se moquer et l'enfoncer encore plus dans sa bêtise.

"Tu crois sérieusement que je ne le sais pas ? Tu me prends pour une abruti ? Tu penses que je ne te connais pas, je sais ce que tu fais, je sais ce que tu es et ce que tu as été. Je sais tout de toi."

Elle prit un air de réflexion encore plus intense que précédemment et observa autour d'elle, en faisant comme s'il n'y avait personne.
La salle était assez spacieuse, mais totalement vide. Rien à décrire. Bon, revenons à nos moutons. Ils en étaient où déjà ? Ah oui, c'est vrai, Arya se moquait totalement de Zethid qui y croyait, ce qui l'amusait beaucoup. Mais bon, on ne va pas se lancer dans un délire philosophique sur tout ça, sinon demain on y est encore.
Donc, deux personnes se toisaient dans une nooolie salle vide, l'une se retenait de rire et l'autre était des plus sérieux.

- Je crois que tu n'as pas très bien compris, ton attitude envers moi ma remplis de haine, maintenant tu es ma proie.

*Non, bien sur que non j'ai pas compris, tu m'as coursé dans tous les cachots pour me dire que tu es désolé et tout reviendra comme avant, mais bon, si tu veux croire que je suis stupide, à ta guise, mais bon… Tant pis pour toi.*

Sa proie. Alors là… la jeune femme ne put se retenir. Elle se laissa tomber sur une chaise et éclata d'un rire à moitié mauvais et à moitié non. Elle se laissait guider par ses pensées et toutes la menait au même endroit. Elle allait s'amuser cette nuit, c'était certain. Elle allait rire… C'était bien parti en tout cas. Depuis deux bonnes minutes, l'"homme" en face d'elle ne sortait que des paraphrases impossibles de stupidité et donnait à la rêveuse envie de se pendre par le cou dans cette salle obscure en pleine nuit.

"Je t'ai rempli de haine ? Contente de l'apprendre. On voit à quel point tu ne me connais pas."

Sur ces mots, elle saisit son alliance à son doigt et l'envoya valser au dessus de sa tête, avant de la briser avec son sabre. Ce geste, sans équivoque, définitif, montrait la fin d'une chose qu'elle aurait du terminer depuis longtemps. Elle avait été aveugle. Stupide et aveugle. Il descendit de ses poutres et se plaça devant Arya, qui soutint son regard comme si ça avait été celui d'un vulgaire siffleur de pacotille.

- La femme que j'ai aimée n'existe plus. Tu n'es plus ma Arya, tu n'es qu'un substitut de vengeance et de haine. Et bien sois contente je me suis rabaissé a ton niveau. J'avais oublié la puissance que cela procurait. Bien que je ne l'aime pas.
"Tu t'es rabaissé à mon niveau ? Je ne me suis pas rabaissée, tu as du te tromper d'étage. J'ai seulement ouvert les yeux sur ce que le monde était vraiment, un ramassis de conneri... bêtise. Pas de gros mots ça pourrait te choquer."

Allons bon, voila une bonne chose de faite. Bon débarras. Ces paroles étaient d'un comique, c'était à se demander s'il comprenait ce qu'il disait. En tout cas, elle savait déjà ce qu'il lui demanderait, et elle savait déjà ce qu'elle répondrait. Mais il continuait de parler dans le vide tandis que la jeune femme sifflotait dans son coin, levant les yeux au ciel à chaque parole.

- Alors, ne souris-tu point? Je t'offre une vengeance, une vengeance contre un de ceux qui t'ont fait souffrir, je t'offre la chance d'obtenir une partie de ta mission. Ne veux tu pas la mort de tous les mercenaires? Et bien qu’attends-tu? Que je meurs de vieillesse? Tu veux ma vie essaye de me la prendre... Je ne t'aime plus. Tu n’as pas la femme que j'ai épousée, une femme douce et chaleureuse... Pas froide et hautaine. Tu te crois toute puissante maintenant que tu ressens haine et colère, mais cela ne fait que te voilé la face. La rêveuse que j’aimais avait toute la force qui existe en se monde, elle savait se battre contre le moindre mal. Ce que tu prends pour sa faiblesse était sa plus grande force. Maintenant tu t'es renfermée et tu as construit des murs contre les joies du monde, ainsi que ses tristesses. Tu n'as écouté que la haine et la colère. C'est pourquoi je te hais. Tu as détruit tous ce que tu avais faits, en choisissant la voix de la colère. Allez maintenant, essaye de me prendre ma vie puisque tu veux la mort de tous les Mercenaires du Chaos, même repentie. Allez viens, viens te battre. Tu ne me fais plus peur, tu ne fais même plus pleuré, je ne vois qu'en toi bêtise et rien d'autre. Tu ne m'as jamais compris, alors je vais te tuer, au risque de ma vie.

