Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinettePoèmes - Page 2
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Poèmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar

Messages : 474
Inscription le : 21/04/2007
Age IRL : 87


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 23 Déc 2007 - 1:49

Lyris, si tu pouvais enfin arrêter le plagiat (involontaire ou pas) de petits mots ou expressions (que je ne citerais pas, c'est simple à trouver), ce serait pas mal.
Je ne sais pas si ça dérange tous les gens concernés, en tout cas j'en fais partie et ça me dérange.


_______________


.La folie des grandeurs tue le merle moqueur.


Esquille reste ♪
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 23 Déc 2007 - 8:41

Bah écoute, les mots ou expressions sont à tout le monde hein.
Sur ce coup là, en plus, j'ai pris sur personne, alors voilà quoi.
Mais bon, y a pas des mots réservés aux personnes qui l'ont utilisé...
Donc, là, le plagiat euh... bah si ça t'amuse quoi.

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 23 Déc 2007 - 10:19

J'aime bien ton poéme, je me sens peut être un peu concerné, je ne sais pas pourquoi, mais bon trés trés beau poéme, j'aime beaucoup

avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 23 Déc 2007 - 11:16

Your poem are a shadow of an other life...
Bow en tout cas Onorenya! Bow...


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Messages : 474
Inscription le : 21/04/2007
Age IRL : 87


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 23 Déc 2007 - 12:45

Les mots sont certes à tout le monde mais franchement, à quoi ça sert de mettre les mêmes expressions que les autres ?
Et si tu trouves que "sur ce coup-là, t'as pris sur personne" (j'ai vu au moins deux trucs qui ne sont certainement pas de toi, et j'en ai sans doute manqué), c'est plus grave que je ne le pensais.


_______________


.La folie des grandeurs tue le merle moqueur.


Esquille reste ♪
avatar

Voleur
Messages : 227
Inscription le : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fallen-eternity.skyrock.com/
MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 23 Déc 2007 - 16:32

Sur ce coup-là, je suis entièrement d'accord avec Alasa.
Copier sur les gens, c'est montrer qu'on manque d'imagination. D'accord, on le fait tous, je l'ai déjà fait, mais il faut éviter, ret deplus faut pas le nier.
D'accord, les mots sont à tout le monde. Mais quand on lit une expression qu'on a eu du mal à trouver soit même et qui est bêtement recopiée, ça dérange.
Donc, au moins, faut se relire pour voir, et à la rigueur mettre un petit p-s à la fin, du style "Certaines expressions ne sont pas de moi, ou un truc du genre".

Merci.
Savonette.



_______________
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 23 Déc 2007 - 17:08

Eh ben je te cite tout ton message en mettant " et toi ? " à la fin, Shaïlan.
Non, parce que c'est bien beau de dire ça aux gens mais foudrait commencer par le faire soi-même...J'ai pas l'habitude de garder ma langue dans ma poche, alors je vais te le dire franchement vu que l'occasion se présente : peut-être que je suis à côté de la plaque complètement, mais je m'en fous, je serai pas tranquille tant que ça sera pas sorti. Voilà. Alors je vais grogner un bon coup, désolée d'avance.

Ta signature, Shaï...
Ton " je suis, je serai, rien de plus, machin...".
Ca me rappelle beaucoup beaucoup le rp qu'on a fait ensemble quand j'étais Brume. Et en plus, regarde un peu...quel est la profession de ton perso ? Voleur ! Kleptomane ! Oh ben oui, sur ce coup-là, je regarde mon nombril. Mais je laisse sortir mes mots maintenant, pasque j'aime pas me retenir, ça emplie des p'tits cubes d'amertume pour finir par en faire un énorme...

avatar

Voleur
Messages : 227
Inscription le : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fallen-eternity.skyrock.com/
MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 23 Déc 2007 - 18:56

Dans ce cas, Derlya, je vais changer ma signature.
Mais pour le voleur, ça fait plusieurs mois que j'ai cette idée, et le caractère de ton personnage n'est pas similaire, pas vraiment.
Mais bon, après , je peux m'excuser si tu veux.

