Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteJeu du "trois mots = une phrase" - Page 2
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Jeu du "trois mots = une phrase"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Messages : 1460
Inscription le : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 2 Sep 2007 - 13:05

Comme vous le saviez tous, la célèbre société Danone a inventé le concept du Bifidus actif, un concept révolutionnaire qui facilite grandement votre transit intestinal, au point qu'il soit aussi coulant qu'une corde à linge! Si, si, monsieur! Testez-le et après 15 jours vous verrez une nette différence!!!

Suite à ce grand succès scientifique, la société a poursuivi son bonhomme de chemin et a sorti un nouveau concept encore plus révolutionnaire : le Bifidus réactif! Ce nouveau yaourt est tellement efficace qu'il vous décrasserait le pot d'échappement de votre vielle pétrolette en moins de deux! Le seul ennui notable, c'est que les consommateurs de ce yaourt ont une soudaine tendance à souffrir d'aérophagie, à savoir que tout ce qu'ils mangent se retrouve instantanément sur leur chaise!

Face à ce problème, des cobayes sont massivement employés, mais les pauvres perdent rapidement du poids^^ Un bon décrassage pour les vieux obsèses qui ne savent plus comment s'y prendre pour maigrir en somme!

" Un Danone par jour pendant un seul et votre transit intestinal retrouvera vigueur et santé! "

Attention, risques éventuels d'aérophagie aiguë

Lada- sychophante- Patex


_______________
Valen Til' Lleldoryn, Magister de l'Académie et Maître d'armes
avatar

La Borgne
Messages : 2181
Inscription le : 30/05/2007
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 2 Sep 2007 - 13:57

O_O
EXPLSDR !!!!!!

*met une demi-heure à trouver les sens de mots qu'a pondus Valen*
fouillefouille
*BIIIIIP* erreur !erreur ! Sychophante n'existe pas, il s'agit de sycophante !!! GAME OVER

punaise tu nous sors de ces mots xD
vas pondre un truc bien avec ça...
bon je me lance

Comme nombre de consommateurs en ont fait l'expérience, la glorieuse marque de voiture LADA remporte un succés fou auprès des jeunes. En effet, les composantes sont d'une telle simplicité qu'avec un bout de chewing-gum, un bout de patek un un bout de ferraille, revoila votre voiture comme neuve !
Les syCOphantes diront ce qu'ils voudront, cette voiture est un modéle de fiabilité, de sécurité et de confort.
Qui n'a pas rêvé de conduire un volant sans voiture, ou une voiture sans volant ? Qui n'a pas eu le rêve secret de conduire une décapotable surprise, qui se transforme sur demande express en un splendide deux roues ?
N'hésitez plus, la marque LADA est pour vous ! Rapport qualité prix garanti, c'est pour ça que c'est pas cher !!!!


( bon pas terrible mais va-t'en pondre un truc bien avec sycophante...)

EDIT
puisque certaines personne ne se satisfont pas des mots que je met et ont la flemme d'ouvrir un dico, je change !

==> vase
===>fleur
==> eau

c'est pas trop compliqué, c'est bon ?!


_______________



Marlyn Til' Asnil | Duncan Cil' Eternit | Einar Soham | Shannon Seng
avatar

Marchombre
Messages : 687
Inscription le : 04/06/2007
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur http://yaemgo.wordpress.com/
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 2 Sep 2007 - 14:17

-Bon, bon... Voyons voir...
Ah oui, c'est vrai, j'ai encore cette lettre à envoyer.

Cher monsieur...


-Non, c'est nul.

Votre seigneurie impériale...


-Non, franchement... Je devrais me calmer sur le Nutella moi.

Eh, vous!


-Ah non, c'est trop familier, ça... Que de complications!

Bonjour.


-Et ben voilàààà! Il suffit de se donner la peine!

Bonjour, donc.
Moi, Monsieur Cornichon, je voulais vous avertir que votre rhinocéros nain, affectueusement appellé Destructor, d'après ce que j'ai pu entendre, s'est infiltré en douce à l'intérieur de ma maison. Le fait est qu'il a piétiné l'intégralité de mon parterre de fleurs radiochimiques et a continué sur sa lancée en mangeant, tout à fait, une cinquantaine de vases indiens, qui, je dois le préciser, appartenait à mon grand-oncle Robert...


-Heu... Tu n'as jamais eu de grand-oncle Robert, Antoine.
-On s'en fout ! C'est pour la lettre ! Tiens, d'ailleurs, tu as toujours le chaton?
-Le rhinocéros. Oui, oui, il patauge joyeusement dans l'eau de la piscine, ne t'inquiète pas...
-Ah, d'accord...

Je demande donc réparation...


-Mais... on a jamais eu de piscine!
-Jusqu'à tout à l'heure. J'en ai fait une dans la salle de bain en laissant l'eau couler. D'ailleurs, fait attention, l'eau goutte sur ta lettre.

Je demande donc réparation, à hauteur d'un demi-litre de soupe au champignon.
Veuillez aggréer l'intégralité de mes sycophores distingués...


-Ca veut rien dire, ça !
-Je t'ai déjà dit qu'on s'en fichait ! Va plutôt voir à qui appartient ce canard.
- Ce rhinocéros. J'ai déjà regardé. Un certain A. Cornichon.

Donc, après ce pseudo-texte complètement naze, je vous lance d'autres mots...

Biscuit-Canaillou-Grumeau


_______________
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 2 Sep 2007 - 21:36

Il était une fois, dans un lieu lointain, très lointain, juste à côté de chez moi, une femme.
Non, un homme.
Non, une femme.
Enfin bref, un homme ou une femme avec une barbe, une grosse poitrine, une jupe et des tennis de course. Cet(te) homme-femme-yéti se nommait Charles-Henri-Suzanne-Hypolite-Lawrence-Gertrude-Vacilys-Napoléon-Léonard-Pierre-Ferick-Cunégonde-Jean-Roberte-Raymonde-Caligula-Orson-Mortimer-Tarentule-Germaine-Ginette-Aristide-Jeannine-Jeanette-Omer-Marissa-Sherman-Edmond-Lucette-Guy-Raymond-Roselyne-Rosalie-Eléonore-Zachary Liégeois. Ille avait pour habitude de se lever le matin pour regarder le soleil se coucher au levé du jour. El allait ensuite prendre son petit déjeuner constitué de biscuit aux épinards. Ensuite, ille allait se doucher dans la cuvette des toilettes.
Aujourd'hui, el devait accueillir une femme qu'ille déteste de tout son coeur remplit d'amour, sa bel môman. Pour lui faire plaisir, el monta dans la cuisine du sous-sol au douzième étage de sa maison et lui prépara un gâteau. Seul problème : Ille ne sait pas cuisiner. Alors la pâte, au lieu d'être lisse, était pleine de grumeaux. Quand el l'apporta pour l'entrée à la fin du repas, et que bel môman s'en apperçu, ille la vit sortir sa poêle de sous son chapeau, protégé par l'aigle empaillé, dit Piafounet, poêle inventé pour son bô fils, le roi celte Llewch Llenlleag deuxième du nom descendant de la ligné des Llenlleag, comprenant une génération, princes, rois, ex-rois de l'Allemagne du sud. Territoire situé au nord-est bla bla bla... Bel môman leva le bras et abbatit son arme.


