Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteSolitude (RP terminé) - Page 2
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Solitude (RP terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Marchombre
Messages : 359
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 27


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Solitude (RP terminé)   Solitude (RP terminé) - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Nov 2007 - 18:02

Les mots la retinrent, une énième fois. Ce qu'il venait de dire, une simple affirmation, constatation perspicace, étouffée en partie par le bruit de la cascade qui malgré les paroles échangées et les confessions ne s'était pas arrêtée de couler.
Son regard, toujours aussi perturbant, semblait chercher dans ses yeux mauves quelque chose, impression que les paroles démentaient.. Pourtant, il semblait que l'étrange jeune homme la regardait plus intensément. Visage neutre, exactement comme elle. Poignard à la main.

Un instant, l'idée qu'il pouvait l'attaquer s'imposa à l'esprit de la jeune fille. Elle l'avait insulté, elle aussi. Et menacé. Toute personne ayant un temps soi peu d'orgueil lui planterait en cet instant un poignard dans le coeur... Et elle, stupide ittinérante, elle vanait de reculer en se désarmant pour la seconde fois.

Que ferait-elle, dans ce cas de figure? Si il s'élançait sur elle, une esquive? Une feinte? Un bond, vers son côté, avant qu'il ne charge, pour pouvoir au moins s'armer? mais pourquoi s'approcherait-il? Là, elle était face à lui, plus facilement tuable qu'une mouche...
Il suffirait qu'il lance cette arme...
Ambre cilla. Facile, une roulade, au moindre mouvement de son bras dans sa direction... Puis un bond, vers l'arrière... Un discret coup d'oeil à l'hêtre où était fiché son arme de prédilection et la seule qu'elle portait jamais à la ceinture. Trop court. il lui resterait au moins trois pas à faire... Trop lent, pour quelqu'un qui possédait la jumelle de l'arme qu'il avait à la main.

Le regard du jeune homme changea, se fesant plus perçant encore. Ses pupilles s'afinèrent, à la manière de celles des chats... Et autres félins qui étaient davantage chasseur que proie...
S'il lançait ce poignard, qu'elle parvenait à l'esquiver, il faudrait qu'elle parvienne, à retarder le lancer du second, avant de pouvoir se défendre...
Une poignée de terre sèche lancée à son visage? S'approcher de lui et frapper où se porteraient ses pieds? Peu fiables, pour ne pas dire trop risqué. restait...


*N'y pense même pas. Il y a bien un point où tu es d'accord avec moi, c'est que cette chose ne doit pas servir. moins les gens sauront que tu le possèdes, plus tes chances de t'intégrer réellement à la Guilde des chevaucheur des brumes seront élevée! Ne deviens pas comme ces pleutres, qui se cachent derrière leurs chimères pour se défendre! Veux-tu vraiment finir tes jour comme la dame Ar' Kriss o l'un de ses élèves? Tu es donc tombée assez bas pour cela, Ambre Naeëlios? Toi qui te prétendait fière de tes origines populaire.. *

A bien y regarder, le regard de Yaemgo n'était pourtant pas haineux. Juste froid, et ampli de ce qui ressemblait à des reproches... Pourquoi? Pour être inerte? Pour n'avoir été au bout de son geste? pour n'être pas encore sortie de sa vie? Pour refuser de croire en ses paroles?

*Arrête avec tes questions. Je t'assure, Trésor, tu deviens fatiguante.*

Il reprit la parole, son bras et le poignard qu'il serrait dans son point restèrent imobiles. Sa tête s'inclina vers la droite, et une de ses longues mèches violettes vinrent dissimuler un oeil scrutateur... Ses questions, l'itinérante aurait préféré qu'il ne les pose pas. Elle n'avait pas de réponses, réelles, du moins, pas de réponses réelles satisfaisante ou marchombre à proposer...
Lui dire qu'elle était lâche aurait été malvenu. Surtout que c'était une vérité qu'elle refusait d'admettre.
La jeune fille vit le poignard bouger, et se figea un instant, prête à bondir. Pourtant, le jeune homme ne fit que la ranger, avant d'ôter sa ceinture et la poser sur le sol sans la quitter des yeux.
Méfiance teintée de confiance, pour elle comme pour lui.
Les raisons de ses actes s'imposèrent alors dans l'esprit de la jeune fille, qui les répéta à son interlocuteur, d'une voix monocorde et désabusée. Il ne la craignait pas d'avantage que tout à l'heure. Elle restait pitoyable jusqu'à la fin.