Si t'as encore des trucs à dire, au lieu qu'on floode inutilement ici, tout cela peut se régler par Mp. Alors envoie m'en un si tu as une réclamation.



_______________
avatar

Sentinelle
Messages : 1199
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Mer 2 Jan 2008 - 20:59

A toi que je ne sais pardonner


Tu n’as pas sus ouvrir tes yeux
Souvent je me suis demandé
Pourquoi …
Au lieu de me soutenir
Tu m’as détruit.
Je doute que tu t’en sois rendu compte
Tu vois j’en souffre encore
J’ai beau être passé à autre chose
Non je ne peux pas te pardonner
Mais pourtant je ne peux pas te haïr
J’ai failli me noyer dans l’obscurité de mes pensées
Si tu savais à quel point…
Aujourd’hui j’y pense encore
Et oui ça me fait toujours peur
Mais j’espère qu’un jour je réussirais à en faire une force
A quoi sert la vengeance puisque tu t’en fou ?
Vraiment je ne voie pas
Je ne veux plus y penser et pourtant cette chose me hante
Tu ne me crois pas ?
Sûrement mais moi je sais
Je ne veux plus te voir tant que je n’aurais pas su pardonner
Ce déchirement que u m’a fait éprouver
Pourquoi suis-je tombée amoureuse de toi ?
Pourquoi alors que je savais que tu allais me délaisser
Comme la majorité
Maintenant je ne suis plus capable de ne pas craindre le lendemain
Je lui fais confiance et pourtant…
Il m’arrive de douter de lui à cause de toi
Je regrette…
Tu ne peux pas savoir à quel point
J’ai cherché à t’oublier
Mais bien que tu ne sois plus la personne que j’aime
Tu restes un souvenir
J’aurais préféré que rien ne commence
Oublie moi car plus jamais mon cœur ne t’appartiendra
Tout ce que tu réussiras à me faire c’est souffrir
Tu n’as pas le droit de recommencer
Tu sais l’amour n’est pas un jeu
L’amour peut détruire comme il peut reconstruire
Mais toi tu m’as détruit
Tu m’as volé mon innocence
J’aurais aimé te faire payer mais quelqu’un d’autre s’en est chargé
Alors que je n’y pensais plus
Maintenant mon cœur est ailleurs
Lui m’écoute
Il est sincère
Oui nous avons nos propres jardins secrets
Mais nous nous comprenons nous avons un vrai dialogue
Il ne se sert pas de moi
Je ne suis pas un vulgaire jouet qu’on peut jeter comme tu l’as fait
J’ai réappris à aimer la vie avec lui
Je me reconstruit peut à peut
Et pas à pas j’avance de nouveau
Je me suis relevé et j’ai réussi à marcher de nouveau
Ne m’empêche plus de sourire
Je veux vivre maintenant
Au revoir et adieu



_______________
rêve de nuit          
étoile précieuse
liberté rétrouvé ...

La lumière obscure du Soleil, laisse deviner un avenir funeste à ceux qui ne savent pas ...
avatar

Sentinelle
Messages : 1199
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Jeu 10 Jan 2008 - 18:25

[déso du double post mais bon faut bien un petit réveil^^]

Hivers sanglant
Corps tremblant
La Solitude
Et toujours cette inquiétude
Aujourd'hui encore, une vie s'est en allée.


Discour à une classe

Allez vous me dire
Que aimer lire
Est un crime
Savez vous au moins à quoi sert les limes
Oserez vous me dire d'oublier
Ce monde enchanté
Ce monde pleins de merveilles et de plaisirs
Nous invitant à partir
Suivre cette plume délicate
Sans recevoir de coup de latte
Nous voici maintenant
En ce lieu envoutant
Que vouyez vous?
Rien? Vu en êtent sûr ? Ne voyez vous pas les loups ?
Perché tout là haut
Juste au sommet de ces mots ?
Aller juste un peu d'imagination
Portez lui plus d'attention
Et vous accomplirez
Ce que vous n'avez jamais fait
Vous rêveriez vraiment
En ce monde plaisant
Vous découvririez
Ce qu'est l'Eternité....