*SBAM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!*

- AÏEEEEEEEUUUUUUUUUUH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Un coup de poêle dans le c**, un coup de canne, de poêle, de canne, de poêle, de canne, de poêle, de canne, de poêle, de canne, de poêle, de canne, de poêle, de canne, de poêle, de canne, de poêle, de canne, de piafounet... la vieille femme en rose fluo enchaînait les coups à une vitesse impressionante de... lenteur.

- Mais !!!! bel môman !!!! Arrêtez espèce de vieille folle !!!! Mais aïeeeuuuuhh !! Mais vous avez vraiment une case en moins !!! vous voulez me tuer ou quoi ?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!?!

Et en réponse, seulement le rire de cette démante de bel môman. Charles-Henri-Suzanne-Hypolite-Lawrence-Gertrude-Vacilys-Napoléon-Léonard-Pierre-Ferick-Cunégonde-Jean-Roberte-Raymonde-Caligula-Orson-Mortimer-Tarentule-Germaine-Ginette-Aristide-Jeannine-Jeanette-Omer-Marissa-Sherman-Edmond-Lucette-Guy-Raymond-Roselyne-Rosalie-Eléonore-Zachary Liégeois entra en trombe dans la cuisine et prit le balai des toilettes pour se défendre. Il ouvrit le frigo et en sortit un parapluie, une chaussette, un caleçon, et enfin, ce qu'el cherchait. Il attaqua bel môman avec des bout de canaillou lancés au hasard dans la pièce.

- Arrête espèce de petit garnement ! Tu salis la robe que j'ai eu à l'époque Victorienne au Texas !!!!! Tu vas payer !!!!!!!

Elle s'arrêta de frapper avec sa poêle avant de reprendre.

- Je suis ta bel môman !!!!

NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


*gargouillis agonisants*

Notre pauvre homme-femme-yéti mourut d'une crise cardique au moment où ille entendit ces mots...

A suivre...

(Je signale que les pronoms personnels ille et el sont fait exprès dans le texte pour le sexe inconnu de notre personnage ^^)

Les aventures a travers le temps de bel môman, éditions de l'Académie en folie.


Maintenant, il faut trouver des mots. Mmmmmmm...
*fouille, fouille*
*cherche, cherche*
*trouve pas, trouve pas*
*TROUVE, TROUVE !!*

¤brosse à cheveux¤
¤pince-nez¤
¤Tiramisu¤


avatar

Messages : 98
Inscription le : 29/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://tout-beau-tout-neuf.skyrock.com
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 2 Sep 2007 - 22:05

Maintenant, je dois répondre en faisant un texte tiré par les cheveux.... OUi, ils avaient besoin d'une brosse... UNE BROSSE A CHEVEUX !!! Ha ha ha....
Enfin, bref.

C'est l'histoire de Dora l'exploratrice, pauvre petite gamine bilingue et détesté par ses ainés....

Tout le monde aime Dora, sauf ceux qui ont plus de 11 ans... oui, ça fait plus beaucoup de monde !!!
Enfin, Dora aujourd'hui nous emmêne dans ses aventures... plutôt SON aventure. SA DERNIERE aventure...

Oui, c'est triste, si vous vous attendiez a un joli conte, vous pouvez refermer votre ordi... si c'est un ordinateur fixe, plantez le !!!!

Enfin, Dora arrive.

O secour, au secour, j'ai perdu mon CAT. Je dois le retrouver. Comment le retrouver ? Il faut demander a la carte ? WHERE IS LA CARTE ???
LA CARTE is here....

chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte,

Si tu dois trouver ton chemin, je peux t'aider tu trouveras bien je suis la CARTE !!

chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte, chui la carte...

Bon, ta bush la carte (clin d'oeil a Marlyn !)

Comme J'en avait ras le bol de la carte, j'ai lancé une tarte a la cr....... un TIRAMISU sur la télé....

Merci la carte pour ces informations douteuse...

Bon, pour aller a bidule, je dois passer par le transit intestinal de machin, passé par le trou duc de bidule et finir dans la gorge de chouette;

Après avoir traversé le transit intestinal, OH MY GOOOD !!!!

CHIPER !!!!


CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER
CHIPER, ARRETE DE CHIPER


Oooh mince.

Pov' con.... renard !!!

bon... Dora continu son chemin...

Mince, DORA s'est perdue !!!

Faut demander a la carte! !!! !!

CARTE CARTE !!!


Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte, Chui la carte


AAAAAAAAAAAAAAAaaa

Bon, enfin, après avoir réussi a passé le pince nez de la mort qui tue, Dora a enfin retrouver son chat dans la gorge...

Ouaiii !!!

Hourra...

Texte pathétique.... mais bon...

3 mots :

Aladin
Angleterre
carte de Suisse


_______________
La vie est parfois grave, souvent légère... jamais sérieuse !
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Lamartine

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 2 Sep 2007 - 23:43

Il était grand, il était beau, il sentait bon le sable chaud. Un homme appelé Aladin, aimé de tous, surtout des femmes. Quoi que... des hommes aussi, à bien y réfléchir. Il était grand, environ 1m07. Les cheveux jaunes et les yeux violets. Il plaisait beaucoup.
Un jour, alors qu'il était invité chez le roi celte Llewch Llenlleag deuxième du nom descendant de la ligné des Llenlleag, comprenant une génération, princes, rois, ex-rois de l'Allemagne du sud. Territoire situé au nord-est bla bla bla... il fit connaissance avec son âme soeur. Sa moitié. Il la rencontré en vidant les poubelles. Il en ouvrit une par erreur, et tomba sous le charme. Tout de suite, ses yeux brillèrent, son coeur se mit à battre, il savait que c'était la bonne femme. Elle l'ignora.
Les coeur brisé, il retrouva son ami Llewch Llenlleag deuxième du nom descendant de la ligné des Llenlleag, comprenant une génération, princes, rois, ex-rois de l'Allemagne du sud. Territoire situé au nord-est bla bla bla...


- Quel est le nom de cette déesse en rose flashi ?
- Le truc énorme là-bas ? C'est... bel môman.

Avec le nom de cette femme planté dans le coeur, Aladin retourna chez lui, son coeur haineux remplit d'amour. Il descendit en bas, vers minuit du soir. Il se coucha, repensant à elle, au beau milieu de la matinée, il se réveilla en sursaut. Il sortit discrètement, une torche à la main, car la lune était absente. Arrivé sous la fenêtre de bel môman, il sortit un micro, un ampli, un mégaphone et cria :

- Mon âme soeur, chair et énorme bel môman !! Réponds moi !

La fenêtre s'ouvrit avec fracas. Bel môman apparut derrière celle-ci. Aladin, le sourire aux lèvres, l'admira. Son énorme popotin le laissait émerveillé. Son quintuple menton lui donnait envie de l'idôlatré. La chose voulut passer sur le balcon. Avec beaucoup de mal, elle s'assit sur une chaise.

*SBAM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!*

Bel môman s'écrasa lourdement sur le sol.

*Pauvre paterres de fleurs* pensa Aladin.

Il aida sa chair et tendre à se relevé. Puis, il la prit dans ses bras et la souleva à grand peine. Il la porte vers sa chambre.

*Sbamcracboumbadaboumpafprrt*

D'un gros coup de pied, Aladin gicla bel môman, atterit sur lui pendant leur chute dans les escaliers, qui l'empêchait de respirer.