-Cavalier des brumes, Anonyme, chapitre 19. Fils de rêve, trame d'harmonie. La liberté guidera chacun de tes pas, et sans entrave tu pourras alors être ce que tu caches au fond de ton coeur. Marchombre, ceux que tu n'assassineront pas te devront reconnaissance. La plus belle chaine que tu peux attacher au cou d'un être tient à ce mot: dette de vie.

Un éclat -de surprise?- illumina l'oeil violet qui restait visible. Ambre ne s'était pas attendue à d'autres réaction. Le volume cité, rangé soigneusement au plus haut étage de la bibliothèque était lourd et poussiéreux. Certes, plein de sagesses, ses textes restaient également les plus anciens répertoriés. Etrange qu'une paysane y ait posé les yeux, retenu les vers et plus encore, ait su les comprendre, non?

-Liberté, Elwyn, vers 67.
Peut-être bien, humain, qu'en pourfendant un homme ton orgueil, ta soif de vengeance et de risque seront apaisés; Peut-être, Homme, te sentiras-tu plus fort? Tu n'en seras que plus creux, car le sang versé, que tu interprèteras comme une ode à ton âme sera en réalité une insulte à ton nom, et une tâche indélébile sur ton âme.


Liberté, ouvrage plus actuel, bien moins connu, avait été censuré... Ambre l'avait trouvé par hasard, dans un coin reculé de la bibliothèque, derières "Les rites payens" -aussi ennuyeux qu'inutil, qu'elle avait fouillé pour trouver un moyen de se débarasser de son "don"- et qu'elle avait dévoré. Avant de se rendre compte de l'ineptie naïve de l'auteure.


-Enfin, le règlement de l'académie interdit le meutre.

*Et c'est tellement plus simple de se cacher derrière des mots et des règlements, hein? Fille de brouillard! Les marchombre et leur belles paroles... Te sens-tu plus forte après les avoir déclamées, te sens-tu à nouveau fière, maintenant qu'il a eu un aperçu de ta "culture"? Cache-toi, Ambre. Tu ne tre tromperas plus très longtemps*


_______________
°oO°Charognes verticales, saccageurs de vie et autres intégristes du ratage, abrutis par la sempiternelle prière de leurs "A quoi bon!"°Oo°
Solitude (RP terminé) - Page 2 Signam10
Spoiler:
 

De l’irascibilité de l'être
Yaemgo

Marchombre
Messages : 687
Inscription le : 04/06/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur http://yaemgo.wordpress.com/
MessageSujet: Re: Solitude (RP terminé)   Solitude (RP terminé) - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Nov 2007 - 20:20

Yaemgo observa la jeune fille apprentie marchombre des pieds à la tête, la détaillant encore une fois, s'arrêtant sur ses yeux. Elle semblait se demander ce qu'il allait faire...
Elle réfléchissait peut-être à un plan pour se débarasser de lui définitivement sans se faire prendre...
Peut-être.
A sa question, elle répondit par des vers et des morceaux de réglement, ce qui n'étonna le jeune homme qu'à moitié.
Il fixa son regard.
Lui-même ne connaissait pas absolument la moitié de ce qu'Ambre venait de lui déclamer d'une voix neutre et froide.


- Même si je suis impressioné que tu connaisses tout ça... Je ne te demande pas ce qu'en penserait les marchombres ou Merwyn, mais ce que tu en penses toi. Enfin, si j'ai bien compris...

Petit sourire.

- Sans tout ça, tu m'aurais tué, n'est-ce pas ?