_______________
rêve de nuit          
étoile précieuse
liberté rétrouvé ...

La lumière obscure du Soleil, laisse deviner un avenir funeste à ceux qui ne savent pas ...
avatar

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Ven 11 Jan 2008 - 23:39

Marlyn: J'adore^^
Lirys: Superbe aussi, mais Alasa a raison.
Alatariel, tu sais. C'est beau^^

Tumulte

Dévalant vers la mer,
Cavalant sur les pierres,
Le regret, la défaite,
Dans ses yeux se reflètent.

Les bras se tendent vers le ciel
Les paumes un pouvoir appellent
Debout sur la falaise
Arrive la fureur de la braise.

Brûle l’éclair sur les flots,
Rage la force de l’eau,
Rugit l’orage en colère,
Danse le vent et la terre.

Et la vague se brise,
Sur les rochers,
A ses pieds.

Hurlant dans l’ouragan,
Elle relève les yeux, pleurant
Exprimant la douleur
La colère et la peur.

Continue la querelle,
La rafale autour d’Elle,
Les éclaboussures des vagues,
Et la pluie, gouttes et dagues.

Crie le vautour,
Eclatent les tambours,
Bouillonne l’écume,
Résonne l’amertume.

Et la vague se brise,
Sur les rochers,
A ses pieds.

avatar

Sentinelle
Messages : 1199
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Sam 12 Jan 2008 - 20:34

Pureté

Danse d'un archet
Les cordes vibrent
C'est un mélodie appaisée
Qui s'élève maintenant libre
Au bois s'ajoute le vent
La flûte traversière
Deux chants s'alliants
Dans un morceaux pleins de mystrère
Argumanter par une harpe
Aux sons enchanteurs
Tel la cape
D'un hymne de bonheur


_______________
rêve de nuit          
étoile précieuse
liberté rétrouvé ...

La lumière obscure du Soleil, laisse deviner un avenir funeste à ceux qui ne savent pas ...
avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Mer 27 Fév 2008 - 21:25

Ala-> Mis à part les fautes (Les cordent vibrENT^^) J'aime bien. C'est un style bien particulier je trouve, agréable!

Elera -> Superbe. C'est assez étrange, l'action parait très forte, mais le son reste doux...J'adore en tout cas!

Ca fait un moment que j'ai pas posté, j'ai écris pas mal de poeme entre temps. Ce soir, je met un "Poeme Premier Jet" que j'ai fais ce soir. C'ets à dire un poeme que je n'ai pas retouché. Il est un peu zarb...><

Ils battent, Ils saignent
Ils pillent, ils tuent
Ils frappent, ils peignent
Les visages inconnus

Ils ne sont que bons à rien,
A la merci du Destin

On écoute, On réfléchi
On attend, On espère
On croit, On S’attendri
Sur un peu de rien qu’on libère

Nous ne sommes que des Pantins
Entre les mains du Destin

Tu souris, Tu pleures
Tu apprends, Tu comprends
Tu hésites et Tu meurs
Sans avoir pu voler un peu de temps

Tu n’es qu’une Marionnette
Entre deux mains simplettes

Elles se moquent, Elles rient
Elles se cachent, Elles ignorent
Elles ont peur, Elles sourient
Discrètement, mais sourires d’or

Elles ne sont que Victimes
D’un esprit pantomime



_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Jeu 28 Fév 2008 - 12:03

Clap clap clap, bravo, magnifique joliment bien fait!
Bon, voici un de mes rares poémes:



