Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteLa dernière bataille
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 La dernière bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kellyra
Anonymous

Invité

MessageSujet: La dernière bataille   La dernière bataille Icon_minitimeVen 3 Mar 2006 - 17:01

Chapitre un


Je suis en feu! Qu’est-ce qui m’arrive? Je ne parviens plus à respirer! Je regarde autour de moi, tout est sombre, et silencieux, tout ce que l’on entend est le bruit des flammes et mon cri déchirant les ténèbres…

Myria se réveilla en sueur, elle avait du mal à se remettre de son rêve. Elle regarda autour d’elle, elle était dans sa chambre. Une simple petite chambre de paysanne. Myria entendit des petits pas furtifs, qui se voulait discrets, monter les marches de la maison et venir vers sa chambre. Elle s’assit sur son lit, et regarda la porte de sa chambre. Soudain, celle-ci s’ouvrit à la voler, et Mani, sa petite sœur, entra dans sa chambre en faisant le plus de bruit qu’un petit être comme elle pouvait faire.

-Tu fais ça tous les matins, tu ne pourrais pas changer un peu?

En voyant sa grande sœur en sueur et de mauvaise humeur, Mani parti en courant vers sa mère, en criant que Myria étais en feu. Puisqu’elle était jeune, elle ne savait pas que Myria faisais de la fièvre. La mère de ces deux jeunes filles arriva, et prit la température de Myria et lui dit qu’elle ne pourrait pas aller s’entraîner, puisqu’elle semblait être malade.

-MAMAN, je ne vais pas manquer un entraînement pour une simple petite chaleur, et regarde je vais beaucoup mieux! Dit Myria en se levant.

Sa mère sortit de la chambre, exaspérée. La jeune fille commença à s’habiller en se disant qu’elle allait en être en retard. Elle enfila un chandail noir à manche courte, un pantalon ample qui lui servait à l’entraînement, et elle enfila une cotte de maille. Puis elle s’assit devant son miroir et peigna ses longs cheveux blonds, qui attiraient bien des regards, et essuya ses yeux d’un bleu ciel éclatant. Elle sortit dans la maison en trombe, sans oublier pourtant son sabre près de la porte, et se dirigea vers le château. Elle rejoignit son maître de combat, dans la salle d’entraînement. En arrivant, elle ne le trouva pas, ce qui lui sembla très étrange, il n’étais pas du genre à arriver en retard.
Un jeune garçon, de 16 ans, approchant d’elle.
-Bonjour…Tu dois être Myria?
-Oui c’est moi, c’est pourquoi?
- En fait, j’ai été charger de te dire que Shoot…est mort hier soir, il a été assassiné, et il m’a dit que si il devait lui arriver quelques chose je devait prendre sa place pour t’entraîner.
Myria s’effondra en larme.
-Qui? Qui as bien pus faire une telle chose? Pourquoi c’est toi qui m’entraînes? Tu dois avoir le même age que moi!

Le jeune homme ne savait pas quoi dire, il comprenait la douleur de la jeune femme qui pleurait devant lui, mais il devait se montrer fort. Ne sachant que faire, il s’assit à côté d’elle et la prit dans ses bras en lui bredouillant quelques paroles, qui ce voulait rassurante. Puis voyant que cela ne donnait rien, il décida de se taire et de la bercer dans ses bras.

Après quelques minutes, Myria se releva et parti sans accorder un simple regard au jeune homme. Celui-ci regarda un guerrier qui connaissait bien Myria et lui dit, qu’elle devait aller dans sa cachette secrète. Effectivement, dès qu’elle eût sortit de la salle d’entraînement, elle se dirigea vers son petit jardin secret où qu’elle allait lorsqu’elle souhaitait être seul avec ses pensés.
*Je vais me venger** ne cessait-elle de se dire.

Son jardin secret, était connu que d’elle-même, c’était un petit coin de paradis, avec une belle petite forêt et un cour d’eau, dont l’eau était pure et limpide à l’année.

Soudain, Myria eut une bouffée de chaleur, elle se dévêtis et plongea dans l’eau. Même là elle avait chaud et la chaleur montait au delà du supportable. Elle sortit de l’eau et vit sur sa peau des marques rouges, ne sachant d’où elle venait, elle partit chez elle, mais avant même qu’elle eu quitter la berge du cour d’eau, elle lança un cris strident, ses main était en feu!

Elle ne parvenait plus à respirer, elle avait mal, les flammes léchait sa peau et ne semblait ne pas vouloir s’éteindre malgré que Myria se roulait sur le sol, pour les éteindre.
Au bout d’un petit moment, à la place où se tenait Myria, il y avait un petit tas de cendre. Puis celui-ci semblait bouger, une jeune femme naquit de ses cendres. Myria se releva, changer en esprit, elle se sentait plus forte qu’avant.