L'aurait-il fait, lui ?
S'il avait été Ambre... Il tenta de se visualiser dans sa peau et dans son esprit, afin de peut-être la comprendre mieux.
Elle semblait être mal dans sa peau et dans son âme... Mais il n'arrivait désespérement pas à prendre sa place, ne serait-ce que quelques secondes.
Lui-même ne l'aurait sûrement pas tuée si tout ce qui venait de se passer s'était déroulé dans le cas contraire. Un homme qui n'a plus d'âme à proprement parler peut-il voler celle d'une autre personne ?
Mais dans ce cas, pourquoi, au fond des iris mauves d'Ambre, voyait-il une lueur de méfiance ?
Elle était armée, et lui pas.
Elle était sur ses gardes, et lui pas.
Et enfin, ils étaient du même niveau de combat, elle aurait aisément pu le maîtriser et le tuer...
Les souvenirs de sa vie sauvage dans sa jeunesse lui revirent soudain en mémoire avec la puissance d'un boulet de canon tiré à bout portant, qui l'assomèrent à moitié.
A cette époque, il était perpétuellement en fuite, en chasse, voie chassé, de temps en temps...
C'était stupide.
Ca n'avait aucun rapport avec la situation présente, et il refusait, même mentalement, de comparer la jeune fille à quelqu'un qui vivrait en sauvage, car Yaemgo savait pertinement que c'était faux.
Stupide.
Absolument stupide.
Comment pouvait-il même avoir des pensées pareilles ?
Il fixa de nouveau la jeune fille, se demandant ce qu'elle allait répondre...



_______________
Solitude (RP terminé) - Page 2 1e16eb2342a5b5556f911f0c5bbf1
avatar

Marchombre
Messages : 359
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 27


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Solitude (RP terminé)   Solitude (RP terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 16 Nov 2007 - 17:37

Le regard de son interlocuteur redevint scrutateur, et Ambre haussa les épaules, réellement neutre pour la première fois.
Forte d'avoir su impressionner un de ces êtres qui ne doutaient pas et qui avaient une voie.
Fière d'atiser sa curiosité -parce que ça ne pouvait être que ça.
Et neutre enfin, parce que malgrés tout, ils ne se comprenaient pas.


-Ta question n'a aucun sens. Ca ne sert à rien d'envisager ce qu'aurait été la situation ou la vie sans 'Tout ça'. on ne la changera pas. les règles sont là, et même ceux qui se prétendent libres les suivent comme de gentils chiens. Alors, on s'en fout de ce que j'aurais pu faire. Je ne le ferai pas.

*Jolie façon de détourner la conversation initiale, ma chère. Alors tu te caches derrière la norme pour oublier ta lâcheté, maintenant? Joli. Je te laisse un mois, et tu deviens l'exacte réplique de la dame Ar Kriss. En moins compétent et moins noble. *

-C'est comme toi. Je pourrais te demander pourquoi -si la sirène comptait vraiment pour toi- tu n'as pas cherché à la sauver? A la rejoindre? Peut-être l'as-tu fait... Pourquoi? Parce que 'tout ça' existe et que ce serait mal vu pour un marchombre en devenir de laisser tomber quelqu'un à qui il tient? Si le code n'existait pas, te serais-tu déarassé de cette chose qui t'a donné mauvaise réputation?Pourquoi tu n'as pas accepté le démon? Pourrais-tu être aussi triste sans tout ça? Sans tout ça aurais-tu éprouvé cette même envie de solitude, d'isolement, de tout envoyer balader... De te fermer, en fait.Ca n'a aucun de te questionner à se propos. La situation ne changera pas pour autant, et tu ne t'ouvrirais pas davantage. Après tout, on ne se connait pas.
Je me trompe?


A elle de le détailler, de tenter de décripter, en cet instant le cours de ses pensées. Sans chercher à le lesser, simplement en constatant, la différence de leurs logiques.
Quand avait-il commencer à se sentir "comme elle"? Et elle?
Ca, c'était des questions qui avaient du sens. Un peu plus. Ou pas. Elle esquissa à son tour un petit sourire, s'étonnant du silence qui semblait s'éterniser. Allons bon, elle avait dit bien des choses -dont certaines plus dures à encaisser que ça- pourtant son interlocuteur restait de marbre.