- Excusez moi, ma chair.

D'un regard hautain, elle le congédia.

- Va-t-en, tout de suite !!!!

Sous l'haleine de bel môman, il s'évanouit.

Il se réveilla au bout de plusieurs heures. Il se trouvait chez lui. En Angleterre ? Au beau milieu de Central Park ? Oui.
Etrange...
Il sortit sa carte de Suisse pour pouvoir se diriger dans la Rue de la République. La mer à sa droite, le père à sa gauche. Il avançait dans Moscou.
Il oublia vite bel môman.
(Heureusement)


Les amours de bel môman, première et dernière édition. (ouf !)


Alors...

¤Poisson rouge¤
¤Autruche¤
¤Poulet roti¤



Marchombre
Messages : 359
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Mer 5 Sep 2007 - 16:43

Le chaos régnait, ce soir la, dans le domicile Trol. Malgré un délicieux fumet de chaussette bouillonante, préparé amoureusement par le Grumph en chef, l'ambiance était à l'orage. Le temps était à la mesure de ce qui se passait au domicile des troll, en effet, la tempête faisait rage, déracinant les arbres, les fleurs et même les gros champinion que bébé Gru-gru avait failli manger. Le tout tourbillonait dans les airs, accompagné d'un hippopotame, d'une autruche et d'un manuel de physique...

Pour Garoumph, le prétencieux troll des bois, la situation était désespérée. Le débat qui l'opposait à Graligh portait sur la conservation des huîtres bleues d'Antartique et cette espèce de petite intelectuelle venait de mettre en pièce sont argument de choc. Il tourna son visage de poisson rouge constipé vers le Grumph en chef, espérant que celui-ci apporterait la solution qui permettrait de résoudre ce conflit hautement dangereux, sans passer par la case "bisou baveux" ou "sortie"... Parce que pour être honnête, Garoumph n'avait aucune envie de rejoindre l'autruche de l'ouragan...

Le Grumph en chef rota fort, ce qui signifiait qu'il ordonnait à ses sous fifre de l'écouter. Dans son infinie sagesse, le Trol suprême venait de touver le moyen de départager les fameux bretteurs.

-Puisque Graligh a détruit tes arguments sans que tu sois capable de détruire les siens. Je propose que tu laisses parler tes points.

Le sourire victorieux et sans dents que Graligh affichait jusqu'alors s'éffaça et fut remplacé par une mimique terrifiée. Si elle était capable d'aligner plus de 20mots (rendez-vous compte) la trolette n'avait jamais été adroite du gourdin, contrairement à Graligh, qui entama une zoubida endiablée pour prouver sa reconnaissance au Grumph en chef tout puissant.

-BAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAASSSSSSSSTOOOOOOOOOOON!, hurla t'il.

Graligh, dans un sursaut d'intelligence euy le réflex d'attraper le courdin de son assaillant avant que celui-ci ait eu le temps de le brandir, t le lança dans le bouillon de chaussette, s'attirant ainsi des grognements de la part de tous les trolls présents, Bébé Gru-gru compris (ouuuuh le traître à son sang!)

Graligh se retrouva debout, sans arme à brandir pour fracasser le crâne de l'impertinente bréteuse... Dans un élan de lucidité, il se rapela que près du biberon de Grugru était rangé son doudou, Bertus le poulet rôti à moitié cuit, qu le Grugh en chef avat dérobé aux humains, le jour de la naissance de son petit- mais déjà puant et costaud- héritier.
Aussitôt, il brandit l'arme, qu'il fracassa sur le visage de Graligh, qui survola la pièce en voyant des chandelles, jusqu'à percuter le siège enfant de bébé Gru-gru, qui se mit à hurler son désespoir (et à empester la pièce de son haleine puante).
Le Grumph en chef, furieux qu'on s'en prene ainsi au futur petit Grumph brandit alors sa massue personnelle (pour trouver une massue pas chère et de qualité, qui les fera tous morfler, et morver, rendez-vous chez Gargarouf l'éborgné) la brandit et hurla le signe du pugilat général:

-BAAAAAAAAAAAAAASTOOOOOOOOOOOOOOONADEUH!

Pour ne pas choquer les plus jeunes esprit, je préfère arrêter mon récit ici... Aussi, voici les mots suivants:

-Kandou
-Mirliton
-inaccessible


_______________
°oO°Charognes verticales, saccageurs de vie et autres intégristes du ratage, abrutis par la sempiternelle prière de leurs "A quoi bon!"°Oo°

Spoiler:
 

De l’irascibilité de l'être
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Mer 12 Sep 2007 - 20:30

Simpa ton texte, je suis morte de rire sur mon ordi !!! xD
Bon, fais longtemps qu'on avance plus, alors vais essayer de faire quelque chose de marrant.

Bon euh... l'inspi est po au rendez-vous, dommage. Je cherche un thème pour un texte de dingue euh... bonne question. On va peut-être continuer le thème d'Ilania sur les dessins animés.
J'ai eu une idée brillante...

Bon, cette 'histoire' se passe il y a bien peu de temps. Ou bien beaucoup de temps, j'en sais rien à vrai dire, je ne fais que l'inventer.
Donc, cette histoire anciennement récente se passe à peu près un siècle après notre époque sur l'Académie. Les élèves ont bien grandit, ont bien vécu, ont bien mourut. Laissant derrière eux leur progéniture. C'est ainsi que nous allons suivre l'histoire de Valenichou, Merwynouchet, Enachoutte et Vivychoutte. Tous nés de leurs célèbres ancêtres, anciens directeurs et sous-directeurs de la prestigieuse Académie de Merwyn Ril' Avalon, ils vécurent heureux, sans connaître leurs parents éloignés qui avaient marqué l'histoire. A vrai dire, la grande bataille contre les forces du mal leur était inconnue, et heureusement.
Passons sur ces détails historiques et venons en au faits.

**

Ce matin était très calme. Il était tôt, vers cinq heures du matin. Dans la grande ville d'Al-Chen, tout était silencieux, comme vide. D'un coup, un cri horrible, déchirant, effrayant, brisa le silence de crypte qui régnait dans les ruelles sombres de la cité.

- VALENICHOUUUU !!!!!! T'AS FAIT QUOI DU KANDOU !!!!!!

C'était Vivychoutte. Elle criait corps et âme contre son pauvre frère de coeur, car aucuns des quatres n'étaient frère et soeurs de sang. Elle s'égosillait à pleine bronches pour le réveiller... et lui demander l'emplacement du si précieux Kandou.

- Bcfierzpgznczh,csun, répondit Valencihou, d'une voie agréable et réveillée.

Vivychoutte s'approcha de lui et, s'étant emparrer de la poêle du mirliton, criait comme une demeurée, ou plutôt chantait.

- Valenichou où t'as mit l'kandou ! Valenichou où t'as mit l'kandou !

Le gosse, qui dormait 'profondément', se leva d'un coup de ses magnifiques réflèxes, s'écrasa lourdement sur le sol en glissant sur le rebord de la couette qui dépassait par terre et commença à pleurer. Il se plaignait sans arrêt. Si bien que Valenichoutte senior fut obligée de ramener la pommade.
Vivychoutte éclata de rire en voyant son pov' frère se faire étaler la crème sur le derrière. Ensuite, elle reprit son refrain, éfréné.