Je ne suis qu'un fou.
Et te voir ne me suffit plus.
Tu n'es qu'une photo,
Aimer par un fou.
Il n'y a pas d'autre issu.
Mon cœur bas pour toi,
Et il faut que je te sente.
Je dois te toucher,
Et cela va me rendre
Toute ma raison perdue.
Ainsi nous serons liés.
Il ne faut pas désespérer.
Mon cœur est déchiré.
Et il me faut te toucher si
Je veux le recoller sans l’aggraver.
Errant le noir sans aucune lumière,
Tu ne m'as donné qu'une photo,
Avec l'espoir d’enfin te caresser.
Il faut que je coure vers cette lumière.
Ma lumière que tu m’as offerte.
Et cela grâce à ton amour.



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Sentinelle
Messages : 1199
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Jeu 28 Fév 2008 - 13:36

Une ombre s'échappe
Cette fleure jeune solitaire
Au milieu d'un océan de verdure
Me semble bien triste
Les feuille séchés
De l'automne dernier
Tapissent le sol
Leurs manifiques couleurs
Se sont évadée
Elle sont si tristes elle aussi...
Je me rappelle et je m'en vais

'
'

Souvent je rêve
D'un autre moment
D'un autre endroit
Je rêve de ses bras m'enlaçant
Tendrement
De la chaleur de son corps contre le mien
Parfois même de ses baiser
Quand soudain je mordille mes lèvres
Ses mains dans mon dos
Un moment où je me sentirais enfin en sécurité
Apaisée
Heureuse sans me le reprocher
Enfin moi même pour quelqu'un...

'
'

Comme la brise se lève
L'aube accueil les première larmes
Comme le soleil se couche
Et ouvre les festivités
L'ombre glisse et effleure la clochette
Qui ne tinte pas au a son contacte
Le son intriguant d'une harpe
Détourne l'attention de l'Ombre
Sans comprendre ni pourquoi ni comment
Elle semble s'envoler
Et se trouve aspirée
Dans une autre réalité.

'
'

C'est pas top ce que j'écrit aujourd'hui -_-


_______________
rêve de nuit          
étoile précieuse
liberté rétrouvé ...

La lumière obscure du Soleil, laisse deviner un avenir funeste à ceux qui ne savent pas ...
avatar

Messages : 474
Inscription le : 21/04/2007
Age IRL : 87


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Sam 1 Mar 2008 - 19:07

Elera ==> J'vais pas réecrire la même chose que d'habitude I love you mais je t'admire ^^"
Ena ==> Beaucoup mieux que tes anciens, je trouve, parce qu'il est plus neutre : )
Arro ==> Joliment spontané sans mélodramatie. J'aime bien : )
Alatariel ==> Tu en as fais des biens mieux. Mais le dernier est quand même pas mal, il..embrase l'imagination, je trouve ^^

Bon..en voilà un que j'ai beaucoup hésité à poster, parce que voilà, quoi. J'ai beau essayer, j'ai toujours l'impression de me lamenter. Breef. Petite précision: le "je" est aussi impersonnel, hein..



Si ce soir-là le vent avait soufflé plus fort
J'aurais pris dans mes doigts ton coeur encore battant
Et si les arbres nus m'avaient soufflé mes torts
J'aurais continué plus loin vers le couchant

La dent des monts me nargue et barre l'horizon
De ses sommets tranchants à la grandeur fiévreuse
J'aurais cru répliquer sans un grain de raison
Si j'avais pu un jour me prétendre amoureuse

Les nuages colorés font naviguer leurs flammes
Le ciel s'irise de gris, de mauve violacé
Une telle ironie mériterait une larme
Comme discrète touche finale à ce tableau parfait

Trop morne est le retour, trop court est le chemin
Laissez-moi donc marcher jusqu'à l'éternité
Que rien ne vienne troubler ces instants incertains
Que ceux qui me tolèrent s'appliquent à m'oublier

Et puisque pour parler, il faut ouvrir les lèvres
Puisque le silencieux ne peut être écouté
Puisque vos mots sont fades et vos sourires sont mièvres
Je peux continuer pendant plusieurs années