Ces mots ne la touchèrent même pas. Prononcer dans la bouche d'un homme qui n'avait ni estime, ni rien d'autre que de la stupidité, ils passèrent comme un coup de vent au dessus de sa tête sans qu'elle y prête la moindre attention. D'ailleurs, on lui aurait demandé de le répéter quelques secondes plus tars elle en aurait été incapable. Elle devait frapper là où ça faisait mal.

"Tu as raison, je ne t'ai jamais compris, je ne t'ai jamais aimé. Je n'ai éprouvé pour toi que du mépris depuis le premier jour, de la pitié depuis l'instant où je t'ai vu dans ces jardins. Depuis ton premier "je t'aime", j'ai su que ça ne continuerait pas. Mais je sais une chose, c'est que j'ai fait le bon choix. Tu crois que je ne savais pas ce que tu étais ? Tu crois que je n'avais pas deviné ? Je suppose que tu n'as pas oublié cet homme qui vous a arnaqué à Al-Chen et que vous avez égorgé ensuite, sans vergogne, dans les plaines ? Tu t'en souviens n'est-ce pas ? Tu ne l'as pas oublié mon père ? Hein tu t'en souviens, le sang te souille encore les mains, la haine est encore dans ton cœur ! Tu m'as rendu orpheline, tu m'as fait devenir celle que je suis désormais. Tout est de ta faute ! Absolument tout ce qu'il s'est passé est de ta faute, tu ne mérites que la mort pour être un abruti tueur au cœur de pierre. Tu ne mérites que la haine de tous les gens qui t'entourent et de rester seul toute ta vie parce que c'est ce que tu m'as fait subir ! Mais mourir sous ma lame serait bien trop glorieux pour un misérable de ton espèce."

Ses paroles sifflaient. Sa main partie et la gifle retentie avec une force impressionnante. Elle cracha aux pieds du mercenaire, c'était le seul acte de sa part qu'il méritait. Puis, elle s'essuya la main d'un geste dédaigneux avant d'écouter la proposition tant attendue de l'homme devant elle.

- Allez viens et bats toi.

Alors, elle soutint son regard. Les yeux de la jeune femme étaient injectés de sang, et la haine consumait peu à peu son corps.

"Je ne me battrai pas, tu ne mérites pas de mourir sous ma lame. Tue-moi."

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeDim 25 Nov 2007 - 21:36

Il écouta les paroles de la rêveuse, s'énervant de plus en
plus. Mais la dernière révélation le fit redevenir froid et calme, glacée pour
ainsi dire.


- Te tuer, sans combat, non ce serais trop facile. Je n'aime pas tuer sans
faire souffrir.


Puis il s'approcha d’Arya. Un instant Zethid repris-le dessus.

- Je suis désolé Arya, je...je ne savais pas que j'avais fait ça. C'est plutôt
moi qui mérite la mort


Mais le Mentaï revint

- Raconte pas des sottises, nous sommes née pour vivre, pas pour mourir.

Zethid se prit la tête.

- Arrête, sort de la, sort, sort. Je ne veux plus t'entendre.


- Que raconte tu idiot, nous sommes supérieur a tous être, nous sommes les plus
forts.


- Narik, non s'il te plait laisse moi tranquille.

- Tu n'es qu'un pitoyable imbécile.

Zethid troublé par cette personnalité qui refaisait surface, lâcha son arme.
Puis tituba.

- Vas t en, je ne veux plus te voir


- As tu oublier je suis toi, et tu es moi.


- Non, non je ne suis plus Narik


- Si, tu le seras toujours au fond de toi.


- Bien si c'est comme ça.


Le jeune maître repris son arme

- Que fait tu imbécile?


- Nous allons mourir ensemble Narik.

- Je t'en empêcherais.


Zethid fit le mouvement pour planter l'épée dans son ventre. Mais Narik fit
dévier le mouvement. Il ne s'entailla que le bras.


