Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteLes Chroniques Des Clans (Essai)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Les Chroniques Des Clans (Essai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Les Chroniques Des Clans (Essai)   Les Chroniques Des Clans (Essai) Icon_minitimeJeu 4 Oct 2007 - 20:03

Je me suis fait un petit essaye de Fanart si vous pouvez me dire ce que vous penser du début.
Les Chroniques des Clans

Prologue:






Nous sommes en Mér. Un grand continent dont la capitale est Midor. L’histoire débute dans une taverne a Borna, petit village non loin de Midor. Ce soir la, un conteur était venu. Une foule de monde s’était rassemblé devant le vieil homme. Lorsque la taverne fut remplie, il commença:

- Hum hum, Je vais vous parlez d’une histoire qui s’est passé et qui va surement se repasser… L’histoire est celle de la guerre des clans. Cette immense guerre débuta à cause d’une stupide bêtise. Au début les deux clans qu’était les Lycans ou Loup Garou et les Vampires ou Bloodsucker, étaient allier plus ou moins, déchirer entres les guerres entre les Sanguinaires et les Pacifiques. Tous d’abord je vais vous faire un topo sur ça… Tous d’abord dans chaque clan, Lycans ou Vampire il y a deux types, les Sanguinaires et les Pacifiques. Les Sanguinaires comme leurs noms l’indiquent adorent le sang, ils ne vivent que pour tuer. Les Pacifiques eux sont le contraire de cela, ils ne tuent jamais par plaisir, juste quand cela est nécessaire. Ensuite comment reconnaître un Lycan d’un homme. Il suffit d’approcher de l’argent et il en sera effrayer, les Lycans déteste l’argent tous ce qui est d’argent il ne le touche pas. Les Vampires eux détestent le bois de sorbier. Les deux races sont normales le jour et la nuit, ils ressemblent à des hommes, sauf que tous leurs reflexes sont décuplé ainsi que leurs force. Les Lycans on un pouvoir de plus c’est un odorat et une vision très développée. Lors de la pleine lune leur pouvoir est décuplé, ce qui les oblige à se transformer. Ensuite les Vampires eux tuent en suçant le sang de leurs ennemis, pour se reproduire, ils peuvent le faire comme nous, mais aussi en donnant son sang a une de ses victimes. Les Loups Garous eux tuent en éventrant égorgeant de leurs griffes ou de leurs gueules. Pour se reproduire ils font pareil que les Vampires Voila je vais commencer la véritable histoire. La guerre débuta donc a la suite d’une altercation, un jeune vampire trop sur de lui avait arrêté quelque homme accompagner d’une jeune dame et leurs avait volé leurs argent. Bien sur ne se laissant pas faire, les hommes on riposter mais ils sont mort et dans la bataille la jeune fille fut emporter bien qu’elle ne se soit pas mêler de cet affaire. En fait les hommes était venu la chercher pour l’emmener dans un endroit pour la violer. Mais ce que le vampire ne savait pas c’est que la fille était une Lycan. La guerre éclata ensuite. Une guerre dit on qui dura mille ans, à la fin personne ne savait pourquoi ils se battaient. Elle prit fin quand un jeune Lycan, qui s’appelait Kiran, tomba amoureux d’une Vampire, Enilcé, et la jeune femme lui partageait le même sentiment. Cet amour fut si fort qu’il permit au couple d’arrêter la guerre et ils devinrent Roi et Reine des Clans… Leur règne dura jusqu'à l’année dernière. Ils moururent ensemble de vieillesse. Mais ne laissant aucun descendant. Donc une nouvelle guerre menace, non pas pour une altercation mais pour un trône… Voila mon histoire est terminée. Je ne suis pas venu ici en temps que Conteur mais plus en tant que messager. Protéger vous bien, et faites attention a qui vous offrez votre confiance. Ce serait mon dernier message pour vous.

Le conteur parti, monta dans la chambre offerte par l’aubergiste. Le lendemain on le retrouva mort avec deux trous à niveau du cou, il était vidé de son sang. L'homme avait bien délivrer son dernier message...




Voila je n'ai fait que le Prologue, dite moi ce que vous pensez pour savoir si je peux continuer.