Le train passera bientôt, et qu'est-ce que ça ferais
De l'attendre ici même, au croisement de ses rails
Voir ma mort me sourire et puis lui rire au nez
Et m'éloigner du pont pour une autre bataille

C'est cet homme qui me leurre, c'est ces chiens et leur bonne
Certains ressemblent un peu à mon délire secret
Mais j'ai peur, à par eux, je ne veux croiser personne
Car lorsqu'on croise quelqu'un, il faut le saluer

Attendez-moi, ciel glacé, soleil moribond
Je marche plus lentement que vos lumières grisées
Et tel le chemin, et tel la dent des monts
Le soleil me répond, l'astre du jour se tait

Si je meurs aujourd'hui, ce sera un hier
Parce que tous les demains sont espoir refréné
Qui goutte de rosée, qui arachne de pierre
Au-delà des hivers nos masques émoussés

Attendez-moi, ciel glacé, soleil mystifié
Je respire plus doucement que vos cercueils laitons
Si solitude consciente rime avec liberté
Les barreaux de nos vies forment accueillante prison

Derrière moi les montagnes aux ombres décadentes
Aux flancs et aux carcasses dévorés de forêts
Et encore au-delà, en déchirure béante
La porte de ces âmes aux sommets enneigés

Et les arbres en colère dansent dans la tempête
Si je brûle avec eux, je pourrais leur parler
Et gare aux justes, aux lâches qui tourneraient la tête
Ils trouveraient la louve cachée dans le verger

Et le fleuve de fureur emporte mes yeux vides
Je m'endors éveillée dans mon jeu de miroirs
Le tronc de mon amant s'ouvre de blessures livides
Tandis que peu à peu vient la caresse du soir

Alors au bord des blés repoussent les arbustes
Ramenant dans leurs racines quelques moments précieux
Et cette chose manquante, cette erreur qui me frustre
N'a jamais autant eu la couleur de tes yeux

La dent des monts expire, et sous toutes ses soieries
On peut apercevoir ses sombres assassins
Maigre victoire d'un jour, triomphe de l'oubli
Masqueront son cadavre jusqu'au prochain matin

Cet homme qui au loin n'existe plus déjà
Le ciel me fait comprendre qu'il est temps de partir
Et quand tout se retourne vers le train qui s'en va
Sans attendre la nuit, je me mets à courir

Devant moi les montagnes aux ombres décadentes
Me refusent en silence la clé de leur secret
Et cet ailleurs qui bat, ma déchirure béante
Se consume dans son souffle aux relents de regret

Et je finis ma course épuisée, pantelante
Avec mes yeux trop vides de n'avoir pas parlé
Et oublier le soir, toutes ces images qui hantent
Une lueur verdâtre brille sur la voie ferrée

Si je meurs aujourd'hui, ce sera un hier
Parce que tous les demains sont désirs inavoués
Qui jour de démon, qui fleur rouge sang de fer
Plus loin que les prières nos ardeurs oubliées

Le train passe et les gens m'ignorent à leur fenêtre
La lumière et le bruit font chanceler mes pensées
Je continuerai demain, ou bien après peut-être
Alors je marcherai jusqu'à l'éternité

Si ce soir-là le vent avait soufflé plus fort
J'aurais pris sur mes lèvres ton corps encore vivant
Et si les arbres nus m'avaient soufflé d'éclore
J'aurais marché plus loin, plus loin vers le couchant.


_______________


.La folie des grandeurs tue le merle moqueur.