- Valenichou t'as fait quoi du Kandou ! Valenichou t'as fait quoi du Kandou !

Réveiller par tout ce bouquan, Merwynouchet et Enachoutte arrivèrent, les cheveux en pétard et de TRES bonne humeur.

- VIVYCHOUTTE !!! T'AS PAS FINIT TON BAZAR !!

Ils la prirent par les bras et les jambes et l'envoyèrent valser dans la baignoire pleine. Valenichou rit sadiquement.

- Comme ça, plus besoin du Kandou ! et toc !!

Il s'en retourna, avec l'air hautain qu'il tenait de son ancêtre.
Vivychoutte eut droit à la crème, elle aussi.
Ils s'habillèrent et durent se dépêcher vu tout le bazar qu'il avait créé, comme tous les matins, toute la cité était ammassée au pied de la maison. Et donc, comme tous les matins, ils jetèrent un seau d'eau bouillante par les fenêtres, pour faire partir les foulles ammassées, ou les cramées, au choix. Tout le monde choisissait son sort, après tout. Dans un haussement d'épaule, les parents observèrent le tas de corps ammassé en bas. Ils descendirent ensuite, prirent la voiture et se dirigèrent vers Auchan. Ils garèrent la voiture dans le garage du supermarché et entrèrent. Ils parcouraient les rayons quand Enachoutte apperçu le si apprécier, si désirer Kandou. Elle se jeta sur lui, mais il était inaccessible. Elle demanda à Merwynouchet de lui faire la courte échelle, mais celui-ci n'avait pas assez de forces. Alors, elle grimpa sur ses épaules. Mais le Kandou était toujours trop haut !!! Alors, les quatres enfants firent une pyramide humaine. Ils vacillèrent avant qu'Enachoutte attrape enfin le Kandou Sacré. Les dix boîtes dans les mains, elle cria aux autres.

- Faîtes moi descendre !!! j'ai le vertige !!!!

Trop tard. Valenichou, en bas de la pile humaine, glissa sur une pêche écrabouillée sur le sol et s'écrasa lourdement par terre, entraînant la chute de tous ses compagnons. Ils s'écrasèrent les uns sur les autres. Une bosse sur la tête et le rouge au derrière. Ils rentrèrent à la maison, leur Kandou dans le coffre. Heureux comme pas deux, ils se jetèrent tous dans la salle de bain, pour pouvoir se laver.
Mais, hélas, celle-ci était occupée par leur grande amie, Slynnouchette. Cette jeune fille, adorée des quatres enfants, fut accueillit avec joie.

- Oh non pas elle.
- Mais qu'est-ce qu'elle fiche ici ?!?!
- OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!!


Elle se coiffait doucement, lissant ses beaux cheveux et quitta la pièce, lançant un regard hautain et dédaigneux aux enfants. Elle quitta la pièce et tous se jetèrent sur le Kandou...
Ils s'écrasèrent sur elle d'un magnifique vol plané. Slynn commença à pester. Elle les gronda fortement, du haut de son unique mètre...

J'arrête ici l'histoire pour continuer plus tard, avec d'autres mots ^^

Alors...

- Pharaon
- Noël
- Vache.

avatar

Marchombre
Messages : 687
Inscription le : 04/06/2007
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur http://yaemgo.wordpress.com/
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Sam 15 Sep 2007 - 12:02

La cigale et la fourmi
VERSION CLASSIQUE :
La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule, trimant sous le soleil et entre les pattes des vaches. ; elle construit sa
maison et prépare ses provisions pour l'hiver. La cigale pense que la fourmi
est stupide ; elle rit, danse et joue tout l'été.
Une fois l'hiver et Noël arrivé, la fourmi est au chaud et bien nourrie. La cigale grelottante de froid n'a ni nourriture ni abri et meurt de froid.
FIN

VERSION FRANCAISE :
La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule, trimant sous le soleil et entre les pattes des vaches ; elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver. La cigale pense que la fourmi est stupide ; elle rit, danse et joue tout l'été.
Une fois l'hiver et Noël arrivés, la fourmi est au chaud et bien nourrie. La cigale
grelottante de froid organise une conférence de presse et demande pourquoi
la fourmi a le droit d'être au chaud et bien nourrie tandis que les autres
moins chanceux comme elle ont froid et faim. La télévision organise des
émissions en direct qui montrent la cigale grelottante de froid et qui passent des extraits-vidéo de la fourmi bien au chaud dans sa maison confortable avec une table pleine de provisions.
Les Français sont frappés que, dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d'autres vivent dans l'abondance. Les associations contre la pauvreté manifestent devant la maison de la fourmi.
Les journalistes organisent des interviews demandant pourquoi la fourmi est
devenue riche sur le dos de la cigale, la soupçonnant d'être une dangereuse dealeuse qui revend des trésors de Pharaon directement importés d'Egypte et interpellent le gouvernement pour
augmenter les impôts de la fourmi afin qu'elle paie "sa juste part".
En réponse aux sondages, le gouvernement rédige une loi sur l'égalité
économique et une loi (rétroactive à l'été) d'anti-discrimination. Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amende pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide.
La maison de la fourmi est saisie par les autorités, car la fourmi n'a pas assez d'argent pour payer son amende et ses impôts.
La fourmi quitte la France pour s'installer avec succès en Suisse. La télévision fait un reportage sur la cigale maintenant engraissée : elle est en train de finir les dernières provisions de la fourmi, bien que le printemps soit encore loin.
L'ancienne maison de la fourmi, devenue logement social pour la cigale, se
détériore, car cette dernière n'a rien fait pour l'entretenir. Des reproches sont faits au gouvernement pour le manque de moyens. Une commission d'enquête est mise en place, ce qui coûtera 10 millions d'euros.
La cigale meurt d'une overdose ; Libération et L'Humanité commentent l'échec du gouvernement à redresser sérieusement le problème des inégalités
sociales.
La maison est squattée par un gang d'araignées immigrées ; le gouvernement
se félicite de la diversité multiculturelle de la France.
Les araignées organisent un trafic de marijuana et terrorisent la communauté.
FIN


Ours en peluche
Biscuit
Grégoire.


_______________
avatar

Messages : 98
Inscription le : 29/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://tout-beau-tout-neuf.skyrock.com
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 23 Sep 2007 - 11:41

lol !! Pas mal le remix :p

Bon, puis ce que... QUELQU'UN (qui se reconnaitra, hein Arya :p) m'a piqué mon minuit du soir et mes dessins animés (mais euh) faut que je trouve une autre idée...
Bon.
Alors...

Réfléchissons...

Les mots sont Ours en peluche, Grégoire et... Biscuit... On va essayer.