Arro Skil'Liches

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 27


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Chroniques Des Clans (Essai)   Les Chroniques Des Clans (Essai) Icon_minitimeMer 6 Fév 2008 - 21:28

Narik

Je me sentais, balloté, balloté par une charrette sur une route chaotique, c’était affreux, mes chaines qui me tenaient les poignets et les pieds, étaient vraiment serrées. D’ailleurs je ne savais pas pourquoi ils me sont tombés dessus, ces cinq gardes en face de moi. C’était une nuit comme les autres, je rentrais pour aller dormir, après ma journée de travail. Et la, trois hommes armée d’épées, de haches, de hallebardes me demandent de les suivre, prenant peur, je m’enfuis. Malheureusement, leurs deux autres compères étaient devant moi. Pris en sandwiche, j’étais obligé de me battre. Résultat du combat, trois coquards, une dizaine de dents cassées, des bleues un peu partout, des nez sanglants… Et la ce n’est que pour les gardes, moi je m’en suis sortie avec une seul bosse, qu’ils ne m’ont même pas asséné, j’ai juste glissé dans la boue et je me suis assommé sur un bout de bois qui gisait la. Ma tête me lance. Voyant que j’étais réveillé le garde a droite de moi me parle.

- Tu es enfin réveillé. Ton coup sur le crâne t’a assommé pendant une journée.

Notant le tutoiement, je répondis :

- Ah, tant que ça ! Dite moi, pourrais je savoir l’endroit ou nous allons ?
- Nous allons à Midor, pour voir l’actuel roi, qui a demandé ta présence dans ses geôles
- Et pour quel crime ?
- Ca je n’en sais rien ! Je ne fais qu’obéir aux ordres.

Mouais, je sais pourquoi il veut me voir ce cher roi, le nouveau roi humain est très anti Lycan et Vampire… Et disons que j’en fais un peu parti.

- Dites moi, vous croyez au Loups Garous
- Ce n’est que des racontars, dit l’un
- Moi j’ai entendue parler d’immenses loups qui ravageaient tous sur leurs passages, ne laissant aucun survivant, répondit celui qui tenait les chevaux

Souriant, je répondis

- Aucun survivant ? Mais d’où viendraient les légendes alors ?

Ils me regardaient comme si j’étais un dément.

- Vous avez tord de ne pas croire a ces fables !
- Et pour…

Tous avaient les yeux fixés sur moi, des yeux plein de peur, de surprise et d’horreur. Un grand cri résonna dans la clairière où le convoie s’était arrêté.







Lilith

Pourquoi le convoie c’est arrêté ? Le ballotement incessant de cette fichue caravane s’est stoppé ? Pourquoi un cri puis plus rien ? Que c’est il passé avec ces gardes qui me prenaient pour un jouet ? Et qui vient de me cacher le soleil qui me faisait tant de bien.

- Bonjours, vous avez l’air mal en point.

J’ouvre les yeux, un visage angélique devant moi, un torse fin et musclé. Ses bras étaient comme son torse fins, musclé… En un mot, il était… beau. J’essayai de parlé avec ma voix éraillé par les cris contre ces fichus gardes.

- Qui êtes-vous ?

Ma voix faible me surpris, mais cela ne l’empêcha pas de me répondre.

- Je suis celui qui était dans l’autre convoie, et en même temps, je suis celui qui a fait stopper le convoie.

Comment a-t-il pu entendre mon souffle faible ? Malgré cette question je continuai la discutions

- Comment avez-vous fait, il y avait au moins six garde.
- Cinq pour être précis ! Cinq gardes… Pour le stopper, disons que c’est mon petit secret.

Quel étrange jeune homme, il était si beau si merveilleux, et si mystérieux. J’étais attiré par sa beauté et son mystère, mais aussi un peu effrayer, un seul homme contre cinq gardes…

- Bon je ne vais pas vous laissez comme ça…

Il sourit doucement et s’approcha de moi. Une étrange chaleur sortait de lui, une chaleur réconfortante… Enlevant les chaines, il me prit dans ses bras pour me faire sortir de cette horrible caravane.

- Merci, je peux marcher…

Mais lorsqu’il me posa sur le sol, je sentis mes jambes se dérobé, et mon corps entier tombait. Ma chute s’arrêta dans les bras chauds de mon sauveur… D’ailleurs il ne m’avait pas donné son nom.

- Comment vous appelez vous ?
- Narik, mademoiselle. Pour vous servir.
- Juste Narik ?

Il souri, un sourire doux et amical. Sa chaleur m’entourait. Je luttais contre l’appel du sommeil… J’étais si fatigué.

- Je… m’appelle… Lilith.

La chaleur des bras de Narik me réconfortait, et je sombrais dans le sommeil.


_______________
Les Chroniques Des Clans (Essai) Signat11Les Chroniques Des Clans (Essai) 444410ArroDisco
Les Chroniques Des Clans (Essai) Confra10
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
 
Les Chroniques Des Clans (Essai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Chroniques Impériales (la Guerre des Esprits)
» Les chroniques du Fennec
» Chroniques d'Isme
» Les Chroniques d'Ionelia
» Chroniques de la chambre 15 (pv ma colocataire :-D)-Terminé-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Un hiatus :: Tout et n'importe quoi :: Côté art-