Esquille reste ♪
avatar

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Mer 5 Mar 2008 - 2:48

Alatariel: Tu as un style bien a toi^^ J'aime beaucoup "Purete", parce que meme s'il est court, je le comprends bien...
Ena: C'est peut-etre un "Poeme Premier Jet"... Mais c'est mon prefere de tous ceux que tu as poste^^ Magnifique^^
Arro! Super, on a trouve un nouveau membre pour ecrire dans ce topic^^ Bravo, continue^^
Alasa... les images dans ton poeme sont superbes... mais j'ai rien compris ><

Aujourd’hui encore le soleil disparaît
Conservant ce qu’il voit de la terre un secret
Et mes pensées se tournent ensemble vers le monde,
Sur sa présence quand l’astre finira sa ronde

Aujourd’hui encore le soleil est parti
Et sans l’étoile qui brille le ciel s’assombrit
Ne laissant derrière lui qu’un reflet sur la lune,
Un miroir de lumière, une étincelle brune

Aujourd’hui encore le soleil s’est éteint,
Juste pour un instant, pour une nuit de satin
Mais quand il reviendra aussi haut dans le ciel,
Je me demande s’il restera autre chose que la grêle

Aujourd’hui encore le soleil s’est couché
Et une fois de plus je me suis demandée
Si flamboyant il se relèverai un jour,
Si demain il suivrait toujours le même parcours

Le monde se meurt ;
Et moi, j’ai peur…

Le ciel n’a plus de lumière rouge orange et rose
La nuit enveloppe maintenant toute chose
Les moteurs s’éteignent et laissent place au silence
Les grillons commencent à chanter en cadence

Le ciel n’a plus d’oiseaux qui le traversent
Les branches dansent dans le vent qui les berce
Un dernier cri se consume dans l’air frais
Le temps semble soudain freiner jusqu’à l’arrêt

Le ciel n’a plus de luminosité
Les bruits se perdent dans l’obscurité
Les voix muettes s’élèvent enfin en un sanglot
Les gouttes tombent fines et coulent sur les flots

Le ciel n’a plus de doux nuages blancs
Le voile nocturne s’installe lentement
Et en regardant seule par la fenêtre
Je souhaite que ce monde continue longtemps d’être

Le monde s’endort ;
Et moi, j’espère encore…

avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Mer 5 Mar 2008 - 22:31

Ala: Il est trop le dernier^^J'adore!
Elera: C'est...Abstrait, ça transporte autre part...Sans qu'il y est besoin de sentiments...C'est trop fort, vivement la suite...
Alasa: Au risque de plagier Elera (Qu'elle me pardonne), ton poeme est magnifique et les images superbes, mais je n'ai pas non plus compris grand chose ><
Arro: Un nouveau posteur! C'est trop chouette, mis à part quelques répétitions...

J'éditerai pour mettre mon poeme, ce soir je l'ai pas ><


_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Sam 8 Mar 2008 - 3:43

Edite Ena, on attend^^ Et il n'y a rien a pardonner^^
Un en anglais avec traduction... Mais c'est mieux en anglais, c'est sur^^ Juste pour info, le je, ce n'est pas moi, et le tu, ce n'est pas vous Wink

If you know what it’s like to die
Then save me, ‘cause I wanna fly
Don’t leave me floating in space
Give me back a sense of place

If you’ve lost what makes you happy
Don’t leave me with my misery
Show me that you understand
Bring me back to Neverland

If you couldn’t find any good in your life
But that you cut some out with a knife
Then show me how to do it
How to climb up from the pit

If you ever felt like if going nowhere
Walking on a road only made of air
Help me to find a destination
Teach me how to pay attention

If you walked seeing nothin’ ‘round you

Like a ghost without the strength to say boo
And that you now see vivid colors
Paint me a world with taste and odors

If you don’t know what I mean,
Then forget the words you’ve seen
Just go on living well loved
Time won’t change the fact I roved…


Si tu sais a quoi ca ressemble de mourir
Alors sauve-moi, parce que je veux m’envoler
Ne me laisse pas flotter dans l’espace
Redonne-moi une place dans la vie

Si tu as perdu ce qui te rend heureux
Ne me laisse pas avec ma misère
Montre moi que tu comprends
Ramène moi au Pays Imaginaire