-T'as peut-être raison. On est pas si dissemblables que ça. La différence c'est que moi je cherche à comprendre. Toi tu cherches... à espérer encore?

[déso, c'est pas génial, je t'ai fait attendre et c'est pas très long >< Tu as le droit de me reprendre la nouvelle massue troll ]


_______________
°oO°Charognes verticales, saccageurs de vie et autres intégristes du ratage, abrutis par la sempiternelle prière de leurs "A quoi bon!"°Oo°
Solitude (RP terminé) - Page 2 Signam10
Spoiler:
 

De l’irascibilité de l'être
Yaemgo

Marchombre
Messages : 687
Inscription le : 04/06/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur http://yaemgo.wordpress.com/
MessageSujet: Re: Solitude (RP terminé)   Solitude (RP terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 16 Nov 2007 - 18:22

[ On s'en tape, garde ta massue, c'est très bien ^^ ]

Pour une fois, les paroles de la jeune apprentie marchombre qui se tenait en face de lui ne lui blessèrent pas le coeur, mais l'interloquèrent plus qu'autre chose, le firent réfléchir.
Il adorait cette sensation... Comme si ses neurones "pétillaient" en ingurgitant une nouvelle pensée philosophique...
Quelques secondes s'écoulèrent avant qu'il se décide à répondre.


- Je pense qu'avec ou sans les règles, rien n'aurait vraiment changé. J'ai beau être un apprenti marchombre, je ne me plie pas pour autant à leur philosophie ou à leur règle, comme j'ai essayé de le laisser entendre tout à l'heure... Si être un marchombre est pure liberté, comment est-ce possible qu'une pensée soit imposée ?

Ses paroles étaient prononcées soigneusement, posément, calmement. Chaque mot était mûrement réfléchi, et aucun n'était au-dessus de l'autre. Yaemgo avait pris l'habitude de ne jamais prononcer de mots inutiles. Il y avait déjà tellement de choses à dire...
Ses yeux se ternirent quand une nouvelle facette de la pensée aveugla son visage. Une sorte de voile sombre recouvrait à présent sa peau.


- Mais... De toute façon... Même si les règles n'existaient pas, elle serait quand même morte, l'esprit serait tout de même parti, et notre monde serait toujours en voie de disparition rapide...

La tristesse s'envola de son visage aussi vite qu'elle était arrivée. Inutile de recommencer une dispute avec Ambre, il ne le souhaitait pas vraiment... Il avait eu son lot de disputes pour le reste de sa vie, avec Lindörm.
Lindörm...
Il repensa au rêve qu'il avait fait la nuit précédente. Ce rêve tellement atroce...

Ena Nel' Atan embrochée sur un arbre. Merwyn rempant à terre, ensanglanté. Valen, à terre, les membres en croix dans une position écoeurante.
Et partout, partout des cadavres, d'élèves et de professeurs, de Raïs, de Mercenaires... Une forme de mante religieuse géante croisée avec un char d'assaut était également étendue par terre.
Et lui qui riait... Un rire atroce, à glacer le sang... Un rire qui vous embrumait l'âme, l'esprit et le corps, un rire qui gelait toute partie de votre existence... Un rire qui vous ôtait toute idée de liberté, de joie ou d'amour...
Et pourtant, un rire que lui poussait. Car il était Lindörm...

Yaemgo secoua légèrement la tête, comme pour chasser de son esprit ces images atroces qui, il le savait, finiraient un jour par se produire réellement. Mais que faire ?
Que faire contre un esprit immortel, que faire contre une puissance infinie et intouchable ?
Que faire contre un être qui, déjà, dans les limites du corps du jeune apprenti marchombre, était déjà redoutable et extrèmement puissant ? A présent, il n'était que pur esprit... Pur... Purement maléfique.
Le jeune homme s'efforça de laisser apparaître une expression égale sur son visage. Ambre avait l'air d'avoir assez de problèmes comme ça, pourquoi lui parler en plus de ce désastre futur ? De ce cataclysme prévu ?
Il ne pouvait rien dire à personne, il aurait été pris pour fou, ni lui ni Alatariel...
Alatariel.
Sa grande soeur.
Pourquoi se sentait-il donc sin proche d'elle, alors qu'il n'avait aucune lien de sang avec cette jeune femme ? Pourquoi dans son visage, il avait l'impression de revoir une des facettes de son passé, peut-être le visage de sa mère...
Une mère qu'il n'avait jamais connu, pourtant.
Etait-il possible que... Non...
Elle était bien trop jeune pour être sa mère, de toute façon. On ne pouvait pas avoir un enfant si tôt. Il chassa immédiatement cette pensée absolument futile et irréfléchie de son cerveau, qui était déjà suffisament embrumé par les évènements récents.