Elle voulut partir chez elle quand elle remarqua, que ses vêtements avaient été brûlés avec elle.
-Oh non, qu’est-ce que je fais maintenant?
Elle vit son sac qu’elle avait déposé par terre non loin de là. Elle en sorti une serviette qu’elle se servait habituellement pour essuyer sa sueur pendant ses entraînement. Elle s’enveloppa, et parti le plus discrètement possible.

En arrivant chez elle, sa mère se rua vers elle, elle venait d’apprendre la tragédie, elle allait la serrer dans ses bras lorsqu’elle remarqua que sa fille n’avait, sur le dos, qu’une simple serviette.
-Qu’est-ce que…
-Laisse faire maman, tu ne comprendrais pas, la coupa Myria en s’en allant dans sa chambre.


Le lendemain, se sentant mieux, Myria alla à la salle d’entraînement pour avoir des réponses à quelques unes de ses questions. Elle y trouva l’homme qui l’avait bercé la veille. Il vint vers elle en l’apercevant à son tour.
-Bonjour, lui dit-il, je me doutais bien que tu viendrais aujourd’hui. Au fait, je m’appelle Billy.
-Enchanté de te connaître Billy, même si les motifs de notre rencontre ne sont pas super joyeux. Si je suis venue aujourd’hui, c’est pour avoir des réponses et rien d’autres.
-Bon très bien, alors je propose qu’on sortent d’ici pour discuter.

Sur ces mots, ils sortirent, et allèrent vers le parc. Ils s’assirent sur un banc, et discutèrent de tout et de rien. Myria appris que Billy étais le neveu de Shoot, son ancien maître de combat. Il avait le même age qu’elle, mais légèrement plus vieux. Soudain, ce souvenant du sujet qu’elle avait voulu parler avec lui au tout début, elle commença à le questionner.
-Maintenant, je voudrais savoir certaines choses.
-Dites toujours, lui répondit-il.
-Qui as tué Shoot? Pourquoi? Pourquoi est-il impératif que l’on m’entraîne, bien que j’aime me battre personne ne m’a jamais dit pourquoi un beau matin Shoot est venue me chercher pour m’entraîner.
-Un homme du clan ennemi a tué Shoot, pourquoi tu le saura plus tard, pourquoi tu doit être entraîner tu le saura aussi plus tard, j’aimerais bien tant dire plus mais cela m’est refuser.
-Voilà qui m’en dit beaucoup! Répliqua Myria ironiquement.

Billy regarda la paume de ses mains, qu’il avait poser sur ses genoux. Il semblait vraiment angoisser. Myria regarda l’homme qui était assit à côté d’elle, elle n’avait pas eu l’occasion de le regarder le jour précédent. Il était assez grand, il devait avoir une demi tête de plus qu’elle. Il avait les cheveux de grandeur moyenne, légèrement bouclés. En fait, elle le trouva bien mignon. À ce moment, il vit qu’il commençait à ce faire tard. Il raccompagna Myria chez elle puis alla chez lui, l’esprit déranger de plusieurs pensés.

Pendant la nuit, Myria fit un étrange rêve, aussi étrange que celui avec le feu, mais cette fois, elle devenait de l’eau. À son réveil, elle voulu s’asseoir pour attendre l’arriver de sa sœur comme chaque matin. Lorsque celle-ci entra dans la pièce, elle se mit à crier, pleurer et elle couru dans les bras de sa mère. Myria se leva et alla se voir dans le miroir, elle commença à hurler. Elle était devenue de l’eau! Exactement comme dans son rêve. Soudain, elle s’étendit sur le sol, pour ne former qu’une flaque d’eau. Sa mère entra à ce moment dans la pièce et ne trouve personne, excepter un peu d’eau sur le plancher. Elle alla chercher un chiffon pour l’essuyer, quand elle retourna dans la chambre, elle ne trouva que sa fille assit sur le plancher, nue et grelottante. L’eau avait disparu. Myria s’habilla et sortie en trombe de la maison, elle alla voir Billy, et ne pouvant plus garder ses aventures à elle seule, lui raconta tout ce qui ce passait depuis la veille. Étrangement, celui-ci ne paru pas étonner, même, il semblait heureux et triste à la fois.
-Ainsi c’est bien elle! Murmura-t-il.
-Qu’est-ce que tu as dit? Lui demanda Myria.
-Rien! Rien , je t’assure.


Tifen Layan
Tifen Layan

Maître chantelame et marchombre
Messages : 1043
Inscription le : 26/02/2007
Age IRL : 27


http://magiccandle.hotgoo.net
MessageSujet: La dernière bataille   La dernière bataille Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 16:22

Whaouuuuu c'est super génial du top du top
C'est quoi la suite tu peux faire un résumé ou nous en dire un peu plus s'il te plait!!!!!!!
clapping clapping clapping clapping clapping clapping clapping clapping

 
La dernière bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» L'Apogée, ou la dernière bataille d'un guerrier
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Bataille de Wargram
» Rapport de bataille: Méchant bagarre entre les Nids et Nurgle 1500 pts
» Rapport de bataille Eldars d'Iyander contre Korsairs Orks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Un hiatus :: Tout et n'importe quoi :: Côté art-