Un nouveau jour se levai sur le collège la Providence. Les troisièmes étaient, sans nul doute, tout les jours, les premiers arrivés. A 7h50, les élèves arrivaient au compte goutte.
Les 6emes, après 3 semaines été toujours troublé dans ce mon... collège de brut... chacal. Ils regardaient les troisièmes de hauts : "Waaaaa qu'ils sont beauuuux, qu'ils sont grands, qu'ils ont L'AIR intelligents !!!!"
C'est là qu'arrive GREGOIRE. En troisième, Grégoire n'aimait pas les 6emes. Attendez !!! Ces espèces de pitites bestioles emmenaient ENCORE leurs ours en peluches !
Grégoire étaient en train de manger un biscuit, un 6emes l'a poussé et le biscuit tomba par Terre... Le 6eme s'arrêta, se metta devant Grégoire et explosa de rire.
Ha ha ha. Ha ha ha. Ha ha ha.
Le 6emes ramassa le biscuit dans la boue gluante et le mangea.
Et s'en alla en courant.
Là, Grégoire se redressa et hurla :

WOOOO PETIT, POUR QUI TU TE PRENDS LA ! T'ES TENDU COMME UN STRING, BAH PETE UN COUP QUOI ! (oups, jeme trompe :p)

Le petit se retourna et d'une toute petite voix : Ooo mais tu te prend pour un troisième !!!

Grégoire le regarda et lui balança son carnet dans la tête qui acheva le petit.
Ooo mon DIEU !!! T'es un troisième !!! AU SCOUR AU SCOUR !!!!

Grégoire coura dans l'allé, et récupéra son gateau tout gluant de bave et de boue et le mangea.

Conclusion : Les troisièmes sont les plus beaux, les plus forts, et les plus intelligents ^^


trois mots :

-> Ciel
-> soleil
-> webcam


_______________
La vie est parfois grave, souvent légère... jamais sérieuse !
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Lamartine


Blond-en-Chef
Messages : 379
Inscription le : 03/09/2007
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Ven 28 Sep 2007 - 21:13

Qu'importe le ciel? Qu'importe les trolls? Qu'importe les massues trolliennes...?
Puisque ce soir là, cdm n'était pas là. Et si cdm n'était pas là, la poule de charme resterait inaccessible...
La poule de charme. Ou la 10ème merveille du monde (après bébé grugru et Maître hibou, bien sûr...)
Aucune, parmi toutes les web cam de notre univers n'étaient capables de rendre justice à sa beauté.
Tout en elle était beauté, magnificence, elle était à elle seule une oeuvre d'art (et certains d'entre vous savent à quel point je suis difficile lorsqu'il s'agit d'art... Cool )

C'est ainsi qu'en cette chaude après-midi de septembre, troll se lança dans la composition d'un poème qui-n'est-pas-du-tout-copié-m'-enfin! que je vais scéant vous rapporter:

"Oh Poule de charme,
Soleil de mes jours
Lune de mes nuits
Papillon de mon lampion
Mon amour pour toi tien de l'infini
et la pureté certifiée par le test de mes sentiments est telle
Que tu pourrais refléter ta beauté dedans.
Je rêve de tes lèvres, posées sur les miennes
Et Drako peut confirmer que j'embrasse bien
Pour guérir tous les maux que les autres m'ont ou non infligés
Et que ma massue n'a pu me permettre d'esquiver.
Oh, toi, Poule de charme,
diamant brute par mille cailloux jalousée
Tu m'as fait connaître l'amour, et toujours je t'en serai grée.
Dire que sans Maître hibou et la croisade trop dure
je ne t'aurais jamais rencontré...
Rien que pour cela, je te l'assure
je ne regrette rien, et à Bambi serai toujours dévouée...
AAAAAAAAAAmen xD

[à caser:

fêlures
comédie
soupière]


_______________
FAIL, Doll, FAIIIIIIL.  Twisted Evil  
Aimez-moi les uns les autres.

Spoiler:
 

       
avatar

Messages : 474
Inscription le : 21/04/2007
Age IRL : 87


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Sam 29 Sep 2007 - 2:51

Queq'chose me dit que je vais partir en ike ...

C'était le matin, que dis-je, l'aube, grise et fière sur la montagne .
Cdm sortait de son petit cadre bleu radioactif ou il avait passé la nuit, ses yeux encore gonflés de sommeil ou ne brillait qu'une intelligence légumineuse .
Le choc vint vingt minutes plus tard (vinvin :lol: hum... Suspect ), c'est-à-dire le temps que l'information monte lentement à son cerveau toujours encore sous-alimenté .
Mais oui .
Pas de doute possible .
C'était bien son empreinte .
La soupière maudite !!!
Redoutable leader de la nourriture révoltée pendant la grande croisade, cette machiavélique cheftaine et meneuse de légumes avait été grandement impliquée dans la mort tragique de Maître Hibou (louée soit son âme Sad ), avait eu des arrangements louches avec ses assassins (que je ne citerais pas pour ne pas choquer les jeunes âmes sensibles qui perdraient toute confiance en la vie en général et le facteur ; sachez seulement qu'ils sont haut placés bomb ), s'était miraculeusement tirée d'affaire lors de l'ultime attaque des extraterrestres en se cachant, ô comble d'horreur, derrière le cadavre atrocement défiguré de l'un de ses soldats (un pauvre petit pois orphelin de père qui ne demandait qu'à goûter à la vie...sale guerre 🇳🇴 ) avant de disparaître dans la nature, ou l'on dit qu'elle fut adoptée par des graines de cacao sauvages et on ne la revit jamais, but c'est pas vrai because Cdm voyait la preuve irréfutable de son retour en ce moment même, et que celui qui arrive à faire une phrase plus longue que celle-là me l'envoie à l'adresse suivante : 30 allée des mursblancs, 45455556, Tarée-en-Garonne, ou appelle le numé...mais ne nous éloignons pas du sujet . drunken
Donc, Cdm était vachement mort de trouille et tout et tout, donc y commençâmmes à chercher Troll, après s'être évanoui une dizaine de fois et s'être réveillé une fois de plus .
Mais voilà, peste alors, par un malheureux coup du sort que le destin cruel et ironique avait placé là sur la route du hasard, Troll demeurait introuvable !

*La soupière l'aurait-elle eu ? On dit qu'elle a ressassé sa vengeance longtemps, au pays des graines de cacaos et des gigots d'autruche sauvage...on dit que sa cruauté et si grande que ça fait peur, et que quand elle a la dalle elle bouffe tout ce qui passe...my god !! * pensa le pauvre Cdm, terrorisé pour son ami .

Et si sa massue en béton ne suffisait pas ? Si...les gigots d'autruche étaient de retour ?!
Aaaaaah les gigots d'autruches...Farouches combattants, qui avaient bien failli coûter la vie au courageux ike ...
Cdm se rappella... *Flash-Back*

Troll court, majestueux et indomptable, grognant et fauchant de sa massue toute nourriture qui osâmèressent l'approcher .
La bataille fait rage de tous côtés, et l'issue semble perdue d'avance avant la sortie qu'est mal barrée pour entrer dans la réalité .
Que peuvent faire un malheureux poilu et son compagnon cucurbitacé contre cette armée de bouffe révoltée, si naze soit-elle ?
Naze ? Pas si sûr....il existe parmi eux les prédateurs, les dangers sauvages et sournois, cachés parmi un innocent troupeau de pizzas ou dans un banc de sardines à l'huile....ces dangereux combattants ont un nom connu et redouté de tous..les GIGOTS D'AUTRUCHE !! Tatataaaaam !!
Alors que la bataille fait encore rage plus fort et plus violemment et aussi plus pas du jeument que jamais, au graaaand jamais sous ce soleil, l'un de ces prédateurs s'approche de Troll....plus près....Cdm l'aperçoit, veut parler...le temps se ralentit...les mâchoires de la bête se referment...
Trop tard .
A l'agonie, Troll se meurt dans les bras du légume marin, avec pour seul cercueil un amoncelemment de cadavres de haricots...piètre sépulure, en vérité...