Levant la tête, il considéra le ciel. Il était, comme d'habitude depuis déjà quelques semaines, aussi gris que possible, à la limuté du noir, et d'énormes nuages menaçants ne laissait pas apercevoir le moindre rayon de soleil.
Si Lindörm leur gâchait jusqu'à la météo...
Le vent se mêlait de la partie, à présent. Se faufilant derrière toute chose, derrière toute personne. Pliant les roseaux, ridant la surface de l'eau jusqu'au grands arbres centenaires, qui commençait à pencher légèrement...
Les nuages s'entrechoquèrent et éclatèrent, un fin rideau d'eau commença à tomber, d'abord goutte à goutte, puis rapidement cela devint un crachin tenace qui trempait jusqu'à la moelle quconque se tenait dessous.
Yaemgo reporta son attention sur la jeune fille qui posait une nouvelle question.


"C'est vrai, ça. Qu'est-ce que je cherche ?"

Il resta quelques secondes à fixer Ambre de son regard violet, impénétrable. Enfin, la solution lui sauta à l'esprit, comme si on lui avait assené un coup de marteau.

- Je pense que je cherche... à pouvoir vivre. J'ai entrevu un petit aspect de la vie pendant une courte période. Maintenant je veux pouvoir la voir, l'entendre, la toucher, la sentir...

Sa voix n'était pas vraiment joyeuse. Plutôt... légèrement rêveuse.
Il fixa de nouveau la jeune fille.


- On devrait peut-être se mettre à l'abri, non ? On va finir par être tout à fait trempés... Et on ne peut pas dire qu'il fasse chaud.

Son ton était un peu plus léger.

[ Mon plus long post ici ! *relit*.
Eh ben. Ya que moi pour faire 69 lignes Very Happy ]


_______________
Solitude (RP terminé) - Page 2 1e16eb2342a5b5556f911f0c5bbf1
avatar

Marchombre
Messages : 359
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 27


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Solitude (RP terminé)   Solitude (RP terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 7 Déc 2007 - 18:09

[héhé toi, tu as un truc avec le 69 xD... Mais quoi? Rolling Eyes ]

Le vent soufflaune rafale plus froide, apportant aux oreilles de la jeune fille les réponses de son interlocuteur... Réponse naïves qui lui donnaient envie de rouler des yeux.
Comment avait-il l'audace de se prétendre meilleur que les autres? De se prétendre capable de ne pas suivre les règles? Pourtant... Elle était tellement d'accord sur le fnd de sa pensée. Le pacte des marchombre était en lui même une abération. Pourtant, ils en suivaient tous les deux la voie.
La liberté c'était l'absence totale de contrainte. Et selon certains, ce n'était pas en chevauchant la brume qu'on l'atteignait, mais en laissant son esprit se perdre dans cette autre dimension qu'Ambre haïssait. Se perdre...
A nouveau, Ambre eut un sourire amer. Se perdre pour être libre. Souffrir pour exister. Arrêter de penser pour être heureux. Arrêter d'espérer pour être satisfait... La vie était tellement ironique...

Et lui semblait à son tour être assailli par des pensées plus sombres.
Pas à son propos, évidemment. Non, à cause de la sirène. Lui n'éprouvait pas le doute. Lui, il lui refichait son destin de héros, tracé par le destin lui même sous le nez...
Il la narguait, même sans s'en rendre compte, juste en étant lui et en tentant de lui répondre.