Si tu ne pouvais pas trouver de bien dans ta vie
Mais que tu en a taillé avec un couteau
Alors montre-moi comment faire
Comment grimper hors du précipice

Si tu t’es déjà senti comme si tu n’allais nulle part
Marchant sur une route seulement faîte d’air
Aide-moi à trouver une destination
Apprend-moi à faire attention

Si tu marchais en ne voyant rien autour de toi
Comme un fantôme sans la force de dire boo
Et que maintenant tu vois des couleurs vives
Pains-moi un monde avec du goût et des odeurs

Si tu ne comprends pas ce que je veux dire
Alors oublie les mots que tu as vu
Continue juste de vivre aimé
Le temps ne changera pas le fait que j’ai erré…


Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Poèmes   Sam 8 Mar 2008 - 15:43

Ce ne serais pas aussi bien que vous. Ce n'est que le brouillon de mes idées... un vrai brouillon qui part dans tout les sens:


Le monstre grandis
Je le sens, le sais
Le monstre me souris
Il a pris mes traits

Né de son poison
Il dors au creux de mon ventre
Né de sa trahison
Il va jaillir de son antre

Il me vole ma force, mes sourires
Nourris de ma haine et ma douleur
Il ne fais que grandir
Nourris par ma peur

Un monstre qu'il a crée
Le monstre en moi d'un autre n'est que le reflet
Mais au fond qui des trois me fait le plus peur?
L'enfant, la mère porteuse ou le créateur

Je n'en peux plus de me battre contre lui
Je suis un monstre, qu'il a marqué de son sceau de cire
Un monstre qui a perdu ses sentiments, sa vie
Mais je ne veux plus lui appartenir.

Sauve moi s'il te plaît
Encore une fois, sauve moi du désastre
Sauve moi, aie pitié
Je ne veux plus être un monstre

Avec lui en moi, je n'ai plus d'aile
Je ne peux aimer tu le sais
Tu connais le mal que l'homme a fait
Ce mal, que le monstre rappelle

Non! Je vais te blesser,
Plus que tu ne me blesseras
Tu dit être dangereuse, mais...
Moi j'ai un vrai monstre en moi

J'ai mal tu sais
Tout ce temps a essayer d'oublier
Ce temps dont il a profiter pour grandir
Je suis un monstre, qui va tout détruire

Un monstre né de ma haine
De son poison dans mes veines
Un monstre né de ma haine
De son poison dans mes veines

J'en ai écrit d'autre mais comme je vais les présentais à un concourt je vous les mettrais plus tard. Les autres sont mieux!

avatar

Sentinelle
Messages : 1199
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Jeu 13 Mar 2008 - 19:17

franchement ton poème est beau.

(je vous préviens tout de suite j'ai déjà fais mieux)

Allongée sur mon lit
On imagine facilement qu'on vie
Une douce romance s'empare de moi
Mais il y a toujours une loi...
Oh oui si seulement
Si seulement...
Non je ne regretter plus
Car tu m'a vraiment trop déçut
Apaisée
Soufflée
Mais pour un temps court
Car la vie nous joue souvent des tours
Je rêve d'une vie à deux
Oui mais est ce que ...
Oui mais ...
Il faudrait...
Tant de condition.
Et tout ça rime avec contradiction

Mais je chante
Je chante
Non pas pour oublier
Mes larmes pour toi on cesser
Mais pour laisser comprendre...
Ne pas être réduite en cendre
Oui je chante ma joie
Dans les vibration de ma voie
Ma douleur aussi
Ce que je vie
Mes suppliques
Et autres choses qui me piquent
Sans dire qu'il s'agit de moi


La musique me berce plus loin
Comme un souvenir lointain
Je m'envole si haut
Mais je perçoit encore le ruissellement de l'eau
Imagine cette écharpe de soie
Oh je vois...
Je sent et sourit
Comme si j'étais ici
Car ce vent tiède qui caresse ma peau
Et qui effleure le fuseau
C'est son souffle car il est là...