*Fin du flash-back*

Heureusement qu'est venue la poule de charme, sinon il était marron, conclut intérieurement Cdm .
Conclusion ==> Il faut se méfier des gigots d'autruches, et surtout toujours avoir une poule de charme sous la main (les poules légumineuses ne sont pas remboursées par la sécurité sociale ) .
Vous me rédigerez une trentaine de lignes sur cette conclusion pour la semaine prochaine, je ramasse et attention, c'est noté .
Mais revenons à nos aventures palpitantes .

Il semblait maintenant au pauvre Cdm que le peu de capacité de réflexion qu'il lui restait s'enfuyait par des milliers de petites fissures, fêlures (haha, je l'ai casé) et angelures de son pôvre pitit crâne .
La soupière maudite était de retour !!!
Les implications de cette conclusion étaient tellement terrifiantes qu'il arrivait même pas à en trouver une seule .

Il sortit du pôvre cadre bleu radioactif toujours malade et se mit à courir en rond, puis en carré, puis en quinconce, puis tout droit quand il s'aperçut que ça avançait plus vite comme ça .
A le voir, on aurait vraiment dit qu'il jouait la comédie .
Mais ce n'était pas une comédie .
C'était une cruelle, une impitoyabeul vérité .

Retrouvez Troll, Cdm, la poule de charme et leurs aventures tojours plus passionnantes dans la saison DEUX, bientôt disponible !!!!!

*S'endort sur son clavier*
Ouaaaaoh si quelqu'un comprend y m'appelle Sleep .


Mots suivants :
-Alabama
-Colibri
-Tranche de thon



_______________


.La folie des grandeurs tue le merle moqueur.


Esquille reste ♪
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Lun 29 Oct 2007 - 13:14

Je sens que ça va partir comme Alasa ike
Je croise les doigts pour que vous ayez l'esprit trichelieu.


¤¤¤

Un beau matin, dans un endroit avec plein de noliies petites fleurs, d'arbres tout verts et de chant de piaffounet, une grande maison en polystyrène violet gâchait légèrement le paysage.
Là, vivait... des gens TOUT A FAIT normaux. D'une matière bizarre, une espèce de moquette colorée, avec des noms tout aussi normaux.
Le premier s'appelait Tinkimachintruc, le deuxième euh... m'en souviens plus, mais il était violer violet. Ah oui!! Gypsi King!! Non pardon, Dipsi, il était vert-millon. Passons aux filles, elles étaient deux, plus pratique pour bounce. Elles s'appelaient Lala, parce qu'elle chantait faux, et Po. Parce qu'elle allait au pot toutes les cinq minutes, et encore. Ce groupe s'appelait les trichelieubies.
Alors, un beau matin d'hiver ou le soleil brillait et la chaleur faisait luir leur belle maison en train de fondre lentement à -20°C, ils était fatigués de leur... nuit, et ne remarquèrent pas l'invité surprise qui les attendait dans la... salle à manger, si on peut dire ça. Il était occupé sur le pot de Po. Celle-ci était trop pressée pour le remarquer et s'assit, alors qu'un cri étouffé retentissait dans toute la maison.
Elle se leva en sursaut et sauta bondit sur son unique patte jambe et glissa sur une tranche de thon laissée à l'abandon sur le sol. Elle se cassa la binette dans l'assiette de spaghetti et observa l'intru, qui l'avait rendu si... colorée.
C'était leur voisin, Mister Colibri
Elle s'approcha de lui et lui cracha au visage.

"Qu'est-ce que vous faite ici!!"

Le colibri ne répondit pas. Il resta faire sa... petite affaire sur le Po de pot. Ah non merde, c'est l'inverse.
Tandis que Tinkibidule revenait lentement à lui après avoir été assomé par la patte jambe de Lala, il entendit pot euh... Po, s'acharner sur le pov' Colibri, qui refusait de répondre à ses questions. Il se précipita dans la... salle à manger, laborieusement.
D'abord, il se prit la patte jambe dans la patte jambe de Lala, puis il glissa sur le sol pas assez laver et s'écroula au sol, puis marcha sur la fameuse tranche de thon écrasée et balancée par pot Po avant de s'écraser la tête la premiere contre le bac à glace de congélateur.
C'est le visage paralysé par le froid et les pattes jambes toutes blanches qu'il arriva à parcourir les trois mètres qui le séparait de la salle.
Il trouva Po, toute rouge de colère, ah non mince c'est sa couleur habituelle.
Donc il trouva Po, énervée, qui criait sur un pov' piaf assit sur son Po pot. Elle s'égosillait.

"QU'EST-CE QUE VOUS FAITES ICI???????"

Tinkitruc dut la prendre par la patte le bras pour qu'elle se calme. Alors, le Colibri répondit.

"Je ne fais que passer, mais mon pot est cassé, je ne peux me vider, e suis bien ennuyé. J'ai donc bien sur penser, que vous me laisserez, le votre utilisé, pendant que mon pot brisé, se fait réparer."

Elle lui lança un regard hautain avant de se retourner. Elle partit, et revint aussitôt, tendant des boulles quiess à Tinkitruc.

"Prends ça, Lala va faire ses vocalises."

Le truc prit les boules QUIESS et un verre d'eau, puis il les avala sans réfléchir.

"Merci."

Alors, un cri horrible déchira le silence de la "maison".

"La La La La La La La... La La La La La La La... La La La La La La La... La La La La La La La... La La La La La La La... La La La La La La La... La La La La La La La..."

Cela dura si longtemps, que les boulles de Tinkitruc arrêtèrent de faire leur effet et se brisèrent avant de tomber dans le Po. Il les récupéra vite fait et les remit en place. Lala se mit à chanter avec entrain sa chanson préférée, This is halloween. Il faut avouer que le ton et la justesse collait parfaitement avec la chanson.
Alors que, par ces cris de cochons trichelieux qu'on égorge, Gipsy king, euh... Dypsi, se réveilla en sursaut. Il prit lui aussi ses boules anti-bruit et les fit pénétrer dans ses oreilles pour éviter qu'elles y restent. Il cria comme un fou, en frappant sur le mur.

"Bon!! La poissonière!! T'as pas bientot finit de nous rendre sourd?"

Elle n'entendit même pas. Sans doutes trop... plongée dans son travail. Elle y mettait tout son talent, même si elle en était dépourvue, et tout ses organes dans cette interprétation. Les autres ne tenaient plus, ils allèrent lui faire avaler leurs boules pour qu'elle se taise.
Puis, tous se demandèrent où était passé Colibri. Celui-ci était caché sous la table, raide mort. Po pleura, Dipsi soupira, Tinkibidule cria et Lala... chanta. Ils prirent leur voisin, qui se réveilla en sursaut.

"Mais que se passe-t-il dans cette maison de fou ? Quels sont ces cris horribles que j'entends près de vous ?"

Ils se regardèrent, puis regardèrent Colibri. Celui-ci éclata en sanglots. Le regard que lui jetèrent les trichelieubies lui glaça le sang, et il décida de leur raconter une histoire.
Il essayait de se souvenir de ce jour...