- De...de toute façon c'est foutu, ce... ce poison est le plus puissant que
j'ai conçu.... Même en étant mithridatisés il tue quand même.


- Noooooooon



Zethid tomba, la main vers Arya. Dans quelque seconde tous serais fini.



- Avant de mourir, sache que je t'ai toujours aimé, moi Zethid Zac, maître des
potions. Je t'ai aimé plus que tous. Adieu.



Il sombra dans le noir totale, ayant pour dernière vision la femme qu'il avait
aimé, chérie et épouser.


Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitimeMar 4 Déc 2007 - 20:55

Arya regarda la réaction de l'homme . Elle ne s'imaginait pas une telle chose . Il entra en dialogue . Mais ... Pas avec elle, oh non . Avec quelqu'un d'autre, le problème, c'est qu'il n'y avait qu'eux deux dans la pièce .

- Je suis désolé Arya, je...je ne savais pas que j'avais fait ça. C'est plutôt moi qui mérite la mort .

Elle leva un drôle de coup d'oeil, à la fois étonné et perplexe, sur Zethid . Après tout ... Pourquoi pas .

- Si tu le dis . Ce n'est pas moi qui viendrait contredire tes paroles ...

Comme une douche froide, mais il ne semblait pas avoir entendu . Obnubilé par autre chose qu'elle . Ce qui n'était pas forcément étonnant vu ce qui était en train de se dérouler dans cette salle .
Elle regarda autour d'elle, remontant sur ses poutres, sentant un étrange danger venir ...

- Arrête, sort de la, sort, sort. Je ne veux plus t'entendre.

Ok ... Sans problèmes . Arya prit la direction de la porte, sachant pertinemment qu'il ne lui parlait pas, mais faisant semblant de ne pas avoir compris .
Ca l'amusait . Sans savoir forcément pourquoi . Elle se plaça derrière la porte, fermant soigneusement le verrou .
Le dialogue de sourd continua pendant au moins cinq minutes avant que l'un des deux ne daigne réagir . Alors, Zethid dit quelque chose de plutôt étrange, mais Arya, ne voulant pas comprendre, fit la sourde oreille .

- De...de toute façon c'est foutu, ce... ce poison est le plus puissant que j'ai conçu.... Même en étant mithridatisés il tue quand même.

La rêveuse se disait aussi que mourir avec une entaille dans le bras ... Fallait être fort . Un poison . Quelle idée stupide d'empoisonner sa lame aussi, si jamais un ennemi la retourne contre nous, ça arrivait souvent .
N'importe quoi . Du grand n'importe quoi . Un sketch tellement débile qu'il aurrait pu sembler comique, si la main du professeur ne s'était pas tendue vers le vide . Il pensait que la jeune femme était toujours là .

- Avant de mourir, sache que je t'ai toujours aimé, moi Zethid Zac, maître des potions. Je t'ai aimé plus que tout. Adieu.

Je t'ai aimé . L'utilisation du passé, la marque de la fin .
Je t'ai aimé, c'est finit désormais . Toute l'histoire se résumait dans ces mots . Arya jeta un coup d'oeil sur la pièce, trouvant seulement un homme agonisant sur le sol .
Elle saisit un parchemin se trouvant là et inscrivit dessus quelques mots . Ensuite, elle se pencha vers Zethid et soigna sa blessure, ôtant le poison de ses veines . Il ne se réveillerait pas avant au moins une heure .
Elle déposa le mot à côté de lui et sortit de la salle en courant .

Je t'ai soigné pour le bien être de l'Académie .
Un professeur en moins n'aiderait pas Valen .
Je ne l'ai pas fait de gaieté de coeur .
On s'est aimés, peut-être . Je dis bien peut-être .
Maintenant, c'est terminé .
Adieu .


Sans rien d'autre, sans une excuse, elle n'avait pas à en donner . Non, de toute façon, lui ne les méritait pas .
Marchant dans les couloirs, elle se dirigea vers ses appartements ...
Jouant avec les clés récupérées sur l'homme, elle tourna dans la serrure et s'affala sur le canapé .


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sombre Revelation... [privé]   Sombre Revelation... [privé] Icon_minitime



 
Sombre Revelation... [privé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Une ruelle sombre
» .Sombre rêve. |.Libre.|
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Morwën, la dame sombre
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie RP :: 2007-