Spoiler:
 



_______________
rêve de nuit          
étoile précieuse
liberté rétrouvé ...

La lumière obscure du Soleil, laisse deviner un avenir funeste à ceux qui ne savent pas ...
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Poèmes   Jeu 13 Mar 2008 - 19:57

Moi, je vous dit, c'est TRES beau, y'a pas à dire, c'est carrément magnifique pour certains mais y'a un truc... C'est pas forcément un défaut mais une question me turlupine...
POURQUOI, que des poèmes d'amour brisé ???
Why Bwaïanne ??
Encore, de l'amour tout court, y'en a aps trop mais alors les amours brisés... Y'en a tellement que ça devient banal. Le texte a beau être somptueux, il est fade.
Ne le prenez pas mal hein ! C'est juste qu'un peu de nouveauté et d'originalité ne seraient pas de trop ^^

avatar

Maître poussin
Messages : 1102
Inscription le : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Jeu 13 Mar 2008 - 20:54

-> Ala, j'aime bien^^T'en as fait des mieux, cependant...
-> Aurais-tu remarqué? Moi, je risque pas d'en faire un sujet...><'

Enfin un ti poeme...Ecrit il y' a 1 mois et demi...
["Je" Impersonnel, soit dis en passant]




J'ai vu l'ombre d'une vie tomber sur mon inscoucience
Ardent brasier que mon erreur alors
J'ai vu l'Aurore de l'ultime espérence,
Qui n'était pas la tienne mais celle de mes accords

Mes doigts comment vent sur les touches
Enchainaient les arpèges, comme douce sentence
Et vibraient ces lèvres, et s'entrouvraient ces bouches
Et noires, et Blanches, liant une dernière dance

Devant les souffleurs de note dormait
La dernière lueur, image de bois
Que même le sable fin, du temps qui passait
N'aurait effacé. Et tu dormais là.

Qu'attendais-tu de ces croches incongrues?
Qui berçaient la rancoeur des années perdues...
Qu'attendais-tu de ces flammes qui caressaient ta peau nue?
Sinon la pureté d'une attente inconnue...

Les perles acides perçant les yeux
courant de peaux à pétales
Seule lucide devant ces gens peureux
Peinture de douleur sur quelques visages pâles

Et le silence succédait aux flammes
Brûlant les inutiles, néant de mots et de pensées
Vie de Cendres, de verre et de Larmes
Mes doigts comme ton souffle, si nettement arrettés



_______________

Encre aux ombres dansantes sur les éclats de flammes
Néant annihilé d’une présence embrasée
Ange ensommeillé aux rêves étoilés


Mon Oscar *.*

Spoiler:
 
[Merci Elera]
Ena Nel'Atan - Sÿa - Ailil Til'Eyvindr
avatar

Sentinelle
Messages : 1199
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Poèmes   Jeu 13 Mar 2008 - 21:55

Hum c'est pas une histoire d'amour brisée ^^ C'est plus compliqué si tu veux comprendre il y a quelques images dans mon poème qui devrais te faire comprendre ou certaine référence enfin voilà ^^

Sinon je t'invite à écrire des poème lol


Grande soeur tes poème sont toujours aussi beau mais t'as fais mieux toi aussi ^^


_______________
rêve de nuit          
étoile précieuse
liberté rétrouvé ...

La lumière obscure du Soleil, laisse deviner un avenir funeste à ceux qui ne savent pas ...
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Poèmes   Ven 14 Mar 2008 - 22:05

Le mien non plus n'est pas une histoire d'amour brisé...

J'en ai un autre, je le met dans 5 min.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Poèmes   



 
Poèmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires
-
» Les poèmes d'un Tigre Solitaire
» Poèmes pour mes chevaux
» Deux poèmes très simple
» [POÉSIE] Les pseudos-poèmes joyeux et pleins de vie de Yuuki \o/
» Poèmes Noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Un hiatus :: Tout et n'importe quoi :: Côté art-