Il plongeait dans ses pensées, lui rendant sa transparence de fille de norme. Et tout ça pourquoi? Pour une morte, probablement... Ou son monde en voie de disparition rapide...

Perspective effrayante, si on tenait à son univers. Et malgrés tout ce qu'il avait pu dire sur son malheur, Ambre savait que le jeune homme y tenait plus que tout. Il suffisait de regarder la façon dont il cherchait à faire apparaître la neutralité ou la joie sur son visage.

Mais la jeune fille n'y tenait plus. Elle l'attendait, elle, ce cataclysme. Elle allait se ruer dessus. Devenir quelqu'un grâce à lui, devenir immortelle grâce à lui. Faire parler d'elle dans tout le pays, laisser à l'histoire sa trace d'apprentie marchombre. Quitte à mourir. Tant pis pour la vie. Tant pis pour le bonheur.

Ses yeux se posèrent à nouveau sur elle, rencontrèrent les siens, neutres. Puis rêveur quand il parla de ce qu'il cherchait. "Vivre tout simplement"

*Tu as vu? Il se ment de la même manière que toi. Il se prétend marchombre en s'opposant aux codes. Il se prétend en accord avec lui même, mais il est là, ce soir, comme toi. Il est seul, comme toi. Il est... au moins aussi idiot que toi. Regarde-le. Il prétend vouloir vivre? Pourquoi refuser, dans ce cas, les autres filles, les autres bonheurs simples que chérissent vos semblables...? Il prétend la connaître, l'avoir touchée du bout des doigts! Ris! Joue-toi de lui comme tu te joues de toi. Perds -le avec ses mots que tu aimes tant. Rends-le semblable à ce que tu deviens.. Imagine... Il réfléchit alors que tu ébauches seulement la base de tes doutes... Imagine... S'il se pose les mêmes questions que toi... S'il suit le même raisonnement que toi... Vous pourriez, ensemble, trouver la vraie Voie. Celle que tu cherches... Et qu'il craint de voir... Imagine...*

Elle sursauta presque lorsqu'il lui demanda si elle voulait s'abriter. Elle cilla, et remarqua qu'effectivement, si les bourasques du vent étaient devenues aussi cinglantes, c'était parce que son uniforme de corbac lui collait à la peau, et que ses cheveux étaient déjà détrempés. A nouveau, un battement de cil... Le vent faisait voler les cheveux de Yaemgo...
Non, elle n'avait pas le droit de le rendre à son image. Lui il avait un destin... Lui, il devait continuer à croire pour le vaincre... Tant pis pour elle.

-Merci. Moi je reste là. J'aime ce temps. J'aime avoir froid à cause du vent. Ca me prouve que je vis, au moins. J'attendrai la fin de l'orage. Le moment où la nuit vaincra définitivement le jour. Je contemplerai le reflet de la lune et des étoiles dans l'onde de la cascade. J'attendrai le moment où la brume dissimulera tous les contours. Là, je verrai si je suis ou non marchombre... même si je suis déjà certaine de la réponse. Avant que tu partes... S'il te plait, accorde-moi une faveur. Oublie ce que je t'ai dit. Pardonne-moi... Cet étalage de ma vie. S'il te plait. Ne penses pas trop non plus. Je crois que c'est ça mon plus grand problème.

Elle ressera les bras autour de son corps, et s'autorisa un autre sourire, vide de tout émotion. Un sourire illusoire destiné à le convaincre...

* Par le sang, quelle mauvaise vendeuse tu aurais fait, Itinérante.*


_______________
°oO°Charognes verticales, saccageurs de vie et autres intégristes du ratage, abrutis par la sempiternelle prière de leurs "A quoi bon!"°Oo°
Solitude (RP terminé) - Page 2 Signam10
Spoiler:
 

De l’irascibilité de l'être
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Solitude (RP terminé)   Solitude (RP terminé) - Page 2 Icon_minitime



 
Solitude (RP terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La solitude en couleur (Libre) ...
» La Solitude mene trop souvent a la folie [ Libre ]
» « La solitude vivifie ; l'isolement tue. » [Cyric]
» [Flashback] Sur le chemin de la Solitude ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie RP :: 2007-