¤Flash-Back¤

Colibri vole entre les branches des arbres verts et fleuris de fleurs roses. Il avance vers l'arc en ciel qui vient d'illuminer sa journée par son apparition, après une nuit pluvieuse où il s'était réchauffé difficilement. Dans son pays natal, en Alabama, il était heureux et vivait bien. Il faisait presque toujours chaud et la température grimpait vite. Il était assit dans le nid, regardant son père s'envolé, pour ne jamais revenir. Il devait partir au combat pour aider les régiments qui se faisaient battre à plate couture par les Trolls méchants.
Sans attendre, Colibri junior voulut le suivre, mais il était encore trop jeune pour combattre. Alors, il se résigna à attendre.
Les Trolls étaient vingt fois plus grands que les pauvres Colibris et tous moururent sans exception.
Colibri junior fut alors élevé par un ami de son père appelé Piafounet. Mais, hélas, celui fut tué par une folle alors qu'il se promenait près d'une cascade. Depuis, Colibripiafounetjunior le pleurait souvent, dès que quelque chose le lui rappelait, comme les vocalises. Car piafounet était un grand chanteur, très célèbre.
Maintenant, il était triste, il avait perdu ses deux pères, sa mère, son frère et son autre frère, sa demi-soeur, son oncle, sa grande mère, son cousin au troisième degrès, sa cousine germaine, son grand père d'adoption, sa grande tante, son fils, sa petite fille, son arrière arrière grand mère et, enfin, son arrière arrière arrière petit fils.
Et oui, Colibri était encore jeune et résistant pour son age! Il avait quand même eut plus de trente enfants, qui eux même en avait eut cinquante chacun, et caetera. Voilà pourquoi il pleurait.
Pauvre Colibri... Sad

¤Fin du Flash-Back¤

Les quatres trichelieubies était tous allongés par terre, se tenait les cotes. Ecroulés de rire.
Colibri les regarda d'un regard horrifié.

"Qu'avez-vous donc à rire espèce d'empoter ? Cette étrange réaction est digne de boulets! J'espère que votre vie sera bien triste et noir, que vous compreniez vite, l'emplitude de mon désespoir."

Sur ces mots, il se barra en courant volant, sans un regard en arriere.

¤¤¤

Désolée pour ce délire trichelieu, une envie de double sens foireux m'a prise de court.
Maintenant, je dois vous donner des mots. Euh...
Tiens, essayez donc de caser ça.

¤Savane¤
¤Victor Hugo¤
¤Antananarivo (capital de madagascar pour les incultes^^¤


avatar

Messages : 148
Inscription le : 15/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re : Jeu du "trois mots = une phrase"   Mar 19 Fév 2008 - 17:39

Allez c'est a moi :

Ce matin je me suis réveiller, en explosant de rire !
Dans mon reve: J'était au collège en Francais, en train d'étudier Victor Hugo comme ma journée normal, sauf que en 1 seconde j'atteri en Géographie ou j'étudier la savane ... Vraiment bizzarre cet fois ci, comme ma journée normal je rentrais chez moi, et avec ma petite soeur je regarde Madagascar le dessin animé super drole !! Quand encore une fois ca change de décor, c'est Victor Hugo qui ce promène dans la savane, a Antananarivo (capital de Madagascar ) !!

Je crois que j'avais eu une trop grosse journée !!
Cool


Allez au suivant ,

* Hum, hum ... *

Dent, rire, garage


avatar

Messages : 105
Inscription le : 03/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://night-heaven.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 19 Oct 2008 - 20:51

Monsieur Machin entra dans sa chambre en pestant contre tous les abrutis de son boulot et surtout cette fille là, tu sais, la blondasse qui met des jupes dix fois trop courtes et le fait rougir à chaque fois qu'elle pose son regard d'un bleu glacial sur lui... Enfin bref.
Monsieur Machin entra donc dans sa chambre, toujours en pestant, et commença à sentir une boule de rage lui monter à la gorge. Oui, métaphore bizarre, qu'est-ce tu veux, on peut pas tout avoir dans la vie.
Toujours est-il qu'il se mit dans une colère incroyable et balança son cartable dans la pièce, cartable qui s'écrasa lamentablement sur le mur d'en face ( Il a de la chance le monsieur, la fenêtre était ouverte )... Une fois ceci-fait, il arracha la moquette de sa chambre avec les dents, tâche ingrate et inutile mais qui défoulait merveilleusement bien ( Attention, ne faites pas ça chez vous ).
Monsieur Machin allait dénuder tout le sol lorsqu'il se rendit compte de ce qu'il faisait. Il s'arrêta net et puis... il se mit à rire, à rire, si haut et si fort que ses voisins - deux jeunes gens qui avaient la mauvaise habitude de l'empêcher de dormir la nuit, non pas en mettant le son de la télé à fond mais en... je vais m'arrêter là - s'inquiétèrent de son état de santé mentale ( Bah faut dire que bouffer de la moquette, c'est quand même pas très... Fin voilà, quoi ).
Lesdits voisins allèrent donc toquer à la porte de Monsieur Machin et entrèrent sans attendre une quelconque réponse. Et il était temps, car Monsieur Machin commençait à baver. Même que c'était pas joli à voir.
Bref, ils l'emmenèrent dans un garage et l'attachèrent à un poteau. Finalement, les voisins retournèrent faire des galipettes chez eux, Monsieur Machin resta là, et la blondasse de son boulot de ne reposa plus jamais ses yeux sur lui.



Arf, moment d'inspiration... Faut pas chercher.

Bateau - Semoule - Canard



_______________


"Il aimait la mort, elle aimait la vie,
Il vivait pour elle, elle est morte pour lui"


[Shakespeare]
avatar

Messages : 84
Inscription le : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 19 Oct 2008 - 21:23

Excellente ton histoire Néo ! XD

Enfin bon bref je commence...

Léa (pas d'inspi pour le prénom ^^) se pencha pour vider le lave-vaisselle, tâche ingrate certes, mais qui au moins l'occupait. (Le lave-vaisselle... ya du vécu ^^) Sa bouche se tordit en une grimace de dégoût, quand elle s'aperçut qu'une assiette comportait encore quelques grains de semoule qui semblaient s'accrocher désespérément aux parois. Elle poussa un profond soupir de lassitude, avant de saisir la ridicule brosse de plastique en forme de canard, et de frotter la tasse. Puis elle abandonna la cuisine, pour se rendre dans la salle de bain, où elle prit un bain avec les bateaux playmobil de sa petite soeur et se lava les cheveux avec son shampooing Loreliane. (XD) Ah que la vie était passionnante parfois...

Hey toi là devant ton écran ! Ferme la bouche quand tu bailles au moins ! XD

Bon bon bon... Dictionnaire - Post-it - Fluorescent


_______________

Wennie l'ourson, la jeune fille qui floodait plus vite que son ombre. XD
avatar

Messages : 105
Inscription le : 03/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://night-heaven.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Dim 19 Oct 2008 - 21:44

J'adore ton histoire Wenn, quoi de plus passionnant qu'un lave-vaisselle ? X)

__

Il était une fois un dictionnaire qui de maria avec un post-it. Ils vécurent heureux et eurent plein de petits livres fluorescents =D


__

Hm...
Rouleau de PQ - Serviette - Jambonneau.



_______________


"Il aimait la mort, elle aimait la vie,
Il vivait pour elle, elle est morte pour lui"


[Shakespeare]
avatar

Maître archer
Messages : 367
Inscription le : 21/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Mer 3 Déc 2008 - 16:39

Rouleau de PQ - Serviette - Jambonneau
Vous avez de ces idées ! Boudiou ! Allez jme lance !




Mercredi quarante douze du treizième mois de l'an de grâce deux mille septante.
Lycée - internat

La sonnerie retentit, une main s'abaisse lourdement sur le bouton off de l'appareil, le portable sonne, l'interne décroche et entend:
-IL EST 6 HEURES DU MATIIIN !! DING DING DING DIIIING !!
Il s'énerve, hurle à son tour et raccroche avant de se laisser tomber par terre. Il a faim.
Son nez ressent une odeur particulier, il renifle et se réveille soudainement.
-Jamboneeeaaauuu !! cheers
L'interne se jette sous le lit et rampe jusqu'à trouver satisfaction, une belle part de jambonneau qui traînait sous son lit depuis une semaine. Il croqua avec conviction et recracha...un rat était passé par la et s'était soulagé dessus.
Il le jette et va sous la douche, des amis lui pique ses vêtements, et l'interne est obligé de courir dans tout l'internat avec pour unique habit sur lui une petit serviette blanche.
*je vous aurraaaii !!* bomb
Et là tandis qu'il courait dans les couloirs qui se peuplaient petit à petit, il glisse, sur un rouleau de PQ, fait une embardée, glisse de nouveau et s'écroule par terre, la serviette lui échappe des mains...



Je vous laisse inventer la suite XD
J'ai réussiii
happy


Fleur en papier-fenêtre-vampire


_______________
Spoiler:
 
avatar

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 634
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Mer 3 Déc 2008 - 19:50

Aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres. Tim était retenu à la maison pour surveiller ses frères. Il entra dans la chambre plongée dans l'obscurité. Il se fraya un chemin jusqu'à la fenêtre qu'il ouvrit pour laisser entrer la lumière.

-Allez debout, il est l'heure!

Il redescendit dans le salon où son autre frère s'amusait à faire des fleurs en papiers pendant que le benjamin faisait sa sieste. Tim attendit l'arrivée de son plus jeune frère avant d'allumer la télé. A cette heure-çi, il était sûr de trouver des dessins animés. Il tomba sur une chaîne qui diffusait Scoubidou traquant un vampire. Sachant que ses deux frères ne bougeraient pas de la télévision, il s'installa à la table de la cuisine pour faire ses devoirs.


oeil - bois - chat


Marchombre
Messages : 359
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Mar 20 Jan 2009 - 22:53

[Quand les Bribri sont partis, les mercos dansent...]

Comme tous les oisillons douillets et soucieux de leur conforts, les colibris, adorables petits vermisseaux à plumes, maudissaient, exécraient, vomissaient -en un mot comme en cent, haïssaient- les chats, créatures viles et monstrueuses, opportunistes et félonnes, compagnons de toujours des Mémé-à-sacs-à-main-vengeurs, et autre demoiselles furieuses qui escaladaient les murs comme lui, innocent Colibri, pour se trouver un nid.

Aussi voyait-il d'un mauvais œil qu'on récompense d'une nouvelle patte en bois son ennemi et voisin, Patrick-perruche, qui faisait déjà suffisamment son intéressant avec sa crête jaune citron.
Ben quoi, c'était pas si héroïque que ça, d'échapper à une de ces créatures du démon, en ramenant pour preuve, le doux fumet de son haleine! Qu'on lui donne un sabre, et lui, c'est la peau du minou qu'il ramènerait.
D'ailleurs, mesdames messieurs, il ne faut surtout pas croire, hein: Patrick, c'était un gros mytho, à tous les coups, le chat qu'il avait vaincu était édenté, ou sensible des oreilles, vu comment cette perruche chantait, il n'avait pas pu le supporter.
Mais comme souvent, on ne prêtait pas au colibri toute l'attention qu'on aurait du, et nombreux étaient ceux qui lui conseillaient d'aller se faire cuire un oeuf, pour remettre les choses à plat.
Colibri était un véritable héros, mais fallait pas pousser Mémé dans les orties, non plus, il était trèèèès sensible, et vraiment, ces remarques discourtoises le blessaient. Dès demain, il irait se défenestrer, et comme ça, ils verraient.


-rouflaquette
-vulgaire
-noué


_______________
°oO°Charognes verticales, saccageurs de vie et autres intégristes du ratage, abrutis par la sempiternelle prière de leurs "A quoi bon!"°Oo°

Spoiler:
 

De l’irascibilité de l'être
avatar

Messages : 44
Inscription le : 27/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://titi-ti-tatu.skyrock.com/
MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   Lun 29 Juin 2009 - 22:27

Térébenthine. Non pas ce produit obscur dont l'utilité m'est inconnue, mais ma voisine. Térébenthine a le cheveu vert, l'œil globuleux, aux iris turquoise. La peau blanche. Des taches de rousseurs maculent son visage de poupée.
Térébenthine est étrange, mais délicieusement jolie. Elle réveille en moi des sensations que je croyais disparue et, disons-le de manière franche, j'la sauterais bien elle m'attire comme un pot de miel attirerait une mouche.

Moi je suis laid. Bertrand, cinquante-trois ans, veuf. Sort tout juste de prison pour avoir assassiné sa femme. Pas d'enfants, fils unique, parents décédés. Un gros chat pataud pour seul compagnie. Ou pas. Cela fait une semaine qu'il est immobile et il commence à exhaler une forte odeur. Finalement je suis aussi seul que Robinson Crusoé.

Aujourd'hui, j'ai décidé d'aller rendre visite à ma voisine. Sans me soucier du fait qu'elle ait plus de trente ans de différence d'âge avec ma personne. Aujourd'hui, je mets fin au règne de mes rouflaquettes qui me vieillissent. Ou pas. Dans mon lavabo crasseux, mes poils s'échappent dans un tourbillon sale. Pas ma laideur.
En me regardant dans la glace, j'ai la gorge nouée. Je suis déformé. Peu importe.

Avec une lenteur exécrable, je franchis le palier de ma porte et fais quelques pas. Devant moi, l'antre de mon égérie. Devant moi, mon égérie.
Elle me regarde de son œil sans cesse écarquillé. Je souris.
Elle m'invite, je rentre.

Aujourd'hui, je l'enlace, la serre dans mes bras.
Mais aujourd'hui, la réalité est bien plus vulgaire.

[Comprenons ce qu'il n'y a pas à comprendre, je suis d'humeur bertrandesque, aujourd'hui. Sinon, pour la suite...]

Cheminée - Poteau - Âcre


Et si l'on pouvait donner un thème, je dirais une pièce de théâtre tragicomique, dans un registre lyrique et pathétique. Mais c'est au choix.
Relèverez-vous le défi ? Cool


_______________
Juste envie de briser cette monotonie...
- Charbon ardent -


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jeu du "trois mots = une phrase"   



 
Jeu du "trois mots = une phrase"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires
-
» Jeu du "trois mots = une phrase"
» ¤ Trois mots, une phrase
» "Trois nuits par semaine." || Sally ?
» Trois mots, une phrase
» 3 mots - une phrase

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Un hiatus :: Tout et n'importe quoi :: Petits jeux de taverne-